background preloader

Elargir les compétences à l’ère du numérique

Elargir les compétences à l’ère du numérique
Cinq compétences pour l’apprentissage de demain Si le développement de l’informatique et de l’internet ont mis à portée de la main des sources documentaires très impressionnantes, ainsi que des moyens d’y accéder, seul ou à plusieurs jamais connus auparavant sous cette forme et cette quantité, alors il est probable qu’un rééquilibrage des compétences individuelles à accéder aux savoirs et à construire ses connaissances est indispensable. L’accès aux savoirs, sous sa forme de recherche et de veille, est déjà bien développé et les référentiels se sont multipliés au cours des dernières années ainsi que les débats et propositions pour le développer. Par contre la notion de construction des connaissances, souvent moins travaillée, est particulièrement marquée par cette évolution. Le modèle de l’apprentissage scolaire, chemin prescrit de cette construction est concurrencé par des formes nouvelles issus d’univers différents et parfois concurrents. Compétence 1 : L’auto-direction Related:  Apprendre au XXIème sièclewww.pearltrees.com/t/apprendre/methodes-apprendre/id17175757#item196671149stage Mayer

François Taddei – Pour un nouveau modèle d’éducation François Taddei Chercheur en biologie des systèmes à l’INSERM Filmé à l'Espace Pierre Cardin le 30 janvier 2010 Ingénieur devenu généticien, François Taddei est chercheur en biologie des systèmes à l’Inserm. Diplômé de Polytechnique et des Eaux et Forêts, François Taddei est devenu biologiste et directeur d’une unité de recherche à l’Inserm. 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ? Les élèves disent parfois : « Les profs, ils nous disent de relire nos leçons le soir mais moi, ça me sert à rien. Comment trouver des moyens de dire au cerveau que l’information lue, écrite, consultée et apprise est importante, qu’elle a de la valeur, de l’intérêt pour le long-terme… et qu’elle mérite donc d’être retenue ? 1. Une manière de signaler une information importante au cerveau est d’en parler, de jouer soi-même au professeur. J’ai rédigé un article consacré à l’art de (se) poser des questions pour apprendre : Apprenons aux enfants à se poser des questions. 2. Pour en savoir plus sur les flash cards, vous pouvez lire cet article : Technique de mémorisation et méthode de travail, les flash cards. 3. 4. Phrases exemples

5 principes essentiels des neurosciences pour mieux former et apprendre Aller au contenu Menu Twitter Linkedin-in Les neurosciences pour mieux former et apprendre : 5 principes essentiels issus de la recherche scientifique Les organisations sont parfois réticentes à l'idée d'amorcer un virage pédagogique. Table des matières Est-il possible d’utiliser et d’exploiter les neurosciences pour mieux former et apprendre ? Et si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? 5 principes essentiels issus des neurosciences pour mieux former et apprendre 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. Les recherches nous montrent qu’au bout de 20 minutes, le taux d’assimilation d’informations chute de plus de 50%. 3. C’est ici qu’entre en jeu notre cervelet. 4. 5. Medina, J. (2014).

Principes pour l'apprentissage des élèves du 21ème siècle Traduction de : Standards for the 21st century learners, Aasl (American association of school librarians) Lire le document original : sur le site de AASL Principes fondamentaux La lecture , une ouverture sur le monde La lecture est une base pour l'apprentissage, le développement personnel et le plaisir. La recherche d'information, cadre à l'apprentissage Pour devenir des apprenants autonomes, les élèves doivent acquérir des compétences mais également des aptitudes à les utiliser, en même temps qu'ils vont prendre conscience de leur responsabilités et de leurs stratégies personnelles d'auto-évaluation. Un comportement responsable dans l'utilisation de l'information Dans ce monde d'information de plus en plus globale, les élèves doivent apprendre à confronter des points de vue différents, à collecter et utiliser l'information de façon éthique, à utiliser les outils de partage de façon responsable et en toute sécurité Les aptitudes technologiques clés indispensables aux futurs besoins de l'emploi

Comment étudier efficacement en 5 étapes Comment étudier ? Comment comprendre et retenir la masse incroyable de matière vue au cours ? Quelles techniques bien utiliser pour bien mémoriser ? Et comment répondre aux questions du prof ? Comment ne pas être trop stressé pendant une épreuve ? Vu le nombre d’ados désemparés devant leur feuille blanche lors des examens, il semble bien que la dernière matière enseignée au programme soit « Apprendre A Apprendre »… Pourtant, apprendre cela s’apprend. Tout le monde peut appliquer ces méthodes d’apprentissage et améliorer ses performances. (Cliquez sur la carte pour la voir sur Biggerplate. Je reviendrai sur chacune de ces étapes lors de prochains billets, mais faisons d’ores et déjà un petit tour d’horizon de cette méthode d’étude efficace en 5 étapes. 1. Apprendre, cela demande d’abord de la motivation. Quels sont mes objectifs ? Autant de questions qui vous font avancer et diminuent d’autant votre stress que vous regagnez une certaine maîtrise de vos études. 2. 3. 4. 5.

Michel Serres - L'innovation et le numérique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne La révolution numérique en cours aura selon Michel Serres des effets au moins aussi considérables qu’en leur temps l’invention de l’écriture puis celle de l’imprimerie. Les notions de temps et d’espace en sont totalement transformées. Les façons d’accéder à la connaissance profondément modifiées. Michel Serres, de l'Académie française, a prononcé cette conférence inaugurale le 29 janvier 2013 pour le lancement officiel du Programme Paris Nouveaux Mondes, l'Initiative d'excellence du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur "hautes études, Sorbonne, arts et métiers"(Pres héSam). Guide d’activités technocréatives pour les enfants du 21e siècle: Programmation / Robotique / Création et art électroniques / Écriture interactive | coCréaTIC Version gratuite disponible ici. Édition imprimée (Blurb): Édition imprimée (CreateSpace): Édition Kindle: https:/ww.amazon.ca/dp/B01DTJCCQ8/w Twitter: #cocreatic / Facebook: Romero, M., & Vallerand, V. (2016). 1). Avec les contributions d’Isabelle Alexandre, Gaëlle Segouat, Mathieu Louchard, Valérie Bollet, Stéphanie Netto, Patrick Touchette et Amélie Beaulieu-Demers. Le Guide d’activités technocréatives pour les enfants du 21e siècle a pour objectif d’apporter des pistes de réflexion pour la réalisation d’activités d’apprentissage visant des usages créatifs des technologies. Les activités sont conçues pour développer cinq compétences clés pour les enfants du 21e siècle : la pensée critique, la collaboration, la créativité, la résolution de problèmes et la pensée informatique. J'aime : J'aime chargement…

Web 2.0, Apprendre 2.0 et Enseigner 2.0 Web 2.0 ? Enseigner 2.0 ? Comme à chaque avancée des technologies, certains y voient des promesses pour la société en général, pour l’enseignement en particulier, d’autres augurent des pires périls pour une humanité qu’ils revendiquent. Le Web 2.0 est une de ces inventions de notre invention. Web 2.0, qu’est-ce que c’est ? Il est difficile de définir ces nouvelles potentialités du Web, tant elles sont mouvantes, tant elles se recouvrent, tant le recul nous manque. Apprendre 2.0 ? Si ces nouveautés vous sont encore étrangères, vous vous serez sans doute rendus compte qu’elles le sont beaucoup moins pour vos enfants ou vos petits-enfants, pour ces jeunes que la presse appelle déjà les digital natives, ceux qui sont nés avec Internet et les technologies associées. Flash Back : l’outil n’est-il que l’outil ? Enseigner 2.0 En effet, comme nous l’avons dit, l’outil n’est pas que l’outil. (Extrait de Résonances de mai 2009)

Apprendre à apprendre. Leçon 1 : L’art de la mémoire Par ElenaXLII Découvrez le portail Synapses de la Fondation La main à la pâte : une passerelle établie sur l’intérêt réciproque des enseignants, des éducateurs et des scientifiques. Quelles sont les meilleures techniques pour apprendre ? Dans ce billet je m’appuie sur un ouvrage récent, écrit par deux chercheurs en sciences cognitives qui ont dédié leurs carrières à l’étude de la mémoire et de l’apprentissage (Henry Roediger, Mark McDaniel) – avec l’aide d’un « vrai écrivain » (Peter Brown) pour soigner la lisibilité des informations fournies. Les auteurs renvoient à des recherches d’ordre théorique et fondamental sur la mémoire et l’apprentissage, permettant de suggérer des idées et stratégies pour mieux apprendre; mais ils s’appuient aussi, aussi souvent que possible, sur des études expérimentales qui ont permis de valider l’efficacité de certaines stratégies dans des contextes d’apprentissage différents. cachent la réalité de ce qui se passe effectivement dans notre cerveau. 1. 2. 3.

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! 3/ Dans aucune classe, le travail est accompli en même temps avec la même efficacité. 4/ La différenciation n’est pas un problème, c’est une solution ! 5/ Tous les élèves ont besoin de différenciation ! 6/ La différenciation n’est pas le différentialisme ! 7/ L’individualisation s’équilibre avec une pédagogie coopérative. 8/ Pour différencier le travail des élèves, on doit actionner tous les leviers d’une classe : Le temps (en donner plus ou moins) La difficulté (graduer le travail autour d’une même notion avec des exercices différents) Approfondir par un autre exercice

Page de Marcel Marcel Lebrun, docteur en Sciences, est actuellement professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique au Louvain Learning Lab (LLL) de l’UCL (Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve, Belgique). En particulier, il accompagne les enseignants dans la mise en place de dispositifs techno-pédagogiques à valeur ajoutée pour l’apprentissage. Il est à l’origine de la plate-forme Claroline dont il assure la responsabilité pédagogique au sein de l’équipe de développement. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les rapports entre technologies et pédagogies. Livre récemment traduit en portugais :TEORIAS E MÉTODOS PEDAGÓGICOS PARA ENSINAR E APRENDERLivre récemment traduit en arabe : Lebrun, M. (2006). eLearning para Enseñar y Aprender : vincular Pedagogia y Technologia. Universidad Catolica del Norte : Vicerrectoria academica.

Mythes et Mind Mapping | Le Mind Mapping La popularité croissante du Mind Map©, d'abord auprès des professionnels, aujourd'hui auprès des apprenants comme des enseignants, ne cesse de s'entourer de nombreux mythes qu'il convient de débusquer. Même s'il est évidemment utile, le Mind Mapping ne guérit pas encore les écrouelles, et non, les neurosciences n'ont pas adoubé l'efficacité du schéma heuristique, pas plus que la psychologie cognitive ne l'a fait. 1. Il semble effectivement que Tony Buzan ait inventé le nom (et la marque) Mind Map©, mais le concept est très ancien. La carte mentale étant un outil dont l'objet est de représenter spatialement les informations catégorisées, on ne s'étonnera pas de le retrouver depuis des lustres chez les généalogistes qui l'utilisaient sans le savoir, ou encore chez les scientifiques qui étudiaient la taxonomie pour enrichir l'arbre du Vivant. Plus proches de nous, on pourrait citer les informaticiens ou les personnes qui s'occupent de la gestion qualité avec le diagramme d'Ishikawa. 2. 3.

Related: