background preloader

Les filles voilées parlent, d'Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian

Les filles voilées parlent, d'Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian
« Les filles voilées parlent » ? On en voit d’ici qui, au seul énoncé de ce titre, brandissent le crucifix et agitent la gousse d’ail. Autant dire « Belzébuth parle », ou « l’Etrangleur du Yorkshire parle » ! Au cours des mois qui ont précédé le vote de la loi du 15 mars 2004 interdisant le voile à l’école (hypocritement baptisée « loi sur la laïcité à l’école »), l’hystérie médiatique autour de cette question a persuadé la population entière que ces jeunes filles qui choisissaient de ne pas montrer leurs cheveux ou leurs oreilles, sorte de démons femelles, étaient la source de tous ses maux, et constituaient le principal problème auquel le pays était confronté - « c’est à cause de vous que tout va mal en France » revient souvent parmi les invectives qu’elles rapportent. On s’est déchiré sur le sujet, on a produit une quantité ahurissante d’arguments (y compris ici même) en faveur ou en défaveur d’une loi, mais on n’a pas jugé bon de demander leur avis aux principales intéressées.

http://www.peripheries.net/article318.html

Related:  peacockRacisme institutionnelUnit 4: Law & order, religion & belief, equality of opportunity

La haine de la religion La religion est l’opium du peuple : relisez Marx ! C’est en ces termes qu’au début de l’année 2010, le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) fut renvoyé à ses chères études par un chœur unanime composé, entre autres, d’Aurélie Filippetti, Nadine Morano, Laurent Fabius et Michel Onfray. Le motif ? La candidature, jugée saugrenue, d’une jeune militante du Vaucluse qui avait le mauvais goût d’être musulmane et de porter un foulard. C’est ce sarcastique conseil de lecture que Pierre Tevanian a choisi de prendre au sérieux dans son dernier livre La haine de la religion – et l’expérience se révèle fort instructive. « La haine ne porte pas toujours de hidjab . Ni de burkini. Un article au vitriol du Daily Mirror J’ai eu beaucoup de plaisir à lire cet article. Moins à le traduire, because l’humour british rend la mission plus compliquée. Le résultat n’est pas complètement satisfaisant mais je dois m’en contenter. Le Daily Mirror est un tabloïd anglais proche du Labour Party.

«Les femmes sont les principales victimes de la violence islamophobe» Le sociologue Marwan Mohammed, co-auteur d'un ouvrage sur l'islamophobie, explique les mécanismes à l’œuvre dans la montée de ce racisme renouvelé. Un racisme dont seraient responsables les «élites» françaises, de gauche comme de droite. Entretien. Les actes islamophobes sont en augmentation en France. Surtout depuis dix ans. Muslimah Pride ! Cela fait un certain temps que j'observe les exploits des Femen et que je suis très dérangée par la manière dont elles s’acquittent de leur « mission ». Parce que les actions des Femen sont aussi contre-productives que préjudiciables aux femmes musulmanes à travers le monde. Pour moi, et pour des centaines de femmes qui ont pris contact avec moi au cours des derniers jours, leurs tactiques font partie de la guerre idéologique qui se joue entre divers éléments néo-coloniaux de l’Ouest et des sociétés islamiques. Leur but n'est pas de nous émanciper de notre esclavage présumé. Il vise plutôt à renforcer l'impérialisme occidental et à assurer le consentement de la poursuite des guerres contre les pays musulmans.

Sus à l'islam ! Ils ne se fatiguent jamais... Version en arabe du texte. La France est en crise. Comme le reste de l’Europe. Et Chypre n’est que le dernier épisode (avant le prochain) de cette spirale infernale : ébranlement du système financier, austérité imposée à la population au nom d’une rigueur qui ne touche ni les banques ni les riches. Encore un peu plus de chômage, encore un peu plus de souffrances. Rentrée scolaire : le respect du droit, c'est juste bon pour les élèves Il n’est pas nécessaire d’être juriste, légiste ou spécialiste en droit constitutionnel pour comprendre la portée de l’ordonnance du Conseil d’état sur le burkini. En quelques lignes, les juges n’ont fait que constater que les arrêtés municipaux interdisant cette tenue de bain portent « une atteinte grave et manifestement illégale » aux libertés fondamentales. Des libertés consacrées, entre autres, par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789), la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948), la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales (1950), la Charte des droits fondamentaux de l’UE (2000) et qui se ramènent à un principe fondamental : en démocratie, on ne joue pas avec le droit, on ne joue pas avec les libertés publiques. A quelques jours de la rentrée scolaire, on ne peut s’empêcher de mettre le triste visage de cette république en regard de la sacralisation dont elle fait l’objet à l’école.

Stop! Mon corps ne vous appartient pas C'est le mois de mars, un mois pendant lequel, en tant que femme, noire, musulmane, je dois célébrer certaines journées : d'abord le 8, qui est la journée internationale du droit des femmes, puis le 15, c'est le triste anniversaire du vote de la loi du 15 mars 2004 excluant de l'école publique les filles qui portent le foulard et enfin le 21 qui est la journée internationale contre le racisme. Nous sommes le 14 mars 2015, une semaine après le 8 mars, journée internationale du droit des femmes et la veille du onzième anniversaire du vote de la loi du 15 mars 2004. Je décide d'aller, avec une amie, au festival du film de femmes de Créteil voir Je ne suis pas féministe, mais..., un film de Florence et Sylvie Tissot sur le parcours de la féministe Christine Delphy.

harcèlement à la cantine Mon fils, scolarisé en CM1, arrive à un stade de saturation au niveau des pressions qui lui sont exercées en raison de son régime alimentaire. Nous ne mangeons pas de viande qui nous est illicite. Nous sommes arrivés dans cette commune en 2009. Dans les premières années, j'alternais les jours de cantine en fonction des repas proposés (poissons et/ou oeuf), et selon mes disponibilités mais suite à ma reprise d'activité depuis janvier 2012 en décalé, j'ai opté pour l'inscription de mon fils en continu. Je savais que la "politique" de l'école est que chaque enfant doit goûter à tout, j'ai donc dû accepter mais mon fils l'a toujours très mal vécu. J'ai donc demandé une dérogation mais on m'a répondu que seuls les enfants avec un certificat médical pouvaient être défaits de cette obligation.

La laïcité schizophrène « Il y a une espèce de confusion lorsqu’on parle de la religion comme appartenant à la sphère privée », explique Françoise Dumont, directrice de la Ligue des droits de l’homme à l’origine, avec le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF), de la saisie du Conseil d’État sur l’arrêté "anti-burkini" de Villeneuve-Loubet. Exaspérée par la polémique, elle rappelle que la sphère privée ne correspond pas « aux quatre murs d’une maison », mais à la liberté de conscience. Pour elle, la surenchère politique et médiatique est le résultat « d’une méconnaissance absolue de la loi de 1905 ». « Une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales » Port du voile - Les motifs derrière les apparences Québec — La sociologue Leïla Benhadjoudja travaille depuis trois ans sur le féminisme des musulmanes francophones du Québec. Elle constate qu’un monde sépare la réalité de ces femmes de la perception qu’on peut avoir d’elles. Surtout lorsque le voile entre en ligne de compte.

La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public 2 ans après Le texte d'octobre 2010 est entré en vigueur le 11 avril 2011. Quel bilan aujourd'hui ? Qui sont les femmes qui ont choisi de porter le niqab ? Témoignages, analyses et reportage proposés par Frédéric Métézeau au fil de ce mercredi. Les racines coloniales de la politique française à l’égard de l’islam L’expansion coloniale en pays musulmans pousse les gouvernants français à rechercher une politique qui permette la centralisation des décisions en matière de gestion de l’empire, pour régir les différents statuts juridiques faisant relever les pays d’Afrique, puis ceux du Proche-Orient, de divers ministères. Une formule politique tenant compte d’une part du fait religieux musulman — plus tard du fait religieux chrétien —, et d’autre part autorisant la centralisation du pouvoir et des décisions au niveau du gouvernement de la métropole. Une fois la continuité territoriale de l’Afrique du Nord acquise par la certitude d’un protectorat sur le Maroc en 1911, cette politique musulmane se concrétise par la création de différents organismes et institutions qui concerneront à la fois l’organisation et la gestion politique de l’empire mais aussi la gestion des musulmans (émigrés et étudiants) en métropole. Trois étapes d’une politique Gestion bicéphale Laïcité et organisation des religions

Related: