background preloader

Qu'est l'ingénierie pédagogique?

Qu'est l'ingénierie pédagogique?
Related:  Ingénierie pédagogiqueENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIE

Compétice - scénarios pédagogiques Sous le vocable de « scénarios », COMPETICE identifie les cinq principales catégories d'utilisation des TICE suivantes, graduées en fonction du degré de travail en auto-formation des élèves : présentiel enrichi par l'usage de supports multimédias présentiel "amélioré" en amont et en aval présentiel allege présentiel réduit présentiel quasi inexistant Nous verrons que les ressources du portail peuvent être utilisées à des degrés divers avec ces 5 scénarios. 4.1 Scénario S1 Les salles de cours étant équipées d'un ordinateur, d'un outil de projection et de sonorisation, les enseignants enrichissent leurs cours par la projection : • de ressources textuelles, graphiques, audio et vidéo extraites de CD, DVD ou sites Internet ; • d'expérimentations en direct (par exemple une expérience de chimie) ou de télé-expérimentations ; • de simulation ou de micro-mondes ; • de téléconférences visio ou audio. Stratégie : Il s'agit d'une stratégie éditoriale. 4.2 Scénario S2 4.3 Scénario S3 4.4 Scénario S4

Concevoir des cours, c’est de l’ingénierie pédagogique 89 Shares Share Tweet Email « La conception de cours par un enseignant est quelque chose de très important car cela associe aussi bien l’imagination pédagogique que l’utilisation de supports ». L’enseignant, un véritable ingénieur pédagogique Un enseignant ne peut pas utiliser le cours d’un autre de manière identique ; il doit toujours l’adapter et pour Bruno Devauchelle, « cela est une force ». Plusieurs paramètres vont rendre nécessaire cette adaptation, comme le nombre d’élèves, la disposition de la salle, le matériel technique disponible et enfin la personnalité même de l’enseignant. Tous les enseignants sont, à un degré ou un autre, des concepteurs de leurs cours mais dans ce travail en amont de leur enseignement, il y a une grande variété de fonctionnements. Bruno Devauchelle évoque l’exemple des MOOCs où l’on perçoit un argumentaire qui dirait que les machines et donc les vidéos proposés remplaceraient les cours. lu : 14541 fois

L’innovation pédagogique, mythes et réalités Grâce au nouveau concept, original et stimulant, proposé par l’éditeur, nous avons là un exemple éclairant de ce que peut produire un chercheur rigoureux et sans complaisance, mais jamais donneur de leçon. André Tricot a beaucoup de sympathie, il nous l’a souvent dit, pour les mouvements pédagogiques comme celui qui publie les Cahiers pédagogiques, mais pour autant, il sait qu’en éducation, rien n’est simple et que les bonnes intentions ne suffisent pas. C’est pourquoi il fait le point, en croisant de nombreuses études (souvent en anglais), sur une série de dispositifs, méthodes, manières de travailler en classe qui se veulent innovants, en s’interrogeant sur leur efficacité à court et long terme. Ainsi, faire manipuler les élèves ne conduit pas nécessairement à mieux apprendre et peut être source de perte de temps, mais la manipulation est plus qu’utile dans l’acquisition de savoir-faire, comme le montre l’exemple très concret de l’« orthosport ». Jean-Michel Zakhartchouk

Les tablettes, un vrai "plus" pour l’organisation d’un débat en classe 2 Shares Share Tweet Email [callout]Organiser un débat en classe n’est plus une activité hors du commun mais elle reste relativement peu fréquente dans une salle de classe. Je n’ai pas attendu d’avoir des tablettes tactiles en classe pour organiser ce type d’activité mais, une fois de plus elles ont permis une transformation de ma manière de concevoir cette séquence et un engagement approfondi des élèves lors de celle-ci. Etape 1 : Préparation du débat. Les élèves ont à leur disposition un corpus documentaire d’environ 30 documents. Ici, l’outil tablette apporte bien entendu la possibilité de multiplier les documents disponibles (l’année précédente, je photocopiais) et de varier leur nature (texte, vidéo, témoignages recueillis par les élèves etc). Etape 2 : les rôles de chacun. Chaque rôle a sa fiche d’objectifs. Lors de cette étape, les tablettes apportent plusieurs atouts très concrets. Les préparatifs : sélectionner les documents pour en produire de nouveaux Etape 3 : le débat.

Comment réinventer l’ingénierie de formation ? Comment s’assurer de l’acquisition des savoirs lors de la formation professionnelle ? Les neurosciences ont mis en avant le fait que le savoir s’acquiert avant tout par l’expérimentation (70%) et l’échange avec les autres (20%) : l’heure n’est plus à l’apprentissage formel (10%), mais aux outils innovants favorisant la participation sous toutes ses formes. Avant tout rappelons c’est que l’ingénierie de formation : il s’agit de l’analyse des besoins, de la conception de modules de formation, des moyens mis en œuvre, du contrôle de sa mise en œuvre et de l’évaluation de la formation. Soit 4 phases: analyse, conception, réalisation, évaluation. De la qualité de l’analyse découle tout le reste du projet ; de la même manière, il est essentiel de mener un suivi lors de la conception et de la réalisation pour ne pas perdre de vue les objectifs initiaux. La nécessaire évolution de l’ingénierie de formation De plus, le rôle du formateur a complètement changé. Les axes d’innovation

approche acquis apprentissage wiggins mc tighs 2005 Print Version Overview Understanding by Design is a book written by Grant Wiggins and Jay McTighe that offers a framework for designing courses and content units called “Backward Design.” Instructors typically approach course design in a “forward design” manner, meaning they consider the learning activities (how to teach the content), develop assessments around their learning activities, then attempt to draw connections to the learning goals of the course. This teaching guide will explain the benefits of incorporating backward design. The Benefits of Using Backward Design “Our lessons, units, and courses should be logically inferred from the results sought, not derived from the methods, books, and activities with which we are most comfortable. In Understanding by Design, Wiggins and McTighe argue that backward design is focused primarily on student learning and understanding. The incorporation of backward design also lends itself to transparent and explicit instruction. References

Apprendre avec le numérique Pour parcourir le contenu de ce webdocumentaire, cliquez dans le bandeau sur : Les thèmes, pour construire votre propre cheminement dans le contenu. A la fin de chaque vidéo, vous pourrez choisir comment continuer votre voyage dans le webdocumentaire. Les vidéos, pour accéder à l'intégralité des vidéos à partir d'un seul écran. Idéal pour retrouver rapidement une vidéo déjà vue. Triangle pédagogique Houssaye Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye définit tout acte pédagogique comme l’espace entre trois sommets d’un triangle : l’enseignant, l’étudiant, le savoir. Derrière le savoir se cache le contenu de la formation : la matière, le programme à enseigner. L’enseignant est celui qui a quelques enjambées d’avance sur celui qui apprend et qui transmet ou fait apprendre le savoir. Jean Houssaye fait remarquer qu’en règle général, toute situation pédagogique privilégie la relation de deux éléments sur trois du triangle pédagogique. La principale critique faite à ce modèle porte sur la non-contextualisation de l’acte pédagogique dans une époque, une culture… En effet, cet acte pédagogique se passe à un moment historique et géographique, dans un environnement humain, politique, et social qui explicite le processus EDUQUER que l’on retrouve dans le slogan « éducation et formation tout au long de la vie » de la Commission Européenne.

Deux concepts clés pour guider la scénarisation de vos dernières séances / activités de cours ainsi que la conception de votre examen et de ses questions – Louvain Learning Lab En cette fin de quadrimestre où il reste 4 semaines de cours à distance, de nombreux enseignants se posent les questions essentielles suivantes, regroupées en deux grandes catégories : Comment organiser les dernières séances de cours d’une façon qui soutiennent au mieux l’apprentissage visé ? Quels contenus matière et compétences doivent absolument être travaillés ? Quelles activités de formation privilégier ?Comment évaluer, à distance, les acquis des étudiants ? Sur quels contenus, compétences porte l’évaluation ? Premier concept clé : les acquis d’apprentissages essentiels et incontournables Lors de ces réflexions, une question cruciale et sous-jacente à se poser est la suivante : Quels sont les apprentissages (AA) essentiels et incontournables que tout étudiant doit absolument maîtriser au terme de ce cours (le seuil de maîtrise minimal requis pour réussir ce cours), et qu’est-ce qui est de l’ordre du perfectionnement ? Deuxième concept clé : l’alignement pédagogique Bibliographie

Related: