background preloader

Département Santé des Plantes et Environnement - Frelon asiatique

Département Santé des Plantes et Environnement - Frelon asiatique
Related:  Apiculture

Biodiversité 2010 - CNRS - Un monde vivant, histoires de biodiversité - Podcast CNRS La biodiversité, qu’est-ce que c’est ? La définition classique de la biodiversité comme l’ensemble des gênes, des espèces et des écosystèmes, est ici enrichie par Wilfried Thuiller, chercheur en écologie. Il met en avant le caractère toujours dynamique de la biodiversité. Qu’est-ce qu’une extinction de masse ? Depuis la disparition des grands mammifères d’Amérique du Nord il y a 10 000 ans, nous sommes entrés dans la 6ème extinction de masse. Combien ça coûte, la nature ? Face à la demande de plus en plus forte de la société de connaître la valeur économique des services rendus par la nature, des outils d’évaluation ont été mis au point. Quand est née la biodiversité ? Le mot « biodiversité » apparaît pour la première fois lors d’un congrès sur la diversité biologique. L’homme et la nature, une même histoire ? L’homme a toujours tenté de s’approprier la nature, de la domestiquer, et cette relation est le socle fondateur de nombres de civilisations. Le vivant, qu’est-ce que c’est ?

Le site MYCOTA - contaminants fongiques du patrimoine naturel. Tous les biens culturels présents dans les fonds de musées, d’archives et de bibliothèques doivent être conservés le plus longtemps possible et, pour ce faire, il faut les maintenir dans un environnement approprié. Parmi les multiples causes de dégradation qui les menacent, la présence de moisissures est l’un des problèmes les plus fréquents et constitue un risque tant pour les collections que pour le personnel. En effet, ces micro-organismes peuvent détériorer, dégrader, voire détruire, tous les matériaux constitutifs des collections. Pour combattre efficacement ces micro-organismes, il est important de connaître leur structure et leur fonctionnement. La base MYCOTA est destinée en premier lieu aux professionnels de la conservation-restauration. Composée pour l’instant d’une vingtaine d’espèces, MYCOTA s’enrichira progressivement au fil des observations, puisque pas moins de 300 espèces de moisissures sont susceptibles de contaminer les biens patrimoniaux.

l’essentiel du développement durable : : Les abeilles sont désorientées par une faible dose d'insecticide selon l'INRA - ACTA - ITSAP - Institut de l'abeille - CNRS Pour la première fois, une équipe de recherche française multipartenariale a mis en évidence le rôle d’un insecticide dans le déclin des abeilles, non pas par toxicité directe mais en perturbant leur orientation et leur capacité à retrouver la ruche. Pour réaliser leur étude, les chercheurs ont collé des micropuces RFID sur plus de 650 abeilles. Ils ont ainsi pu constater l’importance du non-retour à leur ruche des butineuses préalablement nourries en laboratoire avec une solution sucrée contenant de très faibles doses d’un insecticide de la famille des « néonicotinoïdes », le thiaméthoxam, utilisé pour la protection des cultures contre certains ravageurs, notamment par enrobage des semences. Les questions sans réponse aujourd’hui sur le déclin des populations de pollinisateurs, qui touche les abeilles domestiques comme leurs homologues sauvages (bourdons, osmies, etc.), ont conduit tous les acteurs concernés à unir leurs forces. © Inra / C. Rédacteur : INRA Contacts

INRA 04/03/15 Le frelon asiatique attiré par les odeurs de la ruche Un prédateur très envahissant Originaire du Nord de l’Inde, de Chine et d’Indonésie, le frelon asiatique, Vespa velutina est apparu en France en 2004, et il s’est largement répandu depuis. Il se nourrit essentiellement d’hyménoptères et en particulier d’abeilles domestiques, Apis mellifera. Source importante de protéines pour l’alimentation de ses larves, les abeilles constituent les principales proies du frelon asiatique. Partout dans le monde, les populations d’abeilles sont en déclin. Ce nouveau prédateur contribue à l’affaiblissement des colonies, même s’il n’est pas le seul facteur en cause. Attiré par l’odeur du miel et du pollen Pour détecter ses proies à distance, le frelon fait usage de signaux olfactifs. Un test à choix multiples, dans lequel des ouvrières de frelons sauvages V.velutina choisissent un ou plusieurs appâts odorants a été mis en place par les chercheurs.

Des oiseaux menacés en France - Europe1.fr - Environnement Parmi les 73 espèces menacées, onze espèces sont considérées comme étant en "danger critique". Au terme de trois années de travail, l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a publié sa liste rouge des espèces nationales menacées. Et les conclusions sont alarmantes. Trop de pesticides "La situation est très préoccupante, en dépit d'efforts de conservation", a indiqué Florian Kirchner, chargé de programme "espèces" au comité français de l'UICN, organisation dont la liste rouge mondiale fait référence. L'utilisation massive de pesticides et l'extension urbaine sont les principales causes de ce phénomène, analyse l'UICN. "On n'entend plus les alouettes" "Le constat d'aujourd'hui on le prévoyait, mais il est affligeant. Les oiseaux migrants aussi menacés Outre les oiseaux nicheurs, les oiseaux migrant en France sont aussi menacés.

Fusarium Mycotoxins European legislation 2006 Sanitary legislation relating to Fusarium toxins Mycotoxins have very varied effects: they may be toxic for one species and not very harmful or harmless for other species. The risk therefore differs widely from species to species. Legislation relating to mycotoxins is complex as it reflects these differences from species to species (in particular between animals and human beings). Legislation is tending to become more stringent in order to maintain food safety for consumers. Legislation relating to maize (corn) intended for human food use Approximate figures, subject to changes in legislation. EC regulations 856/2005Maize (Corn) DON (déoxynivalénol): 1 750 ppb (01/07/07) ZEA (zéaralénone) : 200 ppb (01/07/07) Fumonisines B1/B2 : 2 000 ppb (01/10/07) T2/HT2 : toxins currently under evaluation Levels measured on non-processed, non-transformed maize (corn) when marketed. Recommendations for maize (corn) intended for animal feed Liability of operators 1 ppb =1 µg/kg = 0,001 ppm 1 ppm = 1000 ppb

La France veut interdire un pesticide soupçonné d‘être nocif pour les abeilles Les abeilles se régalent en butinant les fleurs de colza, mais le Cruiser OSR semble leur faire perdre la tête. Il s’agit d’un pesticide produit par une firme suisse, qui est utilisé au moment des semis. Le gouvernement français a la ferme intention de l’interdire, car les chercheurs de l’Agence sanitaire pour l’alimentation et l’environnement confirment qu’il désoriente les abeilles. “Ces abeilles qui sont désorientées et qui se perdent finalement dans l’environnement, explique Mickael Henry de l’Institut National de Recherche Agronomique, sont vouées à disparaître, à mourir, parce qu’elles ne peuvent pas vivre par elles-mêmes en dehors de la colonie”. Si l’interdiction du pesticide prend effet à la fin de l‘été, il y aura des alternatives pour protéger le colza. Le fabricant suisse dispose de quinze jours pour défendre son produit pesticide.

INRA 28/06/16 L’expansion fulgurante du frelon asiatique n’est pas forcément imputable à l’Homme Depuis son introduction accidentelle vers 2004 en France, le frelon asiatique a envahi l’Europe. Cette espèce invasive pose des problèmes de santé humaine (type allergies et certaines attaques sur l’Homme ont conduit à des décès), économiques (le secteur apicole est particulièrement touché car des ruchers se font attaquer par des frelons) et environnementaux (le frelon est un prédateur généraliste pouvant avoir un impact sur la biodiversité). Depuis son arrivée, le nombre de colonies augmente rapidement d’année en année sur les territoires colonisés (par exemple, en Indre-et-Loire, 3 colonies en 2009, 10 en 2010, 41 en 2011, 202 en 2012, 466 en 2013, plus de 600 en 2014, et un millier en 2015). Les résultats indiquent que le front d’expansion du frelon asiatique progresse de 78 kilomètres par an en moyenne. Christelle ROBINET, Christelle SUPPO, Eric DARROUZET.

Comité français de l'UICN FRONTIERS IN MICROBIOLOGY 04/04/16 Biologically Based Methods for Control of Fumonisin-producing Fusarium species and Reduction of the Fumonisins 1Institute of Biomedical and Microbial Biotechnology, Cape Peninsula University of Technology, South Africa 2Microbiology, Stellenboch University, South Africa Infection by the fumonisin-producing Fusarium spp. and subsequent fumonisin contamination of maize adversely affect international trade and economy with deleterious effects on human and animal health. In developed countries high standards of the major food suppliers and retailers are upheld and regulatory controls deter the importation and local marketing of fumonisin-contaminated food products. In developing countries regulatory measures are either lacking or poorly enforced, due to food insecurity, resulting in an increased mycotoxin exposure. The lack and poor accessibility of effective and environmentally safe control methods have led to an increased interest in practical and biological alternatives to reduce fumonisin intake. Keywords: Fusarium, Fumonisins, prevention, biological control, Reduction, Sub-Saharan countries

La nocivité des pesticides sur les abeilles prouvée Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Plus la recherche scientifique avance, moins il devient possible de contester la nocivité des pesticides sur l'environnement. Pour son rôle d'éclaireuse en territoire de plus en plus miné, l'abeille a déjà fait l'objet de nombreux travaux. Elle a droit cette fois à deux études publiées dans la revue Science du jeudi 29 mars, inédites par la technologie retenue et parce qu'elles ont l'une et l'autre opté pour des conditions réalistes plutôt que pour des expériences de laboratoire. Et toutes deux soulignent l'impact de la famille d'insecticides la plus répandue dans le monde : les néonicotinoïdes, qui agissent sur le système nerveux central des insectes. Les chercheurs voulaient vérifier si, comme certains apiculteurs en avaient formulé l'hypothèse, les produits contenant du thiaméthoxam peuvent leur faire perdre le sens de l'orientation. Ces résultats sont contestés par Syngenta.

INRA 08/03/17 Des puces pour espionner le frelon asiatique Chaque année, le frelon asiatique gagne du terrain. Le nombre de colonies augmente aussi rapidement. En 2004, un premier nid était identifié en Gironde, on en recense aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers sur l’ensemble du territoire. © Maya Press L’unité dispose heureusement d’un rucher et d’une plateforme pour les expériences sur le long terme.

Biodiversité 2010 - CNRS La biodiversité en livres : quand les chercheurs deviennent auteurs 20 juin 2011 La biodiversité en livres : quand les chercheurs deviennent auteurs. Dans le cadre de l’année internationale de la biodiversité, de jeunes chercheurs issus des laboratoires de l’Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS ont pris l’initiative d’écrire un ouvrage destiné au grand public sur la biodiversité. Lire la suite... 2011 Année internationale des forêts 14 avril 2011 Après 2010 et l’année de la biodiversité, les forêts sont à l’honneur en 2011. Lire la suite... 2010 Année internationale de la Biodiversité 17 mars 2011 L’érosion de la biodiversité est une réalité de plus en plus perceptible et une menace réelle pour l’avenir même de nos sociétés. Lire la suite... Colloque de clôture de l’année internationale de la biodiversité mardi 7 décembre 2010 7 décembre 2010 Lire la suite... Le CNRS affiche la biodiversité à la station RER Luxembourg 9 novembre 2010 De la biodiversité dans le métro parisien ?

Les abeilles ont le bourdon On sait à quel point le destin de l'humanité est lié a celui des abeilles, alors comment ne pas être inquiet quand on constate que la surmortalité des abeilles atteint en France 30 à 35%.Une des causes de cette disparition massive des abeilles est peut être l'insecticide Cruiser, un produit neurotoxique fabriqué par la firme Syngenta sensé protéger les plantations de maïs. En 2007, l'AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) avait reconnu que le Cruiser contenant notamment du thiaméthoxam était un danger pour les abeilles : « Au regard des données évaluées au niveau européen, le thiaméthoxam et le CGA 322704 [un sous-produit du thiaméthoxam après son hydrolyse NDLR] sont très toxiques pour les abeilles. Le thiaméthoxam est systémique et peut migrer vers les pollens et nectars » (lire le document complet de l'AFSSA). Lire aussi : Destin des abeilles = destin de l’humanité

Related: