background preloader

Artsplas.mangin.free.fr/repere___vinci____l_homme_de_vitruve_14658.htm

Artsplas.mangin.free.fr/repere___vinci____l_homme_de_vitruve_14658.htm
Les REPERES sont les oeuvres qui sont exposées dans la salle 210, ou qui font l'objet d'une étude dans le contexte du cours Léonard de Vinci - dessin - l'homme de Vitruve - 1485-1490Analyse d’œuvre : Ce croquis illustre le traité "De divina Proportione" de Luca Pacioli paru en 1496 et est exposé à la Galleria dell'Accademia de Venise.Il s'agit d'un dessin anatomique Vitruve était un architecte romain du 1er siècle avant Jésus-Christ, auteur d'un livre unique, mais resté fameux : DE ARCHITECTURA. Pour Vitruve, l'homme est à l'image de l'univers (cosmos) , dont il n'est qu'un élément plus petit (microcosme). Or justement, Léonard de Vinci (lui-même architecte rappelons-le) s'est toujours passionné pour les proportions du corps humain, auxquelles il a consacré d'innombrables études anatomiques. BIOGRAPHIE de Léonard de Vinci autoportrait de Léonard de Vinci, vers 1514 Leonardo da Vinci est né à Vinci (Italie) en 1452, il est mort à Amboise (France) en 1519. Related:  atelier40m2

Inventions de Léonard de Vinci Vieillard et tourbillons d’eau Dessin à la plume (fac-similé), vers 1513, Florence, Cabinet des dessins et des estampes. Traduction du texte en bas du dessin : « Observe le mouvement de l’eau à sa surface, comme il ressemble à celui d’une chevelure dont un mouvement du poids du cheveu et l’autre l’orientation des boucles ; ainsi, l’eau forme des tourbillons dus, en partie, à l’impulsion du courant principal et en partie aux mouvements incidents du retour ». Mélancoliquement appuyé sur sa main, le vieil homme regerde dans le lointain. Qu’est-ce que l’eau ? Esquisse d'un hélicoptère : vis aérienne (détail d'une feuille d'esquisses) 1487 - 1490, dessin manuscrit B, Folio 83 v, Paris, Institut de France. La « vis aérienne » peut être considérée comme l’ancêtre de l’hélicoptère moderne. Dessins de machine volante vers 1485 Rien n'a autant préocupé Léonard de Vinci que le rêve de voler. - Consulter " Léonard de Vinci ingénieur " sur le site du CNED -

La Renaissance : les siècles de l'aventure Les enjeux idéologiques L'Europe de la Renaissance est formée d'une mosaïque d'États de différents types (républiques urbaines, royaumes nationaux, seigneuries, principautés laïques ou ecclésiastiques). Mais au-delà de ces différences, il est possible de trouver des tendances idéologiques de fond : Le développement du nationalisme (Espagne, Hollande, Angleterre) qui a souvent un contenu religieux et qui a été favorisé par l'unification des langues et des cultures. Naissance de l'État moderne Le type de pouvoir politique qui domine pendant la Renaissance est, sans contredit, la monarchie absolue de droit divin. Toutefois, dans la pratique, le bon vouloir du roi est limité pour diverses raisons (les usages du royaume, l'inaliénabilité du domaine royal, etc.). Nous ne voulons, sire, révoquer en doute ou disputer de votre puissance. Aux XVe et XVIe siècles, l'État moderne fait son apparition. Ces deux auteurs ont une carrière politique importante. Le réalisme politique La critique utopique

les inventions de Leonard - Léonard de Vinci Il est sans doute difficile de prouver de manière incontestable quelles sont les inventions de Leonard de Vinci. Pourtant en examinant quelques cas bien particuliers, cela devient possible. Parmi ces cas nous trouvons : la machine volante, la machine à polir les miroirs et des machines pour les textiles. Dans ce cadre, Leonard de Vinci n'est plus à la recherche de son modèle grec, Archimède. Il appartient à son époque, vit dans la Renaissance mais entreprend de s'émanciper à travers ce que nous nommerons par la suite, science. Ce qu'il invente avec ses machines à polir les miroirs, c'est la possibilité de gérer la concavité de ces derniers. Dans le domaine des machines pour les textiles, il n'a pas perfectionné le rouet à filer comme nous l'avons toujours pensé, en effet, l'ailette existe déjà dans un manuscrit allemand de 1470. Cependant, sa plus grande invention c'est bien celle de la machine à voler. dessin d'arbalète géante La "vis aérienne" et la "machine volante"

Peinture - La Renaissance artistique La "révolution picturale" de la Renaissance «Tous ceux qui ne prennent pas comme modèle la nature, cette éducatrice de tous les maîtres, s'efforcent en vain de faire de l'art ». (Léonard de Vinci ) Une véritable révolution picturale secoue la Renaissance. Sous l'influence des idées des humanistes et en convergence avec l'apparition d'une nouvelle classe bourgeoise et marchande (flamande et italienne) qui s'empare du contrôle politique des États, on voit émerger un nouveau système de représentation du monde qui prend pour modèle la Nature telle qu'elle s'offre à nos yeux. La Joconde ou Monna LisaLéonard de Vinci, 1503-1506, huile sur bois,Musée du Louvre, Paris Deux innovations essentielles traversent la période :L'invention de la technique de la peinture à l'huile au début du XVe siècleLa découverte des lois de la perspective linéaire en Italie La technique de la peinture à l'huile La grande innovation des maîtres flamands est d'avoir mis au point la technique de la peinture à l'huile. 1.

Médecine et anatomie La formation initiale de Léonard à l'anatomie du corps humain a commencé lors de son apprentissage avec Andrea del Verrocchio, son maître insistant sur le fait que tous ses élèves apprennent l'anatomie. Comme artiste, il est rapidement devenu maître de l'anatomie topographique, en s'inspirant de nombreuses études des muscles, des tendons et d'autres caractéristiques anatomiques visibles. Il pose les bases de l'anatomie scientifique, disséquant notamment des cadavres de criminels dans la plus stricte discrétion, pour éviter l’Inquisition. Les conditions de travail sont particulièrement pénibles à cause des problèmes d'hygiène et de conservation des corps. Comme artiste connu, il a reçu l'autorisation de disséquer des cadavres humains à l'hôpital de Santa Maria Nuova à Florence et, plus tard, dans les hôpitaux de Milan et de Rome. Il a aussi étudié et dessiné l'anatomie de nombreux animaux.

Christian Bec, Les Médicis, hommes d'argent, hommes d'État Banquiers, industriels, hommes de pouvoir, les Médicis ont été, pendant plus d'un siècle, indissociables de la destinée de Florence. Mécènes éclairés, ils ont favorisé la venue des artistes et des intellectuels les plus célèbres de l'Italie. Côme, Pierre le Goutteux, Laurent, dit le Magnifique, son fils Pierre, deux papes, Léon X puis Clément VII, puis quelques grands-ducs : autant de figures extraordinaires dont Christian Bec nous retrace ici la destinée. Une famille d'hommes d'affaires Dès la seconde moitié du XIIIe siècle et jusqu'au XVe siècle, l'Italie occupe en Europe une position économique avancée. Mais en 1434, c'est Côme de Médicis, le rival et concurrent de cette faction, qui prend le pouvoir, après un exil d'un an à Venise. Côme de Médicis et Pierre le Goutteux (1434-1469) Après son exil d'un an à Venise, Côme de Médicis, rappelé à Florence par une opinion publique qui lui est devenue favorable, s'empare du pouvoir. Laurent Le Magnifique (1469-1492) Quels sont donc les faits ?

EVOLUTION DES CONNAISSANCES EN ANATOMIE Les morts sont embaumés, momifiés : on enlève les viscères. Il est vraisemblable que les embaumeurs égyptiens ont quelques connaissances anatomiques élémentaires, mais on n’en profite pas pour étudier le corps humain. On ne peut porter atteinte à l’intégrité du corps, ce qui nuirait à l’âme. Seule restriction : les ennemis et les criminels, ce qui permettra les premiers pas dans l ’étude de l’anatomie humaine par comparaison avec les animaux (ARISTOTE). HIPPOCRATE. (460-375 av. Personnage historique et mythique considéré comme le père de la médecine : le corps est un cercle et toutes les parties communiquent entre elles, se transmettant les sensations et les maladies. IIIe SIECLE AVANT. Des dissections régulières sont pratiquées et enseignées par l’ECOLE D’ALEXANDRIE. Les anatomistes de cette école ne nous sont connus que par les écrits de Gallien. La loi romaine interdit toute atteinte à l’intégrité du corps humain et des cadavres. LE XVe SIECLE ET LEONARD DE VINCI. XVIIe SIECLE.

Architecture de la Renaissance en France. Dans un pays qui, comme la France , avait développé avec tant d'ardeur l'architecture gothique et en avait créé les plus beaux types, le retour aux formes de l'Antiquité , retour amené par les guerres d'Italie de la fin du XVe siècle, ne put avoir lieu sans une assez vive opposition, ou tout au moins sans une certaine hésitation : aussi, malgré la grande lassitude ressentie en France à l'endroit de l'architecture ogivale, qui y florissait depuis plus de trois siècles et malgré tout le charme de la nouveauté, - on peut dire de la mode, - les partisans du nouveau système d'architecture purent surtout étudier les édifices antiques de l'Italie et s'inspirer des ordres romains : mais qu'ils ne connurent pas les ordres grecs et que le dorique si sévère du Parthénon et l'ionique si charmant des temples de l'Attique resteront lettres mortes pour eux Intérieur d'une église de la Renaissance (Saint-Aignan, à Chartres). Le château d'Amboise. 5° le manoir d'Ango, à Varengeville (Seine-Maritime);

La médecine à la Renaissance. La période qui précéda la Renaissance est surtout caractérisée par la stagnation des lettres et des sciences qui suivit le recul de la civilisation après l'effondrement de l'empire romain, puis par la difficulté qu'eut l'esprit à se ressaisir, par le manque d'indépendance et d'initiative et la tendance vers la spéculation au détriment de l'observation et de l'étude directe de la nature. Nous avons vu cependant la vigoureuse dialectique d'Albert le Grand et de Thomas d'Aquin, nullement dédaigneuse de la science et de l'observation scientifique, et les efforts faits par Arnauld de Villeneuve et Roger Bacon pour ramener la science dans sa véritable voie, préparer le réveil définitif des esprits ( la Médecine néo-latine). repris la tradition, qui ne s'était d'ailleurs jamais entièrement perdue; mais il s'y mêlait beaucoup de galénisme transmis et altéré par les Arabes. (1435-1450), par la découverte de l'Amérique (1492), celle d'une route maritime vers les Indes orientales , l'Italie , etc. .

Créer un cahier numérique d’histoire des arts Dans cet article vous allez créer un cahier numérique d’histoire des arts. Ce cahier regroupera des notes sur divers œuvres d’arts étudiées durant une période ou une année scolaire. Ces notes seront rédigées dans l’application evernote mais il est tout à fait possible d’utiliser d’autres applications pour réaliser ce cahier. Le tutoriel est un extrait de l’excellente fiche du CDDP de Versaille Les étapes 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. Astuce : A partir du site Evernote, on peut partager son carnet ou le rendre public, donc accessible à tous. Pour réaliser une fiche propre sur tout système informatique, il faut penser à enregistrer le commentaire audio en dernier. Lien vers le la fiche sur le site du cddp 92: ici Télécharger la fiche de formation: Créer un cahier d’histoire des arts

Créer un cahier numérique d’histoire des arts Objectifs Créer un cahier numérique d’histoire des arts. Produire des notes écrites et audio pour commenter des œuvres artistiques. Application Evernote Type d’application : productivité Taille : 10 MB Prix : Gratuite Pré-requis - Installer l’application Evernote sur son poste de travail (PC/Mac). - Installer l’application Evernote sur l’iPad à partir de l’AppStore. - Créer un compte Evernote (gratuit) à partir de l’ordinateur ou directement sur l’iPad. Présentation Evernote est une application qui permet très simplement de créer des notes écrites, audio ou à partir de la capture d’une page web. Étapes 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. Astuce : A partir du site Evernote, on peut partager son carnet ou le rendre public, donc accessible à tous. Catégories : Histoire des arts. Compétences du socle : 1. 5. 7. Applications voisines : AudioMemos, Audiotorium Références :

Related: