background preloader

Villa, villae en Gaule romaine. Villa-Loupian en Languedoc

Villa, villae en Gaule romaine. Villa-Loupian en Languedoc
Related:  FRANCE SUD ESTHistoire

Arles : des vestiges rares mis au jour L'histoire C'est une découverte rare qu'ont faite les archéologues dans le quartier de Trinquetaille, à Arles. Des enduits peints du 1er siècle avant JC pourraient, une fois reconstitués, représenter l'un des plus beaux ensembles de fresques de cette époque en France. Par Ghislaine Milliet Publié le 05/05/2014 | 18:21, mis à jour le 05/05/2014 | 18:30 Des fragments de mortiers, des couleurs vives d'enduits... Les dernières fouilles archéologiques dans le quartier de Trinquetaille à Arles ne cessent de révéler des trésors. Voir la vidéo Des enduits peints d'exception accueil - Musagora - Centre National de Documentation Pédagogique Aller directement au contenu de la page Aller au plan du site Aller au menu bas de page Musagora Dernières ressources Parcours Accédez directement aux ressources classées par thèmes. > Tous les parcours Archives Hellenis'TICUn manuel numérique pour l’apprentissage du grec ancien.Carnet de voyageLa découverte de récits et de travaux d’élèves réalisés à l’occasion de voyages scolaires.Musées et sites archéologiquesDes ressources en ligne à propos de lieux représentatifs du patrimoine antique en France et dans le monde.> Tous les autres dossiers Actualités À partir de la rentrée 2012 Nouveaux programmes et ressources pour enseigner le latin en troisième. Sur la toile Evandre Des centaines d’extraits de textes grecs et latins travaillés, dont ceux au programme du baccalauréat. > Toutes les ressources "Sur la toile" Textes de référence Liste de diffusion Sites thématiques Collections en ligne Espaces CNDP Revues du CNDP Magazines du CNDP Ressources documentaires

Homère (780 av. J.-C. - 720 av. J.-C.) - Le Prince des poètes Que sait-on d’Homère ? Rien, ou peu de choses. Nous n'avons de certitude ni sur ses dates de naissance et de mort (les dates ci-dessus sont pure hypothèse), ni sur son lieu de naissance, ni même sur son existence. Célébré depuis des siècles comme le «Prince des poètes» , il est aussi le plus mal connu. Isabelle Grégor «Le monde naît, Homère chante. Commençons par nous pencher sur la chronologie. Il ne semble pas difficile de connaître l’époque à laquelle vivait Homère, il suffit de pister les indices qu’il a laissés dans ses œuvres. Par exemple, le casque d’Ulysse, en dents de sanglier, date sans aucun doute du XIVe siècle avant JC. Les pratiques relatées pour les funérailles de Patrocle, elles, ne datent pas d’avant le XIe siècle avant JC. Les historiens se sont arraché les cheveux : Homère ne peut avoir vécu du XVIe au VIIIe siècle avant JC. Une hypothèse s’impose : il y aurait plusieurs Homère. De partout et de nulle part L’aède idéal La vie d’Homère, toute une histoire ! Votre avis

Narbonne : ce site archéologique sera bientôt détruit C’est une révélation fracassante pour Narbonne : une partie de la Coupe, au lieu-dit Saint-Hippolyte, était habitée à l’époque gallo-romaine et carolingienne. Le chantier de fouille doit s'arrêter vendredi avant de laisser place aux pelles mécaniques. C’est exceptionnel, et pourtant, à Narbonne, l’extraordinaire se banalise, tant les découvertes sont nombreuses. Mais au-delà de l’aspect superbe de ce site, l’intérêt scientifique est majeur, car il renseigne sur un fait nouveau : le lien entre Narbonne et sa campagne. On sait, aujourd’hui, que Saint-Hippolyte, à la Coupe, a vécu de riches heures. Deux périodes se sont mises à parler sous les mains expertes des archéologues d’Eveha : une partie gallo-romaine, et une partie médiévale. Au nord, une bâtisse en ruine et un puits, toujours visibles montrent que Saint-Hippolyte était habité au siècle dernier. Deux bassins (dans un état exceptionnel), étaient destinés à la conservation des eaux. Jusqu’à quand le hameau a-t-il été fréquenté ?

Cartes anciennes du monde entier David Rumsey met à disposition sur son site une impressionnante collection de cartes historiques (plus de 50 000 cartes et images en ligne). La collection se concentre sur des documents rares des 18ème et 19ème siècles traitant des Amériques du Nord et du Sud. Le monde, l'Europe, l'Asie et l'Afrique sont également représentés au sein de la base de données. On y retrouve plus précisément des atlas, des globes terrestres, des livres d’explorations, des cartes murales et d’autres matériels cartographiques, datant de 1700 à environ 1950. Pour faciliter la consultation de la collection, vous pouvez soit lancer une requête via le formulaire de recherche interne, soit naviguer au sein des différentes catégories proposées Quoi, Où, Qui, Quand, donnant ainsi accès aux atlas anciens, globes, et autres cartes marines... Les images peuvent être librement reproduites ou partagées, dans un cadre non commercial. Sources David Rumsey Map Collection : www.davidrumsey.com

Musées gallo-romains | Département du Rhône A 30 km au sud de Lyon, sur la rive droite du Rhône, le site archéologique de Saint-Romain-en-Gal - Vienne offre sur plus de trois hectares les vestiges d’un quartier de la ville romaine de Vienne. Dans l’Antiquité, Vienna, capitale d’un vaste territoire couvrant le Dauphiné et la Savoie, s’étendait de chaque côté du Rhône. Aujourd’hui, le site archéologique et le musée de Saint-Romain-en-Gal transportent le visiteur il y a 2000 ans, dans l’une des plus riches cités de la Gaule romaine. > L’héritage de Vienne gallo-romaine Le visiteur qui découvre Saint-Romain-en-Gal doit bien garder à l’esprit la topographie de l’Antiquité : entre le Ier siècle avant et le IVe siècle après J. Aujourd’hui, trois communes et deux départements se partagent son héritage : Vienne, sur la rive gauche, dans le département de l’Isère ; Saint-Romain-en-Gal et Sainte-Colombe sur la rive droite, dans le département du Rhône. Le paysage urbain n’était pas identique de chaque côté du fleuve. > La découverte du passé

Actualités du numérique - Projet soutenu : Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre Qu'est-ce que Plateforme 14/18 ? « Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre » est une application en ligne réalisée avec le soutien du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Ministère de la Défense. Elle présente la correspondance et les photographies échangées quotidiennement par les membres d'une famille, leur parenté et leurs amis, pendant toute la durée de la guerre. Des archives photo et vidéo ainsi que des textes scientifiques mettent en perspective les liens entre l'histoire d'une famille et l'histoire de la Grande Guerre. Pour qui ? Plateforme 14/18 s'adresse notamment aux enseignants d'histoire-géographie, du secondaire, mais également aux élèves et aux étudiants. L'abondante correspondance mise en ligne mais également le travail autour de la thématique « la guerre et le reflet de la modernité » pourront intéresser l'enseignement des lettres, de l'histoire des arts ou des sciences et techniques. Usages en classe

Quartier antique et Fourvière - Site Officiel de la Ville de Lyon Départ : Panorama (1) sur le site historique. Au premier plan, les toits du Vieux-Lyon, puis les pentes de la Croix-Rousse et la Presqu'île... Inaugurée en 1896, la Basilique(2), est l'œuvre de Bossan. A l'angle de la rue Cléberg, le Musée de la civilisation gallo-romaine(4), dont le bâtiment pratiquement enterré est intégré dans le parc archéologique des théâtres antiques renferme de multiples collections de stèles, statues, bronzes mosaïques de la période gallo-romaine Du musée, vous accédez directement au théâtre (5) (15 av. Descendez jusqu'aux thermes romains (6), rue des Farges. Poursuivez par les rues des Farges, de Trion, puis des Macchabées. Prendre à gauche, montée de Choulans, jusqu'aux mausolées romains(9), place Wernert. Au 57 rue des Macchabées, voir l'église St-Irénée (10) et la crypte des premiers martyrs chrétiens, en 177.

Related: