background preloader

Fraises d’Espagne, on arrête le massacre ?

Fraises d’Espagne, on arrête le massacre ?
Aujourd’hui, pour cette nouvelle édition des pieds dans le plat, attaque en règle de la fraise d’Espagne encore trop fréquente sur nos étals. La chiquita fresa de Donana va en prendre plein la poire. Attention, ça tâche ! Toxique à tous les étages, la fraise d’Espagne fait partie de nos importations massives : plus de 80 000 tonnes chaque année. Qu’on se le dise, l’envie de fraises n’est pas qu’une question d’hormones. Fraise contre lynx Le problème c’est qu’en France, on se boulotte près de 2 kg de fraises par an et par personne. Depuis les années 60, sur la côte Ouest de l’Espagne, c’est le paradis de la fraise et l’enfer des écologistes. 4500 tonnes de plastique sont utilisées chaque année. Garantie 100% produits chimiques Elle est bonne au moins cette fraise d’Espagne ? Saisons à la carteVous en voulez encore ? Bio la fraise d’Espagne ? Résultat : à mesure que l’on trempe nos fraises dans la chantilly, les maladies de peau et de poumons explosent dans la région de Donana. Related:  boycottPesticides / ABFraises en Espagne

Le label "fait maison", un coup pour rien ? L'avis des critiques gastronomiques Le "fait maison" est-il arrivé dans nos bistrots ? Un mois tout juste après l’entrée en application du dernier label dédié à la restauration, on voudrait bien distinguer les tables qui proposent des plats composés de produits frais cuisinés, de ceux qui assemblent des aliments fournis par l’industrie agroalimentaire, voire refourguent des barquettes pré-préparées. Mais l’affaire n’est pas si simple. "On est loin d'un bon fait maison" Histoire d’y voir un peu plus clair dans cette première saison du "fait maison", le "Nouvel Observateur" a demandé à des critiques gastronomiques leur avis sur le lancement du nouveau label. Luc Dubanchet, du groupe Omnivore, n'est pas satisfait : Je reviens du Périgord et j’y ai fait des repas catastrophiques dans des resto cotés avec des cartes à rallonge, où l'on trouvait à la fois des tapas espagnoles, des hamburgers et de la blanquette, et rien de ragoutant; on est loin d’un bon fait maison." "Cette nouvelle étiquette, elle n'est pas obligatoire"

Des pesticides perturbateurs endocriniens dans les pâtes et les céréales Des pesticides dans vos nouilles. Selon une étude de l’association Générations futures révélée ce mercredi, des traces d’insecticides perturbateurs endocriniens ont été détectées dans plusieurs produits à base de blé: pâtes, biscuits, céréales, brioches… >> Lire notre décryptage: Les perturbateurs endocriniens, des substances banales aux effets néfastes L’ONG a fait procéder par un laboratoire à des tests sur douze produits de consommation quotidienne, achetés en grande surface. Les analyses ont montré que 75% des échantillons testés «contiennent des résidus de pesticides» –sans dépassement de la limite maximale autorisée– et «sur ces 75%, tous contiennent une ou plusieurs substances, organophosphorées ou pyrethrinoides, suspectées d’être perturbatrices du système endocrinien». Lotions anti-poux et colliers anti-tiques L’ONG a par ailleurs trouvé des insecticides contenant des perturbateurs endocriniens dans des lotions anti-poux ou encore des colliers anti-tiques pour chiens.

PARISMATCH 09/02/15 Les vérités de Jean-Pierre Coffe - Fraises espagnoles : consternaçion ! Ô fraise ! Ô désespoir ! C’est bien joli de nous en servir jusqu’à satiété en février. Encore faudrait-il que la saveur soit au rendez-vous… Tous les ans, dès la fin du mois de janvier, les étalages des marchands de fruits et légumes sont envahis de barquettes de fraises rouges éclatantes, au pédoncule turgescent et à la collerette frémissante. Elles arrivent d’Espagne dans des camions réfrigérés à 2°C. Les temps ont bien changé ; il y a cinquante ans, lorsque les maraîchers ou les particuliers, récoltaient des fraises, c’était entre le 15 mai et le 15 juin. Les affaires de la fraise se gâtent en 1960 : un généticien américain, du nom de Bringers, crée une fraise résistante à la manipulation et abondante de production. Des cultures abritées sous tunnel plastique ! En 1984, à partir de l’expérience californienne, les Espagnols exploitent la production industrielle de fraises selon un principe assez simple.

Après le scandale de la viande de cheval, la fraude à la gelée royale ? - Alimentation La gelée royale, ce complément alimentaire riche en vitamines, fait-elle l’objet de pratiques commerciales douteuses ? 98 % de la gelée royale vendue en France est importée d’Asie, principalement de Chine. Recours à des antibiotiques interdits, congélations à répétition, nourriture artificielle : le flou qui règne sur la traçabilité de certains produits risque d’entacher l’image de toute la filière, y compris bio. D’autant qu’une étude réalisée par des apiculteurs français vient jeter le trouble. La gelée royale, cet aliment fabriqué par les abeilles nourricières pour leur reine, est réputée pour ses qualités nutritives, riches en vitamines et en oligoéléments. Vendue via des sites Internet entre 10 € et 30 € les 25 grammes, la gelée royale, certifiée bio de préférence, est aussi un marché lucratif. Et c’est bien ce qui met en colère les apiculteurs du Groupement des producteurs de gelée royale (GPGR). Et ce n’est pas très flatteur pour plusieurs marques. L’appréciation du GPGR :

Les dérives de l’industrie agroalimentaire Dans mes premiers articles sur Ecoloinfo, j’essaie de montrer que la façon dont nous mangeons est l’une des premières garanties de notre bonne santé. Dans le 1er volet de cette thématique, j’ai évoqué les pionniers de « l’alimentation santé » que sont les Docteurs Kousmine et Seignalet. Dans ce nouveau post, je voudrais vous parler des dérives de l’industrie agroalimentaire aussi bien sur le plan de notre santé que vis-à-vis de l’environnement… puisque tout est lié. Se nourrir est loin d’être un acte anodin et une fois de plus nos achats sont des actes politiques ! En rédigeant cet article, je me rends compte qu’il y a énormément de choses à dire, un fait en appelant un autre et qu’on pourrait en faire une thèse ! Je vais essayer d’être concise mais si vous voulez allez plus loin, n’hésitez pas à consulter les ouvrages cités en référence, notamment l’excellent « Santé, mensonges et propagande » de Thierry Souccar et Isabelle Robard. Remettons les choses dans leur contexte. Le lait

FDA moves to keep arsenic out of your apple juice Apple juice may soon be as safe to drink as tap water. (Well, except for all that sugar.) Nearly two years after consumer groups raised alarms about elevated levels of arsenic in some brands of apple juice, the U.S. The FDA’s proposed “action level” for inorganic arsenic in apple juice matches the EPA’s existing rules for tap water — 10 parts per billion. From The Christian Science Monitor: The FDA has tested arsenic in apple juice for at least 20 years and has long said the levels are not dangerous to consumers, in particular the small children who favor the fruit juice (second only to orange juice in popularity, according to industry groups).But the agency issued a tougher stance with its announcement Friday. The proposal follows testing by The Dr. WTF is arsenic doing in apple juice anyway? Inorganic arsenic in food can come from pesticides or from soil and groundwater pollution, though some occurs naturally in the environment.

LE PARISIEN 09/07/13 Des pesticides interdits retrouvés dans des fraises françaises et espagnoles Le Parisien | 09 Juil. 2013, 19h16 Dans un communiqué publié mardi, l'ONG annonce avoir fait analyser 49 échantillons de fraises venues de France et d'Espagne et vendues dans des magasins de Picardie et de Haute-Normandie et a découvert que quatre de ces échantillons contenaient des pesticides interdits en Europe depuis plusieurs années et cinq autres échantillons comprenaient des pesticides interdits sur les fraises. Deux échantillons français contenaient de l'endosulfan, un insecticide interdit en Europe depuis 2005 et deux échantillons espagnols avaient du carbosulfan, insecticide interdit depuis 2007. Par ailleurs, trois échantillons français contenaient des substances autorisées en France mais pas sur la fraise: il s'agit de la flonicamide et de l'acétamipride. Deux autres échantillons espagnols contenaient aussi des substances autorisées en Espagne mais pas sur la fraise : le spirotetramat et le dimetomorphe. 91% des échantillons analysés contiennent des pesticides

Mc Donald : un hamburger oublié pendant 14 ans semblerait être mangeable (vidéo Si le film « Super Size me » ne vous a pas encore déterminé à ne plus consommer de nourriture issue du fast food, ceci pourrait peut-être vous y encourager davantage. Le Dailymail, révèle en effet une étrange histoire d’hamburger résistant aux marques du temps. En 1999, David Whipple aurait décidé d’observer la décomposition d’un hamburger acheté au Mc Donald. Sauf que ce jeune homme aurait complètement oublié son projet et aurait laissé trainé cet hamburger durant 14 ans. Aujourd’hui, il semblerait que cet hamburger n’ait pas la moindre odeur. Regardez l’émission « The Doctors » où toute son aventure est expliquée : La liste des ingrédients La liste des ingrédients est une information obligatoire pour la grande majorité des produits alimentaires. Il existe quelques exceptions, assez logiques, à cette règle comme les fruits et légumes frais, le vinaigre, certains produits laitiers, l’eau, le lait, la farine, le sucre. L'ordre des ingrédients Dans la liste, les ingrédients sont rangés du plus au moins abondant, elle permet donc de se faire rapidement une idée de la composition du produit. Prenons, à titre d'exemple, le cas des Cannelloni Claude Léger d'Intermarché. En regardant la composition, on est déjà impressionné par le nombre d’ingrédients : il y en a 25, sans compter les « ingrédients d’ingrédients » entre parenthèses ! Un coup d’œil à leur ordre d’apparition est très instructif : le premier d’entre eux est l’eau, vient ensuite la pâte et seulement après, en troisième position, la viande de bœuf. Le contenu de notre assiette n’aura donc pas grand-chose à voir avec la photo sur l’emballage. Les pourcentages

Pesticides : les 10 fruits et légumes les plus contaminés L’utilisation des pesticides tels qu’on les connaît (insecticides, fongicides et herbicides) a commencé dans les années 70. Quarante ans plus tard, cette pratique est devenue règle d’or et de nombreux résidus de pesticides se trouvent dans nos aliments. Rappelons que selon de récentes études, ils peuvent être la cause de cancers et présenter des menaces pour la fertilité masculine et le développement du foetus. Chaque année, l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) analyse quelque 70000 aliments pour connaître leur teneur en résidus de pesticides. - Les résidus de 338 pesticides différents dans les légumes – 319 dans les fruits – 93 dans les céréales – 34 dans les produits animaux Cependant, tous les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne. « L’essentiel des pesticides, et particulièrement des insecticides, sont utilisés à l’extérieur. Malheureusement tous les végétaux ne poussent pas sous terre et certains font les frais de l’omniprésence des pesticides.

Related: