background preloader

Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté

Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté
En cette fin d’année des plus mouvementées (professionnellement), j’ai le privilège de partager mes réflexions ‘technopédagogiques’ à l’Université du Québec à Chicoutimi, suite à l’invitation de Patrick Giroux, professeur et chercheur dans cette institution saguenéenne. Et puis, c’est un premier passage pour moi dans cette très belle région. Faudra y revenir comme touriste. En m’efforçant de dégager le fil d’Ariane de cette présentation devant étudiants/es en Éducation ainsi qu’aux professeurs, je constate que cette présentation est une sorte de synthèse de tout ce que j’ai eu le privilège de prononcer en public cette année. Il y en a beaucoup dans le Prezi ci-dessous; faudra gérer le temps et éviter de ‘couvrir la matière’ et éviter le ‘faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais’ (!). De toute façon, les gens pourront consulter à posteriori. Regroupé en cinq sections, je débute par une description sommaire du monde hyperconnecté dans lequel on vit; le monde a bien changé. 1.

http://zecool.com/2012/12/03/apprendre-et-enseigner-dans-un-monde-hyperconnecte/

Related:  Cultures numériques

Les blogueurs sont des experts. J’ai commencé à bloguer en 2002-2003 je me souviens plus quand exactement, mon tout premier blog racontait l’histoire d’un jeunz débarqué au Japon qui raconte ses péripéties, en fait comme tout le monde je pensais faire ça pour ma famille, mais je crois qu’aucun membre de ma famille n’a jamais lu mon blog! Finalement ça marchait tellement bien que mes petits adsenses me rapportait presque 500€ par mois, c’était fun. Et plus j’avais du monde et plus j’avais envie de bloguer de partager des choses, des photos et de faire encore plus de contenus. Au final pendant un moment beaucoup de candidats au voyage longue durée venait sur mon blog et me posaient des questions.

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Etude avec explicitation en images Geoffrey Dorne, graphiste designer, propose les résultats d’un travail de recherche mené en 2009 et 2012 dans le cadre de l’EnsadLab, laboratoire de l’École Nationale des Arts Décoratifs, sur la thématique de l’identité numérique. Ce dossier de 37 pages présente une vision de l’identité numérique qui capitalise des articles de blogs, des écrits de chercheurs et paroles d’experts. La qualité de cette étude est de proposer une mise en forme visuelle des données et des concepts ce qui facilite l’appropriation de l’expression polysémique « identité numérique ». Expliquer l’identité numérique en images Les implications socio-économiques de la notion d’identité numérique font l’objet d’un chapitre où il est aussi question d’un regard citoyen sur cette thématique.

Fiches grammaire - Fiche pédagogique… - Fiche pédagogique… - Fiche pédagogique… - Fiche pédagogique… - Fiche pédagogique… - Fiche pédagogique… - Fiche sur le plus… - Fiche sur le… - Révision de… - Fiche sur les temps… - Apprendre le français et fiches péd Samedi 3 mai 6 03 /05 /Mai 09:54 Niveau : A2 - B1Thème : vocabulaire du travail et conjugaisonMatériel : lexique et exercice Vocabulaire à comprendre avant de faire l'exercice : Un stage Une recherche d’emploi Il y a quelque chose après la mort : ça s'appelle le réseau L'externalisation de nos mémoires documentaires a commencé dans les années 70 avec l'arrivée et l'essor de la micro-informatique, pour culminer dans les années 80 avec les mémoires optiques de stockage (CD-Rom puis DVD). Ces «mémoires» et l'externalisation afférente avaient alors principalement pour objet les «informations» et «connaissances» au sens large (journaux, encyclopédies) ainsi que, progressivement, l'ensemble des produits rattachés aux industries culturelles (livres, films, disques). Progressivement, à la fin des années 90 et au début des années 2000, ce mouvement d'externalisation bascula du côté de nos mémoires personnelles, là encore avec un climax que l'on peut situer vers 2010 avec la généralisation de l'informatique en nuage ( cloud computing ).

La culture du partage ou la revanche des foules Boulet, 4e de couv. de Notes, saison 1, Delcourt, 2009 (courtesy: Boulet). Au cours des années 1920, il devint évident que le cinéma était en train de modifier en profondeur le rapport des contemporains à la culture. L’adaptation des pratiques du théâtre à une nouvelle technologie et le succès mondial d’œuvres originales, notamment les films de Chaplin, furent perçus comme l’installation d’un nouvel art des masses . Nul mieux que Walter Benjamin, dans son célèbre article “L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique”, n’a dessiné l’opposition entre l’ancienne culture bourgeoise, appuyée sur le modèle de l’unicité de l’œuvre d’art, et les nouveaux médias d’enregistrement, imposant par la reproductibilité le règne des industries culturelles .

Projet Txto, imprimez et déroulez vos conversations sms Hey ! Ce midi je voulais vous présenter « Txto » qui est un service en ligne qui vous permet d’imprimer les histoires sms contenues dans votre téléphone portable ! Toujours dans cette vague du retour à l’objet, de la matérialité du numérique, ici les sms deviennent de vrais morceaux de vie en papier. « Que vous ayez pleuré, ri ou que vous vous soyez donné le code de l’interphone par sms, Tx.to imprime votre histoire. Txto imprime vos conversations sur un rouleau en bois semblable à une pellicule photo. En fonction de sa longueur, une histoire peut se découper en plusieurs tomes que vous pouvez accrocher au mur ou collectionner dans votre bibliothèque.

Une contre-histoire de l'Internet Internet a été créé par des hippies tout en étant financé par des militaires ! Cet improbable choc des cultures a donné naissance à un espace de libertés impossible à censurer ou à contrôler. C’est pourtant ce que cherchent à faire, depuis des années, un certain nombre de responsables politiques, poussant hackers et défenseurs des libertés à entrer dans l’arène politique. Internet nous rendrait inapte au travail de concentration. A titre énigmatique, contenu à portée quasi-philosophique. Ceci, à cause / grâce à Nicholas Carr et son livre The Shallows. Nous vivons dans une société d’hyper-consommation, de lecture en diagonale de l’information et de la distraction à tout prix. Le grand méchant loup dans cette histoire est bien connu : les Internets. Et pour une fois, j’avoue être assez d’accord avec le fond, dans la forme un peu moins.

Portfolio à l'université : dossier sur les outils Tout le site Cette section Bottin Accueil » Service de soutien à la formation Imprimer Connexion Portfolio En génie civil, le portfolio professionnel pour développer le savoir-devenir (janvier 2012) “Les médias sociaux à l’heure des identités numériques : quels enjeux pour la recherche scientifique ?” Le lundi 4 mars 2013, l’équipe du séminaire « les Aspects Concrets de la Thèse » invitait les sociologues Antonio Casilli et Karim Hammou à venir discuter de la place qu’occupent actuellement les médias sociaux dans le métier de chercheur, des possibilités qu’ouvrent ces nouveaux outils mais aussi des pièges qu’ils peuvent receler. La séance donna lieu à un état des lieux des pratiques, à un partage d’expérience et à une réflexion théorique sur les enjeux des médias sociaux pour la recherche. Vous pouvez écouter le podcast de la séance ci-dessous (si rien ne s’affiche, rafraîchissez la page en appuyant sur F5 ou cliquez ICI)

Related: