background preloader

Future world

Future world
Related:  Conférences2013

Joël de Rosnay, la société, l'éducation et la fluidité Passer d’une éducation pyramidale à une éducation fluide, entrer dans le système du « co »du partage et de la générosité, de la systémique, une vision qui tient compte des sciences de la complexité : biologie, économie, écologie … Joël de Rosnay, conseiller à la présidence d’Universcience, chercheur, docteur ès Sciences, enseignant au prestigieux MIT (Massachussetts Institute of Technology), élu « personnalité numérique de l’année 2012 », est mieux placé que quiconque pour relier le monde de l’océan à celui d’internet. Son dernier livre « Surfer la vie »est aussi pour nous, lors des Troisièmes Rencontres « au doigt & à l’œil » l’occasion de lui demander comment le monde du surf et le monde de l’éducation, peuvent jouer de la fluidité. Cette vidéo nous propose de revivre cet échange animé par Marcel Desvergne, entre Antoine Chotard et Joël de Rosnay qui nous apprend équilibre, contrôle, interactions et liens humains, le surf dans une société plus fluide. Crédit photo : JRBrousse An@é

Des organes imprimables? La révolution des cellules souches imprimées en 3D Des chercheurs affirment avoir trouvé la solution pour utiliser l’impression 3D afin de créer des cellules souches… alors, quelle est la prochaine étape? Les donneurs d’organes sont malheureusement rares. En outre, même si vous trouvez un donneur compatible, après avoir passé un long moment sur liste d’attente, les conditions se détériorent et il est possible qu’un organe ne puisse pas être accepté. Comme me l’a confié un chirurgien de ma connaissance, cette situation peut non seulement mettre à mal la relation entre les différents hôpitaux, mais aussi avoir un impact sur les patients. Le nouveau processus reposant sur une valve tire parti du fait que les cellules souches peuvent désormais être cultivées en laboratoire. Comme les cellules souches peuvent devenir n’importe quel organe du corps, la possibilité de les produire rapidement implique que des organes pourraient être imprimés en 3D spécialement adaptés à l’organisme d’un patient. Ainsi, le Dr Will Shu explique: À lire aussi

Une cyber-visite dans le musée du futur Nous sommes le 1er février 2028, Alex, Natacha, Sophia 14 ans et Max 12 ans se préparent à visiter la Cité des Sciences qui s’appelle la Cité des sens. Grâce à des écrans Holographiques en 3D et aux VTHB (vraiment très haut débit) ils peuvent aussi visiter certaines expositions du Palais de la découverte et participer à des débats. Leur voiture autoguidée se dirige seule vers le parking où une place leur a été attribuée. Sophia et Max comme tous les jeunes de leur âge sont des MHBG (mutants hybrides bio numériques géolocalisés). 1 - A l’accueil la famille s’équipe de 3 outils essentiels pour leur cybervisite : D’abord leur infomobile (qu’on appelait jadis un Smartphone), soit celui qu’ils ont emporté avec eux, soit le navigateur mis à leur disposition à l’accueil. Ensuite il porte un badge actif autour du cou. 2 - Lorsque la famille arrive devant une exposition qu’ils aimeraient visiter, chaque membre est reconnu grâce à son badge actif et des parcours individualisés leurs sont proposés.

Autoroutes Electroniques : Croissance évolutive ou construction de Novo Article de Joël de Rosnay sur les autoroutes de l'information, 9 janvier 1995 La mobilisation des gouvernements et des grandes entreprises internationalespour la construction des autoroutes électroniques dépasseles seules considérations techniques ou financières : elleconstitue un véritable enjeu de société. On voit s'affronterdeux conceptions du lancement et de la gestion des grands projets. D'unepart une approche empirique et pragmatique procédant par croissanceprogressive de réseaux, d'autre part la centralisation des décisionset des moyens, caractéristiques d'un mode de fonctionnement technocratique. Les réseaux télématiques multimédia sont dessystèmes de communication qui concernent directement les citoyens impliqués à domicile par l'utilisation de leurs ordinateurs,téléviseurs ou téléphones. Un des défis technologiques des autoroutes électroniques est constitué par la vidéo interactive. La compression de données est en train de bouleverser le paysage des réseaux.

Ils ont pensé demain… Figaro Magazine, Interview par Pascal Grandmaison Samedi 19 novembre 2005 Internet, téléphone, robotique, nanotechnologies, clonage… Notre mode de vie a déjà changé et continue d’évoluer. Doit-on s’en réjouir ou rester méfiant ? Docteur ès Sciences, et Conseiller du Président de la Cité des Sciences et de l'Industrie, Joël De Rosnay est spécialiste en sciences et technologies appliquées à l’homme. Quels apports de la technologie ont changé notre manière de vivre ? Au cours des 30 dernières années, ce sont surtout des « systèmes technologiques » résultant de la convergence de plusieurs techniques (carte de crédit, monétique, communications mobiles, internet...). Dans quels domaines doit-on attendre les plus grandes avancées ? Le 21eme siècle verra la naissance de nouveaux architectes de l’infiniment petit. Télévision, Internet, téléphone portable, convergence des moyens de communication : sommes-nous au cœur d’une révolution majeure ? Est-on plus heureux grâce à la technologie ?

Joël de Rosnay: « Une cyber-visite dans le musée du futur » Les 4èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) ont été conclues le vendredi 1er février 2013 par Joël de Rosnay, écrivain et conseiller auprès de la Présidente d’Universcience. Le sujet de cette intervention conclusive : « Une cyber-visite dans le musée du futur » NOUS SOMMES LE 1er FEVRIER 2028 … … Il est 17h20 et Joël de Rosnay propose aux 300 participants des RNCI 2013 de le suivre dans le futur pour une visite à la Cité des Sciences devenue en 2028 la Cité des Sciences et des Sens. Les visiteurs, des MHBG Mutants Hybrides Bio-Géolocalisés, sont tous équipés d’un navigateur, d’un badge actif qui émet et reçoit dans un rayon de 300m les caractéristiques, préférences, affinités et goûts de chacun, permettant au visiteur qui le souhaite de constituer ou de rejoindre des groupes d’intérêts concordant avec les siens pour une visite partagée et co-construite. Des agents intelligents peuvent également aident au choix de l’offre. La Cité accueille d’ailleurs des Maker Movements.

Co-chercher, co-innover, ET co-développer : une nouvelle ère pour l’industrie pharmaceutique 45 milliards d’euros : voilà le coût en 2011 de la recherche pharmaceutique au plan mondial. C’est deux fois plus que dix ans plus tôt(1), pour un nombre toujours plus faible d’innovations. En France, en 2011, la Haute autorité de santé (Has) a examiné 231 nouveaux médicaments. Dans le même temps, les grands laboratoires pharmaceutiques se trouvent confrontés à la « falaise des brevets » : plusieurs dizaines de médicaments « blockbusters » vont voir leur brevet arriver à échéance d’ici 2014. Le tout, dans un contexte de réduction des dépenses de santé par les Etats, et de durcissement des normes de santé publique, ralentissant la mise sur le marché de nouveaux médicaments… bilan : pour la première fois dans l’histoire de ce secteur, le marché devrait décroître de 2% en valeur au cours de l’année 2012(2) en France. Un exemple de co-développement : le vaccin contre la malaria le "RTS,S" Comment est-on arrivé à ce résultat ? Une première version du vaccin a été conçue à l’automne 2012.

Surfez la vie dans votre entreprise Article de Joël de Rosnay pour le site "J'aime ma boite" illustré par une vidéo réalisée par Fabrice Otano, Directeur Business et Technologies chez Cap Gemini - Juillet 2013 "5 tips to succeed", vidéo réalisée par Fabrice Otano, Directeur Business et Technologies chez Cap Gemini La métaphore du surf est une base naturelle pour évoluer vers un modèle de vie adapté aux conditions particulières du monde dans lequel nous entrons. Un monde de déséquilibres permanents exigeant des rétablissements en temps réel. Le surf dans l’entreprise c’est la prise de risque. Prendre des risques, c'est accroître ses chances de gagner. Or, découverte, invention et innovation, vont à l'encontre de la stabilité des idées reçues et des situations acquises. L'ouverture d'esprit face à l'innovation est essentielle pour créer des synergies, des complémentarités, voire des amplifications permettant d'aller au-delà de l'idée originale.

Related: