background preloader

Le fumier de cheval

Le fumier de cheval
Il est de notoriété publique que le fumier de cheval est bon pour les rosiers. Mais savez-vous pourquoi on l'utilise ? Connaissez-vous toutes ses vertus potagères et les précautions à prendre lors de son utilisation ? Voici quelques éléments de réponse à ces interrogations. Fumier et fumure Le fumier est un mélange de déjections animales et de litière végétale, généralement de la paille. riche en micro-organismes et en paille (ou autres matières fibreuses de la litière), il permet de régénérer l'humus et d'améliorer les qualités du sol.plus ou moins riche en éléments minéraux (azote, phosphore, potassium...), il peut être utilisé comme fertilisant organique, pour nourrir le sol ; c'est le cas essentiellement du fumier de volaille. En résumé, que des bonnes choses pour le jardin ! Comment utiliser le fumier de cheval ? Le fumier de cheval composté s'utilise de la même façon que le compost classique. Fumier chaud Une autre particularité du fumier de cheval est qu'il est chaud. Related:  jardinageEngrais

Choisir un bon fumier pour son jardin Le fumier est un engrais indispensable à la réussite de toutes les cultures. La concentration du fumier en éléments fertilisants est assez faible si on la compare à celle des engrais chimiques. Pour ces derniers le titrage en N-P-K se fait par 100 kg de matière, alors que pour le fumier les dosages sont établis pour 1.000 kg. Par contre, le fumier apporte quelque chose de plus: l'humus. La transformation du fumier est lente, il faut plusieurs mois pour qu'il puisse mettre à la disposition des végétaux les éléments fertilisants qu'il contient. Enfoui au printemps, le fumier ne marquera ses effets qu'en fin d'été, il ne pourra dans ce cas être utilisé que pour une culture foliacée (laitue, endive, épinard, etc). Il existe des fumiers froids et des fumiers chauds. Les fumiers chauds sont les meilleurs mais les plus rares, ce sont les fumiers d'équidés: cheval et âne. Les fumiers froids sont les fumiers de vaches et de porcs.

Fumier au jardin : les bons gestes pour éviter les contaminations Les engrais naturels, et notamment ceux d'origine animale comme le fumier, peuvent être contaminés par des germes pathogènes. Voici quelques rappels sur les précautions à prendre lorsque l'on souhaite utiliser le fumier au jardin, en particulier au potager. Le fumier, un engrais précieux à utiliser avec quelques précautions La crise sanitaire qui a fait trembler l'Allemagne au printemps 2011 (la "crise du concombre", rebaptisée dans un second temps "crise des graines germées") a été l'occasion de rappeler que les engrais utilisés en culture bio ne sont pas forcément dépourvus de tout risque. Les atouts du fumier sont cependant nombreux, et il serait dommage d'y renoncer : enrichissement du sol en azote, mais aussi en phosphore, potassium, minéraux et oligoéléments ; stimulation de l'activité biologique du sol ; apport de matière organique permettant une meilleure rétention de l'eau et des substances fertilisantes... Fumier composté, fumier vieilli Tas de fumier de cheval vieilli

Basilic : comment le récolter pour qu’il reste magnifique tout l’été. | Permaraicher : maraicher en permaculture Bonjour, et bienvenue sur la chaine des permaraichers. Aujourd’hui, la récolte du basilic. Je suis devant le basilic qui commence à attendre la bonne taille pour la récolte. A partir du moment où il atteint une certaine taille, il va vouloir produire ses graines pour se reproduire. Sur le même thème Une butte très productive ! Ci-dessous : retranscription de la vidéo Voici des nouvelles de ma butte tomates / radis / carottes / salades. 24 août 2016 Dans "Non classé" Tomate - radis - carottes : une butte très productive #2 Ci-dessous : retranscription de la vidéo Bonjour, et bienvenue sur la chaine des permaraichers. 8 septembre 2016 Comment tailler un pied d'aubergine Ci-dessous : retranscription de la vidéo Voici un pied d'aubergine qui n'a jamais été taillé encore ; qui a été planté il y a quelques semaines, et auquel je vais enlever les gourmands, un peu comme à un pied de tomates.

Amender le potager Le sol idéal n'existe pas, mais on peut tenter de s'en approcher pour optimiser les récoltes au potager. C'est l'objectif des amendements qui doivent permettre d'améliorer les caractéristiques physiques et chimiques du sol, et surtout qui doivent contribuer à le maintenir vivant. Mais attention, toutes les plantes potagères n'ont pas les mêmes besoins ! Connaître le sol de son jardin Avant de vouloir corriger ou améliorer un sol, il faut bien le connaître et identifier sa nature et ses éventuelles insuffisances. L'intérêt des amendements Appelé parfois à tort "engrais de fond", l’amendement est idéalement incorporé au sol durant l'automne ou l'hiver. Les spécificités du potager Toutes les plantes n'apprécient pas les mêmes conditions de culture, et c'est toute la difficulté du potager, plus particulièrement en ce qui concerne les amendements. Deux solutions s'offrent à vous : >> Lire aussi : Crédit photos : Ingroid / Bookshelf Boyfriend / Chiot'srun

Marc de café : utilisations Le marc de café est utile aux plantes et au jardin. Ce résidu de l'infusion du café, celui que vous buvez tous les matins et qu’il serait bête de continuer de jeter, quand on connaît tous ses principes actifs ou ses propriétés... Au pied des plantes Vous avez pu le lire en substance dans plusieurs articles sur ce site : le marc de café est bon pour vos plantes ! Il peut servir d’engrais, car riche en azote, phosphore et potassium. Il possède la réputation d’être un bon répulsif contre les insectes et certains vers : pucerons, mouches, fourmis, nématodes... Marc de café au pied des plantes Compostage et semis Dans le compost, le marc de café joue le rôle d'activateur et permet d'ajouter des minéraux à ce dernier. Marc de café et déchets à composter Moins connu, il peut également faciliter vos semis au potager. Se faire belle (et beau !) Il est naturellement riche en caféine, cette substance présente dans certains soins amincissants coûteux... Marc de café Déboucher les tuyaux ; anti-odeur

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Montage de la spirale

Fumier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Du fumier de cheval Le fumier est une matière organique issue des déjections (excréments et urine) d'animaux mélangées à de la litière (paille, fougère, etc.) qui, après transformation (compostage), est utilisée comme fertilisant en agriculture. Convenablement employés, les fumiers contribuent à maintenir la fertilité et à enrichir la terre par l'apport de matières organiques et de nutriments, et notamment d'azote. Pour limiter tout risque sanitaire, le fumier devrait toujours avoir suffisamment chauffé avant épandage sur les cultures alimentaires Les espèces (insectes, champignons) se nourrissant et transformant le fumier sont dites fimicoles ou coprophages. Le terme fumier a été un temps utilisé en France pour des intrants inorganiques. Différents types de fumiers[modifier | modifier le code] Il existe plusieurs catégories de fumiers : Fumiers animaux[modifier | modifier le code] Tas de fumier avant épandage Usages[modifier | modifier le code]

Un jardin fleuri tout l'hiver Un jardin fleuri tout l'hiver La grisaille hivernale ne doit pas être une fatalité ! Tout bon jardinier le sait : de nombreux végétaux permettront d’y pallier. Arbustes à floraisons colorées, vivaces, bisannuelles ou bulbes, n’hésitez pas à planter ces végétaux qui vous apporteront couleur et gaîté. Des grimpantes toutes pimpantes On ne présente plus le chèvrefeuille : parfaite pour garnir très rapidement un mur, cette plante sans souci vous réjouira de ses fragrances suaves. Le jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) peut aussi être palissé sur un treillage. Certaines clématites sont très précoces et fleurissent dès le mois de février ; C’est le cas de Clematis cirrhosa au feuillage décoratif teinté de bronze qui propose des fleurs jaune pâle ou crème parfois teintées de légères touches rouges. Des arbustes couverts de fleurs Très élégants, les camellias se couvrent de fleurs pendant de long mois, permettant d’échelonner les floraisons. genre arbuste Terminons par un classique : le viburnum.

Engrais : organique, naturel ou bio ? A l'heure où les produits bio fleurissent sur tous les rayons, les fabricants d'engrais n'échappent pas à la règle. Les préoccupations environnementales de leurs clients les conduisent à proposer des engrais "naturels". Qu'en est-il exactement ? Le marché Aujourd'hui, les produits de synthèse (c'est-à-dire issus de l'industrie chimique) dominent très largement le marché. Cependant, en réponse à la forte demande émanant des consommateurs, les fabricants et les vendeurs mettent de plus en plus en avant des produits qualifiés de "bio". Vous avez dit engrais ? La mention engrais est réservée aux produits comportant au minimum 3% de N, P, K (voir engrais, les bases). Ce sont les amendements qui ont une action "de fond", et améliorent le support de culture. Engrais organiques Les engrais organiques naturels sont réalisés à partir de matière première végétale ou animale, parfois associée à des produits d'origine minérale. La potasse (K) est généralement apportée par la vinasse de betterave. Donc...

Fertilisation bio des arbres fruitiers : période, engrais naturels Pour avoir des arbres fruitiers en bonne santé, produisant de beaux et bons fruits, il faut qu'ils poussent sur un sol sain, suffisamment riche en nutriments. C'est pour cela qu'en culture biologique, on nourrit le sol et non les plantes... mais pas n'importe comment, car un arbre a des besoins particuliers ! Les besoins nutritifs des fruitiers Azote, phosphore, oligoéléments..., les arbres fruitiers sont de grands consommateurs d'éléments nutritifs et sont sensibles aux situations de carence. Lors de la croissance des charpentes, de la formation des feuilles et des fleurs, du développement des fruits... l'arbre fruitier a besoin de s'alimenter, régulièrement, au fil des saisons. Deux périodes dans l'année sont toutefois marquées par un pic d'alimentation, et qu'il faut contenter : La fin du printemps, au stade de la nouaison (apparition des fruits) ;Le début de l'automne, au moment où l'arbre reconstitue ses réserves. Pommier couvert de pommes Compost et ver de terre au pied d'un fruitier

Que peut-on cultiver sur son balcon ou sur sa terrasse? « Plantes L’avantage d’un jardin en pots est qu’en respectant le besoin des plantes, il y a moyen de changer de décor à volonté. Le bois, la terre cuite et le grès sont les meilleurs matériaux car ils permettent aux racines de respirer. Le grès ne craint pas les fortes gelées. Le bois présente l’inconvénient de pourrir. Si vous utilisez un pot en terre cuite neuf, laissez-le tremper quelques heures dans l’eau avant d’y faire vos plantations: cela évitera à l’argile de se gorger d’eau d’arrosage, en principe prévue pour les plantes. Quant aux bacs en plastique, d’une esthétique discutable, ils présentent l’avantage d’être léger et souvent de couleur agréable. Dans des pots ou des jardinières, on peut cultiver sur un balcon ou sur une terrasse bon nombre de légumes et de petits fruits avec un rendement correct: au printemps et en été: les plantes aromatiques dont le basilic, les tomates, les tomates-cerises, les salades, les radis, les aubergines…à l’automne et en hiver: les salades dont la mâche

engrais2 Avantages de l’engrais du fumier Le fumier des poules pondeuses est reconnu depuis des siècles comme étant l’un des meilleurs fertilisants naturels pour le jardin. Cet engrais vous offre toutes les qualités de cet « or brun » dans un produit reconnu pour l’ efficacité et la facilité d’utilisation. Rapport d’analyse en pdf. L’engrais avec du calcium Le calcium est un élément essentiel à la croissance de tout organisme vivant. Le fumier de poule est un engrais qui en contient une quantité considérable dans sa composition naturelle. La solution sécuritaire pour les enfants et les animaux Les engrais à base de fumier de poule sont naturels. Aussi efficace que facile à utiliser Fini les dilutions et les mélanges ! De plus, il est actif durant toute la saison. Pour un sol et des végétaux en santé Le fumier de poule est riche en matière organique. Dries, le spécialiste du fumier de poule Le fumier de poule, matière première de les engrais, provient de notre ferme. Engrais naturels Certifié biologique

Association de plantes!!! Association des cultures !!! Tout savoir dessus !!! | Edition du savoir vivre autrement !!! les cultures associées ou l'association de culture !!! L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. Principalement les associations de graminées et de légumineuses qui sont très fréquentes dans la nature, notamment dans les systèmes prairiaux. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Les associations de plantes les plus connues sont les associations graminées (céréale) - légumineuses à graines. L'expression « cultures associés » est de Gertrud Franck, qui était la responsable du grand potager de la ferme d'Oberlimpurg dans le Bade-Wurtemberg. Fenouil Orme :

Utiliser l'herbe tondue pour pailler les arbres fruitiers Avec le retour des beaux jours, la tondeuse est de sortie et vous vous retrouvez avec des montagnes d'herbe tondue. Vous pouvez la composter, mais savez-vous qu'elle peut profiter directement à vos arbres fruitiers ? Déchets de tonte Un arbre paillé naturellement Même si les temps ne sont plus aux pelouses façon terrain de golf arrosées en plein soleil, vous avez probablement au jardin des surfaces enherbées, qu'il faut bien tondre à un moment ou à un autre pour les rendre praticables. C'est cette verdure coupée, qu'elle soit gazon ou herbe commune, que l'on va utiliser pour les arbres du verger. Le principe Herbe fraîchement tondue au pied d'un fruitier On ne peut plus simple ! L'intérêt Vie souterraine sous l'herbe Cette technique toute simple relève à la fois du paillage et du compostage. En séchant, le matelas d'herbe fera office de paillis : la concurrence des "mauvaises" herbes au pied de l'arbre est éliminée (sans désherbant, sans arrachage...) et l'humidité du sol est préservée.

Related: