background preloader

FACILECO - Les entreprises publiques

FACILECO - Les entreprises publiques

http://www.economie.gouv.fr/facileco/entreprises-publiques

Related:  MAN 12 - Voyage au centre des organisations

Management, politique : “Nous sommes poussés à la médiocrité” - Bibliobs L'Obs. Dans votre livre «la Médiocratie» vous dénoncez un système désormais dominé par une moyenne devenue norme impérieuse, qui érige l'ordre médiocre en modèle. Pouvez-vous préciser? Alain Deneault. «Médiocrité» ne définit plus l'anathème qu'une élite dépositaire du bon goût et des savoirs réservait aux membres de la classe moyenne aspirant elle aussi à l'art et à la connaissance. Le terme désigne plutôt un régime d'organisation aux opérations, procédures et pensées préétablies, dont le management veille sciemment au bon fonctionnement, et qui enjoint à ceux qui y sont soumis une production et une pensée moyennes.

Les fonctions de l'entreprise L’entreprise est un peu comme un organisme vivant, dont la "survie" nécessite une bonne coordination des organes qui le composent. En effet, l'entreprise ne peut fonctionner que si les tâches à accomplir sont réparties de façon précise et si le rôle de chacun dans l’entreprise est clairement déterminé. Plus l’entreprise est importante, plus son organisation, pour être efficace, doit être structurée. Les nombreuses tâches réalisées par l’entreprise peuvent faire l’objet d’un regroupement selon leur objectif. Cela permet notamment d’identifier les grandes fonctions de l’entreprise.

La notion de service public <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> La notion de service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). est essentielle en France. La « défense » du service public et la crainte de sa « remise en cause » sont des thèmes récurrents du débat politique.

Thème 1 : De l'individu à l'acteur (partie 1) Notions à maîtriser : Individu : personnalité, émotion, perception, attitude, comportement Quizz : personnalite.htm emotions.htm perception-1.htm sg-1.htm Traits de personnalité : Les émotions : Attitude et composantes de l’attitude : Vidéo sur les émotions : Économie. Quel rôle joue l’Etat lorsqu’il est actionnaire ? Renault-Nissan Le couple Renault - Nissan, allié depuis 16 ans, bat de l’aile. Un haut responsable du constructeur japonais a fait circuler, le mois dernier, une proposition de rééquilibrage de l’alliance avec la marque au losange. Car Nissan, qui détient 15 % du capital du constructeur automobile français, n’a pas de droit de vote. En avril dernier, lors de l’Assemblée générale du constructeur français, l’État était monté temporairement de 15 à 19,7 % du capital et avait vu, au contraire, ses droits de vote quasiment doublés.

L'entreprise autrement : dix exemples L'entreprise n'est pas qu'une machine à profits Le concept de shareholder value a conduit à la dépossession des acteurs des entreprises au seul profit des actionnaires. Certaines d'entre elles adoptent des pratiques plus vertueuses. * "Changer la gouvernance ne suffit pas" Trente ans de globalisation et de financiarisation ont changé la face des entreprises. Sont-elles aujourd'hui contraintes de se réinventer ? Les différentes formes d'association Accueil Guide juridique et fiscal Principes généraux Les différentes formes d'association Les différentes formes d’association Tri des articles : par date | par titre | par popularité

Les pyramides (des âges) de Toyota Tous les DRH des grandes entreprises sont attentifs à la pyramide des âges des salariés. Chez Toyota, on ne se contente pas de la surveiller : on la fabrique. On croit tout connaître de Toyota et de son système de management, le fameux « TPS » (Toyota Production System). La production à flux tendu, le juste-à-temps, les cercles de qualité, l’amélioration continue des méthodes (kaizen), la philosophie de la « lean production », ou production au plus juste : faire plus (de voitures) avec moins (de ressources). On a aussi beaucoup glosé sur l’emploi à vie, avant de s’apercevoir qu’il s’agissait d’un concept japonais difficilement traduisible, qui n’avait pas grand-chose à voir avec le véritable emploi à vie des fonctionnaires français, par exemple. Un travail récent d’un chercheur du Gerpisa (Groupe d'étude et de recherche permanent sur l'industrie et les salariés de l'automobile) éclaire d’un jour nouveau les vrais ressorts du système Toyota[1].

Présenter son travail sous forme de diaporama Référent Titre de la séance : Présenter son travail sous forme de diaporama : fiches méthodesPrésentation de l’action : Méthodologie du diaporama (fiches guide, critères d’évaluation)Descripteurs : diaporama ; open office présentation ;Date de la création de la ressource : 16/10/2012Nom du documentaliste : Réseau Aventures documentaires Cadre Type d’établissement : collège / LPCadre pédagogique : recherches documentairesDurée et nombre de séances : 1 séance d’1 heureDiscipline : pluridisciplinaire

CHRONO Flex : une entreprise sans chef, mais avec des salariés épanouis Un salarié heureux. Employé de CHRONO Flex, il dépanne en urgence les entreprises de travaux publics. Dans son camion, il a l'impression d'être son propre chef, comme les 200 techniciens de l'entreprise."Chacun fait son business, chacun se débrouille. Nous sommes tous autonomes", déclare au micro de France 3 Sébastien Potdevin. Pas de chef, pas de planning, mais un impératif : faire tourner l'entreprise malgré la crise. Hart et Holmstrom, Prix Nobel d’économie 2016 Avec Hart et Holmström, le comité Nobel récompense deux microéconomistes, spécialistes de la théorie des contrats. Dans la lignée de prix précédents, comme celui de Tirole, de Williamson, ou de Coase, il s'agit de construire un cadre théorique, autour des incitations, de problèmes d'information, de propriété, pour comprendre comment fonctionnent les entreprises, les marchés; et éventuellement appliquer ces résultats théoriques pour améliorer les réglementations, les modes de rémunération, ou les services collectifs. Les questions que ce genre de travaux abordent sont extrêmement vastes, depuis la façon de payer les employés (salaire à la pièce ou salaire horaire?) les dirigeants (faut-il leur verser des bonus liés aux performances boursières de l'entreprise?) les privatisations (les prisons privatisées sont-elles une bonne idée?)

Michel et Augustin : « Diriger à deux exige autant d'efforts que pour un couple » Crédits photo : Benoit Decout Augustin Paluel-Marmont : Augustin : « Nous tirons notre force de la complémentarité de nos personnalités et de nos talents. Michel a un esprit rationnel, analytique et structuré, alors que je suis un créatif qui marche à l'intuition. » Pourquoi avoir choisi de créer une entreprise à deux ?Augustin : « Je n’ai jamais envisagé de me lancer seul : j’avais envie de créer une entreprise autour des valeurs du partage et de l’enrichissement mutuel.

VIDEO méthodologie de la recherche documentaire Embed code Select a size, the embed code changes based on your selection. _abc Powtoon Transcript Les interlocuteurs de Renault Salariés, fournisseurs, clients, réseaux de distribution, associations…sont autant d’interlocuteurs avec lesquels nous sommes en contacts dans tous les pays du monde. Parce que les attentes de ces parties-prenante sont diverses, nous organisons un dialogue ouvert et constructif le plus large possible. Pour améliorer la satisfaction de nos clients nous avons mis en place des instances de dialogue avec eux.

Related: