background preloader

SONDAGE EXCLUSIF. Publicités sexistes : les Français les réprouvent... mais ne les voient pas

SONDAGE EXCLUSIF. Publicités sexistes : les Français les réprouvent... mais ne les voient pas
SEXISME - Une femme nue dans une douche pour vanter les mérites d’un savon... Une publicité mettant en scène une mère de famille pour faire vendre un aspirateur... “Un” patron forcément accompagné d’”une” secrétaire.... Si vous êtes énervé(e) rien qu’à l’énumération des ces clichés, c’est normal: vous êtes comme presque trois-quart des Français, qui, selon un sondage du Laboratoire de l’Égalité et de Mediaprism publié en exclusivité sur Le HuffPost à quelques jours de la Journée de la femme, jugent “intolérables” ou “énervantes” les publicités sexistes. Le hic? Car lorsqu’on leur montre cinq visuels (publicités...ou images utilisées dans la presse écrite) où ces stéréotypes sont représentés, beaucoup de Français ne sont pas à même de les identifier comme tels: “seule une minorité relève spontanément des éléments sexistes”, précise l’étude. Plus facile donc de critiquer que de pratiquer! Cette publicité pour la journée de la femme le vendredi 8 mars est-elle sexiste? partager cette image:

Parodies, blogs, chansons : dix vengeances antisexistes 74% des Français déclarent réprouver les stéréotypes sexistes, mais plus de deux sur trois sont incapables de les identifier. « Les stéréotypes sont aujourd’hui banalisés et même intériorisés [...], il faut tomber dans la caricature pour que cela interpelle spécifiquement », rappelait en mars l’étude menée par Mediaprism et le Laboratoire de l’égalité. Chaque jour apportant son lot de contrariétés féministes, d’articles, notes de blogs dénonçant ces stéréotypes, tempêtant, sans que cela ne change grand-chose, j’ai pris à la lettre les recommandations de Mediaprism et je suis allée chercher les dix meilleures productions de ces dernières années qui inversent les rôles. « Defined Lines » La parodie antisexiste de « Blurred Lines » « Blurred Lines », le clip de Robin Thicke, n’en finit pas de faire parler de lui. Le clip de Robin Thicke « Blurred Lines » « Defined Lines », parodie de « Blurred Lines » Pin-up au masculin Des hommes dans des poses acrobatiques « La série “Men-ups !” Le Pariteur

Femmes dans les médias : peut vraiment mieux faire La BBC a réussi un joli coup médiatique en annonçant, fin mars 2013, la création de son Expert Women Database (une base de données d’expertes) associée à sa propre chaîne YouTube. Les 60 expertes, que compte actuellement ce répertoire, sont passées par la BBC Academy où leur a été dispensé un media training en vue d’interventions futures dans les médias. Car l’objectif de cette initiative est bien de promouvoir le recours aux expertes dans les médias et pas seulement dans les domaines traditionnellement dévolus aux femmes (maternité, enseignement, mode, culture…). Parmi les femmes mises en avant par la BBC on trouve des spécialistes de l’économie, du crowdfunding, des ingénieurs, des historiennes, des analystes politiques, etc. Les 60 expertes de la Women Expert Database de la BBC [1] en tant que professionnelles des médias mais aussi en tant qu’intervenantes sur des sujets d’actualité dans ces mêmes médias. Pas assez de femmes visibles dans les médias ? [4].

“Valence différentielle des sexes” et/ou “domination masculine” ? En adoptant pour son dernier livre le même titre que celui qu’elle a publié chez le même éditeur en 1996, titre suivi du numéro II, Françoise Héritier situe clairement les deux ouvrages dans une continuité. Elle indique, en effet, dans l’introduction qu’elle "a continué à réfléchir sur la question de la hiérarchie entre les sexes et qu’elle a, espère-t-elle, progressé", d’où ce livre qualifié "en quelque sorte de tome II". Plutôt que de revenir sur les points d’approfondissement de sa pensée qu’elle expose de manière très pédagogique, je voudrais plutôt m’intéresser aux discontinuités entre les deux ouvrages. En effet, le tome II de Masculin/féminin ne se situe pas sur le même plan que le premier, ce que reconnaît volontiers l’auteure dans l’introduction en indiquant que "si la pensée de la différence établissait un constat, Dissoudre la hiérarchie indique les enjeux des temps actuels et à venir" (p. 11). La pensée de la différence et le concept de "valence différentielle des sexes"

Les remarques et blagues sexistes sont toujours d'actualité au bureau Que ce soit en privé, en public, sur le ton de la plaisanterie ou plus sérieusement, le sexisme est toujours monnaie courante en entreprise, selon un sondage réalisé par LH2. «Ma chérie», «ma cocotte», ou «ma poulette»... Des qualificatifs sexistes qui sont employés chaque jour en entreprise, tous secteurs et toutes hiérarchies confondues. Si les tentatives sont nombreuses en matière de répliques à ces petites remarques sexistes, il est bien difficile de faire oublier ces habitudes assimilés à des «traditions» dans le milieu professionnel. Un récent sondage de LH2 chiffre bien cette» résistance: sur 8063 salariées interrogées, 69% affirment qu'elles ont déjà été apostrophées d'un «ne fais pas ta blonde!» 59% déclarent également qu'on leur a déjà réservé un «elle est de mauvaise humeur, elle doit avoir ses règles.» «Ce genre de remarques et expressions sexistes font partie intégrante de la vie d'entreprise!

Egalité hommes femmes: une campagne pleine d'humour pour promouvoir l'égalité C'est une campagne qui accroche l'œil, et qui en énerve sûrement plus d'un. Dans le métro parisien, impossible de passer à côté des photos de l'association Laboratoire de l'Égalité. Le but: sensibiliser les Français sur le fait que les femmes "sont actuellement invisibles dans la société" et lutter contre les propos et les pratiques sexistes. Cette campagne, déclinée en un film diffusé à la télévision, sur internet et au cinéma, et sur des affiches, présente plusieurs visuels. Un autre visuel montre une femme, chez elle, un enfant dans les bras, et trois autres enfants en arrière plan. Close Le Laboratoire de l'Egalité, fondé en 2010, rassemble 700 hommes et femmes partageant une culture commune de l'égalité professionnelle, explique Olga Trostiansky, présidente de la Coordination française pour le lobby européen des femmes (CLEF), une de ses fondatrices. Le Laboratoire de l'Egalité souhaite mettre le sujet de l'égalité hommes-femmes à l'ordre du jour de la campagne présidentielle.

Le Pariteur Egalité hommes-femmes: arsenal de mesures pour combattre la violence et imposer l'égalité salariale PARITÉ - Tout un symbole. Pour la première fois depuis 12 ans, le gouvernement s'est réuni ce vendredi 30 novembre en fin de matinée à Matignon dans le cadre d'un comité interministériel aux droits des femmes. L'occasion de dévoiler une batterie de "mesures fortes dans l'ensemble des politiques publiques" sur le sujet. "En matière de droits des femmes, il s'agit de changer de rythme et de méthode, pour ne plus constater dans dix ans que les chiffres des inégalités ont à peine bougé", souligne le ministère des Droits des femmes. LIRE AUSSI: Mme Belkacem, prenons exemple sur le gouvernement danois Hasard de l'actualité, ce comité se réunit le jour de l'annonce d'un possible accord judiciaire entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo dans le cadre de l'affaire du Sofitel et alors que l'ancien ministre UMP Eric Raoult comparaît devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour "violences conjugales". Inégalités homme-femme : "nous allons aller à la... par Europe1fr

Les femmes et le numérique, les clichés ont la vie dure 01Business le 12/11/13 à 13h10 Quelle place pour les femmes dans les métiers du numérique ? Pour répondre à cette question, le Cigref et l’Association Française des Managers de la diversité (AFDM) ont scruté les pratiques de gestion de ressources humaines associées à ce secteur pour en tirer un livre blanc. Déjà maintes fois énoncé, le constat de la sous-représentation des femmes se confirme et s’accentue même. Alors que la part des femmes dans le numérique est de l’ordre de 25 %, il n’y avait que 11,6 % d’ingénieures qui ont été diplômées dans les NTIC en 2010. Le désintérêt des jeunes filles pour le numérique est «énigmatique » Comment expliquer alors la forte féminisation des ingénieurs en informatique dans les pays émergents (Asie, Europe de l’Est…) ? Le numérique n’exerce pas la même attractivité dans notre pays, en dépit de la forte participation des femmes au marché du travail et des politiques en faveur de l’égalité femme-homme. Le plafond de verre reste aussi increvable.

Un putsch anti-jouets sexistes dans un magasin parisien Le suicide de Stacie, la soeur de Barbie (iboy_daniel/Flickr). C’est la récré samedi après-midi à La Grande Récré. Devant le grand magasin du boulevard Barbès, des manifestants hurlent « Princesse un jour ! Boniche toujours ! Princesse un jour ! A l’intérieur du supermarché de jouets, le personnel du magasin tente de bloquer un petit groupe qui s’est mis dans la tête de déplacer des jouets de garçons au rayon des petites filles et inversement. Un grand blond s’agite devant une pile de Docteur Maboule. C’est la deuxième ‘ action’ contre les jouets sexistes du ‘ collectif contre le publi-sexisme’ , un groupe d’associations qui s’inquiètent à l’idée que les jouets des petites filles ‘ évoquent la maternité et les tâches ménagères’ quand ceux des garçons légitiment la violence. Un balai serpillère ‘ pour faire le ménage comme maman et papa’ C’est vrai que les aspirateurs (à partir de 3 ans) et les pelles à poussières (2,49 euros) sont au rayon des petites filles.

Catherine Vidal – Le cerveau a-t-il un sexe Catherine Vidal Neurobiologiste et Directrice de recherche à l'institut Pasteur Filmé à l'Espace Pierre Cardin le 15 janvier 2011 Catherine Vidal est neurobiologiste et directrice de recherche à l’institut Pasteur. Son activité de recherche fondamentale a porté sur les mécanismes de la douleur, le rôle du cortex cérébral dans la mémoire, l’infection du cerveau par le virus du Sida. Ses recherches actuelles concernent la mort neuronale dans la maladie de Creutzfeldt-Jakob et les infections par les prions. Catherine Vidal se consacre également à la diffusion du savoir scientifique à travers des publications, des conférences et des interventions dans les médias. Son intérêt porte sur les rapports entre science et société, en particulier les préjugés idéologiques sur le cerveau, le sexe et le déterminisme en biologie. Elle a été promue chevalière de la Légion d’honneur en 2009. Livres: Cerveau, sexe et pouvoir, avec D. Féminin/Masculin : mythes et idéologie, éd. Cerveau, sexe et liberté – DVD, éd.

toutalego Princesses, Pop Stars & Girl Power En un siècle seulement, la culture girly s'est imposée à la moitié de l'humanité, de New York à Tokyo en passant par Paris, Berlin ou Séoul. L'histoire d'un hold-up, d'une épopée, voire d'un complot, qui a imposé le "rose" comme "la" couleur étendard des filles. Une couleur gaie qui renvoie aux bonbons, aux voitures américaines des fifties et, surtout, à la chair… Avec un argument phare, proclamé en toute mauvaise foi : ceux qui la trouvent mièvre ne sont que de grossiers misogynes ! Innocence et provocation Devenu le symbole de cette pop culture mondiale, le rose est toujours empreint d'une certaine dose d'humour et d'esprit décalé.

hypathie - Blog féministe et anti-spéciste Guides - HALDE Les guides de la HALDE présentent les actions mises en place pour prévenir les discriminations et promouvoir l’égalité. Que répondent les entreprises à la HALDE ? (n°5)Depuis cinq ans, les échanges avec les entreprises ont permis à la HALDE de conduire une politique dynamique de promotion de l’égalité.

Related: