background preloader

Cultivez l'absinthe au potager pour repousser les ravageurs

Cultivez l'absinthe au potager pour repousser les ravageurs
L’absinthe, bien connue pour sa liqueur surnommée la fée verte, n’en reste pas moins une belle plante aux vertus aromatiques et médicinales. Au potager elle est à la fois décorative, aromatique et utile car son odeur repousse certains insectes nuisibles comme la mouche des semis des haricots et les altises des choux. Généralités Nom commun : AbsintheFamille : AsteracéesGenre : ArtemisiaEspèce : absinthium L’absinthe porte divers noms communs comme la grande absinthe, l’aluine, l’herbe sainte, l’herbe des vierges, l’armoise amère et bien d’autres… Son nom de genre, Artemisia, vient de la déesse grecque Artémis, fille de Zeus et de Léto. L’absinthe apporte l’oubli, mais se fait payer en migraines. Non, l’absinthe ne rend pas fou ! La liqueur d’absinthe est connue pour ses effets redoutables sur la santé. En savoir plus Cultivez l’absinthe Planche botanique Absinthe Description L’absinthe est une plante vivace, très rustique de la famille des armoises. Multiplier l’absinthe, un jeu d’enfant Related:  nouvelle vie

Mouches : 5 astuces pour s'en débarrasser - Répulsif de grand-mère Marre d’entendre bzz ? Il faut le reconnaître les mouches ne sont pas méchantes mais elles deviennent très vite énervantes … Pour se débarrasser des mouches au plus vite et naturellement, suivez vite ces 5 astuces de grand-mère. Piquez des citrons ou des oignons avec plusieurs clous de girofle. Placez ces derniers dans les pièces fréquentées par ces insectes volants. Si vous avez de la lavande dans votre jardin, profitez-en pour l’utiliser contre les mouches. Disposez dans votre maison des petites coupelles remplies de vinaigre blanc. Ces plantes dégagent un parfum très désagréable pour les mouches. Mettez quelques gouttes d’huile essentielle de géranium rosat ou d’huile essentielle de citronnelle dans votre diffuseur.

Coquilles d'oeufs dans le potager - Cuisine Maison et décoration intérieure Si vous vous êtes décidé à vous mettre à l’entretien de vos plantes durant votre temps libre, nous vous conseillons vivement de garder vos coquilles d’œufs avec vous. Pourquoi cela ? Car les coquilles d’œufs sont vos meilleures amies pour éloigner les limaces, ces bêtes se régalant et ravageant votre potager sans que vous trouviez le moyen de les exterminer durablement ! Le principe est de broyer les coquilles et de les semer tout autour de votre potager afin que les gastéropodes ne soient plus attirés par vos plants. Pour que cette méthode marche, vous vous doutez, il vous faudra manger des œufs régulièrement et en garder les coquilles, car plus votre barrière de coquilles d’œufs sera solide et épaisse, plus vous protégerez vos plants et moins de fois vous aurez à changer votre protection anti-limaces.

Fabriquer des abris pour les insectes Matériel : - tiges creuses sèches (graminée, bambou, roseau, vieux tuteurs, etc.) - tiges pleines sèches (ronce, rosier, sureau, framboisier, etc.) - un sécateur En période de taille d'arbustes, rosiers, graminées, bambous, etc., conservez les branchages. Le mieux est d'avoir des tiges de différents diamètres (entre 3 et 8 mm) afin d'accueillir des insectes de toutes les tailles. Coupez des longueurs différentes à l'aide du sécateur et faites un fagot ou bien disposez-les dans une caisse de bois. Les tiges creuses sont appréciées par les abeilles, les guêpes, les abeilles solitaires et les osmies. Les tiges pleines dites à moêlle sont appréciées par les syrphes. Astuce à savoir : une des extrémités des tiges doit être bouchées. Lutter contre les pucerons ? Il y a la coccinelle, bien sûr, mais pas seulement… Avec le printemps et l’éruption de tendres pousses sur nos rosiers, arbustes et arbres fruitiers, un nouvel ennemi envahit les jardins ces temps ci : le puceron. Et chaque jardinier de sortir son arsenal de lutte : pulvérisations en tous genres, aspersions, et, pour les plus avertis, lâchers (ou poser) de coccinelles. C’est une bonne idée d’inviter ces insectes au jardin et de leur permettre de s’y installer durablement, mais on peut pousser plus loin cette réflexion. Comme beaucoup d’insectes, la coccinelle passe par des métamorphoses. Les larves Voici quelques photos de larves de coccinelles prises au Jardin des Merlettes. Et c’est toujours un spectacle rassurant pour le jardinier que la vue d’un groupe de larves en action sur une pousse de pommier ! L’insecte adulte Voici quelques photos d’insectes adultes. Les coccinelles ravageuses Mais toutes les coccinelles ne sont pas les bienvenues au jardin. Un peu de vocabulaire : ravageurs, auxiliaires et prédateurs Les ravageurs Les auxiliaires

Les trucs pour lutter contre les pucerons Les trucs pour lutter contre les pucerons Retrouvez vos trucs et astuces contre les pucerons... Contre les pucerons noirs, laisser macérer un paquet de tabac pendant 24 h, ensuite vous filtrez et vous y ajoutez dans le litre obtenu, 15 dc de vinaigre et 15 dc de savon, vous vaporisez.Pilou Plantez dans le pot de vos plantes vertes, des allumettes, la tête dans la terre. Pulvérisez vos rosiers avec une "potion" préparée avec des feuilles de lierre macérées dans de l'eau pendant quelques jours. J'avais des pucerons dans mes plantes ( beaucoup ) on m'avait dit de mettre de l'eau mélangé a de l'huile d'olive, ce que j'ai fait et ... ça a marché, plus un seul puceron, en + cela a nourrit mes plantes ! J'ai testé la dissolution d'une cuillère à soupe de savon noir dans un litre d'eau à renouveler tous les 15 jours environ et cette année je n'ai pas été envahi comme les années précedentes paddy Contre les pucerons de rosiers planter de la sarriette et ils disparaîtront a jamais.Baudoin Lire aussi

Les trucs contre les fourmis Du basilic contre les fourmis ? Retrouvez vos trucs pour tenir à distance les fourmis... Contre les fourmis des coquilles d'oeufs dur concasse sur leur passage.Delf Je confirme pour "le marc de café", qu'il s'agisse de fourmis à l'intérieur de la maison ou dans les champs. Les fourmis mangent le marc de café qui est un poison violent pour elles. Nous ne devons pas avoir les mêmes fourmis, car chez moi, elles parcours le basilic et les oeillets d'Inde sans aucun problème, à croire qu'elles en ont même fait leur lieu de prédilection.Valval Un truc imparable pour chasser les fourmis et donc les pucerons de mes rosiers : à chaque pied, disposez un demi-citron que vous aurez laissé moisir quelques jours au chaud... Pour éviter que les fourmis n'entrent dans la maison, saupoudrer de la cannelle sur leurs trajets.Jacqueline Pour éviter que les fourmis ne grimpent sur vos arbres, vous pouvez également ceinturer le pied de l'arbre avec de la laine vierge (non encore filée). Lire aussi Sur la boutique

Se débarrasser des fourmis naturellement Les fourmis peuvent parfois vite devenir encombrantes! Bien qu’elles soient petites, leur nombre très important les rend vite dérangeantes! Surtout quand elle rentre dans la maison. Voici quelques astuces naturelles pour s’en débarrasser. Quelques gestes simples Arrêtez de les nourir Une des raisons qui pousse les fourmis à vous envahir, c’est qu’elles trouvent de la nourriture. Supprimez les éclaireurs Vous remarquerez parfois des éclaireurs, fourmis seules, qui inspectent la zone avant de retourner au nid. Bouchez les passages Souvent les fourmis exploitent une fissure, un joint abîmé, un petit trou sous les fenêtres. Sans les tuer Parce que les fourmis sont des êtres vivants et qu’elles participent à un équilibre naturel, il est important de commencer par essayer des les faire fuir et les repousser avant de penser à les tuer. Le citron ou le vinaigre Les fourmis n’aiment pas ces produits à forte odeur et s’en éloigneront. Le basilic L’odeur forte du basilic dérange les fourmis. crédits photo:

Construire un hôtel à insectes Profitez de la période hivernale, lorsque les travaux sont réduits au jardin, pour concevoir vous-même, très facilement et à partir uniquement de matériaux de récupération, un (ou des) hôtel(s) à insectes que vous placerez dans des endroits abrités des grosses intempéries. En créant ainsi un environnement favorisant l'équilibre entre un nombre varié d'espèces végétales et un nombre varié d'espèces animales, vous encouragerez la biodiversité dans votre jardin. Ces espèces animales amies nous aident à lutter contre les organismes nuisibles. Les étapes pour la construction d'un grand hôtel à insectes 1- Commencez par repérer les matériaux naturels dont vous pouvez disposer pour constituer les refuges des insectes : rondins de bois, briques, paille, tiges de bambou. Conseil : si vous pouvez placer l'ensemble dans un endroit abrité du vent, et au soleil, vous pouvez prévoir qu'il soit ouvert sur les deux faces. Quels matériaux pour quels insectes ? 1. Pour voir d'autres modèles d'abris,

47 erreurs à ne pas faire dans la culture de tomates Je cultive mon potager depuis environ 20 ans. Pour moi, comme pour la majorité des jardiniers, la culture de tomates est importante. Cette culture est loin d’être la plus facile à réussir. Erreurs dans le choix des variétés de tomates: Vous ne cultivez qu’une variété de tomates. Vous cultivez des variétés pas ou peu adaptées à votre région. Vous cultivez des hybrides F1. Vous cultivez des variétés peu résistantes au mildiou. Vous ne choisissez pas des variétés aux qualités gustatives exceptionnelles. Vous choisissez des variétés faites pour la grande distribution. Erreurs dans les semis ou les plantations de tomates : Vous plantez des tomates dans une terre trop pauvre. Vous n’apportez pas ce qu’il faut au semis ou à la plantation. Vous plantez trop serré. Vous ne plantez pas de plantes amies à proximité de vos plants de tomates. Vous plantez vos tomates en pleine terre en Bretagne ou sous des climats identiques. Vous plantez trop tôt, en particulier en pleine terre.

Planifier ses plantations d'herbes aromatiques en 6 étapes Le printemps approche : il est temps de préparer les jardinières, le terreau et les graines si vous souhaitez déguster des plantes aromatiques de votre production cette année. Voici une méthode en 6 étapes pour planifier vos plantations au balcon : Ca tombe sous le sens ! Pourtant si j’avais approfondi cette étape l’an dernier, je n’aurais pas planté d’estragon alors que j’en utilise si peu en cuisine ! Si vous visez l’autosuffisance en plantes aromatiques, concentrez vous sur celles que vous utilisez en quantité côté cuisine.Si votre priorité est de découvrir de nouvelles saveurs, misez plutôt sur des plantes originales. A vous de trouver le bon équilibre entre utilité et fantaisie. Mon conseil si vous débutez : faites-vous la main sur 2-3 valeurs sûres avant de vous lancer à plus grande échelle, vous aurez plus de chances de ne pas vous décourager et donc … de réussir. Il s’agit principalement de : Pour les plantes moins courantes, faites des recherches et recoupez les informations.

Permaculture et agroécologie

Related: