background preloader

Victoria, Hedi et le web, ou comment le luxe investit le digital

Victoria, Hedi et le web, ou comment le luxe investit le digital
Tout le monde en parle et les études le prouvent (voir celle publiée en janvier par Digitaluxury.fr) : le principal vecteur d'expérience des marques de luxe reste le brand content, qui associe une logique de communication traditionnelle à une forme narrative proche de celle des médias (reportages, fictions, jeux, etc). A la première visite du site de la maison Saint Laurent, l'internaute perd son latin, pense qu'il se trouve sur une vitrine inactive et sent monter un sentiment de frustration : rien sur l'histoire de la marque, rien sur le créateur historique, rien sur l'univers et les valeurs de cette maison mythique. Et rien sur Hedi Slimane, directeur artistique depuis mars 2012 après avoir passé plus de dix ans à la tête de Dior Homme. Les fans ou les curieux peuvent juste en savoir plus sur les collections, les boutiques et les défilés. Le culte du mystère Digital fermé vs digital ouvert Des internautes VIP du web Related:  Le Luxe et le DigitalLuxe et DigitalMARQUE, nom

L’impact du digital sur les marques de luxe Le luxe est un concept assez subjectif. Selon la définition du Petit Robert, le luxe c’est un «mode de vie caractérisé par de grandes dépenses consacrées à l’acquisition de biens superflus, par goût de l’ostentation et du plus grand bien-être». Il représente l’exclusivité et la rareté, or ces deux notions ne sont pas perçues de la manière chez les individus qui n’ont pas tous le même statut social, la même notion de richesse et de ce qui est sublime. Le luxe n’aura pas non plus la même signification selon les conditions de vie et les cultures des pays. Mais dans tous les cas, il représente un mode de vie, quelque chose de rare, de cher et d’ostentatoire. Qu’est-ce qu’une marque de luxe ? Concrètement, une marque de luxe c’est une histoire, un patrimoine culturel et historique qui perdure depuis un siècle, si ce n’est plus. Les enjeux du digital pour les marques de luxe Les enjeux des marques de luxe sont multiples. Les stratégies digitales adoptées par les marques de luxe

Luxe et Digital : Un débat qui interpelle Le Luxe et le Web, voilà un sujet lourd de débats et d’échanges chez les professionnels. Que ce soit dans les couloirs des écoles de Com’, entre marques ou dans les cafeterias des agences de pub, le débat est haletant. Il ravive l’idée qu’une marque de Luxe doit garder son rang de par son image historiquement prestigieuse voir élitiste, des messages publicitaires très travaillés, une politique de prix élevés et des services premiums. D’un côté les avocats des codes du luxe défendent vigoureusement les campagnes de communication où l’on joue la partition classique : authenticité et héritage. Le dernier spot Voyage d’Hermès, diffusé essentiellement au cinéma représente bien ce positionnement : De l’autre, les jeunes web addicts désirant changer les mentalités, « rafraîchir » des marques emblématiques comme Chanel, Dior ou Lanvin. Pour commencer, intéressons-nous aux différentes cibles. La cible aisée Le Luxe et les jeunes acheteurs Le Luxe se démocratise Dior GAMES par play3-live

Luxe-et-medias-sociaux.pdf Tribune Xavier TORMES Luxe Au premier regard, tout sépare luxe et internet. Le premier a toujours cultivé l'esprit d'intemporalité, de tradition et de rareté. Le second se nourrit de vitesse, de révolution permanente et de partages gratuits et illimités. Pourtant, l'époque où la question de la pertinence du luxe sur internet était posée paraît aujourd'hui bien lointaine, car les maisons ont vite compris que le digital avait comme elles le goût des expériences immersives, émotionnelles et multi sensorielles ; le goût de l'inédit, de l'innovation, du jamais vu. En une petite dizaine d'années, le luxe a traversé plusieurs révolutions, ce qui n'a pas toujours été facile pour des marques souvent séculaires, habituées à la stabilité et à la pérennité. Ensuite est arrivée la révolution du e-commerce. Les réseaux sociaux ont eux aussi apporté leurs lots d'interrogations. Aujourd'hui, une nouvelle révolution se présente, et le secteur du luxe est plus que jamais concerné. Xavier TORMES

Les 90 marques dont les internautes parlent le... 500 marques françaises et internationales ont été observées pendant un an sur Facebook, Twitter, les blogs et les forums. Alors qui de Carrefour, Nutella, Yves Rocher ou Amazon génère le plus de discussions ? Voici le classement par secteur et support d’expression, ainsi que quelques enseignements ! Infographie. Enseignes de distribution, produits alimentaires et non alimentaires… Au total, 500 marques françaises et internationales ont été passées au crible par Bolero Intelligence, agence spécialisée dans l’élaboration de systèmes d’influence sur le Web. A chaque secteur son réseau de discussion Le bilan ? marques les plus citées sur Internet, par secteur d'activité Marques dont Internet parle le plus La distribution, d'abord sur les blogs et Twitter Quant au secteur de la distribution, il est avant tout représenté sur les blogs, notamment les e-commerçants. Ce qu’il faut retenir En savoir plus : Consultez l'étude complète sur le site de Bolero Intelligence

Le luxe: 330 millions de consommateurs et des profils qui changent- 12 février 2014 Paris (AFP) - Le nombre de consommateurs de produits de luxe a plus que triplé en vingt ans et est estimé aujourd'hui à 330 millions, avec des profils en pleine évolution, selon une étude du cabinet Bain & Company qui décortique la clientèle de Louis Vuitton, Chanel, Hermès et autres griffes du secteur. Alors qu'ils n'étaient que 90 millions en 1995, la barre des 400 millions de consommateurs de biens personnels de luxe (vêtements, maroquinerie, accessoires, bijoux...) devrait être franchie en 2020 et celle du demi-milliard en 2030, souligne Claudia D'Arpizio, associée chez Bain, en présentant cette étude lundi. Le marché, évalué à 217 milliards d'euros en 2013, accueille en moyenne 10 millions de nouveaux consommateurs chaque année et la croissance a surtout été portée depuis 2009 par les Chinois, relève-t-elle. Estimés à environ 50 millions aujourd'hui, les consommateurs chinois du luxe représentent 14% de la clientèle mondiale mais assurent à eux seuls 28% des dépenses. 40% de cadeaux

Luxe Et Digital | Le boulevardier | Blog mode L'Express Styles Oublions les tactiques de l’ordre de l’anecdotique: les désormais incontournables collaborations H&M x Designer Luxe (Marni, Maison Martin Margiela, Viktor & Rolf… on ne les compte plus), ou encore le Défilé H&M en pleine Paris Fashion Week – relayé par Vogue invitent à repenser les frontières du luxe et de la mode. Le constat est là, sur la timeline de l’IFM. « La hiérarchie implicite entre marques de luxe et enseignes comme H&M est en train de s’effondrer », Benoît Heilbrunn (@ESCPeurope + IFM). » D’abord outrés par cette affirmation aux allures de troll, nous avons vite réalisé que ce phénomène confortait deux de nos convictions boulevardières. 1) la mode jusqu’au luxe s’imprègne par capillarité (horizontale, attention!) 2) les grandes maisons, portées souvent par un designer-star, voient leur influence décroître face aux marques de studios (H&M, Cos, …, Acne. Balmain (c) Imaxtree – L’Express Styles Marni (c) Imaxtree – L’Express Styles Et ça marche. L’argent ne compte pas dans le luxe?

Tendances Luxe & Digital: deux mondes qui s’opposent et pourtant… Tendances Luxe & Digital: deux mondes qui s’opposent et pourtant… L’industrie du luxe a souvent été perçue comme réservée et prudente par rapport au digital. En règle générale, on observe que les acteurs du luxe sont moins digitalisés que les autres secteurs d’activité: ils ont toujours été parmi les dernières grandes marques a adopter le web, le mobile, les réseaux sociaux…Mais les voila qui investissent la toile, en laissant de coté leurs hésitations des débuts. Arrêt sur l’histoire d’un secteur profondément en « contradiction » avec le monde numérique, et qui pourtant dompte chaque jour plus le marketing digital. Quelles sont les causes profondes qui ont ralenti l’adoption du digital dans le luxe? > Digital et Luxe: deux mondes qui s’opposent a l’origine Quand on compare l’essence du luxe et du digital, on constate aux premiers abords de nombreuses divergences entre ces deux mondes: Par définition, le luxe vend de la rareté. > Des ventes qui restent encore limitées sur Internet

luxe en chine Les Best Practices du Digital pour le Luxe en Chine Par Marketing Chine Tags: conseil Chine , digital , Internet , luxe , Marketing Digital , Mode Date: mai 7, 2013 | 7 Commentaires Internet fait partie du quotidien du peuple chinois. le Web en Chine est un Outil de divertissement majeur ou d’informations, les 570 millions d’internautes chinois consommeraient en moyenne 5 d’heures par semaine d’Internet. 42% de la population chinoise est connectée, principalement citadine, et avec de forts revenues. Les Chinois sont accros aux réseaux sociaux, et auraient passé plus de 780Millions d’heures sur Weibo. Les médias numériques ont un rôle très important, car ils permettent aux marques de sensibiliser les clients existants et potentiels. Il y aurait 70% des consommateurs de Luxe qui feraient des recherches sur internet sur les marques, au moins 1 fois par mois. Quels sont l’ensemble des outils digitaux que l’on peut avoir dans le Luxe en Chine? 1 – Social Media – community Management Un compte Weibo

Poult : le management démocratique existe (Marque MDD) Le groupe toulousain Poult est aujourd’hui le deuxième vendeur de biscuits en France, derrière LU. Si la marque ne vous est pas aussi familière, c’est que Poult fabrique des produits affichant la griffe du distributeur. En fait, ses cinq usines et ses huit cents employés fournissent quasiment toutes les chaînes de supermarchés et d’hypermarchés de l’Hexagone. Jérôme Introvigne (@oimoci), ancien directeur de l’innovation, a remplacé au pied levé Carlos Verkaeren, PDG de la société, sur la scène de Lift France. Poult a connu une révolution dans le management dès 2006 en permettant à des collectifs d’employés de décider des salaires et des investissements, rappelle Introvigne dans sa présentation. Image : Jérôme Introvigne sur la scène de Lift France. « Aujourd’hui le milieu de l’entreprise se rengorge de mots magiques », a commencé Introvigne : « innovation, collaboration, management… Mais a-t-on vraiment changé de méthodes depuis Taylor ? Mais comment passer à la pratique ? Rémi Sussan

Quand les grands noms du luxe osent le Net - L'Express L'Expansion Il a fallu des années pour les convaincre. Les marques de luxe ont laissé passer la bulle Internet, ont observé, incrédules, la déferlante Facebook, ont ironisé sur l'engouement des internautes pour les applications mobiles. Elles ont laissé les Burberry, Lancôme, Tiffany, Hermès et autres pionniers du Net essuyer les plâtres au début des années 2000. Elles ont contemplé, condescendantes, LVMH s'enliser dans l'aventure eLuxury. Il était temps. Ecrire une histoire commune n'allait pas de soi pour les industriels du luxe et les "serial entrepreneurs" du Net. Les marques excellent dans l'art du "storytelling" Federico Barbieri mène depuis un an et demi la stratégie numérique de Kering (ex-PPR). En quelques clics, les fashion victims sont devenues des accros de Net-a-porter, Yoox, My-wardrobe, Moda Operandi et consorts. Pour les géants du luxe, il ne restait plus qu'à se mettre en ordre de marche. Ces start-up sont de précieux laboratoires pour les géants du luxe en quête d'expertise.

Le digital est-il devenu le nouveau support de communication des marques de luxe? - Ilaria Badjir 1ELHa Haute Eccile LOLJVi en Hainaut Le digital est-il devenu le nouveau support de communication des marques de luxe ? (c) Chanel Presente par Ilaria Badjir Travail encadre par Madame Stephanie Delbart En vue de l'obtention du grade de Bachelier en Communication 0. 1. 7.1 Analyse de cas, le site web de Louis Vuitton 19 7.2 La tendance des mini-sites temporaires 21 7.2.1 Analyse du mini-site dédié de Lancôme 21 7.3 Les magazines en ligne 22 7.4 L'importance de la vidéo virale 23 7.4.1 Le cas unique de Cartier 25 7.5 Les web-séries 25 7.6 Les tutoriels Make Up 26 7.7 Les vidéos d'animations 26 7.7.1 Un vecteur d'enchantement 27 7.7.2 Quelques exemples récents de storytelling 28 7.8 Quand le luxe revisite la culture « Geek » 29 8. « Le luxe n'est pas un plaisin, mais le plaisin est un luxe » Francis Picabia Quel plaisir fut mon choix de sujet pour ce travail de fin d'études. Le digital, tout d'abord, car il représente à mes yeux une source inépuisable de créativité et d'expérience. Avis important !

Related: