background preloader

Semiologie_vp.pdf

Semiologie_vp.pdf
Related:  Sémiologie.caisson

Grille d'analyse - Arts plastiques.pdf signe iconique | Propos sur la photographie initialement paru dans La Revue Paradoxes, Rǝvuǝ shanghaïǝnnǝ de philosophiǝ, cet article est une critique – iconoclaste s’il en est – de l’idée selon laquelle les images photographiques sont des icônes au sens de Peirce. Alors que la déjà longue histoire de la photographie est sur le point de s’achever du fait de la mutation que le numérique lui fait subir, on n’a sans doute toujours pas bien compris l’extraordinaire révolution qui a eu lieu le jour où on s’est mis à produire des images par l’enregistrement de cela même qu’elles donnent à voir. Ce n’est pas que la photographie a été négligée par la réflexion, ni qu’on a manqué de ressources théoriques pour la penser, c’est même tout le contraire : tributaire de manières très sophistiquées de penser les images en général, la très intense réflexion sur les images photographiques s’est trouvée largement mise dans l’incapacité de comprendre la nature spécifique d’une image obtenue par un enregistrement. Qu’est-ce qu’une icône ?

Pourquoi est-il si difficile de changer ? Parfois nous connaissons ce qui nous rend malheureux et ne faisons pas ce qui pourrait changer. Pourquoi reproduire sciemment les mêmes erreurs ? Comment en finir avec ce scénario répétitif ? Pourquoi ne changeons-nous pas, alors que nous sommes conscients des problèmes qui proviennent de la répétition des mêmes comportements ? À force d’écouter des histoires de vie dramatiques, j’ai été amené à m’intéresser à leurs trames et à mettre en relation ces récits avec les scénarios de films représentant des métaphores, ce qui facilite le dialogue en thérapie cognitive. Un scénario de vie est une situation piège dans laquelle un sujet se débat, sans succès, et qui se répète en de nombreuses occasions tout au long de la vie. Un rôle distribué une fois pour toutes Figée dans son personnage, la personne scénarisée va maintenir des relations stéréotypées et insatisfaisantes avec les autres. Des intrigues immémoriales Un jour, le dramaturge italien Carlo Gozzi dit à Johann W. Trois inconscients

Cahiers de praxématique CR262.pdf Exposé : l'école, pilier de la république (1879-1885) L'école, pilier de la République : 1879-1885 Introduction : "Entre toutes les nécessités du temps présent, entre tous les problèmes, j'en choisirai un auquel je consacrerai tout ce que j'ai d'intelligence, tout ce que j'ai d'âme, de cœur, de puissance physique et morale, c'est le problème de l'éducation du peuple". Cette phrase de Jules Ferry, ministre de l'instruction publique à trois reprises entre 1879 et 1883 marque l'importance donnée à l'éducation et à l'école par la IIIème république et son personnel politique. I. A. → La volonté de Jules Ferry est avant tout d'en finir avec les révolutions et de stabiliser la République. B. → L'organisation de l'école et les enseignements sont rationalisés de manière à servir la république et à en être le pilier. A. → Le 23 avril 1879, alors ministre de l’instruction publique, Ferry donne un discours à Epinal pour exposer les limites de la liberté à l’enseignement parlant pour certains établissements de comportement contre révolutionnaire. B.

La Glottophobie, un concept pour analyser les discriminations linguistiques Prochain direct vendredi 23 septembre à 20h : Brahms le Tzigane. Cliquer pour y accéder. À propos Le blog Connexion PREFics – Pôle de Recherche Francophonies, Interculturel, Communication, Sociolinguistique La Glottophobie, un concept pour analyser les discriminations linguistiques Communication de Philippe Blanchet au séminaire du programme DYNADDILIF (PREFics) DATE 02-12-2011 DURÉE 00:39:29 GENRE Conférence PUBLIC Tous publics DISCIPLINE Sciences du langage Linguistique, Sociologie, Sociolinguistique Auteur Philippe Blanchet Réalisateur Philippe Marzin Producteur Université Rennes 2 Résumé Une communication de Philippe Blanchet au séminaire du programme DYNADDILIF, PREFics. La glottophobie est une phobie qui passe inaperçue et qui est, de ce fait, considérée comme légitime. Aller plus loin Ressource disponible sur... France Culture Plus Partager cette ressource Intégrer cette vidéo Générique Réalisation et montage Philippe MarzinProduction Université Rennes 2 – CREA / PREFics

Les images “iconiques” du 11 janvier, un monument involontaire? | L'image sociale Quoi de plus normal: à séquence historique, l’iconographie correspondante. Mais est-ce bien comme ça que ça se passe? Comment se construit l’historicité d’une image? Pour le vérifier, chercher la réponse dans les photos ne suffit pas. C’est en changeant légèrement d’angle, et en prenant le commentaire pour objet, que l’on peut apercevoir les mécanismes qui font de l’image un monument. Le commentaire d’images est un genre rare dans les médias contemporains. Photo Stéphane Mahé (Reuters) Le Monde, 13 janvier 2015 (photo: Stéphane Mahé). Les suites de l’attentat du journal satirique Charlie-Hebdo ont suscité plusieurs articles consacrés exclusivement au commentaire iconographique, dont le principaux sont rédigés par Fanny Arlandis pour Slate.fr, Pauline Croquet et Gabriel Coutagne pour Le Monde et Cyril Bonnet pour L’Observateur. Photo Martin Argyroglo (Divergences) L’Observateur, 14 janvier 2015. Récurrence et référence Delacroix, La Liberté guidant le peuple, 1830. Une lecture symbolique

Pédagogie et psychologie de l'éducation (glossaire) PHOTO. Le Che, guerrier héroïque : comment une photo finit sur nos t-shirts - 8 août 2015 Cet été, "l'Obs" revient sur les photos qui ont marqué l'histoire. A la une des journaux, dans les pages de nos livres d'histoire, voire arborées fièrement sur nos t-shirts, elles ont fait le tour du monde. Mais connaissez-vous l'histoire secrète de ces clichés mythiques ? Le Che, air grave, est... à un enterrement Que montre la photo ? Che Guevara photographié le 5 mars 1960 par Alberto Korda Une image recadrée... qui reste d'abord dans l'ombre Chose peu connue, la photographie initiale a été recadrée afin de n'afficher que le révolutionnaire. L'auteur de cette photographie mondialement connue est Alberto Korda, un fervent révolutionnaire communiste. La première version publique de cette photographie sort en 1961, pour illustrer un reportage du journal "Revolucion" sur le Che. La célébrité... et la question des droits d'auteur Si cette image a tant été reprise sur toutes formes de support, c'est grâce à une faille… dans les droits d'auteur. Alberto Korda, photographe personnel de Castro

pour un portrait anti-iconique | Max Armengaud Pour un portrait anti-iconique La forme iconique est le modèle quasi exclusif de représentation de la figure dans notre civilisation. Une modélisation hégémonique que l’on retrouve dans tous les domaines de production et de diffusion des images : dans les médias (couvertures de magazine, présentateurs télé, portraits officiels, etc.), mais également dans les diverses pratiques sociales ritualisées (photos d’identité, portraits réalisés à la faveur d’évènements importants de la vie privée et familiale, pratique photographique amateur dans la relation mimétique aux modèles existants, etc.). Je dirais même que la construction iconique structure notre manière mentale de se représenter l’autre et de se représenter soi. Figure Dans une image de type iconique, la figure se détache du fond. Dans mes images, c’est exactement l’inverse qui se produit. Série La dimension anti-iconique de mon travail ne se limite pas au traitement formel de la figure. Max Armengaud le 18 février 2014.

Méthodes et outils de recherche en sciences de l’éducation - © DESTE La recherche en éducation poursuit deux ordres principaux de buts, à savoir d’une part, contribuer à la construction de modèles théoriques qui permettent de comprendre différents aspects de l’éducation et, d’autre part, améliorer les pratiques éducatives en s’appuyant sur un corpus de connaissances solidement étayé. Compte tenu de ces buts, on peut considérer que la recherche concerne tous les acteurs du processus éducatifs non seulement le chercheur patenté mais aussi l’enseignant de terrain qui, soucieux de développer une attitude réflexive par rapport à sa pratique, sera un jour confronté à la nécessité d’analyser les résultats de son action et d’ajuster sa pratique en fonction de ces résultats. Si on accepte l’idée que tous les acteurs éducatifs sont concernés par la recherche, il est essentiel de les former aux principes et aux méthodologies propres à ce processus qui permet d’appréhender le monde qui nous entoure en respectant les principes de la démarche scientifique. 1. 2. 3. 4.

Analyse de l’image Guide pour l’analyse de l’image. Le guide ci-dessous est proposé en réaction aux nombreuses et inutiles « grilles d’analyse de l’image »?, qu’on applique en toute saison sur n’importe quelle image, avec n’importe quels élèves… C’est une démarche plus exigeante et moins trompeuse qu’on adopte ici. On trouvera ci-dessous la proposition de guide pour l’analyse, et quatre notions clés mobilisées dans le guide : le cadre, le récit, le réel, le temps. Le guide Distinguer trois domaines… 1. 1. quel auteur,quelle instance de production,qui «parle» à travers tel type d’image : l’annonceur, le publicitaire, l’auteur… 2. quelle diffusion,quels supports (magazine, télé, panneaux…),quels lieux,quel public,quelle durée d’exposition,quelle date,quelle audience…. 3. 2. 1. éléments visuels appartenant ou prélevés dans la réalité ;éléments visuels reconstitués, joués ;trucages (visibles, perceptibles, imperceptibles mais supposés…) 2. historique,géographique,économique,socioculturel… ? 3. 4. 3. 2. Mouvements 3.

» La plasticité, principe de la dignité humaine. Pic de la Mirandole. « Le parfait artisan décida finalement qu'à celui à qui il ne pouvait rien donner en propre serait commun tout ce qui avait été le propre de chaque créature. Il prit donc l'homme, cette œuvre à l'image indistincte, et l'ayant placé au milieu du monde, il lui parla ainsi : « Je ne t'ai donné ni place déterminée, ni visage propre, ni don particulier, ô Adam, afin que ta place, ton visage et tes dons, tu les veuilles, les conquières et les possèdes par toi-même. La nature enferme d'autres espèces en des lois par moi établies. Mais toi, que ne limite aucune borne, par ton propre arbitre, entre les mains duquel je t'ai placé, tu te définis toi-même. Je t'ai mis au milieu du monde, afin que tu puisses mieux contempler autour de toi ce que le monde contient. Pic de la Mirandole. Thème : La nature humaine. Questions : L'homme est-il un être de la nature comme les autres ? De la dignité humaine « Très vénérables Pères. Ô souveraine générosité de Dieu le Père! Partager :

Related: