background preloader

La littérature de jeunesse, au coeur du dialogue entre les générations

La littérature de jeunesse, au coeur du dialogue entre les générations
Et si les individus que nous devenons n’étaient que le fruit de nos lectures d’autrefois ? Et si la littérature de jeunesse façonnait activement l’identité des nouvelles générations, imprégnées de contes moralistes ? Et si finalement, cette littérature d’antan n’était qu’un pont intergénérationnel permettant de mieux comprendre le futur ? Max Butlen, maître de conférence et directeur adjoint de l’IUFM de Versailles, revient sur les lectures de notre enfance, s’interrogeant sur les bases possibles pour construire une culture littéraire commune et sur les critères de choix d’analyse et d’appréciation des ouvrages littéraires pour la jeunesse. Partage des émotions La littérature de jeunesse peut être une occasion de faire se rencontrer et de dialoguer les générations – même les plus éloignées les unes des autres – autour de textes lus en commun. Richesse des thématiques Variété des interprétations Critères de choix Related:  litté.jeunesse: histoire, débats, podcasts et vidéos

Lire en bibliothèque, lire à l'école Les rapports complexes entre l’école et la bibliothèque apparaissent dominés par des relations contradictoires d’imitation et de rejet, de critiques et d’interactions. Les différences de conception de la lecture ont-elles cependant été un facteur d’évolution réciproque des dispositifs d’offre et des pratiques ? S’il a été brillamment montré combien le processus de didactisation des pratiques de lecture s’est amplifié 1, inversement, a-t-on suffisamment apprécié les influences de la lecture publique sur la lecture scolaire ? L’hypothèse est ici que les transformations de l’offre culturelle de lecture en bibliothèque ont contribué à faire évoluer les manières de lire et de faire lire à l’école. Tradition et évolution dans l’univers de la bibliothèque Du fait de leur histoire 2, contrairement aux bibliothèques anglo-saxonnes, les bibliothèques françaises ont longtemps vécu sur une tradition de conservation et non sur une dynamique de diffusion. Le plaisir de lire au centre des désaccords

Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet - Université Toulouse-Jean Jaurès Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet.L’exemplification est l’un des symptômes de l’esthétique (Goodman, 1998) : appeler certaines propriétés de l’œuvre à fonctionner symboliquement, c’est inviter à extraire de la fable une thèse (Suleiman, 1983), des valeurs (Jouve, 2001 ; Dufays, 2004). La sélection des signes qui permet la lecture allégorique renvoie à une expertise et à un libre arbitre qui s’exercent de façon contradictoire au sein des communautés interprétatives (Fish, 2007). François Quet essaie de définir ici quelques enjeux de la situation didactique : - Quels partages entre discours d’experts et discours d’amateurs ? si la « pluralisation des signifiés » (Starobinski, 1970) appartient de fait à la doxa didactique, de fait qu’en est-il du statut, ou de la légitimité, des textes et des lectures dans l’enseignement ?

À la Une : Comment recevoir un écrivain au CDI Par Géraldine SALA Le développement de l’éducation artistique et culturelle fait partie d'une des cinq grandes priorités de la circulaire de rentrée 2013. Les professeurs documentalistes, en tant que médiateurs culturels, participent à l'éducation artistique et culturelle des élèves, en impulsant une dynamique de projets et en recourant aux partenariats. Martine Le Maux, professeur documentaliste au Lycée Polyvalent de La Possession a organisé, à plusieurs reprises, la venue d'un écrivain au CDI, en collaboration avec des enseignants disciplinaires. Quelles démarches avez-vous effectuées pour recevoir un écrivain au CDI ? Cette année, comme l’an dernier, je me suis inscrite pour recevoir Julien Blanc-Gras, écrivain choisi par les membres du bureau de l’association sur proposition de l’une d’entre elles (souvent la personne relais en charge de cette action) ou sur proposition d’un collègue documentaliste. Quelles ont été les principales étapes du projet « un écrivain au CDI »?

Littérature de jeunesse La littérature de jeunesse, entre frustration pour certains auteurs et bonheur pour d'autres, a souvent été présentée comme un genre "à part", commeune littérature spécifique, destinée aux seuls enfants. Tout au long de cette journée, les spécialistes d'horizons divers tenteront de mettre en lumière la vocation de cette littérature dans le panorama littéraire général et les raisons de sa création et de son développement. A travers des textes et des images, ils nous feront pénétrer au sein d'un monde plus complexe qu'il n'y paraît où se manifestent avec vigueur critique, engagement et pédagogie. Participants:

Les livres jeunesse incontournables des trente dernières années Lecture © SLJP 2013 - 2014 / Éric Garault De Pef à Tomi Ungerer, découvrez les coups de cœur de Denis Cheissoux de l’émission L’as-tu lu mon p’tit loup sur France Inter à l'occasion des 30 ans du salon du livre jeunesse de Montreuil. La littérature jeunesse, c’est avant tout du plaisir De Chien bleu de Nadja aux livres de Pef, à Tomi Ungerer en passant par La petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait dessus, découvrez les coups de cœur de Denis Cheissoux de l’émissionL’as-tu lu mon p’tit loup sur France Inter Et en bonus, son amical conseil lecture aux parents ! Les coups de cœur de Denis Cheissoux : Chien bleu de Nadja (L'École des loisirs, coll. ►►► ÉCOUTEZ I Le téléphone sonne consacré au 30e Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil ►►► ET AUSSI I 30 ans de lecture jeunesse ►►► LA SELECTION DE LIVRES DES 30 DERNIÈRES ANNÉES I Les incontournables de Denis Cheissoux ►►► DEMAIN ? ►►► LIVRES POUR DEMAIN I Sélection de livres numériques Quelques chiffres sur le livre jeunesse :

Télémaque littérature de jeunesse à la une... Fiche pédagogique : le sentiment amoureux Le sentiment amoureux, ses différents états, la rencontre amoureuse, la rupture, l'évolution historique du traitement de l'amour dans la littérature, et quelques pistes d'activités en classe pour s'approprier la thématique. Une bibliographie en littérature de jeunesse est associée à la fiche. Dernières parutions sur le site Rencontre avec Bernard Friot Bernard Friot, auteur jeunesse connu dans les écoles, les collèges, les lycées et les bibliothèques, vient à l'occasion de cette animation pédagogique du CRDP présenter son parcours d'auteur : ses productions littéraires, ses démarches d'écriture, ses collaborations avec des illustrateurs et des éditeurs, ses contacts avec les lecteurs. Conte et mythologie En parallèle à la fiche pédagogique du comité Télémaque, Mythologies et intertextualité, le contenu de cette animation permet d'établir des liens entre les contes, la mythologie et la littérature de jeunesse.

Livre jeunesse : les raisons d’un succès florissant Le 30e Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil, qui s'ouvre mercredi, célèbre la réjouissante vitalité du secteur. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Emilie Grangeray, Catherine Simon et Macha Séry Eloquents sont les chiffres : 162 000 visiteurs et 450 exposants en 2013, contre une cinquantaine d’éditeurs en 1984, lorsque le Salon du livre et de la presse jeunesse organisa à Montreuil sa première édition. C’est dire si la manifestation a accompagné le développement sans précédent de la littérature jeunesse, y compris dans son ouverture au numérique et ses liens avec l’audiovisuel. Lire aussi Kveta Pacovska, pour rougir de plaisir Un secteur dynamique Ce secteur de l’édition, cinquième en 1984, occupe désormais la deuxième place. Lire aussi Les « trente glorieuses » du livre pour la jeunesse De bons lecteurs « Quand j’ai commencé, l’antienne était : “les jeunes ne lisent pas’’. Bouche-à-oreille Victor Hugo, connaissent pas. On se poile Héros et héroïnes Young Adults

Littérature jeunesse 2/4 Un documentaire de Catherine de Coppet et Anne Fleury Albums du Père Castor Catherine de Coppet © Catherine de Coppet Roule-galette, Mischka, Apoutsiak le flocon de neige, Perlette Goutte d'eau, Poule Rousse... Nombreux sont les albums du Père Castor qui émerveillent les yeux des plus jeunes, et réveillent les vibrants souvenirs des premières lectures des plus grands ! Créés au début des années 1930, au sein des éditions Flammarion, ces collections de livres illustrés pour les enfants ont marqué durablement le paysage du livre jeunesse : ils font partie des premiers ouvrages à s'adresser directement aux enfants, dans un souci éducatif, avec notamment pour credo des images de qualité réalisées par des artistes et célébrant souvent la poésie de la nature. Ce documentaire retrace les débuts de cette aventure ambitieuse, à laquelle ont travaillé une foule d'auteurs et d'artistes venus d'horizons très divers. Certains albums du Père Castor ne sont plus édités aujourd'hui par Flammarion.

Les métiers du livre Près de 92 000 "liseuses" électroniques se sont vendues en 2011 en France, soit trois fois plus qu’en 2010. Bousculés par l’explosion des supports numériques, les métiers de l’édition traditionnelle s’adaptent aux nouveaux usages. C’est une évidence : les livres numériques ne représentant actuellement que 1,5 % du marché de l’édition, la part des livres en papier reste très largement dominante. Mais pour combien de temps encore ? Papier versus numérique : le match Aujourd’hui présents aux devantures des librairies et inscrits au catalogue des maisons d’édition les plus prestigieuses, les livres électroniques attirent un nombre croissant de visiteurs dans les salons spécialisés. La page métier s’ouvre sur le numérique Parce que l’univers du livre est fascinant, les jeunes sont nombreux à être attirés par l’édition. Patrick Neyroud

Les « trente glorieuses » du livre pour la jeunesse Cet espace est en principe réservé aux drames contemporains, au fracas de l’Histoire, à la Politique avec un P majuscule. Une fois n’est pas coutume, ouvrons-le à l’école de la vie, aux émois de l’enfance et de l’adolescence, aux bonheurs de lecture : tout ce qui fait le succès, depuis trente ans, du Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Ces trente années sont, en quelque sorte, les « trente glorieuses » du livre pour la jeunesse, et ce n’est pas terminé. Depuis 1984, ce secteur de l’édition a fait preuve d’une remarquable et réjouissante vitalité. Il est passé du 5e au 2e rang de l’édition française, talonne désormais la littérature générale, et son chiffre d’affaires a dépassé les 350 millions d’euros en 2012, contre 200 millions douze ans plus tôt. Les nouveaux héros Des bébés aux jeunes adultes, c’est tout un secteur qui, en quelques décennies, s’est renouvelé en profondeur. De tous les sujets, également.

littérature de jeunesse: Foire aux questions Voici une sélection des questions les plus fréquentes en littérature de jeunesse. Cette rubrique étant encore en cours de réalisation, la compréhension du lecteur est sollicitée quant à l'organisation graphique actuelle de la rubrique. Qu’est-ce que la littérature de jeunesse ? Il n’existe pas, à l’heure actuelle, une seule et unique définition de la littérature de jeunesse. Prenons comme point de départ une définition pédagogique : « La littérature adressée à l’enfance ne s’est jamais située en dehors de la littérature que lisent les adultes. Cette première interrogation renvoie à une question plus générale : qu’est-ce que la littérature ? Un autre aspect important doit être relevé ici : l’appellation littérature de jeunesse « se fonde sur une opposition implicite »[3]. Dans l’entretien réalisé en 2006 par l’éditeur "école des loisirs" pour répondre à la question "Qu’est-ce que la littérature de jeunesse ? « Les frontières de la littérature de jeunesse sont mouvantes et poreuses.

SLPJ: polémique morale et livres jeunesse intervention JF Coppé Revoir l’intervention de Jean-François Copé cliquez ici Retour sur les points de vue et réflexions qui ont fait suite Sylvie Vassallo, directrice du Salon, le 10 février 2014, sur le Monde.fr, à lire ici Ces livres ne sont pas des manuels de morale ! in « Trop d’étude de genre dans la littérature jeunesse » Le Monde des 16 et 17 février, à télécharger ici Sylvie Vassallo, « L’invité de 7h50 » sur France Inter (émission du 12 février) avec Clara Dupont-Monot, à voir ici Voir, ou revoir, le débat organisé par France 24, avec Philippe Brillaut, Maire (UMP) du Chesnay, conseiller général des Yvelines, Jérôme Lambert, Syndicat national des instituteurs et professeurs des écoles ; Sylvie Vassallo, Directrice du Salon du livre et de la jeunesse en Seine-Saint-Denis et Eric Deschavanne, Philosophe. Voir la deuxième partie du débat ici Le 16 février 2014, sur le FranceTVinfo, à lire ici Le 17 février 2014, sur mediapart.fr, à lire ici Publié le 10 février 2014 sur Le Huffington Post, à lire ici

Related: