background preloader

VIRTUAL CURRENCY SCHEMES, OCTOBER 2012 - virtualcurrencyschemes201210en.pdf

VIRTUAL CURRENCY SCHEMES, OCTOBER 2012 - virtualcurrencyschemes201210en.pdf
Related:  BitCoin

Une banque française autorisée à utiliser Bitcoin Grâce à un partenariat entre le prestataire de paiment Aqoba et startup Paymium, la monnaie virtuelle Bitcoin va pouvoir transiter légalement au sein du système bancaire. Une première mondiale. « Avec Bitcoin, payer et vendre sans les banques » titrait en novembre dernier Le Monde, dans un article décrivant le fonctionnement de cette monnaie virtuelle cryptée et anonyme, dont le fonctionnement repose sur un logiciel open-source et en peer-to-peer. Certes, le projet de bitcoin, né en 2009, se voulait au départ d’inspiration sinon anarchiste, au moins anti-banque, mais les choses sont peut être en train de changer. Victoire made in France C’est en effet un véritable coup de force que la startup française Paymium a annoncé le 6 décembre dernier sur l’un des forums de la communauté de bitcoin : En fait, il s’agit d’une victoire d’un duo français acquise dans le cadre d’un partenariat entre Paymium, qui développe la plateforme Bitcoin Central et le prestataire de paiement en ligne Aqoba. zcopley

Bitcoin : la Banque De France découvre un concurrent comme une poule un couteau ActualitéPublié Par h16, le 6 décembre 2013 dans Monnaie et finance Panique dans le petit monde des banques centrales : le Bitcoin qui était jusqu’à présent probablement vu par elles comme une expérience d’adolescents boutonneux un peu bizarre commence à prendre une ampleur difficile à ignorer. Si les premiers réflexes furent l’indifférence, la récente publication d’un petit PDF de la Banque de France montre qu’on est maintenant passé à la peur. Dans ce que certains, n’ayant pas peur du ridicule ou faisant preuve d’un humour corrosif, osent appeler analyse, la vénérable institution bancaire française nous décrit toutes les vilaines tares de la crypto-monnaie. Elle Constate ainsi que c’est une monnaie non régulée, c’est-à-dire répondant exclusivement aux besoins du marché et non aux petites lubies politiques. Bien sûr, on aurait pu s’en tenir là. Le journaliste n’a absolument rien compris à ce qui se passe mais cela ne l’empêchera pas de conclure brillamment : è

Monoprix prête à accepter des bitcoins Wednesday, April 09, 2014 11:17 AM GMT Le directeur du e-commerce de Monoprix (groupe Casino) a annoncé mercredi que l'enseigne de grande distribution française serait prête à accepter les paiements en bitcoins d'ici la fin de l'année. "Chez Monoprix, nous sommes plusieurs à y croire. Le responsable indique que l'enseigne pourrait accepter les paiements dans cette monnaie virtuelle "peut-être dès la fin 2014". "Techniquement, cela ne me parait pas très difficile à intégrer. Concernant la mise en place, "la priorité serait le site, mais nous abordons toujours simultanément les canaux web et mobile. Le bitcoin, monnaie virtuelle contre laquelle plusieurs gouvernements ont émis des mises en garde, n'est pour l'instant utilisée en France que par différents petits sites internet. "Le bitcoin fait effectivement l'objet d'une défiance monumentale", notamment en France. "Si le bitcoin ne nous apporte pas de ventes sonnantes et trébuchantes, cela n'a pas d'importance.

Bitcoin: Moscovici réclame un encadrement européen En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... beau temps Vent : 10km/h - UV : 6 Clôture veille : 4357.74 Ouverture : 4345.40 Replay Emissions Le ministre de l'économie a appelé, mardi 4 mars, les Etats européens à chercher un moyen d'encadrer l'usage du Bitcoin, lors d'une visite à Tracfin, la cellule française de lutte contre le blanchiment d'argent. Bannir le Bitcoin, comme en Inde ou en Chine? Le ministre de l'Economie a déclaré que le sujet était "impératif à traiter non seulement au niveau national mais aussi au niveau européen", lors d'une visite de la cellule de lutte contre le blanchiment d'argent, Tracfin, mardi 4 mars. Le blanchiment d'argent sans effort Par J.S Tweeter Partager Annuler

La plus grosse banque chinoise interdit les transactions de bitcoins à ses clients Shanghai - ICBC, plus grosse banque de Chine, interdit depuis jeudi à ses clients d'utiliser leurs comptes pour réaliser des transactions sur le bitcoin, imitant une dizaine d'autres établissements chinois alors que Pékin durcit ses mesures contre la monnaie virtuelle. «A partir de cette date, il sera interdit aux institutions et particuliers d'utiliser leurs comptes enregistrés dans notre banque pour déposer, retirer (...) ou transférer des fonds destinés au négoce de bitcoins ou de litecoins», a indiqué ICBC dans un communiqué. Le litecoin est une autre monnaie électronique créée avec l'ambition de reproduire le succès planétaire du bitcoin --devise virtuelle inventée en 2009 et émise à partir de codes informatiques complexes. Le bitcoin peut être stocké dans des portefeuilles électroniques et échangé de gré à gré via des plateformes sur internet contre des devises réelles, sans passer par le système bancaire, garantissant l'anonymat des transactions.

La maison du Bitcoin ouvre à Paris, avec son distributeur On en a vu quelques-uns fleurir de l’autre côté de l’Atlantique, Paris a désormais également droit à son distributeur de Bitcoin. Il est en libre accès à La Maison du Bitcoin, qui vient d’être inaugurée dans le deuxième arrondissement de la capitale, dans le quartier Sentier plus exactement. Pas loin de nos locaux d’ailleurs. Il s’agit du premier espace physique entièrement dédié à la monnaie virtuelle en France, sur 220 m2. Les curieux pourront y venir effectuer des transactions en Bitcoins, qu’ils ne pourront utiliser que sur internet, aucune boutique n’acceptant la monnaie virtuelle dans nos contrées. Le projet est toutefois plus ambitieux que cela.

Etats-Unis : Un pilier du bitcoin accusé de blanchiment d'argent Les activités illégales associées à Silk Road et la « monnaie P2P » bitcoin reviennent à la une des médias aux Etats-Unis. Et ce, alors que la plateforme Internet, surnommée « l’Amazon de la drogue » en raison des trafic illicites qu’elle soutenait, avait été fermée par le FBI en octobre 2013. Dimanche 26 janvier, le dossier a rebondi dimanche avec l’interpellation à New York de Charlie Shrem (24 ans), CEO de BitInstant (plateforme d’intermédiation autour du bitcoin, qui a fermé ses portes l’été dernier) et par ailleurs Vice-Président de la Bitcoin Foundation, et la mise en accusation de Robert Faiella (52 ans), qui gère un autre service clandestine exploitant la « monnaie P2P » (The Company). Charlie Shrem est également accusé de ne pas avoir alerté les autorités judiciaires de transactions financières suspectes associées au bitcoin. Charlie Shrem a été libéré dans la journée de lundi (27 janvier) après avoir payé une caution d’un million de dollars.

Comprendre et utiliser le Bitcoin Cette nouvelle monnaie, que nous avons eu l’occasion d’évoquer à plusieurs reprises ces dernier mois, défraie la chronique de par sa valorisation à la croissance exponentielle, et se retrouve régulièrement au cœur de l’actualité. Afin d’en savoir plus, et même de tout savoir sur le Bitcoin, de sa création en 2009 en passant par ses applications pratiques et les perspectives qui s’ouvrent à cette nouvelle devise, le camarade Serge Roukine, à qui l’on doit déjà plusieurs bouquins relatifs à au Web et à l’économie numérique et l’excellente conférence AppDays, a trouvé le temps parmi ses multiples activités de rédiger et publier ce petit bouquin de vulgarisation : Comprendre et utiliser le Bitcoin. Je crois que le sujet valait bien un coup de pouce : ce guide en 120 pages est très bien fait et vous permettra de briller en société quand on vous posera la question que tous les geeks redoutent : « c’est quoi un bitcoin ? ». Comprendre et utiliser le Bitcoin

Des distributeurs de bitcoin à deux pas de Wall Street? En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... beau temps Vent : 10km/h - UV : 6 Clôture veille : 4357.74 Ouverture : 4345.40 Replay Emissions Lamassu, une entreprise qui fabrique des distributeurs de bitcoin au Portugal, a déjà reçu 120 commandes provenant de 25 pays différents. Le premier distributeur automatique de bitcoin à New York pourrait venir d'Europe. Voici quelques jours, la presse newyorkaise révélait qu'un entrepreneur local avait acheté une de ces machines, qui valent 5.000 dollars. inRead invented by Teads En octobre, Vancouver avait été la première ville à accueillir un distributeur créé par Robocoin, un rival de Lamassu. Droit image: Konrad Förstner - Flickr - CC Tweeter Babbel

Related: