background preloader

Chronologie et évolution humaine

Chronologie et évolution humaine
Related:  Archéologie / PréhistoireHistoire Sec. 2

L'arbre généalogique des Homininés Étude des fossiles Les fossiles ont semblé un temps confirmer la théorie de l'évolutionnisme. La découverte de Lucy, cette jeune Australopithèque âgée de 3,5 millions d'années, présentant une mosaïque remarquable de caractères intermédiaires entre le singe et l'homme, venait parfaitement s'insérer dans l'idée d'un passage étonnant de douceur et de continuité entre les "brutes épaisses" auxquelles on assimilait les singes et les êtres remarquables de finesse et de raffinement que nous étions. Mais ce n'est pas ce que nous disent les fossiles. En réalité, à partir de l'ancêtre commun aux Paninés et aux Homininés (dont on possède peu de fossiles), une foule d'espèces d'hommes différentes se sont diversifiées. Le plus ancien Homininé connu date de —7 millions d'années. Si, pour l'époque concernée, Sahelanthropus est seul chez lui, les choses vont rapidement changer. En bref, Orrorin combine des caractères présents chez les grands singes et ceux présents chez les hominidés.

Voilà à quoi pourraient ressembler les humains dans 3000 ans selon un chercheur Matthew Skinner, paléoanthropologue de l'Université du Kent, au Royaume-Uni, a dressé une liste non exhaustive des scénarios auxquels l’espèce humaine pourrait être confrontée. Il s'est également penché sur les conséquences qu'ils pourraient avoir sur la morphologie de chaque individu. Si l’espèce humaine telle que nous la connaissons aujourd’hui est le fruit d’une évolution complexe, celle-ci n’est pas prête de s’arrêter là. Les changement environnementaux ont au fil du temps amené nos ancêtres à changer d’apparence et il est tout à fait légitime de penser que nos successeurs arboreront des caractéristiques quelque peu différentes des nôtres. Il est cependant difficile d’imaginer à quoi ressemblera l’humain du futur, celui qui peuplera la Terre ou même d’autres planètes d’ici 3.000 ans. Le nombre de scénarios est infini et pour cause, il est à ce jour impossible de prédire les événements qui affecteront l’espèce, l’obligeant à s’adapter pour survivre. - Un monde aquatique

Histoire évolutive des homininés Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Schéma[modifier | modifier le code] Durant l'époque moderne, les nombreux fossiles découverts sur tous les continents ont complètement transformé notre arbre évolutif en un « buisson » très fourni. Plusieurs modèles de filiation peuvent être proposés à partir des différentes espèces d'hominidés qui se sont succédé : Succession des différentes espèces d'homininés dans le temps : Échelle en milliers d'années Les âges des espèces marquées * sont estimés. - Les traits verticaux symbolisent les possibles lignées (hypothèse « splitter », dite de l'origine unique) (1) ou Homo sapiens archaïque ancien Sources : [1] - [2] - [3] - [4] Ce tableau ne propose que des filiations pour les représentants du genre Homo (traits verticaux). Homo rudolfensis serait une espèce à part entière et non une sous-espèce de Homo habilis.Homo antecessor serait l'ancêtre commun de Homo heidelbergensis et de Homo rhodesiensis. Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La vie complexe est-elle apparue sur Terre un milliard d'années plus tôt que prévu ? DIVERSIFICATION. Quand la vie est-elle apparue sur Terre ? Et à quel moment s'est-elle complexifiée ? Deux questions centrales pour les biologistes qui étudient le développement et l'évolution des formes de vie terrestres. Quelques exemples de fossiles d'organismes multicellulaires découverts Gaoyuzhuang au nord de la Chine, dans une strate géologique ancienne de 1,56 milliards d'années. Maoyan Zhu, de l'Institut de géologie et paléontologie de Nanjing et co-auteur de l'étude, l'affirme sans ambages : non seulement ces fossiles appartiennent à des organismes multicellulaires, mais en plus il s'agit très vraisemblablement de cellules eucaryotes. "Boring Billion". Des doutes quant à la nature eucaryote des bactéries Les auteurs de la publication y glissent toutefois un bémol... Un exemple de stromatolithes encore en développement actif en Australie. Comme on peut le voir, ces structures sont très homogènes. Procaryotes ou eukaryotes quelles différences ? Par Joël Ignasse et Erwan Lecomte

HUMOUR EN IMAGES - Journal Your Genome Is a Post-Apocalyptic Wasteland It’s way more than just a twisted ladder. Contrary to what you may have heard, your genome is not a highly sophisticated, finely tuned data storage and processing device. It’s a post-apocalyptic wasteland. Your 25,000 genes reside in a genetic landscape littered with the rubble of ancient and ongoing battles with hordes of viruses, clone armies of genetic parasites, and zombie genes that should be dead but aren’t. Our messy genomic landscape is a dynamic, miniature ecosystem, and scientists are learning how its inhabitants play a big role in human health and disease. Most large genomes carry an exotic bestiary of genetic hangers-on that exploit both the host genome and each other to do what all life does: survive and reproduce. Our messy genomic landscape is a dynamic, miniature ecosystem, and scientists are learning how its inhabitants play a big role in human health and disease. The second major question is, what role do these active genomic elements play in human disease?

Indices d’une présence humaine sur le continent américain il y a 130 000 ans En Californie, des os d’un mammouth semblent avoir été brisés à l’aide d’outils de pierre, plus de 100 000 ans avant la date généralement admise pour l’arrivée des premiers humains dans le Nouveau Monde. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Morin On savait déjà que Christophe Colomb n’avait pas découvert l’Amérique, que des Vikings l’avaient devancé sur les marges d’un continent déjà peuplé d’« indiens » depuis des millénaires. Ces dernières décennies, le débat a été vif pour déterminer quand les premiers humains avaient pris pied sur le Nouveau Monde – il y a 13 000 ans, ou beaucoup plus ? Une découverte, publiée jeudi 27 avril dans la revue Nature, risque de relancer les diverses tribus d’anthropologues, d’archéologues et de paléontologues sur le sentier de la guerre : des indices d’une présence humaine en Californie, il y a 130 000 ans, y sont révélés. Un faisceau de preuves « irréfutable » Mais qui ? Arrivés à pied ou par la mer ? Comment sont-ils arrivés là ? « Le dogme tombe »

Le savoir-faire du forgeron : un patrimoine immatériel à préserver | Le 15-18 Art de vivre Le savoir-faire du forgeron : un patrimoine immatériel à préserver Le mercredi 7 septembre 2016 « Nous ce qu'on veut, c'est remettre en valeur les Forges de Montréal comme étant un site important de l'histoire de Montréal » Mathieu Collette est maître forgeron et se porte à la défense des Forges de Montréal, alors que le site est menacé d'expulsion par la Ville de Montréal. Jean-François Nadeau et Annie Desrochers sont allés visiter ce lieu chargé d'histoire. Créer un compte

L'évolution ignore la marche arrière Le sourire de la drosophile. Source Commons L'évolution ignore la marche arrière - 2 Photos Petite mouche de 1 à 2 millimètres de long, la drosophile, et plus particulièrement Drosophila melanogaster, parmi plus de 400 autres espèces, est l’enfant chéri des biologistes. Aujourd'hui, c'est à la théorie de l'évolution que cet insecte apporte sa pierre. Ces mouches provenaient d’une souche prélevée dans la nature en 1975 et ont été élevées en laboratoire durant deux décennies dans diverses conditions environnementales. Drosophila melanogaster. A ce terme, Henrique Teotonio et ses collègues ont examiné le chromosome 3 des drosophiles. Autrement dit, certains insectes, qui peuvent avoir retrouvé extérieurement leur état ancestral – et présentent donc un phénotype identique à celui de leurs aïeux –, peuvent en revanche être génétiquement différentes. Ces découvertes fournissent d’autres perspectives dans la compréhension sur l’évolution des organismes vivants. A voir aussi sur Internet

La tectonique des plaques à l'origine de la vie Des chercheur du Laboratoire Magmas et Volcans de Clermont-Ferrand, appuyés par l'Université de Montpellier et le Synchrotron de Grenoble, ont estimé la quantité d'oxygène libérée par le manteau terrestre lors du passage de la Terre primitive à la Terre moderne, de l'Archéen (de -4 milliards à -2,5 milliards d'année) au Protérozoïque (de -2,5 milliards à -544 millions d'années). "Pendant toute la période archéenne, l'atmosphère est restée anoxique, c'est-à-dire dépourvue d'oxygène. A l'époque, le manteau a pu rester relativement isolé de la surface de la Terre : la croûte terrestre, formée de petites plaques instables, 'flottait' sur le manteau", sans subduction profonde, explique Denis Andrault, chercheur à l'Université Clermont Auvergne, à l'origine de l'étude publiée dans la revue Geochemical Perspectives. La vie s'est adaptée "C'est à peu près à cette période que la Terre a connu l'événement de la 'Grande Oxydation', une étape majeure de l'évolution de la vie.

Un cerveau de 17 000 ans pour étudier les troubles du langage Des archéologues ont découvert les ossements, vieux de 17 000 ans, en 2011, dans une grotte de la région de Calabre, dans le sud de l'Italie. Les restes de celui qu'ils ont baptisé Romito 9 étaient particulièrement bien conservés et entourés d'éléments de décoration élaborés comme des coquillages. Ces attentions particulières accordées à la dépouille, combinées au jeune âge du spécimen, font en sorte que les ossements de Romito 9 sont dans un état de conservation exceptionnel, selon Fabio Macciardi, un neuroscientifique de l'Université de Californie Irvine. « C'est un spécimen unique en son genre, il n'y a aucun autre échantillon venant de la même période qui est en aussi bon état », a-t-il expliqué. Romito 9 en bonne compagnie La grotte où a été retrouvé Romito 9 a servi d'abri à des individus de l'espèce Homo sapiens il y a de 23 000 à 10 000 ans de cela. Selon M.

Le grand calendrier des temps geologiques Le grand calendrier des temps geologiques Vous y trouverez un tableau des temps géologiques complet, avec les subdivisions fines, les jalons radiométriques, l'échelle magnétostratigraphique . Détaille Taille : 0.1 MBAuteur : Geological Society of America6371 visites Ajouter par : Cours de Géologie Images de Le grand calendrier des temps geologiques Téléchargement (Download) Ce livre vous a plu ? Si vous avez trouvé ce livre sympa, merci de le partager en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Ajoutez Un Commentaire Nos ancêtres chassaient le mammouth dans l'Arctique il y a 45 000 ans Cette découverte voudrait dire que nos ancêtres étaient présents dans cette région au nord du cercle polaire il y a environ 45 000 ans. Les plus anciennes traces d'occupation humaine dont nous disposions à une latitude aussi nordique remontaient à 35 000 ans. La découverte est rapportée dans la revue scientifique Science. Les os des côtes, de la défense droite et des mandibules du mammouth laineux mâle comportent des blessures inhabituelles, probablement causées par des pointes de lance très aiguisées. La carcasse en question a été trouvée en 2012 dans des sédiments gelés d'une falaise de la baie de l'Ienisseï, en Russie – à une latitude qui correspond à l'extrémité nord de l'île de Baffin, au Canada. L'équipe soutient que les marques trouvées sur les os sont sans aucun doute causées par des chasseurs qui ont abattu la grande bête à l'aide d'outils de pierre ou encore d'ivoire. Un gros gibier Une blessure trouvée sur la mandibule intéresse particulièrement les chercheurs.

Échelle des temps géologiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire de la Terre cartographiée en 24 heures. L'échelle des temps géologiques est un système de classement chronologique utilisé, notamment en géologie, pour dater les événements survenus durant l'histoire de la Terre. L'échelle des temps géologiques débute généralement avec l'âge estimé de la Terre, soit plus de 4,6 milliards d'années. Histoire[modifier | modifier le code] Diagramme de l'échelle des temps géologiques. Nomenclature[modifier | modifier le code] Terminologie[modifier | modifier le code] L'échelle des temps géologiques est subdivisée en plusieurs unités : les unités chronostratigraphiques, géochronologiques et magnétostratigraphiques. Définitions et limites[modifier | modifier le code] Éons[modifier | modifier le code] Ères[modifier | modifier le code] L'ère Mésozoïque est définie par la présence des grands dinosaures non-aviens, des ammonites et des nummulites. Périodes[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code]

Related: