background preloader

Votre voix, vos choix

Votre voix, vos choix
Related:  WebTools neutres Après DEMocratiques - after democracy

Debates and exchange of ideas Teragora La plateforme | Parlement et Citoyens La plateforme de Parlement & Citoyens, c'est l'outil web qui va permettre aux parlementaires et aux citoyens de co-construire pas à pas des propositions de lois solides, réfléchies, partagées et soutenues par le plus grand nombre. La plateforme sera accessible à partir du 13 février 2013, mais vous pouvez déjà vous en faire une idée ! Visite guidée Sur la plateforme web, chaque onglet correspond à une étape différente du processus de construction de la loi. Chaque citoyen peut participer à une ou plusieurs étapes, exactement comme il le souhaite ! La méthode Parlement & Citoyens repose sur une méthode de construction de la loi que nous avons élaborée patiemment. La charte Si la plateforme a été conçue pour éviter les principales dérives que nous avons constatées dans certains dispositifs participatifs, nous avons également prévue une charte afin que chacun sache à quoi il s’engage en participant au projet. Techno et licences Améliorer la plateforme

Équilibre budgétaire: Québec réduit le budget des garderies de 56 millions de dollars Un texte de Isabelle Maltais Le gouvernement du Québec réduira le budget des garderies de 56 millions de dollars afin de l'aider à atteindre l'équilibre budgétaire. L'annonce a été faite jeudi aux représentants des centres de la petite enfance (CPE) par la ministre de la Famille, Nicole Léger. Les compressions, qui entreront en vigueur à compter du 1er juillet, seront de 37,9 millions de dollars pour les CPE. Pourtant, dans le budget du ministre des Finances déposé en novembre dernier, Québec avait annoncé une hausse de 3,2 % du budget du ministère de la Famille. « Nous avons eu une augmentation de 3,2 % pour ouvrir 28 000 places à travers le Québec. Elle explique que l'argent retranché du budget des garderies proviendra en partie des surplus de 222 millions de dollars qu'a accumulés le réseau des CPE. « Dans notre règlement, le ratio est de 1 éducatrice pour 10 enfants, pour les enfants de 4 ans. Les CPE dénoncent la perte de services aux enfants M. Les arguments de M. M.

Au service des citoyens Archives - Civic Tech Brève description : Carticipe est une plate-forme cartographique participative conçue par des sociologues et géographes urbanistes pour favoriser les débats citoyens et la concertation sur une ville ou un territoire. Description: Carticipe a été crée en 2013 par le bureau d’études Repérage Urbain et a été déployé depuis sur plus d’une vingtaine de territoires en France et à l’international, pour des projets et débats territoriaux variés. Nous prenons soin à ce qu’il soit, systématiquement, mis en oeuvre dans le cadre d’un « écosystème participatif » local, pour lequel notre agence (Repérage Urbain) apportent un appui méthodologique et humain adapté aux besoins des partenaires locaux. L’ensemble des fonctionnalités de Carticipe et de ses options ont été imaginées puis améliorées au fil des expériences de terrain et des expérimentations méthodologiques de nos équipes dans les domaines de la participation et de la consultation des publics.

Boite démocratique Vous avez un projet essentiel à vos yeux ? Le jeu du Tao vous aide à le réaliser vraiment… Outil particulièrement intéressant pour le développement de sa capacité d’agir en tant que citoyen (empowerment), condition essentielle d’une saine démocratie… Plus d’infos sur www.taovillage.com Espace public de Démocratie Participative Lire la suite www.parlement-et-citoyens.fr Parlement & Citoyens est une plateforme web qui permet de co-construire des propositions de lois avec un député ou un sénateur. Lire la suite En 1989, Chris Marker filmait Cornelius Castoriadis. Ce site web rassemble des outils, méthodes, expériences, idées et réflexions pour faire vivre et évoluer la démocratie. Lire la suite

Québec a épuisé ses réserves de patience N’en déplaise à l’industrie minière, hostile à toute hausse de sa contribution au trésor public, le gouvernement Marois entend présenter un nouveau régime de redevances bonifié au cours des prochaines semaines. Le sujet a d’ailleurs suscité une vive confrontation vendredi entre des points de vue visiblement inconciliables, dans le cadre du Forum sur les redevances minières organisé par Québec pour débattre de la question. La ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, n’a pas tardé à rejeter les prétentions de l’industrie, qui estime que toute hausse des droits miniers mettra en péril le développement minier au Québec. « C’est une question d’équilibre. Et nous sommes convaincus qu’il est possible d’augmenter les redevances pour assurer un meilleur partage de la richesse au Québec, tout en maintenant un climat stable et compétitif pour les investisseurs. » Actuellement, le régime taxe 16 % des profits des minières. Fin de non-recevoir

democracyos.org White House 2 L’aide sociale a un visage Les visées du gouvernement Marois en matière de réinsertion au travail d’une portion des assistés sociaux du Québec sont-elles réalistes ? Avec le quotidien de ces gens souvent démunis se profile un profond décalage entre les discours et la réalité… Hochelaga-Maisonneuve. Mardi soir de pluie fraîche. « C’est macaroni collectif mardi soir », avait lancé plus tôt Solange Laliberté en guise d’invitation. La femme dynamique qui anime cette soirée a cuisiné le macaroni gratiné pour tout le monde. « Ce soir, je n’ai pas mangé, confie-t-elle ensuite. Quand une prestation d’aide sociale de 604 $ par mois s’envole aux trois quarts en logement et électricité, il reste bien peu pour le transport, les vêtements, le téléphone et… la nourriture. Le discours et la réalité Les assiettes sont bien remplies. Côté théorie, on peut aisément aligner les données : d’ici 2016, 700 000 emplois seront à pourvoir au Québec. La roue qui tourne Parcours de vie difficile Avec cinq enfants

E-Voting Taskforce - E2D International Members of this task force are in charge of helping develop an open-source e-democracy system to be adopted by any E2D party or other organizations for electronic direct democratic decision-making. Basic general information about solutions related to e-voting: authentication, voting, amongst others. Requirements (in construction) List of features Voting options Yes/No/Abstention voting Rank voting (e.g. Secure voter authentication Some countries or jurisdictions can use National ID cards (e.g. Should include a section to allow people to comment on each proposals Can include a function for ranking citizens' comments (e.g. thumbs up or down) Method of classification of comments that are the same type Method for filtering propositions (quorum/e-signature gathering) Delegation (voting by proxy) Anyone can become a delegate Delegates are retractable at any time Direct vote overrides the proxy vote Delegate's votes must be public Finite units to add 'weight' and in effect 'economy' to propositions

Cyberdémocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cyberdémocratie (ou e-démocratie) consiste en l'utilisation d'Internet pour développer la démocratie, en se servant de sites web comme support des informations, des débats voire des processus de décisions démocratiques. La cyberdémocratie cherche à répondre à l'idéal démocratique dans lequel tous les citoyens seraient des participants égaux aux propositions, aux créations et à la mise en œuvre des lois. Origine du nom[modifier | modifier le code] La cyberdémocratie est une traduction littérale du terme américain Cyberdemocracy. En 1981, Ted Becker, homme politique américain, a créé le terme de Teledemocracy pour désigner l'utilisation des moyens modernes de communication dans le processus démocratique. On trouve aussi le terme de démocratie virtuelle. La démocratie électronique directe[modifier | modifier le code] La cyberdémocratie n'est appliquée nulle part dans le monde en totalité, cependant plusieurs initiatives prennent forme.

for Government | Assembl What is Assembl? Assembl is an online application that enables hundreds or even thousands of people to work together effectively on the definition of new ideas. The application supports the belief that with the proper conditions, people working together can think smarter than any one member of the group could alone. There are two key factors for the creation of collective intelligence: The larger the group of people, the larger the number of ideas that will be generated. This is why Assembl is designed for groups as large as several thousand people.The more people believe their views are being treated with respect, the more likely it is that creative ideas will emerge. Traditional collective intelligence software tends to refine ideas from one person. Assembl is designed to facilitate the co-creation of new ideas by many people. In terms of public policy, collective intelligence allows officials to engage with citizens in order to better take into account their ideas and needs.

E-democracy E-democracy (a combination of the words electronic and democracy) incorporates 21st-century information and communications technology to promote democracy. That means a form of government in which all adult citizens are presumed to be eligible to participate equally in the proposal, development, and creation of laws.[1] E-democracy encompasses social, economic and cultural conditions that enable the free and equal practice of political self-determination. History[edit] During the 20th century democratic participation was frequently restricted to a wealthy clique that was periodically selected via the election of delegates from political parties which had developed a manifesto. Virtual social networks matured at the beginning of the 21st century, enabling the emergence of flashmobs. Application[edit] E-democracy can be applied within the political processes of local communities, states/regions, nations and on the global stage Tools and types[edit] Practical issues[edit] Citizens' roles[edit]

Related: