background preloader

Financement participative

Financement participative
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La finance participative (en anglais crowdfunding) est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui fait appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. Ce mode de financement se fait sans l'aide des acteurs traditionnels du financement, il est dit désintermédié. L'émergence des plateformes de finance participative a été permise grâce à internet et les réseaux sociaux. Cette tendance s'inscrit dans un mouvement plus global : celui de la consommation collaborative et du crowdsourcing. La finance participative comprend différents secteurs tels que le prêt entre particuliers (aussi appelé « P2P lending »), le crowdfunding (collecte de dons), l'investissement en capital (« equity crowdfunding »), ou encore la microfinance en P2P. Avantages[modifier | modifier le code] Le financement participatif est la forme informatique de la pratique du terrain de la plupart des créateurs d'entreprises. Related:  autofinancement musique indéEntreprendre

Autofinancement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’autofinancement est le fait pour une entreprise de financer son activité, et notamment ses investissements, à partir de ses capitaux propres existants,de sa propre rentabilité (capacité d'autofinancement, réserves, plus value),de son épargne,et de ses amortissements comptables. Calcul[modifier | modifier le code] La capacité d'autofinancement, calculée année par année, inclut les amortissements comptables de l'année et le bénéfice net de l'année. Les amortissements comptables sont la principale partie de l'autofinancement. Elle peut se calculer en prenant l'excédent brut d'exploitation (EBITDA en anglais) et en déduisant les charges réellement décaissées que sont les intérêts bancaires et l'impôt sur les bénéfices. En dehors de l'autofinancement, les autres sources possibles de financement sont : Théorie financière[modifier | modifier le code] La rentabilité est cependant difficile à anticiper si l'entreprise est en situation de concurrence.

Effectuation Comment font les entrepreneurs pour créer et surtout pour réussir ? C’est la question que s’est posée une chercheuse américaine, Saras Sarasvathy. Ces travaux commencent à faire parler d'eux en France grâce notamment à un entrepreneur aujourd’hui professeur d’entrepreneuriat à l’EM Lyon, Philippe Silberzahn. Vous n'êtes pas un héros ? L’effectuation, c’est d’abord la fin d’idées reçues. Vidéo de présentation de l'effectuation par Saras Sarasvathy Voici donc les 5 principes de l’effectuation 1 : Démarrez avec ce que vous avez « Prenez l’image d’un diner avec des amis. En pratique : une idée qui se construit à deux Aurélie, la créatrice du site Beyond Croissant , s’est lancée en croisant sa propre expérience avec celle d’une amie. Principe 2 : La perte acceptable Les entrepreneurs qui ont réussi ont su borner et contrôler le risque qu’ils prenaient. « On a souvent l’image d’un entrepreneur tête brûlée qui risque tout, avance Philippe Silberzahn. Principe 3 : le patchwork fou.

Le crowdfunding se banaliserait-il en offrant... une part des bénéfices? Le financement participatif explose. Le cabinet Massolution prévoit que plus de 5 milliards de dollars seront levés cette année. Mais pour quel retour sur investissement ? Aucun ou très peu. >> Diaporama : Les projets fous du crowdfunding Sur ces sites, soutenir un projet est également soumis à une condition particulière : il faut être un « investisseur accrédité » par la loi fédérale américaine. Un financement à approuver Au premier abord, Upstart et Pave ressemblent au plates-formes habituels de crowdfunding. Donner un coup de pouce Ces sites toutefois ne sont pas conçus pour « financer entièrement des projets », fait remarquer le Wall Street Journal, mais plutôt pour « donner un peu d'air » à leur créateur. Mais tous les projets ne correspondent pas à ces standards d'étudiants fraîchement sortis de l'université.

Qu'est ce qui pousse les gens à financer un Dropshipping Connaissez-vous le dropshipping ? Avec la conjoncture actuelle et l’essor du e-commerce, beaucoup d’internautes se lancent dans la création de leur boutique en ligne. Avant de se lancer, il faut choisir de bâtir son offre produit et…choisir son business model ! Aujourd’hui focus sur les revendeurs et une méthode : le dropshipping. Avant tout, qu’est-ce que le dropshipping ? Le principe est simple : un site marchand (appelé revendeur) expose et vend des produits qu’il n’a pas en stock et dès lors qu’une commande est passée sur le site, il achète le produit au fournisseur, et ce dernier expédie la marchandise directement au client. Il est donc un simple intermédiaire en proposant une prestation de service : celui de vendre le produit. Les avantages du Dropshipping On va commencer par les avantages pour ne pas effrayer les lecteurs. Nous parlons des avantages pour le revendeur, non pour le fournisseur. Les inconvénients du dropshipping 1 – Trouver les fournisseurs 2 – Le stock disponible Source :

La montée du “crowdsourcing” Après la mode de l’externalisation (outsourcing) qui, pour beaucoup d’entreprises high-tech a consisté à faire réaliser leur travail en Inde et en Chine à coûts réduits, voici venu le temps du crowdsourcing, qu’on pourrait traduire par « l’approvisionnement par la foule ». Le principe de fonctionnement de ces nouvelles entreprises est simple : utiliser le temps disponible des gens pour créer du contenu, résoudre des problèmes, voire même faire de la R&D, explique Jeff Howe pour Wired. Au travers de quatre exemples, il montre comment le monde du travail se transforme à l’heure des réseaux et se redessine, en partie, dans son management et son économie. Le succès est au rendez-vous : les revenus d’iStockphoto augmentent de 14 % par mois et le service indexe déjà quelques 10 millions d’images. Jeff Howe remarque que ce qui était un phénomène marginal, cantonné au monde du logiciel open source ou de l’encyclopédie collaborative, est en train de conquérir l’attention du monde des affaires.

Crowdsourcing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. C'est un des domaines émergents de la gestion des connaissances, Il existe de nombreuses formes, outils, buts et stratégies du crowdsourcing[3]. Origine du terme[modifier | modifier le code] Le terme crowdsourcing est un néologisme sémantiquement calqué sur l'outsourcing (externalisation). Historique[modifier | modifier le code] « Crowdsourcing is an online, distributed problem-solving and production model[7]. » En 2007, apparaît Ushahidi, un site qui permet d'agréger des informations en temps réel lors de crises.

Coworking Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le coworking, travail coopératif ou encore cotravail est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. Il est un des domaines de l'économie collaborative. Dans certains contextes, la notion de « coworking » peut aussi désigner : le fait de travailler de manière collaborative en couple (conjoints, parent-enfant, deux personnes ou plus de la même fratrie, etc.) dans un même bureau ou sur un même projet scientifique (c'est parfois une stratégie de carrière[1]) ;une situation réelle (ou modélisée) dans laquelle on fait (ou ferait) travailler de manière coopérative plusieurs robots conjointement[2], situation qui impose des règles parfois complexes de gestion des mouvements et des tâches, afin que les robots n'interagissent pas négativement entre eux. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Espaces de coworking en France

France Angels | Fédération des business angels Comment aider les artistes indépendants à se développer et se produire par eux-mêmes? Coworking Gratuit ou payant, à la journée ou à l'année, voici une liste de lieux où se poser quand la location ou l'achat de locaux est impossible ou que travailler seul ne convient pas. Pour une réunion de travail ou simplement avoir son bureau à soi, hors de chez soi. "Le coworking est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture." Pour suivre l'actualité dans ce domaine, lisez le blog des initiatives françaises en coworking, initiative de Silicon Sentier. BGE Coworking BGE PaRIF a ouvert en 2012 son premier espace de coworking au 18 rue du Faubourg du Temple dans le 11ème arrondissement de Paris. Ce projet, soutenu par la Région Ile de France, a pour objectif de proposer des espaces de travail partagés favorisant les échanges, la créativité et la coopération entre créateurs et entrepreneurs nouvellement immatriculés. La Cantine Coworking 78 Site :

How To Make Crowdfunding Work for You? The EXACT Secret and Philosophy! | Crowdfunding How to Make Crowdfunding Work For You The Exact Secret And Philosophy If you’ve been far from achieving the results and funds you aim for, then it is because you’re not implementing this 1 SECRET that would naturally get people happily send you the funds! Image Courtesy of crowdscience.com The Secret/Philosophy The beauty of crowdfunding lies in how a group of people with the same preference over a particular subject can influence their collective action to bring sudden and dramatic uniformed changes, either for better or for worse. The “Law of Reciprocity” and “Criterion of Believe” has been the two prevalent determinants of crowdfunding success. So, how do you manipulate theses gems to your campaign? The Law of Reciprocity in Crowdfunding If you have been paying much attention on the Basics and Strategy of Crowdfunding Campaign earlier, all the tactics stated fundamentally revolve around The Law of Reciprocity. You might say, “Yeah, promise a reward and secure a support, right?” 1. 2. 3.

Related: