background preloader

Multiplication des plantes : bouturage, division...

Multiplication des plantes : bouturage, division...
1- Les semis Pour les semis, reportez-vous à notre fiche conseil "Les semis". 2- Le bouturage Le bouturage consiste à créer une plante entière, à partir d'un fragment de plante prélevé sur la plante mère. Il consiste à provoquer l'enracinement d'un fragment de tige, de feuille ou de racine.o Le plus simple : - Coupez un rameau feuillé non fleuri long de 10 cm.- Supprimez les feuilles inférieures, coupez en deux les feuilles supérieures restantes si elles sont grandes ou laissez-les intactes si elles sont de petite taille.- La ou les feuille(s) restante(s) sert à poursuivre l'activité biologique de la plante.- Aidez au bouturage, trempez le rameau sur 2 cm dans une poudre d'hormone de bouturage.o Le bouturage par feuille : idéal pour presque toutes les plantes cultivées en intérieur, est très facile à réussir.- Prélevez la feuille et son pétiole et enfoncez-la en terre.o Le bouturage par racines : difficile à réaliser, est réservé aux professionnels. 3- Le marcottage 4- La division Related:  plantation et tailletrusc et astuces

Les boutures Les boutures Par Martial IRASTORZA Le bouturage est le mode de multiplication des plantes le plus simple pour obtenir des plants ayant les mêmes caractères que le pied mère. Plusieurs types de boutures : - bouture sur bois de l’année : rameaux de l’année de mai à juillet. Bouture sur bois de l'année (fusain). - bouture semi-aoûtée : pousse de l’année dont la base est aoûtée et le sommet de la tige en croissance (été et fin d’été) ; Bouture semi-aoûtée de fuchsia. - bouture à l’étouffée : si cette méthode permet de bouturer quelle que soit l’époque, elle demande une bonne surveillance car, et c’est le but, le taux d’humidité peut atteindre 100 % et les risques de pourriture sont grands. - bouture aoûtée : rameaux dormants à la fin de l’automne, en hiver ou au début du printemps ; - bouture herbacée : rameaux de plantes non ligneuses en août et début septembre ; Bouture de feuille de saintpaulia. - Bouture dans l'eau - La bouture inratable Quelles plantes bouturer ? Comment piquer les boutures ?

Bouturage de vivace, plante et arbuste Arbres et arbustes | 22/04/2013 Voici venue l’une des grandes périodes de bouturage. Profitez de ce moyen facile et économique pour obtenir de nombreuses plantes contre simplement un peu de temps. Bouturer pour multiplier au jardin sans se ruiner - F. Marre - M. Le matériel et les différentes techniques de bouturage Tout jardinier amateur peut bouturer ses plantes sans équipement coûteux. Il vous faut : • des godets ou des pots • des caissettes, une miniserre, un châssis • des tessons, des billes d’argile pour le drainage • des verres ou des flacons (pour les boutures à réaliser dans l’eau) • de la tourbe blonde, du sable ou de la perlite, du terreau, de la terre de jardin • de la poudre d’hormones de bouturage • des étiquettes pour bien identifier les plantes • un sécateur propre, affûté et désinfecté • un transplantoir, un bâtonnet (pour faire des avant-trous) • une table de jardin Bouture de tête simple

Multiplier les plantes à moindre coût Il n'est pas nécessaire de dépenser beaucoup pour obtenir un jardin bien fourni ou très fleuri dès les beaux jours. Des techniques très simples de multiplication demandant un investissement minimal et juste un peu temps vous permettront de réaliser de substantielles économies et vous prendrez plaisir à faire naître vos plantes. Faire ses semis Bisannuelles Au printemps, ces fleurs permettent de composer de grandes taches fleuries mais si vous devez acheter les plantes en godets, le coût peut être important. >> Lire aussi : Plantation des bisannuelles Vivaces On plante fréquemment des vivaces élevées en godet ou on divise les souches. Récupérer graines, noyaux et semis spontanés Pendant la saison des fruits, récupérez les noyaux de pêche, d’abricot et de prune que vous stratifierez en automne et sèmerez au printemps (lire : Réveillez vos graines et noyaux). >> Lire aussi : Récupérer les semis spontanés du jardin Diviser Les rhizomes d'iris se plantent à fleur de terre >> Lire aussi : Marcotter

Entretien naturel des plantes d'intérieur en été L’heure du grand départ a sonné ! Valise bouclée, compteur électrique coupé, pression des pneus vérifiée… vous êtes fin prêt pour profiter de vos 3 semaines de congés. Mais avez-vous pensé à vos plantes ? Quelles précautions à prendre pour retrouver vos plantes vertes en pleine santé à votre retour ? Réagissez : Partagez : Que ce soit en hiver ou pendant les beaux jours, l’entretien des plantes d’intérieur est une affaire sérieuse. Avant toute chose, sachez que des plantes en bonne santé résisteront mieux à votre absence. Avant de partir donc, veillez à prodiguer les soins nécessaires en pulvérisant sur le feuillage 1 à 2 cuillère à café de savon noir dilué dans de l’eau tiède. Lumière et eau, les maîtres mots ! Quand vous partez en vacances, vous fermez probablement vos volets ou vos persiennes. Si votre toit est doté d’un puits de lumière ou de fenêtres de toit, placez les pots à proximité afin que les plantes puissent tout de même bénéficier de lumière. Le compte-goutte La bassine d’eau

Tout savoir sur la multiplication des végétaux sur Deco “ Faites comme la nature, semez et multipliez vos plantes ! ” Si les raisons de multiplier les végétaux sont évidentes, le choix du procédé à mettre en œuvre l'est beaucoup moins. Tentons d'y voir un peu plus clair dans les moyens mis à notre disposition. Le semis La méthode la plus douce, mais aussi la plus naturelle est celle du semis. Son faible coût est aussi un avantage – quelques euros le sachet de graines –, ce qui en fait la méthode la plus utilisée et préférée des jardiniers. La mise en œuvre est simple. Le marcottage Le marcottage consiste à provoquer l'enracinement d'un rameau issu d'un pied mère, en enfouissant une partie sous terre et en laissant l'extrémité ressortir. La nature pratique aussi le marcottage. Le marcottage est utilisé principalement pour la reproduction rapide et maîtrisée des espèces ou des variétés qu'il serait difficile d'obtenir par d'autres méthodes. Le bouturage La division ou l'éclatage Divisons pour mieux régner sur notre jardin. Le greffage

Trucs et astuces au-potager.com Pour bien réussir ses semis, il faut beaucoup de lumière (12 heures de lumière par jour minimum). Il conviendra donc de choisir de les placer dans une pièce éclairée toute la journée ou près d'une fenêtre orientée au sud. On peut aussi prévoir un éclairage d’appoint comme les tubes fluorescents (personnellement j'ai mis deux néons normaux à lumière blanche mais il en existe des spéciaux pour plantes mais plus chers). Je les place à 30 cm des plants environ. En principe, on enterre les graines à une profondeur égale à 2 fois la grosseur de la graine. Pour fortifier les plants, lorsque les cotylédons sont apparus (les deux premières fausses feuilles arrondies qui sont en fait des réserves pour la jeune plante), on peu ajouter un supplément liquide en fer pour plantes d'intérieur mais en faible quantité afin de renforcer les tiges. Lorsque vous déposez votre terreau dans vos contenants, il faut bien le tasser avant de mettre les graines puis remettre une légère couche par dessus.

Faire de nouveaux plants de tomates à partir de gourmands - tout fait maison entretien de la maison cuisine cosmétiques potager légumes plantes médicinales Chaque année, j'effectue des semis de tomates et donne des plants aux amis ou à la famille. Mais, bien que je donne une cinquantaine de plants issus de semis, chaque année, à la dernière minute, quelques personnes me demandent des plants. Alors, trop tard pour semer, j'effectue des pants à partir de gourmands. Les gourmands sont de petites pousses à l'aisselle des branches de tomates Ils sont très vigoureux et épuisent alors la plante qui donnera des fruits plus petits. Il faut donc passer régulièrement pour les enlever des plants de tomates (sur les tomates cerise, on laisse généralement pousser librement les gourmands). Je laisse habituellement pousser quelques gourmands jusque 20 cm (taille d'un petit plant de tomate) pour que ceux-ci me fournissent de nouveaux plants de tomates. Il suffit de l'enlever avec la main ou à l'aide d'un cutter (ou sécateur) désinfecté auparavant pour ne pas apporter la maladie au plant. Le gourmand va former de nouvelles racines Refermer avec de la terre.

Répertoire des fleurs Iris versicolore (Iris versicolor) Famille: Iridacées Espèce vivace introduite, de taille moyenne (70 cm), qui affectionne les lieux humides où il pousse en touffes et forme d’importantes colonies. L’iris possède de longues feuilles fendues à la base et imbriquées. Laiteron des champs (Sonchus arvensis) Famille: Astéracées ou composées Espèce vivace haute (1-1,5 m) à rhizome rampant, naturalisée d’Eurasie et qui porte des feuilles à dents épineuses mais non piquantes. Linaire vulgaire (Linaria vulgaris) Famille: Scrophulariacées Espèce vivace de taille moyenne (30 cm), naturalisée d’Eurasie, qu’on observe partout dans les lieux habités. Lotier corniculé (Lotus corniculatus) Famille: Fabacées ou légumineuses Espèce vivace de taille moyenne (25 cm), originaire d’Eurasie et introduite depuis peu en Amérique du Nord, comme fourrage de grande valeur pour les animaux. Lychnide fleur-de-coucou (Lychnis flos-cuculi) Famille: Caryophyllacées Marguerite blanche ou chrysanthème leucanthème Famille: Typhacées

Tout ce qu'il faut savoir sur le bouturage des plantes sur Deco “ Bouturer sans erreurs ” Chacun sait que bouturer (du vieux français bouter, pousser, germer) est une nécessité, pour tous les jardiniers en herbe ou confirmés, afin de conserver, rajeunir ou multiplier les plantes préférées du jardin ou de la maison. Rien de plus simple et de plus facile à mettre en œuvre, à condition de soigner quelques détails qui augmentent les chances de réussite. Le bouturage permet de reproduire une plante à partir d'un morceau de tige, de feuille ou de racine. Cette multiplication végétative - hors reproduction sexuée - permet de recréer la plante d'origine, par un véritable clonage, et de conserver fidèlement ses caractéristiques : taille, port, couleur des feuilles et des fleurs. Je réunis les conditions favorables au bouturage La principale époque pour bouturer est sans doute la fin de l'été, de fin juillet à fin septembre. Je me lance dans le bouturage Les boutures herbacées (beaucoup de plantes d'intérieur) sont les plus simples. Les autres types de boutures

Comment réaliser un potager gratuitement à partir de palettes en bois Vous souhaitez réaliser un potager sans débourser un centime et de façon écologique ? Ce Vrai Plan est fait pour vous. Créer son bac pour potager soi-même Vous avez dû remarquer que les bacs pour potager vendus dans le commerce sont onéreux. La première idée qui vient à l’esprit afin d’économiser de l’argent est donc de réaliser le bac soi-même. Trouver du bois gratuit Il existe (encore) du bois que nous pouvons récupérer, il s’agit de celui des palettes en bois. Libre à vous de peindre les planches afin de rendre le potager plus joli. Voici une vidéo vous expliquant comment démanteler une palette en quelques secondes :

Related: