background preloader

What is Mindset

What is Mindset
Every so often a truly groundbreaking idea comes along. This is one. Mindset explains: Why brains and talent don’t bring success How they can stand in the way of it Why praising brains and talent doesn’t foster self-esteem and accomplishment, but jeopardizes them How teaching a simple idea about the brain raises grades and productivity What all great CEOs, parents, teachers, athletes know Mindset is a simple idea discovered by world-renowned Stanford University psychologist Carol Dweck in decades of research on achievement and success—a simple idea that makes all the difference. In a fixed mindset, people believe their basic qualities, like their intelligence or talent, are simply fixed traits. In a growth mindset, people believe that their most basic abilities can be developed through dedication and hard work—brains and talent are just the starting point. Teaching a growth mindset creates motivation and productivity in the worlds of business, education, and sports. Related:  cerveau et cognitionPsychologie

4 ennemis du cerveau quand on apprend | Précoce, "dys" et serein 4 ennemis majeurs du cerveau sont à éviter quand on apprend. Face à ces ennemis, le cerveau perd ses moyens. Plusieurs processus nécessaires à l’apprentissage en sont affectés : la créativité, la mémorisation, la compréhension. 1. L’absence du sentiment de sécurité ( physique et émotionnelle) Le besoin de sécurité physique et émotionnelle fait partie des besoins psychologiques et émotionnels des enfants. moquerie,mépris,menaces,chantage,cri,exigences qui ne respectent pas la réalité du stade de développement de l’enfant,règles fluctuantes, non claires,le retrait d’amour, d’affection,l’isolement et l’exclusion (du groupe classe, de la famille),violence (physique ou verbale). A l’école, les interrogations surprises, les menaces de zéro ou de colle, l’obligation d’aller au tableau sont vécues comme des menaces diffuses et mettent les enfants en grande insécurité. 2. La peur de l’erreur est très fréquente à l’école et source de stress intense. 3. 4. Sources :J’aide mon enfant à mieux apprendre

Science Behind Growth Mindset Over 30 years ago, Carol Dweck and her colleagues became interested in students' attitudes about failure. They noticed that some students rebounded while other students seemed devastated by even the smallest setbacks. After studying the behavior of thousands of children, Dr. Dweck coined the terms fixed mindset and growth mindset to describe the underlying beliefs people have about learning and intelligence. When students believe they can get smarter, they understand that effort makes them stronger. Recent advances in neuroscience have shown us that the brain is far more malleable than we ever knew. At the same time that these neuroscientific discoveries were gaining traction, researchers began to understand the link between mindsets and achievement. What does growth mindset teaching look like in the real world?

Que pense vraiment Steven Pinker de Daniel Kahneman ? - Steven Pinker (à gauche) et Daniel Kahneman (à droite) en 2011. Steven Pinker et Daniel Kahneman sont deux stars de la psychologie à l’heure actuelle. Steven Pinker est professeur à l’université de Harvard. Il est surtout connu pour ses talents d’écrivain et de vulgarisateur (plus que pour ses recherches scientifiques). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages qui sont devenus des références dans l’art de vulgariser la psychologie scientifique moderne auprès du grand public. Daniel Kahneman est professeur émérite de l’université de Princeton. Au moment de la sortie de Thinking, Fast and Slow en 2011, Pinker a écrit ceci à propos de Kahneman : “Daniel Kahneman is among the most influential psychologists in history and certainly the most important psychologist alive today. Et il l’a encore récemment encensé. Cette flagornerie est-elle sincère ou ne reflète-t-elle qu’une bienveillance artificielle dont les membres d’une élite scientifique sont officieusement tenus de faire preuve entre eux ?

Les neuromythes Mémoire malléable ou apprendre en dormant ? « Comment améliorer votre mémoire ? » : cette formule publicitaire fleurit en général à l’approche des examens scolaires ou pour accompagner la vente de produits de parapharmacie censés nous aider à développer nos capacités de mémoire et, par analogie, nos capacités intellectuelles. L’étude des processus mémoriels a montré que la mémoire est composée de plusieurs systèmes et qu’elle n’est pas située à un point unique du cerveau. On sait également qu’elle n’est pas infinie et que la capacité d’oubli est indispensable à une bonne mémorisation. Il existe des techniques pour améliorer sa mémoire mais elles opèrent sur certains types de mémoires seulement et chez certains individus. Le mythe des 10 % d’utilisation du cerveau Les origines de ce mythe restent floues. Le mythe des périodes « critiques » Dire que l’on ne peut plus apprendre certaines choses après un certain âge se révèle aujourd’hui un neuromythe. Le style d’apprentissage VAK

Carol Dweck Revisits the 'Growth Mindset' Opinion By Carol Dweck For many years, I secretly worked on my research. I say “secretly” because, once upon a time, researchers simply published their research in professional journals—and there it stayed. However, my colleagues and I learned things we thought people needed to know. So a few years back, I published my book Mindset: The New Psychology of Success to share these discoveries with educators. —Jori Bolton for Education Week This is wonderful, and the good word continues to spread. A growth mindset isn’t just about effort. We also need to remember that effort is a means to an end to the goal of learning and improving. “The growth mindset was intended to help close achievement gaps, not hide them.” Recently, someone asked what keeps me up at night. I also fear that the mindset work is sometimes used to justify why some students aren’t learning: “Oh, he has a fixed mindset.” In many quarters, a growth mindset had become the right thing to have, the right way to think.

BiaisCognitif.com : le guide du biais cognitif Neurosciences et pédagogie Samedi 28 mai, les Savanturiers, le CRI (Centre de recherches interdisciplinaires) et le CRAP-Cahiers pédagogiques organisaient une matinée de conférences sur les neurosciences et la pédagogie. Voici ce qu’en a retenu une enseignante d’histoire-géographie en collège. Tu sais, Patricia, j’ai assisté samedi dernier à un colloque sur les neurosciences et la pédagogie, organisé par le CRI et le CRAP. Les neurosciences, tu sais ce que c’est ? Pascale Toscani, chercheure en Psychologie cognitive, nous a présenté son laboratoire de recherches, le GRENE (Groupe de REcherches en NeuroEducation), qui regroupe ces différentes sciences. Issu d’une telle formation, Néo, élève de Seconde, nous a raconté ce qu’il avait retenu et utilisé d’un atelier vécu en sixième et qui lui a permis ensuite de s’adapter à une école internationale et à un enseignement tout en anglais. Neuromythes Albert Moukheiber nous donne son point de vue de chercheur qui, face à des enfants, doit trouver un langage accessible.

Growth Mindset Quote 45: Management : Cadors et dominés October 29, 2012 Lettres Philippe Gouillou 6 responses Tagged with: Confiance • IDP • Management • Statut Etre dominant c’est le top (pour négocier, gagner de l’argent, faire un beau mariage, etc.) mais être dans un monde de dominants c’est l’horreur. 1. “Quand les hommes de 120 kilos disent certaines choses, les hommes de 60 kilos les écoutent. S’il y a des dominants, c’est qu’il y a des dominés : le positionnement des uns n’est rendu possible que par le positionnement des autres. Une “Stratégie Evolutionnairement Stable” est une stratégie évolutionnaire (en quelque sorte un positionnement) qui en Théorie des Jeux ne peut pas être envahie par une autre stratégie : sa représentation reste constante1. Pour le jeu dominant-dominé c’est facile à comprendre : il est souvent prudent de se soumettre à plus dangereux que soi (voir la citation d’Audiard ci-dessus et cet article sur l’ENA). Les avantages Au niveau du groupe, le nombre de personnes non dominantes est un fort avantage. et : Notes Liens :

[Infographie] Apprendre à mieux apprendre - le blog de Solerni – plateforme de MOOCs Avec notre dossier « Sciences cognitives et apprentissages » nous avons noté votre intérêt pour les sciences cognitives et les clés qu’elles nous offrent pour mieux comprendre la manière dont notre cerveau gère nos apprentissages. Et plus particulièrement, comment fonctionne notre mémoire. Les progrès techniques et scientifiques dans le domaine des neurosciences, c’est l’opportunité pour chacun d’apprendre à mieux apprendre, notamment en développant des approches plus en phase avec ses potentiels mais également ses limites biologiques ou plutôt ses contraintes neuro-physiologiques ! Mais c’est d’abord mieux identifier les différentes étapes qui jalonnent l’apprentissage afin d’en optimiser le déroulement pour s’assurer d’ancrer durablement les compétences et les connaissances dont nous avons besoin. Rendez-vous la semaine prochaine, bonne lecture ! Crédits images de l’article et éléments de l’infographie @Freepik

Growth Mindset Quote Les théories du bonheur - psychologiepositive.info, site francophone de référence sur la psychologie positive Différentes conceptions du bonheur ont été élaborées. De la Grèce antique, nous avons notamment hérité des traditions hédonistes et eudémoniste. Dans la première, le plaisir est le but d’une vie heureuse. Les psychologues du bonheur ont développé différents concepts pour mieux comprendre le bonheur : bien-être subjectif, bien-être psychologique, bien-être social, bonheur authentique... . Le bien-être psychologique est composé de l’acceptation de soi, de la croissance personnelle, des relations positives avec les autres, de l’autonomie, du sens à la vie et de la maîtrise de l’environnement. Le « bonheur authentique » de Seligman se réalise à travers une vie plaisante, une vie bonne et une vie qui a du sens.

Related: