background preloader

Open Data Grand Toulouse - data.grandtoulouse.fr

Open Data Grand Toulouse - data.grandtoulouse.fr
Bienvenue, sur « Toulouse Métropole Data », le site de diffusion des données publiques de la Communauté Urbaine de Toulouse Métropole et de ses communes membres. Vous y trouverez les jeux de données publiés par ces collectivités au fur et à mesure de leur libération. Ce portail est évolutif : les communes membres de la Communauté Urbaine de Toulouse Métropole et ses partenaires libéreront leurs données de façon itérative.

http://data.toulouse-metropole.fr/

Related:  Open DataWebmapping - Datavisualisations - Open dataopen data

Un 1er hackathon couronné de succès Le 12 novembre se déroulait le premier hackathon organisé par Capitale ouverte, en partenariat avec la Ville de Québec. Ce fut une journée très animée où on a pu voir à l’oeuvre des équipes de programmeurs et de créateurs qui s’étaient donné rendez-vous chez l’espace Abri.co pour améliorer la vie numérique des citoyens de Québec. L’événement a réuni 40 individus très créatifs pour faire avancer la cause des données ouvertes dans la Capitale Nationale. Une vidéo produite par Patrick Parent de E-Gouv Québec montre bien l’ambiance lors de l’événement : Nous remercions chaleureusement Philippe-Antoine Lehoux et Greg Sadetsky de nous avoir prêté les locaux d’Abri.co pour l’occasion.

En 2012 pourra t-on résister à l'open data? le cas de la RATP Le partage de données publiques dans des formats ouverts (open data) a pour objectif de "libérer" les données récoltées ou produites, par les autorités publiques, et de les "rendre", si possible gratuitement, à la société, ses citoyens, associations, entreprises privées et administrations publiques. Après tout ce sont bien nos impôts qui payent tout ou partie de la collecte de ces données pour permettre aux administrations de faire leur travail. Alors pourquoi ne pas les recycler et laisser d'autres avoir de nouvelles idées pour les valoriser. Au sein des villes, ce sujet a été particulièrement présent en 2011 et devrait se poursuivre en 2012 (Entre le web et les territoires les données circulent en masse).Mais ne croyons pas que l'open data ne concerne que les administrations et les villes . Les entreprises sont ou seront aussi touchées. En premier lieu celles a qui une autorité a délégué un service public comme le transport.

Services publics génération mobile Transport, culture, tourisme, santé : autant de domaines aujourd’hui gagnés par la technologie du sans-contact, qui offre à l’usager la possibilité d’accéder à un bouquet de services sur son mobile. Les collectivités locales ont bien compris l’intérêt qu’elles pouvaient tirer de cette technologie. Reste encore aux acteurs à s'accorder sur des standards pour véritablement dynamiser cette filière. Amélioration et simplification des usages Échanger des informations à courte distance, simplement en approchant une carte ou un téléphone mobile d’un autre support (une étiquette ou tag), payer avec son mobile en l’approchant d’un terminal sans avoir à taper aucun code.

L’Open data des collectivités passé au crible 28 mai 2012 LiberTIC et Communes.com ont évalué la qualité de l’ouverture des données des territoires. Le résultat est présenté à travers une infographie en forme de recommandation. De plus en plus de collectivités ouvrent leurs données, mais quelle en est la qualité ?

Enquête Communes et TIC 2010 par l’IDATE en partenariat avec l’AMF : 47% des communes urbaines sont équipées d’EPN contre 13% en zone rurale L’IDATE (Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications en Europe) a publié en novembre 2010 en partenariat avec l’Association des Maires de France (AMF) une enquête nationale sur les équipements et les politiques des communes en matière de TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) dite « Enquête Communes & TIC 2010″ fournissant des indicateurs chiffrés et représentatifs de la manière dont les communes de moins de 100 000 habitants ont investi le champ de l’internet et du numérique, tant pour leurs usages internes que dans les relations avec leurs administrés ou dans les différents domaines d’intervention de la politique publique locale. Une synthèse de l’enquête (en pdf) disponible depuis fin décembre2010 peut être téléchargée à cette adresse sur le site de l’AMF. Les communes et les technologies en interne

Du e-gouvernement au m-gouvernement (1) La diffusion rapide des technologies mobiles (GSM, WiFi, GPRS, etc.) constitue un défi majeur dans le cadre des politiques mises en place par les pouvoirs publics en matière de gouvernement électronique (e-gouvernement) Alors que les premiers services d'e-gouvernement commencent à devenir réalité dans la plupart des pays européens, il n'est peut être pas inutile, pour les pouvoirs publics, de réfléchir à la mise en place d'une stratégie basée sur une offre de services électroniques étendus prenant notamment en compte les opportunités offertes par l'importance du taux de pénétration de la téléphonie mobile par rapport à celui du nombre de stations de travail fixes connectées. L'expérience montre que la variété des usages qui naissent spontanément de ces nouveaux moyens de communication produisent des interactions directes et indirectes que les pouvoirs publics sont souvent incapables d'anticiper.

Données publiques ouvertes, les réutilisations du MENESR Depuis le 24 avril 2014, le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) anime la première plate-forme Open Data ministérielle. Pour faciliter la mise à disposition de ses données sur l’enseignement supérieur et la recherche, le MENESR s’est associé à OpenDataSoft, dont les performances techniques ont facilité l’ouverture des données publiques. Extrait du dossier de presse réalisé pour l’ouverture de la plateforme Open Data Enseignement supérieur et Recherche : “Le ministère a choisi la jeune start-up française OpenDataSoft, spécialisée dans le traitement et la publication de données en ligne, pour la mise en œuvre de son service d’accès aux données libres sur l’enseignement supérieur et la recherche.

L'Open data Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? J'ai des fonctions associatives à Rennes : Président de l'association BUG , qui intervient depuis 1996 dans le champ de l'innovation sociale et numérique et qui fait partie des fondateurs de l'association Cantine Numérique Rennaise , dont je suis vice-président. Avant tout, dans mon parcours professionnel comme associatif j'ai toujours travaillé autour des questions du numérique, son impact, ce qu'il change du point de vue économique, sociétal, et technologique. Ce livre est mon premier.

Diffusion des usages du web 2.0 dans les entreprises - 11 janvier 2011 Outils À l’occasion de sa visite de l’association CAMPING, incubateur de start-ups du web 2.0 implanté dans les locaux du Palais Brongniart, Éric BESSON a annoncé le lancement d’un programme d’actions pour diffuser les usages du web 2.0 dans les entreprises. Dans des locaux symboles de l'innovation et des nouvelles formes d’entreprenariat, au Palais Brongniart, Éric BESSON a rencontré le 11 janvier 2010 des jeunes entrepreneurs du web 2.0 de l'association CAMPING qui lui ont présenté leurs projets. L'open data, outil pour la transparence des administrations Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Léchenet "Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets" La phrase d'Alfred Sauvy, démographe français du XXe siècle, résume dans l'esprit le sujet de l'accès aux données. En donnant la capacité aux citoyens d'être informés sur la vie de la cité, notamment par la lecture et la manipulation des données publiques, leur compréhension est améliorée. L'"open data", une mise à disposition des données publiques.

Les mobiles pour améliorer les relations entre les citoyens et leurs administrations Vendredi 30 septembre 2011 - Catégorie(s) : Institutions. Le député Franck Riester a remis le 26 septembre 2011 à la Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’État, son 2e rapport sur «l’amélioration de la relation numérique à l’usager». L’un des principaux changements intervenus depuis la rédaction du premier rapport est lié à la montée en puissance de l’Internet mobile. «Les abonnements de téléphonie mobile dépassant ceux d’Internet, les services publics sur mobile sont susceptibles d’atteindre un plus grand nombre d’usagers et répondent aux besoins d’inclusion numérique et d’accompagnement personnalisé des usagers. Offrir à l’usager une liste d’échéances personnalisées et l’état d’avancement de ses démarches (Proposition n° 10)

MyData : renverser la relation consommateur, concrètement Par Daniel Kaplan le 20/09/11 | 14 commentaires | 5,961 lectures | Impression En 2010, dans l’ouvrage Informatique, Libertés, Identités, nous posions la question : “Que pourrais-je accomplir, moi, si je disposais, sous une forme réellement exploitable, des informations sur mes trajets et mes communications des années passées ? Pas seulement pour contrôler ce que d’autres en font, mais pour les utiliser à mes propres fins ?” Début 2011, en présentant les résultats de l’expédition de la Fing sur la Confiance numérique, nous allions plus loin : “A terme, la règle doit être simple : si vous savez quelque chose sur moi, je dois posséder la même information et pouvoir l’exploiter.”

Quels enjeux pour les bibliothèques et l’open data ? Le pari pour les bibliothèques dans le futur tiendrait-il en deux mots, open et data ? À quoi servent les données des bibliothèques et dans quel cadre les diffuser, état des lieux et propositions. En plus des traditionnels open source et open access, les bibliothèques vont être de plus en plus confrontées à l’avenir à un troisième Open, l’Open data. Il faut bien entendu commencer par des fondamentaux. Rassurez-vous je ne vous propose pas de longs discours, mais une seule présentation, à consulter avant d’aller plus loin. Elle vient de très bons spécialistes de la question : Libertic qui animent un blog de veille de très grande qualité sur le sujet.

Related:  OpendataOpen data en FrancePortails OpenData en FranceopendataV."Open Data" et TourismeOpen dataVillesVilles [open data]Providers