background preloader

"Le capitalisme a organisé la dépendance à l'argent"

"Le capitalisme a organisé la dépendance à l'argent"

http://www.youtube.com/watch?v=yN3_Tlk5vL8

Related:  Documentaires & entretiens

Le SLAM : enfin une mesure contre la démesure Momo comme Mohamed ou Momo comme Maurice ? On savait pas, c’était Momo. Dans le quartier il y avait des gosses arméniens, polonais, italiens, espagnols, mais c’était toujours Momo qui se faisait casser la gueule quand on allait jouer au foot à Bondy. Les autres, non. De grandes banques organisent massivement l’évasion fiscale à l’échelle internationale « Environ 120 chargés d’affaires suisses seraient présents clandestinement en France pour démarcher les grosses fortunes hexagonales, ce qui est rigoureusement interdit par la loi mais réalisé, d’après Antoine Peillon, en toute connaissance de cause par la maison mère en Suisse. Chaque commercial est muni d’un document, le manuel du Private Banking, ’ véritable guide en évasion fiscale ’ » |3|. Le témoignage d’un ancien employé d’UBS, publié en janvier 2014, vient renforcer les accusations lancées par Antoine Peillon. « Le témoignage d’un ancien employé suisse de la banque, déposé auprès de la justice et recueilli par Le Parisien-Aujourd’hui en France (édition du mardi 21 janvier), montre que la plus grande des banques helvètes, qui fait depuis 2012 l’objet d’une enquête judiciaire en France, aurait institué un système bien rodé pour inciter les Français à frauder le fisc.

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » Pourquoi la vitesse est-elle à ce point ancrée dans le fonctionnement de notre société ? La vitesse fait partie du grand mythe du progrès, qui anime la civilisation occidentale depuis le XVIIIe et le XIXe siècle. L’idée sous-jacente, c’est que nous allons grâce à lui vers un avenir toujours meilleur. Plus vite nous allons vers cet avenir meilleur, et mieux c’est, naturellement. C’est dans cette optique que se sont multipliées les communications, aussi bien économiques que sociales, et toutes sortes de techniques qui ont permis de créer des transports rapides. Je pense notamment à la machine à vapeur, qui n’a pas été inventée pour des motivations de vitesse mais pour servir l’industrie des chemins de fer, lesquels sont eux-mêmes devenus de plus en plus rapides.

Vidéo sur le TTIP/TAFTA et l’ISDS (Règlement des Différends entre Investisseurs et États) L'humain avant le profit TTIP/TAFTA et ses investisseurs tout-puissants expliqués en moins de 4 minutes Vous avez déjà partagé cette vidéo? Alors merci de signer cette pétition pour arrêter le TTIP/TAFTA. Avec l'ISDS (Règlement des Différends entre Investisseurs et États), le TTIP/TAFTA met en place un système injuste qui avantage les entreprises. L'ISDS permet aux entreprises de traîner les gouvernements devant des tribunaux secrets privés.

M. Draghi admet que sa politique présente des risques Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marie Charrel Quoi qu’en disent ses détracteurs, son plan fonctionne. À l’occasion d’une conférence au Fonds Monétaire International (FMI), à Washington, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE) a défendu le bilan de l’assouplissement quantitatif (quantitative easing en anglais, ou QE). Entamé en mars, ce programme, qui consiste en un rachat massif de dettes privées et surtout publiques en zone euro, a « montré son efficacité jusqu’ici, davantage que bien des observateurs ne l’avaient anticipé », a insisté l’Italien. Faut-il stopper le QE ? L’objectif de ce plan est, rappelons-le, de déjouer les tensions déflationnistes pesant sur la zone euro et de raviver l’économie.

Vie et mort du capitalisme - Ép. 1/4 - Capitalisme, d'où viens-tu ? Le capitalisme produit des zombies ou, plus précisément, le progrès technique et la consommation de masse produisent des zombies d’un genre nouveau, différents de ceux qui sont apparus il y a plusieurs siècles à Haiti. Nous les voyons tous les jours dans les rues de nos villes, dans les couloirs du métropolitain, sur les passages piétons. Ils avancent la tête basse, le regard perdu, le pas lent. En 2016, les 1% les plus riches possèderont plus que les 99% du reste de la population ECONOMIE - Selon l'ONG Oxfam, la part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches est passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépassera les 50% en 2016... Les inégalités continuent de se creuser. Le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépassera en 2016 celui des 99% restants, affirme Oxfam à l'approche du forum économique mondial de Davos (Suisse), en appelant à «réécrire les règles» pour corriger ces inégalités «vertigineuses». Etude à l'appui, l'organisation non-gouvernementale signale que «la part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches est passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépassera les 50 % en 2016». «En 2014, les membres de cette élite internationale possédaient en moyenne 2,7 millions de dollars par adulte.

Les 1% possèdent 50% du monde. La nausée devant le rapport 2015 d’Oxfam Ce 19 janvier 2015, Oxfam publie son dernier rapport sur la répartition des richesses dans le monde. Sans surprise, les 1% s’accaparent une part toujours plus grande des richesses par rapport aux années précédentes. Les chiffres qui donnent le tournis font voler en éclat quelques certitudes. Voici notre sélection de 6 chiffres clés de l’étude dont on peut tirer un enseignement. Le rapport consultable gratuitement en ligne révèle une fois encore l’ampleur des inégalités dans le monde.

Impôts locaux : pourquoi ça flambe? L’explication officielle, et la vérité scandaleuse que les médias n’ont pas mis en avant Seulement, ce n’est ici que l’explication officielle, celle donnée par des médias limités par la liberté d’expression que nos politiques veulent bien leur accorder, puisque dans la réalité, la raison de ces augmentations est bien plus grave et porte le nom « d’emprunts toxiques ». Un petit rappel s’impose donc sur le sujet afin que vous compreniez bien le problème: Des emprunts ont été proposés à un grand nombre de communes, de départements, de régions, d’institutions et d’établissements à travers le pays avec la même promesse: de gros avantages à la clé dont sur les taux d’intérêts.

Emploi: Le chômage en France devrait atteindre 10,2% mi-2015 Le taux de chômage, qui a atteint la barre des 10% de la population active fin 2014, devrait continuer à augmenter jusqu'à 10,2% mi-2015 en métropole, selon des prévisions de l'Insee présentées jeudi 2 avril. Il retrouverait ainsi un niveau inégalé depuis près de 20 ans, fin 1997. Au début de cette année-là, le chômage avait atteint son pic historique de 10,4%. En incluant l'outre-mer, le chômage, qui touchait 10,4% de la population active à la fin de l'année dernière, culminerait cet été à 10,6%, prévoit l'Institut national de la statistique, qui mesure le chômage au sens du Bureau international du travail. Revers pour le gouvernement «On s'attend à une légère augmentation de l'emploi total, de l'ordre de 20'000 emplois.

Hervé Kempf: « L’autorité publique est aux mains du système financier » Pour Hervé Kempf, journaliste et écrivain français, les sociétés occidentales marchent vers la dictature, les modèles qui régissent aujourd’hui les sociétés démocratiques d’Occident sont une démocratie en carton pâte qui obéit seulement à un maître : le système financier. En 2011, il a publié L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie, dans lequel il décrit la dérive des sociétés démocratiques occidentales vers des régimes oligarchiques, c’est-à-dire dans lesquels un petit nombre de personnes détient les pouvoirs politique, économique et médiatique. Il a consacré un entretien à Pagina 12 que nous reproduisons ici. Vous démontrez avec des exemples innombrables comment le monde glisse vers une sorte de régime autoritaire dont l’intention unique est de maintenir les privilèges d’une caste, l’oligarchie. Cela vous amène à une conclusion socialement et politiquement dramatique : la fin possible de la démocratie. L’oligarchie est la définition d’un régime politique.

L’économie française est au bord du naufrage (et Manuel Valls a déjà un pied dans le canot de sauvetage) Une semaine encore catastrophique sur le front de l’économie, comme sur le terrain de la politique. La France serait donc au bord du crach. Sur le front des affaires, rien ne va plus. On considère dans les grandes et dans les petites entreprises que les conditions de fonctionnement sont de plus en plus difficiles. Personne n’avait cru à une amélioration durable du chômage. Les chiffres publiés vendredi soir n’ont surpris personne et beaucoup considèrent que même si le chômage est bien indemnisé, ce n'est pas pour cela qu’il est supportable.

Related: