background preloader

Earth at Night

Earth at Night
Related:  pollution lumineuse

VOL DE NUIT – La NASA dévoile des clichés de la Terre illuminée dans la nuit La Terre, vue de nuit, est lumineuse. C’est ce qui apparaît dans la série d’images dévoilée, mercredi 5 décembre, par la NASA, qui offre l’aperçu le plus net et le plus précis jamais rendu de la face obscure de notre planète. Grâce à un nouveau satellite, Suomi NPP, les scientifiques « peuvent se passer de la lumière de la lune et détecter jusqu’à la lumière d’un bateau de pêche », note Atlantico. Mais aussi celle des incendies, des éruptions volcaniques, ou encore des foyers de population. Carte du monde composée avec les images prises par Suomi NPP, le satellite de la NASA, en avril et en octobre, et diffusée le 5 décembre. Image composée à partir des photos du satellite Suomi NPP. Image des Etats-Unis la nuit, diffusée par la NASA le 5 décembre.

Cassini a photographié la Terre depuis l'orbite de Saturne Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Le 19 juillet dernier, la sonde Cassini a pris de nouvelles photos des anneaux de la planète Saturne autour de laquelle elle orbite. On vous avait prévenu : le 19 juillet, il fallait regarder vers le ciel et prendre la pose ! Lundi, la NASA a ainsi dévoilé quelques uns des clichés pris par Cassini samedi et la mission semble tout à fait réussie ! La Lune est également visible sur le cliché, à droite de la Terre mais est plus difficile à discerner. Un troisième portrait de Saturne et ses anneaux En effet, le portrait sera une mosaïque composée de 33 vues de Saturne, le tout donnant un portrait complet de la planète et de ses anneaux. D'autant plus que ce genre de photos de la Terre sont rares. Un évènement rare A cette distance, la planète apparait très proche du Soleil. (crédits photos : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Cassini: First pictures of Earth taken from NASA spacecraft orbiting Saturn Photos taken from Saturn by Nasa's Cassini spacecraft show Earth as a tiny pale blue dotThe images have been transmitted from 898 million miles away on the outer edge of our solar system By Michael Zennie Published: 03:44 GMT, 22 July 2013 | Updated: 00:41 GMT, 28 July 2013 Earth appears as an insignificant-looking pale blue dot below Saturn's majestic rings in a breathtaking new image from the Cassini spacecraft. The picture was captured on July 19 by the probe's wide-angle camera from a distance of 900 million miles. Magnifying the image five times reveals not only the Earth but also the moon, a fainter smudge to the right of the planet. The images were taken by the Cassini spacecraft, which has been orbiting the ringed giant since its arrival in the Saturn system in 2004, and astronomer Carolyn Porco, who oversees the Cassini imaging team at the Space Science Institute in Boulder, Colorado said: 'The whole event underscores for me our 'coming of age' as planetary explorers.' Say cheese!

GLOBE at Night - Home page Terre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Terre s'est formée il y a 4,54 milliards d'années environ et la vie apparut moins d'un milliard d'années plus tard[4]. La planète abrite des millions d'espèces vivantes dont les humains[5]. La biosphère de la Terre a fortement modifié l'atmosphère et les autres caractéristiques abiotiques de la planète, permettant la prolifération d'organismes aérobies de même que la formation d'une couche d'ozone, qui associée au champ magnétique terrestre, bloque une partie des rayonnements solaires permettant ainsi la vie sur Terre[6]. La Terre interagit avec les autres objets spatiaux, principalement le Soleil et la Lune. La Terre a pour particularité d'être le seul endroit de l'univers connu pour abriter la vie, comme la faune (dont entre autres l'espèce humaine) et la flore. La science qui étudie la Terre est la géologie. Chronologie[modifier | modifier le code] Époque prébiotique[modifier | modifier le code] Futur[modifier | modifier le code]

La NASA diffuse une magnifique image de la Terre Nous connaissons tous la photo de 1968 où nous voyons la Terre depuis l’orbite de la Lune. Aujourd’hui, la NASA dévoile une nouvelle photo saisissante. Une photo prise par le Lunar Reconnaissance Orbiter et partagée par la NASA. Il ne s’agit pas d’une seule photo, mais d’une mosaïque constituée par des photos prises par LRO. Le résultat, magnifique, montre notre bonne vieille Terre depuis la Lune. Une belle image pour finir cette semaine… galactique. Pour rappel, voici l’image de 1968 : Source Le jdg vous recommande Star Trek Melegizts - T-shirt - Manches courtes - Homme - Noir - XX-Large (Taille fabricant: XXL)Meilleur prix : 19.9 €Chez Amazon.fr la Terre vue de l'espace la nuit 1970/2000

Des "tubes" de plasma détectés au-dessus de la Terre Crédits : CAASTRO/Mats Bjorkland Des structures de plasma en forme de tubes, entourant la Terre, ont été détectées par un radiotélescope. Les scientifiques supposaient l'existence de ces structures depuis longtemps, mais elles n'avaient jamais été concrètement observées. De gigantesques "tubes" de plasma, flottant à quelques 600 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre ? Ces structures tubulaires sont situées dans les couches internes de la magnétosphère terrestre (la magnétosphère est la région située autour d'un corps céleste dominée par les champs magnétiques émis par ce dernier). --> Vous aimez la science ? "La découverte de ces structures est importante, parce qu'elles causent des distorsions susceptibles d'affecter le fonctionnement du système de navigation des satellites civils et militaires. Voici une vidéo publiée par les auteurs de l'étude, qui permet de mieux visualiser ces structures tubulaires de plasma :

A quoi ressemblerait le ciel la nuit si les villes devenaient sombres? Thierry Cohen a commencé sa carrière professionnelle en 1985 et est considéré comme l'un des pionniers de la photographie numérique. Cohen vit et travaille à Paris. Depuis 2010, il s'est consacré à un seul projet - «Villes Éteintes" (Villes assombris) - qui dépeint les grandes villes du monde telles qu'elles apparaîtraient dans la nuit sans pollution lumineuse, ou comment aurait l'air le ciel si nous pouvions voir les étoiles. Selon la galerie Danziger, qui représente l'artiste aux Etats-Unis : "La méthode de Cohen est originale et précise ... il photographie les grandes villes du monde, cherchant des points de vue qui résonnent pour lui et en notant le temps précis, l'angle, la latitude et la longitude de son exposition. Là, il met en place sa caméra pour enregistrer ce qui est perdu pour les citadins modernes." Les photographies de Cohen tentent de rétablir notre vision, et offrent aux spectateurs une possibilité - de nous re-connecter à l'énergie infinie des étoiles. 5.

Un zircon renforce la théorie d'une "Terre primitive froide" - Le Parisien 4,4 milliards d'années: c'est l'âge estimé par de nouvelles analyses d'un fragment microscopique de zircon, le plus ancien matériau terrestre connu, qui renforce la théorie d'une "Terre primitive froide".La Terre est née il y a environ 4,5 milliards d'années, mais sa petite enfance turbulente, la période où elle s'est structurée, reste encore en grande partie énigmatique pour les scientifiques.On a d'abord pensé qu'il avait fallu quelque 600 millions d'années à notre planète après sa naissance pour "refroidir" et pour que se forme son enveloppe, la croûte terrestre. Mais durant les dernières décennies, de petits cristaux de zircon identifiés comme des restes de l'écorce terrestre à l'origine de la formation des continents sont venus bousculer la chronologie de la petite enfance de la Terre, une période connue sous le nom d?Hadéen.Les zircons sont les plus vieux minéraux connus sur Terre.

La pollution lumineuse menace la vie animale | Isabelle Pion | Sherbrooke (SHERBROOKE) Dans plusieurs endroits du globe, la pollution lumineuse menace la vie animale, et du même coup, la chaîne alimentaire. Pour l'instant, aucune étude n'a été faite sur les impacts en Estrie, mais les chercheurs se doutent que ce type de pollution a aussi de grands impacts dans la région. Dans le cadre de ses recherches, la professeure Johanne Roby, du Cégep de Sherbrooke, a fait une recension des écrits sur le sujet. Un peu partout sur la planète, l'omniprésence de la lumière cause des dommages. Mme Roby cite en exemple le cas de la ville de Toronto, où 24 millions d'insectes nocturnes sont victimes chaque nuit d'été des lampadaires. La situation inquiète parce qu'on compte parmi eux beaucoup de pollinisateurs, qui jouent un rôle essentiel dans l'alimentation des humains. C'est le cas, notamment, des bébés tortues qui perdent leur chemin à la naissance: plutôt que de s'en aller vers la mer, elles s'en vont dans le sens inverse, raconte M.

Related: