background preloader

Féminisme et « féminité » : ce qui a changé pour moi (ou pas)

Féminisme et « féminité » : ce qui a changé pour moi (ou pas)
Related:  Fondamentaux

Beauté : une tyrannie pour les femmes 02.04.2012Entretien avec Mona Chollet - Par Camille Sarret Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ? C'est une très vieille préoccupation chez moi. Je me suis intéressée à cet univers de la mode et de la beauté dès mon adolescence - je lisais assidûment la presse féminine. J'ai toujours eu un rapport à la fois fasciné et perplexe. La tyrannie de la beauté qui a toujours existé s'avère-t-elle plus violente aujourd'hui ? En effet, je pense qu'il y a une certaine aggravation contemporaine dans la mesure où l'on vit une époque sans horizon. Dans Beauté fatale vous parlez du « complexe mode-beauté ». Cette notion recouvre toutes ces industries qui ont une puissance publicitaire énorme et qui résistent très bien à la crise. C'est un univers qui façonne les imaginaires. Les hommes ne sont-ils pas entrain de devenir, comme les femmes, victimes de cette tyrannie de la beauté ? Certes, il y a une pression accrue sur eux. Vous évoquez également dans votre livre l'idéal de la peau blanche.

La F.A.Q. du féminisme | Le côté biaisé de la Force ! Après cet article, mes camarades du forum ubuntu-fr se sont dit que ce serait chouette de faire plein de réponses simples de ce genre à des questions basiques qu’on entend souvent dans les conversations et débats sur le féminisme. Il y a vraiment des remarques qui reviennent à chaque fois et certaines sont vraiment très agaçantes, d’autant plus que son auteur est persuadé d’avoir trouvé une super faille. Ainsi est née la F.A.Q. du sexisme accessible aux débutants ! Merci aux nombreuses auteures, crédits à la fin de l’article. Ce document peut évoluer ! Diffusez, complétez, mais respectez les termes de la licence Creative Common indiquée dans le footer de ce blog. Sommaire « Le » féminisme Le sexisme autres F.A.Q. Y en a que ça ne dérange pas Y a que les féministes qui râlent C’est déjà bien ici C’est pire ailleurs Y a pas plus important ? Les méchantes féministes veulent le pouvoir ! Les féministes sont sexistes, et les hommes alors ? Vous n’aimez pas les hommes / vous êtes des mal baisées

La gazette de Seoul » Etre une femme en Corée - Waterfox C’est un ami Français de passage en Corée pour une conférence qui me fit la remarque en regardant les participants: “il y a moins de femmes dans l’assistance qu’en Arabie Saoudite!” Quelque peu surpris par cette réflexion, je regardai à mon tour les quelques 300 personnes réunis dans le “Grand Ball Room” de cet hotel 5 étoiles: effectivement pas une seule femme parmi les participants. Pourquoi cette absence féminine ne m’avait-elle pas semblé flagrante? Sûrement parce que j’étais anesthésié par ces deux années passées en Corée ; aussi parce qu’en réalité, la présence féminine n’était pas nulle. Les femmes étaient même nombreuses, mais du côté des organisateurs ou de l’hotel et affectées aux tâches subalternes: hôtesses, serveuses, parfois quelques interprètes… Le progrès épargne donc encore la condition de la femme dans ce pays imprégné de plus de 7 siècles d’un confucianisme qui aura été désastreux pour l’égalité des sexes.

Le marketing du vagin: quand le marché de la beauté s’attaque à l’intime Une publicité de 1968 pour un déodorant intime se demandait si les femmes pouvaient se contenter du seul déodorant pour aisselles. La réponse ne laissait flotter aucune ambiguïté: «Non, une femme honnête ne peut le nier: ce n'est pas sous ses bras que se trouve son plus grave problème.» 44 ans après, cette publicité peut sembler désuète et profondément sexiste. Pourtant, en 2012, jamais le culte de la perfection de la sphère intime n’a atteint un tel degré d’exigence et de sophistication. Plus blancs, plus fermes, plus rosés, plus jeunes, plus parfumés: les sexes féminins sont désormais soumis aux mêmes injonctions que les autres parties du corps plus visibles. Le marché juteux de l’apparence Chris Ventiane, Aude Vincent et Sophie Pietrucci analysent dans Contre les publicités sexistes l’ampleur du marché de la Beauté: «Autrefois une caractéristique de figures lointaines quasi-sacrées (les déesses, la Vierge, les nobles dames), c’est devenu une préoccupation de toutes les populations. 1.

...pour être laissée à des rigolos Moi : Tagazok, gars. . Moi : Ah, ben, ça tombe bien, je me suis justement retiré dans un fjord perdu de la Norvège pour réfléchir au sens des propositions humoristiques. Lui : ... Moi : Bon, d'accord, je suis juste occupé à ré-exploser Ganondorf. C'est quoi le problème ? Tu vois, il y a une référence à l'homosexualité. Lui : D'accord, on retrouve bien le décalage non ? Lui : Tu es sûr que c'est un bon exemple ? Lui : Et le fait qu'on ne "le pense pas", ça ne peut pas être un élément qui modifie le sens de la proposition alors ? Note : Une fois de plus, ce dialogue, bien qu'inspiré de faits réels, est fictif : je ne m'arrête jamais au milieu d'un boss.

L'ePad femme: la tablette sexiste simplifiée, avec des applications pré-installées pour le yoga, les courses et la cuisine - Waterfox TECHNO - Un écran d'accueil rose bonbon, un menu simplifié, des applications pré-installées pour organiser les tâches ménagères, le shopping ou la cuisine: voici "l'ePad Femme". Une tablette Android de 8 pouces équipée d'un processeur cadencé à 1,5 GHz et d'une mémoire de 16 Go spécialement conçue pour ces dames par une société du Moyen-Orient, Eurostar Group. Pour la firme basée à Dubaï, le gadget n'a rien de sexiste et répond simplement à une offre ciblée. "C'est un outil parfait pour les femmes qui connaissent des difficultés à télécharger des applications", précise-t-on à Eurostar, loin de s'émouvoir des archétypes dignes de l'époque victorienne véhiculés pour l'occasion. 7000 unités vendues D'ailleurs, le Jerusalem Post rapporte que certaines femmes de la région ont réellement goûté l'attention d'Eurostar.

Miss Corée 2013 : l'attaque des clones Ce sont de jolis visages, souriants. En jetant un coup d’oeil à ces photos, on peut avoir l’impression de voir 20 fois la même fille, avec une coiffure et des vêtements différents. En regardant de plus près, on s’aperçoit qu’il s’agit juste de jeunes filles partageant plusieurs traits. Ces candidates au concours Miss Corée du Sud ont beaucoup circulé sur internet, d’abord sur un blog japonais, puis sur le site de partage Reddit. ShenTheWise a initialement publié la photo avec le commentaire suivant : "Le chaos de la chirurgie esthétique coréenne converge finalement dans le même visage". "Je vis en Corée et les femmes plus âgées se plaignent que les filles ne ressemblent plus à des Coréennes à cause la chirurgie esthétique. Le pays de la chirurgie esthétique La Corée du Sud possède le taux le plus élevé de chirurgie esthétique au monde selon une étude de 2012 publiée dans "The Economist". Cette tendance avait même inspiré un Tumblr montrant des personnes avant et après leurs opérations.

L'humour est une chose trop sérieuse... Lui : Wah, hé, faut que je te montre un truc, tu vas trop te marrer. C'est un test dans le dernier Consoles +, c'est trop bon. Moi : ... Note : ce dialogue est évidemment fictif, bien qu'inspiré de nombreuses discussions réelles : personne n'est capable de m'écouter aussi longtemps. Genre! | je m'interroge, tu t'interroges, interrogez-vous - Waterfox

Belle toute nue: quand la chirurgie esthétique promet le sexe parfait Aucune partie de notre corps ne semble être épargnée par les diktats de l’apparence. Après le ventre à liposucer, le nez à raboter ou les seins à regonfler, les «sex designers» s’attaquent désormais à un terrain jusque là épargné par les normes esthétiques: le sexe féminin. Le business florissant de la labioplastie Alors que la chirurgie génitale se cantonnait jusqu’à quelques années à de la reconstruction (recréer un hymen, ou rétrécir un vagin distendu après un accouchement), elle s’attaque désormais au créneau très porteur de l’esthétique. L’opération qui connaît ainsi la plus forte croissance exponentielle, la labioplastie, consiste à diminuer la taille des petites lèvres et à améliorer l’apparence des organes génitaux. publicité D’après l’«American Society for Aesthetic Plastic Surgery», les femmes américaines ont ainsi dépensé 6,8 millions de dollars en 2009 pour ce type d’opération. Ce que veulent les femmes Le film X, nouvel étalon de la beauté Le sexe, cet inconnu Sophie Rouiller

Related: