background preloader

Associations positives/négatives des plantes dans le jardin potager Potagic

Associations positives/négatives des plantes dans le jardin potager Potagic
Related:  Garden

Périodes de récolte et de consommation des légumes et fruits de saison en France Exit les fraises en janvier ! A chaque fruit et chaque légume sa saison. Soyez donc attentif à l'origine géographique, et si possible au mode de culture, des produits proposés sur les étals des marchés et des grands magasins ! Pour aider votre assiette à respecter la planète, il est très important de respecter le cycle naturel et de consommer de préférence des fruits et légumes locaux et de saison (qui valent mieux, dans beaucoup de cas, que des produits bio importés par avion !). D'abord vous évitez ainsi les transports lointains par avion, bateau ou camion qui génèrent un grand nombre de nuisances environnementales : consommation de ressources non-renouvelables et pollution (il faut ainsi 5 litres de gasoil pour un kilo de fraises d'hiver), mais aussi embouteillages et accidents de la circulation (en Europe, un camion sur trois transporte de la nourriture). Ouvrir la version PDF imprimable.

Un système de culture autonome en eau et autofertile? | Derrière cet anglicisme se cache un système de culture utilisé fréquemment en permaculture très intéressant. On pourrait traduire ce dernier par « une jardinière autosuffisante », beaucoup moins fun me direz-vous…N’hésitez pas à nous proposer des noms après lecture de l’article, si celui-ci vous inspire. Pour simplifier, le « wicking beds » est un système de culture éventuellement mobile, en jardinière donc « hors-sol », et complètement autosuffisant en eau et en fertilisant si on le souhaite. Les avantages sont énormes dans certains contextes, culture sur béton, parking, toitures, sols incultes, tout d’abord. Ce système est particulièrement adapté pour les milieux urbains, les toitures, les endroits où le sol fertile n’est plus accessible. On pourrait tout à fait penser à des déclinaisons professionnelles dans des lieux où la culture maraîchère serait difficile, je pense encore une fois aux milieux urbains. Fonctionnement Le principe de fonctionnement d’un wicking bed est très simple.

10 astuces de maraîcher pour réussir vos cultures au potager biologique Je m’appelle Gilles Dubus et je suis maraîcher bio en Dordogne. J’anime également, à mes heures perdues (et oui, il y en a…), le Blog du Jardinier Bio, sur lequel je partage les quelques connaissances que j’ai pu acquérir au fil des ans. C’est avec grand plaisir que je réponds aujourd’hui à l’invitation d’Aurélien à publier un article sur son blog. J’ai souhaité partager ici quelques petites astuces qui, je pense, vous seront utiles pour réussir vos légumes au potager biologique. 3 astuces pour réussir toutes vos cultures Commençons par 3 petits conseils applicables sur la plupart des cultures… Trempez vos semences dans une décoction de prêle Si vous faîtes vous même vos plants, vous avez certainement déjà subi la fonte des semis ; les plants s’étiolent, se couchent puis meurent rapidement. Il existe une technique efficace pour éviter ces désagréments : tremper simplement les graines dans une décoction de prêle. Étalez vos semis Les saisons sont parfois capricieuses. Surveillez cette vitre.

10 plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas les faire repousser ? DGS vous présente 10 plantes et légumes que vous pouvez replanter indéfiniment ! 1. Coupez les pommes de terre en morceaux relativement gros avant de les plonger à moitié dans de l’eau. 2. D’abord, retirez le chapeau du champignon et plantez la tige dans un mélange de terre et d’engrais : il faut qu’une petite partie de la tige dépasse, pas plus. 3. Coupez la partie des racines pour ne laisser qu’un ou deux centimètres du bulbe. 4. Si vous coupez la partie supérieure d’une tige de basilic ou de menthe, vous pouvez la faire repousser en la faisant tremper dans l’eau. 5. Pour faire repousser ces deux plantes, il suffit de plonger la partie coupée de la tige dans de l’eau (changée quotidiennement). 6. La laitue romaine peut être replantée à partir de la souche si elle est laissée dans l’eau suffisamment longtemps (mais pas trop non plus !). 7. 8. 9. 10.

Premier potager : 5 conseils pour vos plantations Légumes et potager | 20/03/2013 La plantation est l’une des périodes primordiales au jardin. C’est le moment d’installer les plants, issus de vos semis en pépinière ou encore achetés directement auprès de producteurs au marché ou en jardineries. Conseils de jardinage au potager pour débutant : planter ses premiers légumes - F. Boucourt - Rustica - Saint Jean de Frenelles À planter impérativement Certaines plantes, notamment celles qui sont originaires de pays tropicaux, ne rencontrent pas chez nous les conditions climatiques requises pour fleurir ; elles ne peuvent trouver place dans nos jardins autrement qu’en plants. Les ”plus” - L’achat d’une barquette de tomates est tentant : c’est la garantie de repartir avec un choix de plants bien racinés, trapus et non étiolés. - Le plant fournit parfois un taux de réussite meilleur pour un coût moindre – un sachet de 10 semences bio de tomates dépasse 6 euros. - C’est nettement moins de travail. Nos 5 conseils : Bien acheter Multiplier à tout-va

Tour d’horizon des légumes perpétuels et vivaces A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste? Nos légumes actuels sont le fruit d’une sélection basée sur une certaine façon de cultiver, de "consommer" le jardin. De plus une grande partie de nos cultures nous vient de pays situés sous des latitudes plus clémentes, ce qui implique un travail conséquent pour adapter ces cultures : semis au chaud, rempotages successifs, amendements spécifiques, irrigation importante, soleil et chaleur … Il faut qu’on les adapte à un environnement qui n’est pas le leur et si on a mal bouclé notre affaire, elles souffrent ce qui engendre développement de maladies cryptogamiques, multiplication de parasites et donc : traitements, etc. Le cercle vicieux le plus équitablement partagé dans le monde… ail des ours – alium ursinum

Le Jardinier Maraîcher Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! Rustiques, ils peuvent pousser partout en France, parmi les fleurs ou le potager pourvu que l’endroit soit ensoleillé. 1 - L’oignon rocambole (Allium cepa var proliferum) On le dit perpétuel car vous n’avez pas besoin d’arracher la plante pour consommer les bulbes et il reste en place de nombreuses années. Les tiges vertes de 50 cm à 1 m de haut, remplacent agréablement le poireau ou la ciboule. v Au printemps ou à l’automne, plantez ses bulbilles ou semez les graines, dans une terre plutôt sableuse et humide, à exposition ensoleillée, ou bien en pot pour orner terrasses et balcons. C’est un poireau aromatique au goût légèrement sucré qu convient aux soupes, omelettes et quiches. Photo : Chenopodium bonus-henricus

Semer du gazon : conseils et astuces pour semer du gazon Conseils pour réussir à semer du gazon Voici les principaux conseils pour réussir à bien semer du gazon : Un jeune semis a besoin d'une attention constante, notamment pour les apports en eau. Quand semer du gazon ? Deux périodes dans l'année sont propices pour semer du gazon : le printemps de mi-mars à mi-juin, et l'automne de fin août à mi-novembre. Par exemple, dans le midi de la France, vous pourrez commencer les semis dès la fin février. Dans les régions plus froides, au contraire, on pourra semer du gazon d'avril à juin au printemps et de septembre à mi-octobre uniquement pour l'automne. Bon à savoir : il est conseillé de semer du gazon plutôt à l'automne qu'au printemps, parce que les graines et les jeunes plants résistent mieux au froid qu'à la sécheresse. Semer au printemps Semer du gazon au printemps permettra aux semis de profiter d'une germination rapide mais le manque d'eau pourra compromettre la croissance des plantes, et transformer le jeune gazon en paillasson. Le bon dosage

Jardin au naturel/Pourquoi créer un jardin au naturel ? — Wikilivres Un livre de Wikilivres. Qui n'aime pas écouter le chant des oiseaux, sentir le parfum des fleurs ? Qui ne s'émerveille pas à l'envol d'un papillon ou, plus rare, d'une libellule ? Le jardin est un lieu privilégié propice à la découverte de la nature, à la rencontre de ses habitants sauvages. Enfin, un jardin au naturel permet de réduire son empreinte écologique tout en contribuant à reconstituer une trame verte et bleue indispensable à la survie de nombreuses espèces.

Related: