background preloader

Hallucinant] Audition de Pierre Condamin-Gerbier au Sénat

Hallucinant] Audition de Pierre Condamin-Gerbier au Sénat
Le 12 juin 2013, Pierre Condamin-Gerbier, ancien banquier de la banque suisse de Cahuzac, Reyl & Cnie, et ancien responsable de l’UMP en Suisse, a été auditionné par le Sénat.Ses déclarations sont stupéfiantes…“Il y a parfois des petits miracles au Sénat. Devant des bancs presque vides et dans l’indifférence de la presse, la Commission d’enquête sur le rôle des banques dans l’évasion fiscale a auditionné, mercredi 12 juin, le banquier de Genève Pierre Condamin-Gerbier, qui en une petite heure, en aura dit plus que le retentissant Cash Investigation d’Elise Lucet diffusé la veille.” émoin principal dans l’affaire Cahuzac, ce Français et ex-employé de Reyl & Cie multiplie les révélations sur le système bancaire suisse. Une médiatisation qui crée le malaise à Genève. Il assurait, la semaine dernière, avoir dans les mains une liste de quinze personnalités politiques françaises disposant de comptes en Suisse. «Quand l’affaire Cahuzac a explosé, je me suis dit que je devais parler» Bien sûr.

http://www.les-crises.fr/pierre-condamin-gerbier/

Related:  Constats de dérivesFiscalitéEvasion fiscale

Le patron de la filiale russe de la Société Générale arrêté pour corruption Agence Rosbank à Moscou, le 3 juillet 2007 La police russe a arrêté le président du directoire et une des vice-présidentes de Rosbank, filiale russe de la Société Générale, pour corruption, a annoncé le ministère de l'Intérieur. "Ils sont soupçonnés d'avoir reçu illégalement une rétribution pour un montant de 5 millions de roubles" (123.000 euros), explique le ministère dans un communiqué, sans donner le nom des personnes arrêtées. Copyright © 2013 AFP.

"Mon amie, c'est la finance"Le nouvel Economiste XEnvoyer cet article par e-mail « Mon amie, c’est la finance » Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. L'évasion fiscale comme symptôme de la schizophrénie ambiante Comme tant d’autres avant lui, Gérard Depardieu quitte la France pour aller s’installer en Belgique, là où les lois fiscales sont plus protectrices… Ce n’est donc ni le premier ni le dernier à agir de la sorte, et nombreux sont les riches qui se laissent tenter par l’évasion fiscale, ou pour être plus poli « l’optimisation fiscale ». Rien de bien nouveau sous le soleil en définitive.

Taille des secteurs bancaires en zone euro (donc, par exemple, pour la France, si 5% des bilans bancaires tombent en défaut, c'est 20% de PIB à ponctionner pour recapitaliser, sans compter l'effet récessif) Et l'évolution de la taille des bilans bancaires, en enlevant le Luxembourg : Pour la France, on voit bien le passage de 250% à 400% en 14 ans d'euro qui guérit des écrouelles et fait faire caca des arcs en ciel... Le laboratoire GlaxoSmithKline coupable de fraudes et de manipulations Le laboratoire GlaxoSmithKline a plaidé coupable pour des fraudes et des tromperies concernant trois médicaments.La justice Américaine a demandé une pénalité de 3 milliards de dollars. Jacques Robert - Lundi 09 Juillet 2012 Le laboratoire GlaxoSmithKline a plaidé coupable auprès d'un procureur fédéral Américain pour la non communication à la FDA de données de sécurité cardiovasculaire concernant la rosiglitazone entre 2001 et 2007.

Nouailhac : La CGT d'EDF lourdement condamnée C'est une étrange affaire, et ce, depuis le début. Après plus de dix ans d'instruction sur l'un des financements les plus secrets du Parti communiste et de la CGT par le comité d'entreprise d'EDF, un procès s'était finalement tenu en juin dernier devant le tribunal correctionnel de Paris à la stupéfaction des intéressés eux-mêmes, plus habitués à être amnistiés qu'à être poursuivis. Pendant trois semaines, dans une indifférence quasi générale, volontaire ou soigneusement entretenue, le dossier du juge d'instruction Jean-Marie d'Huy, plus épais qu'une armoire normande, a été largement utilisé pour détailler les malversations et les détournements de fonds de la CCAS, la Caisse centrale d'activités sociales, qui fait office de comité d'entreprise à EDF.

Google envoie près de 9 milliards de $ aux Bermudes : paradis fiscal ! Par Olivier Duffez, Jeudi 17 octobre 2013 Google augmente de plus en plus les volumes d'argent transférés de sa filiale aux Pays-Bas vers celle située aux Bermudes. Par le biais d'optimisation fiscale, plusieurs milliards de dollars d'impôts ont ainsi été évités depuis des années... Concrètement, comme le rapporte boursier.com : Le scandaleux arrangement financier avec la banque HSBC prouve que la guerre contre la drogue n'est qu'une farce. (Rolling Stone) Cette semaine Breuer a signé avec le géant bancaire HSBC un accord qui constitue l’insulte suprême à tous les gens ordinaires qui ont vu leurs vies basculer à la suite d’une affaire de drogue. Malgré que HSBC ait avoué le blanchiment de milliards de dollars des cartels de la drogue colombiens et mexicains (entre autres) et la violation de toute une série de lois importantes sur les pratiques bancaires, Breuer et le Ministère de la Justice US ont choisi de ne pas poursuivre la banque, optant pour la signature d’un accord historique de 1,9 milliards de dollars, ce qu’un commentateur a fait remarquer est l’équivalent de cinq semaines de chiffre d’affaires de la banque. Les transactions de blanchiment étaient menées si ouvertement qu’elles auraient probablement pu être repérées depuis l’espace. Pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’un tel raisonnement est totalement faussé. Ils se sont non seulement vendus aux trafiquants de drogue, mais l’ont fait pour une somme modique.

Face aux lobbys, l’Assemblée veut régler la pression Le 16 octobre à l’Assemblée nationale. (Photo Sébastien Calvet) Faire de l’Assemblée nationale une «maison de verre». Inventer un lobbying éthique. Amnésie fiscale de nos pauvres élus : mettons fin à leur souffrance Phobie fiscale, ou administrative, amnésie, bonne foi qui cache des pathologies plus graves, voilà quelques maladies qui guettent nos élus. Une épidémie qui risque de s’étendre si nous n’y prenons garde. Ils sont actuellement une soixantaine, les parlementaires en délicatesse avec le fisc, qui a épluché consciencieusement leurs déclarations faites dans le cadre de la transparence de la vie publique. Ils sont beaucoup plus, en réalité, les élus de tous niveaux en délicatesse avec la déontologie. Les nouvelles maladies qui semblent faire des ravages dans les rangs de nos édiles méritent qu’on s’y attarde et qu’on trouve rapidement les remèdes.

« Evasion fiscale, le hold-up du siècle », vraiment ? Hier, Arte a diffusé un grand moment de partialité assumée. Lisez le pitch de l'émission : "Imaginez un monde dans lequel vous pourriez choisir de payer ou non des impôts tout en continuant de bénéficier de services publics de qualité (santé, éducation, sécurité, transport…) payés par les autres. Ce monde existe : c’est le nôtre, c'est celui des paradis fiscaux" Forcément, on a du mal, vu sous cet angle, à dire autre chose que du mal, de l'évasion fiscale. Pourtant, les choses ne sont pas si simples.

Banques et paradis fiscaux : « Mesdames et Messieurs les députés, encore un effort ! » Publié le 12 février 2013 Il faut exiger des banques qu’elles publient leurs bénéfices et leurs impôts par pays © CCFD-Terre Solidaire En obligeant les banques à donner quelques informations sur leur présence dans chaque pays (filiales, chiffre d’affaire, effectifs), la Commission des Finances de l’Assemblée nationale a mis un pied dans la porte. Mais si les députés veulent vraiment mettre à jour les stratégies d’évitement fiscal, il leur faut exiger des banques qu’elles publient leurs bénéfices et leurs impôts par pays. C’est l’enjeu du débat qui s’ouvre aujourd’hui.

Related: