background preloader

Indiens d’Amérique: un génocide tranquille et presqu'achevé

Indiens d’Amérique: un génocide tranquille et presqu'achevé
Un jour d'avril 1973, un militant noir américain pour les droits civiques, Ray Robinson, qui a longtemps suivi Martin Luther King, débarque à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud. Il souhaite apporter son soutien à la cause des "Native Americans", ainsi que l'on nomme les Indiens aux Etats-Unis, qui manifestent contre les injustices dont ils sont victimes dans le pays. Wounded Knee est un lieu emblématique et de sinistre mémoire. C'est là, en effet, que furent massacrés et jetés dans une fosse commune entre 150 et 300 hommes, femmes et enfants au matin du 29 décembre 1890, par le 7ème régiment de Cavalerie du Colonel James Forsyth. Sitôt arrivé dans ces lieux où résident toujours une petite communauté indienne, Ray Robinson appelle sa femme qui lui demande de rentrer à la maison, inquiète car elle sait que la situation sur place est explosive. Elle ne le reverra jamais. En effet, 2,1 millions de ces Indiens, soit l'écrasante majorité, vivent largement sous le seuil de la pauvreté.

http://www.marianne.net/obj-washington/Indiens-d-Amerique-un-genocide-tranquille-et-presqu-acheve_a40.html

Related:  Stop aux massacres des peuples indigènesSites & articlesTendancesRacisme 2Informations générales

La violence policière américaine résumée en une carte Après le meurtre de Walter Scott, tué de huit balles dans le dos par un agent de police en Caroline du Sud, trois activistes de We The Protesters ont mis en ligne le site Mapping Police Violence, qui cartographie les 304 civils Noirs américains tués par les forces de l’ordre en 2014. Michael Brown, et maintenant Walter Scott. Entre le meurtre de Ferguson et celui de North-Charleston, moins d’un an se sera écoulé. Attentats du 13 novembre: il n'y a pas eu de «faille» de sécurité, il y a eu «un naufrage historique» Et ce naufrage souligne l'échec de la loi sur le renseignement. «Y a-t-il eu des failles dans le renseignement français? interrogeait le Huffington Post le 17 novembre, quatre jours après les attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 132 morts. Des interrogations légitimes au regard du parcours des assaillants, connus des services de renseignement et dont l’un d’entre eux, Samy Animour, avait même été mis en examen pour “association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste”. Une procédure qui n’avait pas empêché l’intéressé de rompre son contrôle judiciaire pour se rendre Syrie.»

Une marque de cônes pour glaces appelée Hitler provoque l'indignation de l'Allemagne Par Francetv info Mis à jour le , publié le Des cônes de glace de la marque… Hitler. C'est la dernière tendance culinaire en Inde, rapportent les quotidiens espagnol et britannique La Vanguardia (en espagnol) et Daily Mail (en anglais), mercredi 27 mai. Pour les Afro-Américains, amer bilan d’une présidence noire, par Desmond King (Le Monde diplomatique, janvier 2015) Deux vagues de protestations violentes ont secoué Ferguson, dans le Missouri, au cours des cinq derniers mois. Une première en août, quand la mort de Michael Brown, un Afro-Américain de 18 ans tué par un policier, blanc comme l’écrasante majorité des policiers de la ville, a embrasé cette banlieue majoritairement noire. Une seconde en novembre, après la décision d’un jury populaire de ne pas poursuivre l’auteur des coups de feu, M. Darren Wilson.

Réparation des dommages causés lors d'une perquisition Question écrite n° 11861 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI) publiée dans le JO Sénat du 28/01/2010 - page 168 M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le cas où, dans le cadre d'une perquisition, la police force la porte d'un logement dont elle suppose que le locataire est susceptible d'être l'auteur d'un délit. Racisme en Corse : "Une progression de l'activisme d'extrême droite" La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a dénoncé des comportements "racistes", après que des institutrices d'une école du village corse Prunelli-di-Fiumorbu ont été menacées parce qu'elles voulaient faire chanter leurs élèves en arabe. Des graffitis "Arabi Fora" (les Arabes dehors) ont été tracés à la peinture devant et aux abords de l'école. Si le racisme est une pathologie universelle, on ne peut nier qu'en Corse, ses manifestations ont parfois pris des proportions inquiétantes. Que révèlent aujourd'hui les actes qui se sont produits dans ce village de Haute-Corse ? Marie Peretti-Ndiaye, docteur en sociologie et auteur de "Le racisme en Corse" (Albiana, 2014) a répondu aux questions de "L'Obs". Comment peut-on en arriver à menacer des institutrices qui souhaitaient faire chanter "Imagine" de John Lennon en français, en corse, en arabe et en espagnol, à leurs élèves pour leur kermesse de fin d'année ?

Awá On pourrait imaginer qu’un rite exécuté dans une obscure forêt par une nuit de pleine lune puisse paraître sinistre. Pas pour les Awá pour qui il marque l’appartenance à la communauté. Lorsqu’ils pénètrent dans le royaume des esprits de la forêt, c’est une affaire familiale. Tandis que les femmes ornent le corps de leurs époux de plumes du vautour royal à l’aide de résine, les jeunes enfants les observent attentivement. État urgence/Recensement Recensement des joies (ou pas) de l'état d'urgence en France Avertissement Cette page contient des liens, des situations et des récits comportant de l'islamophobie et faisant état de violences policières.

Recette du ramadan sur Marmiton : les internautes s’enflamment "Aujourd'hui est le premier jour du Ramadan. Voici notre sélection de recettes pour l'occasion. Bon ramadan à tous." Brésil : le chef indien Raoni lance un cri d'alarme sur le sort de son peuple Le chef indien brésilien Raoni, connu dans le monde entier pour son combat en vue de défendre la forêt amazonienne, a lancé un cri d'alarme sur la situation extrêmement préoccupante en ce moment sur son territoire afin d'éviter un bain de sang. Cet appel a été rendu public dimanche par l'association Planète Amazone de défense de l'environnement et des Indiens. Dans un communiqué adressé aux médias, Planète Amazone, rend compte de "graves incidents survenus sur les territoires ancestraux des kayapo (dans l'Etat amazonien du Mato Grosso) et de leur chef Raoni occupés illégalement par des colons armés soutenus par des éléments d'une police corrompue". Un Indien a été passé à tabac il y a deux jours, une camionnette des Indiens brûlée par les colons, et "les guerriers de Raoni se regroupent par centaines afin de chasser les intrus", selon le communiqué.

Related: