background preloader

Stop Watching Us

Stop Watching Us

https://optin.stopwatching.us/

Related:  NSA / PrismLibertés

Pour la NSA, le cryptage des données sur Internet n'est plus un obstacle De notre correspondant en Californie Dans le «budget noir» de l'espionnage américain, récemment publié par le Washington Post, une ligne avaient attiré l'attention. Le directeur de la NSA, James Clapper, louait les progrès «révolutionnaires» de l'agence «pour déjouer la cryptographie et décoder le trafic Internet». Jeudi, le New York Times et le Guardian ont apporté des précisions dérangeantes. Ecoute : le Royaume-Uni accusé d'espionnage à grande échelle Les services britanniques de renseignement ont un accès à des câbles à fibres optiques leur permettant de surveiller à grande échelle les communications mondiales, selon des documents dévoilés par Edward Snowden au Guardian. Selon l’ex-consultant, inculpé pour espionnage aux Etats-Unis pour avoir divulgué des programmes américains de surveillance des communications, ce phénomène n’est «pas juste un problème américain». «Le Royaume-Uni joue un rôle majeur», a déclaré Snowden, cité samedi par le Guardian. «Ils sont pires que les Américains», ajoute-t-il même à propos du Quartier général des communications du gouvernement (GCHQ), service britannique des écoutes. Le GCHQ a quant à lui assuré respecter «scrupuleusement» la loi. «Nous ne faisons pas de commentaires sur les questions touchant au renseignement.

Des milliers de citoyens allemands montrent l’exemple en manifestant contre la surveillance de la NSA Des milliers de manifestants ont participé samedi à Berlin à une manifestation pour dénoncer les atteintes à la vie privée, notamment par la surveillance des télécommunications par les services secrets comme l’agence américaine NSA. Le collectif d’organisations qui avait appelé à manifester sous le slogan «la liberté plutôt que la peur» – parmi lesquels figurent les Verts, le parti de gauche radicale Die Linke et le parti Pirate -, a revendiqué 20 000 manifestants. La police de Berlin a toutefois refusé de commenter ce chiffre ou de donner une estimation, se bornant à dire que ses «méthodes de comptabilisation sont différentes de celles des organisateurs». Dans le cortège, on pouvait voir des pancartes aux messages clairs comme «Arrêtez de nous espionner!» ou à l’ironie mordante comme : «Merci Prism (le programme d’espionnage mené par l’agence américaine NSA), grâce à toi le gouvernement sait enfin ce que veut la population».

Ecoutes numériques : la NSA aurait transmis ses données à Israël La NSA, l'agence américaine chargée des interceptions de communications, transmet ses données à son homologue israélienne, au risque de communiquer des informations sur des Américains et de violer ainsi leur vie privée, a révélé mercredi 11 septembre le quotidien The Guardian. La pratique d'échanges de renseignements entre services alliés est courante mais il est bien plus rare que ces renseignements soient des données "brutes", qui ne sont pas auparavant analysées. Or, d'après un protocole d'accord entre la NSA et son homologue israélienne de l'ISNU, fourni au Guardian par l'ex-consultant Edward Snowden, l'agence américaine transmet directement à cette dernière une partie des courriels et autres millions de conversations téléphoniques qu'elle intercepte. La loi américaine encadre les activités de la NSA, lui interdisant de collecter les données de communications des citoyens américains ou des étrangers installés légalement sur son sol, sauf motif valable.

La NSA veut craquer tous les systèmes de chiffrement La NSA et le GHCQ travaillent pour casser les systèmes de chiffrement Crédit Photo: D.R Selon le New York Times et ProPublica, depuis les années 2000, la NSA cherche des solutions pour contourner et casser les différents systèmes de chiffrement. Le GHCQ anglais serait aussi en pointe sur ce domaine. Selon des articles parus dans le New York Times et publiés par l'agence de presse indépendante ProPublica spécialisée dans les enquêtes d'intérêt public, l'agence de la sécurité nationale américaine (NSA) serait parvenue à casser de nombreux systèmes de chiffrement en ligne. Vie privée: «Il n'est pas trop tard pour se protéger de la NSA» - News High-Tech: Web Vie privée La surveillance d'internet était au cœur d'un congrès international lundi à l'EPFL. Nous y avons rencontré Jacob Applebaum, hacktiviste fondateur du réseau TOR, et proche de WikiLeaks. Interview Au travers du programme PRISM, la National Security Agency a mis en place un système généralisé d'écoutes sur internet, absorbant sans discernement des quantité gigantesques de données privées.Image: archive/Reuters

La NSA reconstitue le profil social de certains Américains Cela fait au moins trois ans que l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine croise des données lui permettant de reconstituer le profil social de certains citoyens américains. Le gouvernement a ainsi pu identifier leurs collègues, leur localisation, leurs compagnons de voyage et autres informations personnelles, selon un article publié samedi 28 septembre sur le site du New York Times. Citant des documents provenant de l'ancien analyste de l'agence, Edward Snowden, actuellement réfugié en Russie, le quotidien américain rapporte que la NSA a commencé à autoriser les analyses d'appels téléphoniques et de données enregistrées dans les boîtes mail en novembre 2010. Le but étant, selon une note des services secrets datant de janvier 2011, de "dévoiler et suivre" les liens entre des personnes ciblées par les services de renseignement à l'étranger et des résidents des Etats-Unis.

Espionnage: Umberto Eco, J.M. Coetzee, Björk et plus de 500 auteurs dénoncent le «vol» de données personnelles HIGH-TECH – Dans une pétition publiée par une trentaine de journaux du monde entier, ils demandent à l’ONU d’adopter une convention des droits numériques... A.L avec AFP Publié le Mis à jour le Après la lettre ouverte adressée lundi par huit géants de l’Internet à Barack Obama et aux membres du Congrès, ce mardi, ce sont plus de 500 auteurs de plus de 80 pays, dont cinq prix Nobel de littérature qui demandent à l'ONU d'adopter une convention des droits numériques, en dénonçant les pratiques de surveillance de plusieurs Etats, assimilées à du «vol».

Related: