background preloader

On ne rêve pas, ou alors de manière intéressante. Il faut apprendre à être éveillé de la même manière ; ou pas du tout, ou alors de manière intéressante – F.N. Le Gai Savoir (1882)

Related:  Sites & articles intéressants

Le blog de Guillaume Caron Didactique professionnelle …volveretur. Au moment où la révolution gronde dans Rome et que la rumeur de la colère enfle et parvient jusqu’au palais, on décide de mettre Galba sur un brancard pour l’évacuer, et celui-ci roule lamentablement hors de sa litière… Voilà ce que raconte Tacite dans le livre des Histoires sur lequel j’ai planché lors de l’agrégation interne de Lettres Classiques de 2003. C’est un mot que j’aime tourner et retourner dans ma bouche dans les moments où je me sens rouler par terre inopinément. J’ai rapidement découvert, quand j’étais surveillante, le bonheur d’être au contact de la jeunesse (même si, à l’époque, la jeunesse qui me séparait des élèves se comptait presque en mois plutôt qu’en décades). Donc, pendant des jours, des mois, des années, j’ai imaginé des procédés, des discours, des torsions, des projets, des sourires aussi, et même des ventes de gâteaux, pour parvenir à non seulement avoir deux groupes de latinistes mais aussi un groupe d’hellénistes (c’était dans mon collège, avant). Like this:

Ça va ou bien? | blog professionnel d'une enseignante spécialisée un peu décalée Créer des badges pour les intégrer à la plateforme Evernote e-FEE+ , tel était mon défi depuis quelques temps. J’ai enfin trouvé un protocole qui me satisfasse. 1- Créer un compte sur Credly, aussi bien sur le web que sur l’Appstore. Synchronisation immédiate entre appareils. 2-Créer des badges avec couleurs, motifs, texte… et rédiger les conditions d’obtention du badge, tout comme on le fait pour les ceintures. 3- Catégoriser les badges créés sur Credly 4- Créer des listes de contacts, sur Credly, à qui les envoyer. 5- Récupérer les mails reçus (sous forme de notes) sur le compte Evernote et cliquer-glisser les badges en .png sur le bureau. 6- Créer un album Badgeothèque sur Evernote, créer une nouvelle note par catégorie de badges, étiqueter, insérer les badges. 7- Partager le carnet avec le compte classe sans oublier la fonction verrouillage (Cocher uniquement “visualiser* au moment du partage). 9- Synchroniser! 10- Et si….. on s’en envoyait mutuellement? Anne Andrist, avril 2014.

La vie moderne solution de continuité Qu'est-ce qu'un bon prof ? C’est au début du mois de juillet 2010, qu’une journaliste (du Pèlerin magazine) me contacte pour réaliser une interview. Sans jouer les blasés, c’est quelque chose d’assez fréquent et auquel je me plie bien volontiers bien que, à chaque fois, j’ai l’impression de ne pas avoir grand chose d’original à dire. Le sujet ? “Qu’est-ce qu’un bon prof ?”. Même si, comme tous les enseignants, j’ai été amené déjà à réfléchir à cette question (depuis 30 ans…) et que mes fonctions de formateur m’ont fait approfondir le sujet, cette question là n’est pas facile. J’essaierai donc d’abord de donner quelques idées qui me tiennent à cœur même si elles ne prétendent pas faire le tour de la question. Etre cohérent “Dire ce qu’on va faire et faire ce qu’on a dit”, cette maxime résume assez bien ce que devrait être la posture de tout éducateur (il n’y a pas que les enseignants, mais aussi les animateurs et au final, tous les adultes…). Etre bienveillant La bienveillance c’est aussi un devoir d’empathie.

J’adore … les petits moments magiques. | j'adore mon job Prenons un mardi, banal, un mardi comme les autres, mais quand même un mardi du tunnel novembre/décembre (voir billet sur le tunnel)… Ce mardi, vous devez aller dans votre établissement quand même, vous n’avez pas cours le mardi normalement. Normalement, vous restez chez vous, vous avancez dans votre travail mais ce mardi là, un professeur n’est pas là et vous le remplacez, et puis vous accompagnez les élèves au théâtre le soir… Or, ce mardi, vous sentez que vous couvez un truc. Une bonne grippe, une otite, enfin, bref, un truc. Vous vous demandez donc, même si vous aimez votre métier, si vous faites bien d’y aller. Vous pensez aux petits moments magiques. Si, si, y’en a. Vous pensez au: - ‘Monsieur, déjà? - ‘M’sieur, chu trop content(e), c’est la première fois que j’ai la moyenne en anglais’… - ‘Hello!’ - ‘Good morning!’ - ‘Je suis très content de vous les kikis, on a bien travaillé aujourd’hui!’ - ‘Monsieur, on a anglais?’ - ‘Have a good meal!’ - ‘Monsieur, c’était trop bien ce film!’

Inversons la classe! - Accueil Pong | nfkb's blog Les blocs opératoires sont régulièrement souillés par des conflits interpersonnels sans intérêt. Ca me choque, j’ai besoin de vous en parler, je repars donc un post brut de décoffrage en mode caliméro. Appendicectomie à faire en urgence. C’est le matin, tout le monde est frais, easy. Patient de 16 ans, 70 kg, RAS à part appendicitounette (un petit scanner pour irradier à pas cher au passage.) J’aime bien ces petits blocs simples, je les chouchoute. Je pars endormir dans une autre salle. L’infirmier anesthésiste qui avait démarré ce bloc avec moi m’appelle 40 minutes après. Dans ces moments là, je suis nul. Bon, y’a pas je vais devoir faire un truc moche : utilisation d’un curare en fin d’intervention. Avant d’enchaîner la suite, j’ai demandé à un collègue de reprendre la suite, d’échanger nos salles d’intervention parce que sinon les patients allaient en pâtir. A posteriori j’analyse pleins de choses mais sur le vif, je n’y arrive pas.

L’éducation à la culture informationnelle - Blog LeMonde.fr

Related: