background preloader

Hygiène & sécurité... ...tronc commun... ...niveau catégorie C

Hygiène & sécurité... ...tronc commun... ...niveau catégorie C

http://www.cnfpt.fr/auto-evaluation/HS-Tcommun/SCO_0001/

Related:  HYGIENE ET SECURITE AU TRAVAILHaccp Crèche

Les films Napo — Le premier film de la série Napo vise à présenter les grandes lignes de la signalétique de santé et sécurité sur le lieu de travail. Il constitue un guide précieux pour les nouveaux employés et sert de rappel bien utile aux autres travailleurs. Différentes situations de travail illustrant l’importance des panneaux de sécurité sont ainsi abordées. Le film concerne l’ensemble des secteurs d’activité et des catégories professionnelles, et plus particulièrement les jeunes en situation préprofessionnelle ou professionnelle. BLOG RESTO 18/05/15 Contrôle des services vétérinaires quelle attitude adopter Qu’est ce que la DSV : Direction des Services Vétérinaires Les services vétérinaires, appelés par les professionnels de la restauration la DSV, ont pour mission de contrôler le respect de la réglementation relative à l’hygiène, la qualité des marchandise utilisées et les services au consommateur (contrôle, prévention, conseil). Depuis quelques années la Direction Départementale des Services Vétérinaires (DDSV) à fusionnée, avec la Concurrence, Consommation, Répression des Fraudes (CCRF) pour donner aujourd’hui la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP). Les droits de la direction des services vétérinaires dans votre restaurant sont les suivants : Visite et accès dans tous les locauxSaisieDestruction et consignation de produitsCommunication de tous documents Attitudes à adopter face aux inspecteurs des services vétérinaires

CSST – Cherchez l’erreur Les corrections La manutention de boîtes longues et lourdes Dans un entrepôt, l'activité est continuelle. Si l'on veut respecter certaines consignes de sécurité, il est donc judicieux de concevoir l'espace de rangement en fonction des objets entreposés, du matériel de transport utilisé et des aires de circulation. En outre, il faut éviter de déposer des objets sur le sol ou dans les aires de circulation, et prévoir un emplacement pour l'entreposage temporaire. Avec une telle charge, longue et lourde, il faut d'abord évaluer la possibilité d'éliminer la manutention manuelle. Du nouveau pour les températures de stockage Un arrêté du 8 octobre 2013 vient préciser les règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d’entreposage et de transport de produits et denrées alimentaires autres que les produits d’origine animale et les denrées alimentaires en contenant. Il vise notamment à faciliter l’application des règles relatives à la maîtrise des températures de ce type de produits qui, jusqu’à présent, se trouvaient dispersées dans plusieurs arrêtés. Ce nouveau texte concerne à la fois les entreprises du secteur agroalimentaires, les établissements de remise directe et les établissements de la restauration collective. Il établit en annexe I :

IRIS-ST : Artisan de votre s curit Quelque soit votre métier, vous êtes concernés par le port d'EPI (Equipement de Protection Individuelle). Même si la protection collective doit être toujours privilégiée, le port d'EPI s'avère être souvent une barrière efficace contre certains risques. Vous trouverez ci-dessous les EPI de votre métier. ATTENTION : cette liste est donnée à titre indicative, elle doit être adaptée à votre activité et à vos conditions réelles de travail. Plan de Maîtrise sanitaire (PMS) : que devez-vous faire réellement? Le PMS est un document obligatoire pour tous les établissements détenant, préparant et distribuant des denrées alimentaires. Il décrit les mesures prises par l’établissement pour assurer l’hygiène et la sécurité sanitaire de ses productions vis à vis des dangers biologiques, physiques et chimiques. Que devez-vous faire concrètement pour le mettre en place? Rappel de la réglementation Le « Paquet hygiène » est un ensemble de textes législatifs adoptés par l’Union Européenne entre 2002 et 2006. Il vise à mettre en place une politique unique et transparente en matière d’hygiène de l’alimentation humaine et animale et à créer des instruments efficaces pour gérer les alertes, sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

IFRA Entreprise de léconomie sociale et solidaire Présentation Ce support de formation, créé en aout 2016, est un questionnaire. Il permet de travailler autour de la reconnaissance des pictogrammes de sécurité en environnement professionnel. Pour le certificat CléA, cette compétence correspond au domaine 7, sous domaine Respect des règles d’hygiène et de sécurité. Il laisse la possibilité au formateur d’amener un sous-groupe de stagiaires à travailler individuellement sur la séquence préconisée. Matériel nécessaire Un ordinateur par personne, un casque par personne Durée approximative : 15 minutes Recommandation avant le démarrage Bien prévoir le temps de familiariser le stagiaire aux fonctionnalités du support et aux symboles.

MTES 13/04/12 Questions-réponses : biberons, tétines et téterelles stérilisés à l’oxyde d’éthylène Comment stérilise t on à l’oxyde d’éthylène ? La stérilisation à l’oxyde d’éthylène (OE) est largement utilisée pour les dispositifs médicaux (DM), dans des conditions répondant à la norme ISO 10993-7. Le protocole de stérilisation comporte une étape de traitement à l’OE gazeux suivie d’une phase de désorption en chambre pour favoriser l’élimination du produit. La quantité résiduelle d’OE dans les dispositifs dépend donc de la cinétique de désorption, de la durée de séjour en chambre de désorption puis du délai entre cette sortie de chambre et la délivrance aux hôpitaux, puis dans les services hospitaliers. Pourquoi utilise t on l’oxyde d’éthylène pour stériliser les biberons ?

Bienvenue sur le site de Bossons Futé La démarche de prévention, c’est quoi ? - La prévention des risques professionnels Synthèse Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d’une altération de leur santé qui peut se traduire par une maladie ou un accident. Il appartient à l’employeur de supprimer ou de réduire ces risques afin d’assurer la sécurité des salariés et de protéger leur santé physique et mentale.

Arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d'entreposage et de transport de produits et denrées alimentaires autres que les produits d'origine animale et les denrées alimentaires en contenant Les températures des produits et denrées alimentaires non préemballés doivent être conformes en tous points du produit aux températures définies dans le tableau ci-après : Article Annexe II 1.

Related: