background preloader

Association de plantes au jardin : la technique du compagnonnage - Entretien du jardin

Association de plantes au jardin : la technique du compagnonnage - Entretien du jardin
L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau jardin en aidant le jardinier à limiter voire éviter l’utilisation d’engrais chimiques et pesticides. Cette méthode appelée le « compagnonnage » est issue de l'observation et de la pratique ; elle est très controversée mais pourquoi ne pas essayer !!! Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître :- Les Apiacées (appelées également Ombellifères) se protègent réciproquement.- Les Légumineuses enrichissent le sol en azote. Les associer à des plantes comme la tomate ou les cucurbitacées, qui ont besoin de cet apport, est conseillé.- Les Liliacées et les Légumineuses doivent être séparées car elles ne font pas bon ménage. Certaines plantes aromatiques, grâce à leurs odeurs particulières, peuvent éloigner voire éliminer des insectes nuisibles. Quelques exemples :L’ail éloigne les insectes en général. L’aneth protège les carottes et concombres. Les associations favorables :

http://www.binette-et-jardin.com/modules/ressources/product.php?prod_id=27

Related:  Association de légumes , plantes compagnesAssociations de plantesassociation plante au potagerCulture associativejardinage

Association de plantes au jardin : la technique du compagnonnage L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau jardin en aidant le jardinier à limiter voire éviter l’utilisation d’engrais chimiques et pesticides. Cette méthode appelée le « compagnonnage » est issue de l'observation et de la pratique ; elle est très controversée mais pourquoi ne pas essayer !!! Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître : Les Apiacées (appelées également Ombellifères) se protègent réciproquement. Les Légumineuses enrichissent le sol en azote.

COMPAGNONNAGE - TOUTES LES METHODES Le compagnonnage des végétaux est principalement utilisé dans les cultures potagères. Ce n'est pas une véritable science mais un concept établi par des années et des années d'expérience des jardiniers. Le principe du compagnonnage est très utilisé dans la culture biologique car il évite l'emploi des produits chimiques. Le compagnonnage est basé sur le fait que les plantes, comme les humains ont des amis et des ennemis et des affinités plus ou moins prononcées pour certains congénères. En combinant la culture de certaines plantes on peut activer et accroître leur développement, on optimise ainsi au maximum leur croissance et leur résistance. Le principe est donc que les plantes cultivées sur une même planche ne doivent pas exiger les mêmes besoins en nutriments ni être concurrentes au niveau de la place.

Associations de plantes : fruitiers, petits fruits, fleurs et plantes aromatiques (bilan 2013) Associer les plantes est une technique avantageuse pour le jardinier et son jardin. Les bénéfices sont multiples, cela permet entre autre : d’attirer les insectes pollinisateurs et les auxiliaires (ils régulent les ravageurs)de repousser les ravageursde fertiliser les plantesde protéger le sol de l’érosionde limiter les plantes adventiceset bien d’autres vertus… En avril dernier j’ai présenté dans cet article 8 nouvelles associations de plantes dans mon potager. Cet article est la suite du bilan des associations, vous allez trouver ci dessous des associations du verger et petits fruits du potager. Pour le bilan des légumes, je vous invite à le retrouver ici : Associations des légumes, fleurs et plantes aromatiques.

Les bonnes associations de plantes Les bonnes associations de plantes Certaines plantes repoussent les insectes, d'autres au contraire les attirent, les éloignant ainsi des légumes… Profitons donc de leurs bienfaits en les associant dans le potager ! Associez des fleurs pour protéger les légumes Plantez des myosotis autour de vos pieds de framboisiers pour tenir éloigner les vers du framboisier.Les soucis ont la réputation de tenir éloignés les insectes, plantez-en dans votre potager en les mariant aux carottes, aux choux et aux laitues.Plantez des capucines entre vos rangs de tomates, choux, carottes, pommes de terre et haricots pour tenir éloigné les mouches blanches (aleurodes).Mariez les oeillets d'inde au feuillage odorant avec les tomates , les choux, les haricots, les carottes, les pommes de terre et les poireaux pour leur effet nématicide et contre les aleurodes. Associez des plantes aromatiques pour protéger les légumes et les fleurs

Une méthode simple pour organiser les légumes dans le potager Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Pour beaucoup d’entre vous, potagistes débutants et confirmés, le même problème se répète à chaque printemps. Un vrai casse-tête chinois. Comment trouver la bonne place pour chaque légume dans votre potager ? Pour qu’ils grandissent bien.

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. (Redirigé depuis Cultures associées) En cours de rédaction .... Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consiste à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes"

Les mauvaises associations des légumes au potager biologique Les associations défavorables Les mauvaises associations des légumes sont une des causes d'échec. Exemple : l'ail est néfaste à tous les choux et aux légumineuses. Par contre, l'ail est une bonne association à côté des : carottes, concombres, fraises, oignons, poireaux et tomates. Pour tous les autres légumes, sauf choux et légumineuses, les associations sont à faire et peuvent être bénéfiques. Une bonne association de plantes au potager Un voisinage réfléchi des légumes et le respect de la rotation des plantes sur plusieurs années permettent d’obtenir des légumes plus sains et d’améliorer la productivité. Le potager uniforme et aseptisé, fait de rangs d’une seule et même espèce, a montré ses limites ! La tendance est au mélange et à la cohabitation entre légumes, ou avec des fleurs, à l’entraide et au gain de place ! Cette diversité, un temps oubliée, réduit ostensiblement les traitements et les soins à apporter. Elle séduit de plus en plus de jardiniers et fait un retour en force dans nos potagers !

Tomates : les bonnes et mauvaises associations de plantes Tomates : les bonnes et mauvaises associations de plantes Issue de la vaste famille des Solonacées, la tomate est une plante originaire des régions andines côtières d'Amérique du Sud. Elle apprécie tout particulièrement les climats tempérés chauds et exige une situation ensoleillée, et une température moyenne journalière de 25° pour croître dans de bonnes conditions. Le sol doit être profond et fertile car la tomate est une plante exigeante en nutriments.

10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes. Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager.

Related:  Association des plantes