background preloader

Société du Vril - Wikipédia

Société du Vril - Wikipédia
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La société du Vril est une société secrète mythique. The Coming Race[modifier | modifier le code] Dans une lettre de 1870 à John Forster, Bulwer-Lytton explique : « Je n'ai pas utilisé le mot Vril pour le mesmérisme, mais pour l'électricité, étendue à des usages qui ne sont encore aujourd'hui vaguement entrevus, et incluant quoi qu'il puisse y avoir de vrai dans le mesmérisme, que je tiens pour un embranchement du grand fluide qui pénêtre toute la nature. [...] Occultisme[modifier | modifier le code] La notion de Vril est développée par Louis Jacolliot (1837–1890), écrivain et consul de France en Inde durant le second empire dans Les Fils de Dieu (1873) et dans Les Traditions indo-européennes (1876)[3]. Willy Ley[modifier | modifier le code] La Société du Vril[modifier | modifier le code] L'histoire a peut-être inspiré Nikola Tesla quand il s'est penché sur la transmission d'énergie à distance (par exemple, voir Arme Tesla). (es) A. Related:  Spiritual AnarchyLa Société du Vriltendzine

Société Thulé - Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Thulé. La Société Thulé ou l'ordre de Thulé (en allemand Thule-Gesellschaft) a été une société secrète allemande de Munich, qui à l'origine était un groupe d'études ethnologiques s'intéressant tout spécialement à l'Antiquité germanique et au pangermanisme aryen. Ses mythes racistes et occultistes inspirèrent le mysticisme nazi et l'idéologie nazie. Historique[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] Au départ, Thulé était une société de recherches ethnographiques. La Société Thulé, elle, a été créée par le faux baron Rudolf von Sebottendorf le 17 août 1918. Des liens ont été imaginés avec l'hypothétique Société du Vril. Vers 1923, Rudolf Hess, revenu à Munich, devient l'un des animateurs de l'Ordre de Thulé, dont Hermann Göring est l'un des membres les plus célèbres. Évolution et fin[modifier | modifier le code] Idéologie[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Louis Jacolliot Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Louis Jacolliot est un écrivain français, né le 31 octobre 1837 à Charolles (Saône-et-Loire) et décédé le 30 octobre 1890 à Saint-Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne). Biographie[modifier | modifier le code] Ses œuvres sont seulement citées dans le livre de Helena Blavatsky, Isis dévoilée, mais il a également influencé ses spéculations sur la Lémurie. C'est dans son ouvrage Les Fils de Dieu qu'apparaît pour la première fois le nom d'Agartha[1]. Parmi les œuvres de Jacolliot, figure une traduction de la Manu Smriti, qui a été jugée non fiable par de nombreux savants, dont Ann-Marie Etter. Louis Jacolliot fut maire de Saint-Thibault-des-Vignes de 1887 à 1890 et mourut au cours de son mandat. Œuvres[modifier | modifier le code] La Devadassi (1868)La Bible dans l'Inde, ou la Vie de Iezeus Christna (1869)Les Fils de Dieu (1873)Christna et le Christ (1874)Histoire des Vierges. Références[modifier | modifier le code] Portail du monde indien

FrPopesSecrets.pdf ALCHIMIE Comte de Saint-Germain - Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comte de Saint-Germain. Le comte de Saint-Germain est un aventurier du XVIIIe siècle, probablement né entre 1690 et 1710 et décédé à Eckernförde (Schleswig) en 1784. Origines[modifier | modifier le code] Sa naissance n'a pu être conjecturée que sur la base de quelques témoignages épars, dont celui de son ami le prince Frédéric II de Hesse-Cassel, qui laissent supposer qu'il était l'enfant illégitime du prince François II Rákóczi de Transylvanie et de la princesse Violante-Béatrice de Bavière, de la maison de Wittelsbach, et qu'il fut élevé à Florence par Gian' de Medici, beau-frère de la seconde[1]. Un laboratoire d'alchimie au château de Chambord[modifier | modifier le code] Saint-Germain quitte Londres en 1746. Aimé de Louis XV et détesté de Choiseul[modifier | modifier le code] Rapidement, la supercherie est dévoilée et Gauve reconnu. Entrevue du Comte de Saint-Germain avec la reine Marie-Antoinette[modifier | modifier le code]

Edward Bulwer-Lytton Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] En août 1827, contre l'avis de sa mère, il épouse Rosina Doyle Wheeler (1802–1882), une célèbre beauté irlandaise. En représailles, sa mère lui retire sa pension, le contraignant à travailler. Ses activités littéraires et politiques mettent à rude épreuve son mariage, de même que ses infidélités conjugales. En juin 1858, alors que son mari est candidat dans le Hertfordshire, elle mène campagne contre lui. Profondément attristé et marqué par le décès de sa mère, en 1843, il change le son nom de famille — « Bulwer » — en « Bulwer-Lytton », conformément aux vœux de sa mère, qui avait fait la même chose en 1811. Carrière politique[modifier | modifier le code] Lord Lytton En 1846, il publie le Nouveau Timon, où il donne une série de portraits d'hommes d'État contemporains. Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Projet MK-Ultra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet MK-Ultra[1] (ou MKUltra), dévoilé en 1975, est le nom de code d'un projet secret illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances psychotropes ou par signaux bioélectriques (sous-programme 119). De 1951 à 1963, il se nommait projet Artichoke ; le projet Bluebird (1951-1953) lui est apparenté [réf. à confirmer][2]. Citation[modifier | modifier le code] « Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet de tests et d'expérimentations qui incluait des tests de médicaments cachés sur des sujets non-volontaires de toutes les catégories sociales, hautes et basses, américains et étrangers. — Sénateur Kennedy. Origines[modifier | modifier le code] En 1964, le projet fut renommé MKSEARCH. En 1972, Richard Helms, directeur de la CIA ordonna la destruction des archives du projet. a. b. c. d. e.

Look In Not Out | THE SELF , INTROSPECTION , TRUTH , FOCUS , MINDFUL , CONSCIOUSNESS , INTUITION , AWARENESS , BALANCE , UNITY , SYNCRETISM , COLLECTIVENESS …. ONE . Georges Gurdjieff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Georges Gurdjieff Georges Gurdjieff[1] (1877-1949) est une célèbre figure de l'ésotérisme de la première moitié du XXe siècle. Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Sa vie jusqu'en 1914 n'est connue que par les témoignages que lui-même ou ses disciples ont transmis. Selon le livre de Gurdjieff Rencontres avec des hommes remarquables, une sorte d’autobiographie, sa famille voulait le voir étudier en vue de la prêtrise orthodoxe, tandis que ses propres intérêts résidaient dans l’étude de la science et de la technologie. D'après Gurdjieff, il se prit lui-même en charge tout au long de cette aventure spirituelle avec des affaires légitimes (par exemple : la vente de tapis) et des entreprises frauduleuses (par exemple : la coloration de moineaux avec de l’aniline, les qualifiant de « canaris américains », et les vendant avec un grand profit). L'existence de Gurdjieff jusqu’à sa quarantième année relève du mythe invérifiable.

Skull and Bones Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Emblème de la société Skull and Bones. Il montre le nombre 322 surmonté d'un crâne sans mandibule et deux os longs croisés pas clairement identifiables : l'épiphyse proximale indique des fémurs mais l'épiphyse distale évoque des humérus. La Skull and Bones (littéralement Crâne et Os) est une société secrète de l'université Yale aux États-Unis. Ce groupe est aussi connu par les anglophones sous les noms « Chapter 322 » et « Brotherhood of Death » (« Fraternité de la Mort »). Ce serait la première société secrète qui ait vu le jour à Yale, sous l'impulsion de William Huntington Russell en décembre 1832. Il existe d'autres sociétés portant le nom Skull and Bones : à l'université d'État de Pennsylvanie ou encore à l'université Vanderbilt, mais ce ne sont que des clubs d'anciens élèves qui n'ont, à part le nom et le logo, rien à voir avec les Skull and Bones d'origine. Origine[modifier | modifier le code] Quinze membres de la confrérie de la mort.

Inframonde et supramonde maya Partir en voyage au Mexique est souvent synonyme de farniente sur les plages paradisiaques, de baignades en cenotes, de visites culturelles des sites archéologiques Mayas, Aztèques ou Olmèques et de découvertes de villes et villages coloniaux. Mais pour profiter au maximum de vos découvertes touristiques il est important d’avoir quelques bases sur la culture Maya pour comprendre ce que vous allez visiter lors de votre voyage au Yucatan. Comprendre l’Inframonde et le Supramonde dans la culture Maya Dans la Mythologie Maya, Xibalba ou Xib’alb’a est le nom donné à l’inframonde. Parler de l’inframonde n’est pas un thème facile à aborder pour les occidentaux ou pour ceux qui n’ont pas de connaissances sur le Christianisme. Pour comprendre cela, il faut analyser et s’ouvrir à la façon de penser des civilisations anciennes comme celle du peuple Maya. Les différents mondes de la culture Maya L’inframonde, pour qui ? Pour les Mayas l’Inframonde est la demeure des morts, de leurs ancêtres.

Related: