background preloader

Jean-Pierre Pernaut journaliste avant-gardiste

Jean-Pierre Pernaut journaliste avant-gardiste
Tenter de caviarder une information sur Wikipédia, ça ne sert à rien. Il se trouvera forcément quelqu'un pour le remarquer, et remettre en ligne ce qui avait été censuré. Il existe même des robots pour cela. Illustration avec ce qu'aurait voulu faire disparaître TF1 de Wikipédia. Jean-Pierre Pernaut n’est pas un présentateur populiste, mais un journaliste “avant-gardiste“. Le 1er février 2007, entre 11h46 et 12h06, une petite main de TF1 modifie 9 fois la fiche Wikipédia de Patrick Poivre d’Arvor. Liste des modifications sur la page Wikipédia de PPDA le 1er février 2007 : en vert, le nombre de caractères rajoutés, en rouge, ceux qui ont été effacés. Le 7 septembre 2007, un autre employé de TF1 efface par deux fois, 12h45 et 12h54, le fait que Jean-Pierre Foucault avait parrainé la Life Parade, une association “pro-vie“, donc un peu anti-avortement, et qui milite actuellement contre le mariage des homosexuels. Comment attribuer une adresse IP sur Wikipédia ? Related:  TV, médias de masses | ANALYSEMédias

Journalisme et presse | scoop.it Petit mobile deviendra grand C’est officiel: Lemonde.fr fait davantage de pages vues depuis son application mobile que depuis son site Web. Le Guardian estime, de son côté, que cette mutation aura lieu à l’horizon de deux ans, même si, à certains moments de la journée, notamment entre 6h et 7h le matin, l’audience mobile du titre britannique a déjà dépassé celle du site Web. L’ordinateur devenu brontosaure face au mobile superstar n’est plus une projection lointaine. Résumé des sept éléments glanés sur l’information mobile depuis quelques jours, entre le Monaco Média Forum, organisé à Monaco du 14 au 16 novembre 2012, et le Mobile Day, le 19 novembre 2012 à Paris. 1. Les prime time de l’information sur mobile, c’est tôt le matin, entre midi et deux et tard le soir. 2. D’ailleurs, pas de pause pour les alertes… Quand Le Monde envoie des alertes pendant la nuit à sa base de 2,2 millions de personnes, le son est automatiquement coupé – si l’utilisateur ne l’a pas paramétré lui-même. 3. Crédit: Monaco Mediax 4. 5. 6.

Jean-Pierre Pernaut — Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pernaud. Jean-Pierre Alfred Xavier Pernaut, dit Jean-Pierre Pernaut, (né le à Amiens) est un présentateur de télévision français. De 1975 à 1988, sur TF1, il présente notamment le journal de 13 heures. Toujours sur TF1, il remplace Yves Mourousi et Marie-Laure Augry le 22 février 1988 au journal de 13 heures. 25 ans après, directeur adjoint de l'information et administrateur de TF1 S.A., il en est toujours le présentateur et responsable. Il a créé et présenté en 1991 l'émission Combien ça coûte ? Biographie[modifier | modifier le code] Jean-Pierre Pernaut passe son enfance près d'Amiens à Quevauvillers, où sa mère était pharmacien, et son père, ingénieur centralien, était directeur d'une usine de machines outils à Amiens. Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille en 1975, il fait son premier stage en journalisme dans le quotidien régional Le Courrier picard[1]. L'émission Combien ça coûte ?

Le Vin en Tête | Caviste, Distribution, Oenologie, Événementiel Albert Jacquard « Vous expliquez précisément comment la lecture “Si on décide de ne pas bouger, là on est mort” Michel Françaix en 2009 par Richard Ying (ccbyncsa) édité par Owni Un mois après la publication par Owni du rapport de Michel Françaix, sur les aides à la presse pour la Commission des affaires culturelles et le projet de loi de finances 2013, le rapporteur a accepté de répondre à quelques questions. Sur le rapport mais aussi sur le point de vue qu’il a de l’état de la presse en France. Entretien sur fond d’assertion : si la presse n’évolue pas, elle meurt. Ce rapport-là, le 3ème, est le plus médiatisé. Michel Françaix Celui qui se décrit comme fils de saltimbanque et neveu de saltimbanque a fait grincer des dents à plus d’un patron de presse. Depuis cette période, il reste sur ce sujet de prédilection. ”Quand vous êtes dans l’opposition, vous vous y intéressez pour faire des envolées lyriques à deux heures du matin mais vous savez que ça ne sert à rien. Maintenant à mon âge je sais comment les choses se passent : le soufflé peut totalement retomber. Et la PQR ? La presse prend cher

Les médias, gardiens de l'ordre social, par Gilles Balbastre et Pierre Rimbert Le mouvement de mai-juin 2003 Les dogmes peuvent tuer. La réduction des dépenses publiques, priorité des gouvernements depuis vingt ans, a fragilisé le système de santé français, incapable de répondre aux conséquences de la canicule. par Gilles Balbastre & Pierre Rimbert Aperçu Le soir de la journée nationale d’action du 10 juin contre la réforme des retraites, TF1 consacra 3 minutes 47 secondes aux grévistes et manifestants contre 14 minutes 5 secondes à ceux qui les dénonçaient. Il faudra alors toute la perspicacité distinguée de David Abiker, chroniqueur de l’émission « Arrêt sur image » (France 5), pour déplorer le traitement de faveur réservé aux grévistes : « En regardant ces images, je me suis dit que la grève, ça pouvait être une série de petits bonheurs Une idée répandue veut pourtant que le traitement médiatique des conflits sociaux soit la résultante des stratégies de communication mises en œuvre par les acteurs du conflit. Taille de l’article complet : 3 667 mots.

Vendée Globe Critique des médias Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La critique des médias (presse écrite, télévision, radio et Internet) est un concept aux formes multiples dont la définition ne fait pas consensus. Au sens large, toute analyse ou commentaire portant sur le fonctionnement industriel des médias, sur la sociologie des journalistes ou encore sur le traitement de l'information entre dans le champ de la critique des médias. La critique des médias français est généralement effectuée selon des angles d'attaque très divers par trois corps sociaux distincts : les journalistes eux-mêmes, les hommes politiques et enfin la société civile (intellectuels, universitaires ou encore associations). La critique des médias est un sujet polémique. Genèse de la critique des médias[modifier | modifier le code] S'il est difficile de dater la genèse d'une telle critique, le chercheur Stéphane Arpin considère que son essor va de pair avec l'industrialisation de la presse dans la deuxième moitié du XIXe siècle :

Print-Web : match nul "Le Monde" papier ou "Le Monde" en ligne ? Question existentielle que se pose votre journal... Mais aussi ses lecteurs, a constaté le médiateur. Question moins binaire qu'il y paraît. Tout est affaire de cohabitation. Difficile comme toujours, incontournable comme souvent. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascal Galinier «Il n'y a rien de plus "extraordinaire" que de lire Le Monde à la terrasse d'un café sous les yeux ébahis des garçons de café. Question shakespearienne, disions-nous, qui nous a valu en tout et pour tout quatre réponses de lecteurs : deux courriels et deux commentaires en ligne. Des échanges restreints donc, mais parfois musclés. "Je pense effectivement que le Web est l'avenir des quotidiens", dit en termes plus posés (mais pas moins tranchés) le Déodatien Flavien "Fawkes". "Vieux" d'aujourd'hui, si l'on ose dire, Philippe Saint Hilaire, de Paris, se veut "patient et tolérant". Discuter, débattre, échanger Discuter, débattre, échanger. Print ou Web ? mediateur@lemonde.fr

Related: