background preloader

Le Québec festoie la Twittérature (que fait la France ?)

Le Québec festoie la Twittérature (que fait la France ?)
Le Québec sera-t-il bientôt réputé pour ses petits gazouillis autant que pour ses grandes voix ? Première mondiale : un festival international de Twittérature nommé « 140 max » s'y est en effet déroulé mardi 16 octobre. Comme on le sait, le célèbre réseau Twitter invite à échanger des messages de 140 caractères maximum : de nombreux écrivains, enseignants, chercheurs, internautes … se sont ainsi retrouvés pour partager leurs expériences et réflexions autour de cette contrainte d’écriture, qui stimule particulièrement la créativité, au point de bousculer la hiérarchie des genres littéraires, les pratiques d’écriture individuelles, collectives et même scolaires. Compte rendu (via Twitter) Une des tables rondes explorait la dimension éducative de Twitter : des professeures de tout niveau scolaire y ont témoigné de la « pédagogie du gazouillis » et de ses nombreux intérêts. Interview (via Twitter) Question pour les néophytes : à quoi sert la Twittérature ? En # 140max : des projets ? Liens : Related:  éducation politique éducative

La twittclasse vire au clash Aurélie et ses petits élèves étaient très contents d'être la première twittclasse de la Haute-Savoie. Ils le sont un peu moins d'être la première interdite, après un volte-face de la hiérarchie sur fond officiel de paranoïa sécuritaire. En Haute-Savoie, la première twittclasse du département a dû fermer sa timeline fin septembre, peu de temps après son ouverture, un rétropédalage qui semble inédit. Il existe actuellement plus de 200 twittclasses en France qui fonctionnent sans problème, en accord avec leur hiérarchie. Il est fini le temps des expérimentations audacieuses de la pugnace Laurence Juin, la première à avoir utilisé le site de micro-blogging Twitter dans un cadre pédagogique en France. Le Centre national de documentation pédagogique donne même la marche à suivre. @classe_acou @cm1cm2auve @classe_fulleren Nous sommes désolés, mais nous n’avons plus l’autorisation de twitter pour le moment. Un lien vers YouPorn ou des insultes auraient-ils atterri dessus ? Internet, c’est le mal

Tweeting headteachers plan to reform education Teachers and headteachers could be forgiven for thinking that they get the worst of all worlds: obliged to implement the latest ministerial whims, without having any real influence themselves on policies that directly affect a job they feel passionately about. But could the explosion of social media be about to change all that? The saga of this summer's GCSE results provoked a torrent of online comment and communication among teachers and heads. Now one group – mostly secondary headteachers – has come together via the social networking site Twitter to form an embryonic pressure group. In their sights they have the shadow education secretary, Stephen Twigg. Education writer and blogger Ian Gilbert came up with the idea of translating online activity into something more concrete after reflecting on Twitter's potential for "social outrage" – but also its limits. "I realised we needed to go further and get together people who have something to say. Five-point plan Since you’re here …

Ce que change l’usage du mobile chez les plus jeunes L’UNAF et Action innocence ont demandé à TNS Sofres d’interroger des parents sur les usages du mobile chez les jeunes de 10 à 15 ans. L’étude qualitative a porté sur deux groupes de 5 à 6 parents de jeunes équipés d’un smartphone. L’étude quantitative a été menée en ligne auprès de 1 000 parents de jeunes équipés de téléphone portable. Dans 61 % des cas, c’est le parent qui est à l’initiative de l’achat d’un téléphone portable pour son enfant. 78 % des parents le font pour pouvoir joindre leur enfant et que ce dernier puisse les joindre à tout moment. 45 % des jeunes de 10 à 15 ans sont équipés d’un smartphone Près de la moitié des 10-15 ans sont équipés d’un smartphone, un chiffre bien supérieur au taux d’équipement national. 61 % des parents estiment que l’achat d’un téléphone portable est un passage obligé. Pour 61 % des parents le mobile a déjà été une source de conflit et même pour 69 % des parents de jeunes possesseurs de smartphone. Un usage majoritairement sous contrôle

Festival international de twittérature #140Max by Nathalie Couzon on Prezi Twitter: 140 MAX, le premier Festival International de Twittérature au monde débute ce mardi 16 octobre QUÉBEC – C’est ce mardi qu’a lieu le tout premier festival de twittérature au monde. Un événement international réunissant des nano-auteurs de cinq pays. Condensé en une seule journée chargée à bloc, le Festival International de Twittérature (140 MAX) se donne pour mandat de faire découvrir au grand public la littérature qui s’écrit sur Twitter en moins de 140 caractères. Un genre bien vivant et en pleine expansion, même si le phénomène date de moins de cinq ans. Organisé par Jean-Yves Fréchette et son équipe, l’événement 140 MAX s’inscrit dans la programmation du festival littéraire Québec en toutes lettres. Si les élèves des commissions scolaires Beauce-Etchemin, des Premières-Seigneuries et de la Capitale connaissent déjà bien la twittérature, 140 MAX vise à aller chercher de nouveaux adeptes en plus de satisfaire le public adulte initié. Se décrivant comme un amateur de nano-littérature de longue date, Jean-Yves Fréchette a chapeauté le projet Agrotexte il y a maintenant 30 ans.

N°500 ! Qu’est-ce qui fait la singularité des Cahiers pédagogiques, parmi les autres médias parlant de l’école ? Comment parler de la pédagogie dans les débats publics, à l’heure des réseaux sociaux et d’un nouvel âge des médias ? Vous avez dit pédagogie ? L’école dans les médias et les réseaux sociaux Programme détaillé de la journée du 30 octobre Mardi 30 octobre 2012 à Paris (MGEN - 3, square Max Hymans - Paris 15e - Métro Montparnasse) Voir l’accès Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale sera présent à l’ouverture du colloque Entrée libre Partant de notre revue, nous questionnerons la manière dont les médias traditionnels (journaux, télévision) parviennent à parler de pédagogie, lors d’une première table ronde animée par Philippe Watrelot. Pas de fausses notes pour les feuilles doubles : en milieu de journée, se déroulera un théâtre-forum, avec la compagnie Entrées de jeu animée par Bernard Grosjean, qui s’est souvent inspiré des Cahiers pédagogiques. Avec le soutien de la MGEN.

Mes élèves sur Twitter! Notre expérience 2011-2012 « Bonjour à tous, En ce début d’année scolaire, j’ai cru bon vous mettre les liens ci-dessous. C’est en fait un petit résumé de notre expérience sur Twitter l’an passé (classe de 5e année: 30 élèves). En somme, que de bons commentaires des élèves. Il y en a aussi qui sont quasiment devenus accros :) Ils se sont ouverts un compte Twitter et ont aussi participé à des discussions comme le #ClavEd qui ont lieu les mercredis midis. À mon avis, utiliser Twitter en classe a trois fonctions: 1. 2. 3. J’ai donc expliqué l’importance de ce que l’on écrit sur les réseaux sociaux et l’impact que cela peut avoir. Il est clair que je recommence mon expérience cette année. Voilà! Un autre lien intéressant: Vocabulaire Twitter: 15 mots et symboles à connaître Pierre (@P_gagnon) Aimer : Like Chargement...

10 Ways Teachers Can Use Twitter for Professional Development This is our third consecutive post on Twitter. Now that you have a roadmap on how to use Twitter in your classroom and after you have identified with the different educational hashtags you need to follow as a teacher, let us share with you some ideas on how to leverage the power of this social platform for professional development purposes. Talking about using social networking to grow professionally brings to mind LinkedIn. 1- Create a strong profile page The first thing to do is to let people know about you and your interests. 2- Keep your profile professional One of the mistakes some teachers do is that they create one account and share everything in it. 3- Proper use of etiquette As an educator , etiquette should not be an issue at all. 4- Know who to follow Don't be obsessed with having a 5 digit number of followers. 5- Use Hashtags Hashtags are a great way for engaging in professional conversations.

ē.l@b | Laboratoire. Éducation. Numérique Qui sommes nous ? Acteurs du monde éducatif, de l’école primaire à l’université, nous avons voulu sortir de notre isolement pour échanger sur nos pratiques pédagogiques. Nous avons besoin d’avoir une vision globale et commune de l’École et d’expérimenter pour innover. Convaincus d’avoir chacun à apprendre des autres, et tant à imaginer encore pour inventer l’école de la société numérique, nous avons donc décidé de créer ensemble e.l@b. Missions Que voulons nous faire ? Comment allons-nous faire ? Nous allons bien entendu nous appuyer sur des outils numériques pour mettre en contact, développer l’entraide et la collaboration, publier, former et informer, fédérer les énergies autour de ce projet. L’équipe d’animateurs de l’association Président : Guillaume Touzé Vice président(e)s : Emmanuel Gunther, Stéphanie de Vanssay, Christine Vallin, Ghislain Dominé Trésorière : Caroline Jouneau-Sion Le CA est composé de : Jérôme Staub Caroline Jouneau-Sion Géraldine Duboz Emmanuel Gunther Sylvain Pérot

La twittérature, c'est du sérieux | Didier Fessou | Livres Pour être dans le ton, je devrais vous résumer les échanges du premier Festival international de twittérature de Québec en 140 caractères. Malheureusement, qu'ils écrivent à l'ancienne ou à la moderne, les auteurs sont d'incorrigibles bavards. Pour exprimer ce qu'ils ont à dire, 140 caractères ne leur suffisent pas. Ni même 140 mots. Si bien que les enjeux esthétiques, pédagogiques et communicationnels de la twittérature ont donné lieu à trois longues heures de discussion. Hier matin, à la bibliothèque Gabrielle-Roy, cet événement réunissait une quarantaine de personnes. Avec mon calepin et mon crayon, j'avais l'air assez déconnecté, merci! Donc, un festival et trois tables rondes animées par un Matthieu Dugal aussi bavard sinon plus que ses invités. De plus en plus présente sur la twittosphère, la twittérature est en train d'envahir les écoles. Sénèque, un précurseur Pour Gilles Pellerin, la twittérature est une discipline qui reste à être précisée. Un outil pédagogique

Achat de followers sur Twitter: nous avons fait le test et acheté 50.000 abonnés RÉSEAUX SOCIAUX – Le marché noir du Web a une nouvelle filière florissante: la vente de followers, les abonnés du réseau social Twitter. Depuis les premières heures de Twitter, le nombre d'abonnés est un gage de crédibilité et de popularité pour les utilisateurs. Pour cette raison, les marques, les professionnels de la communication et les politiques ont été les premiers à s'offrir les services de revendeurs de followers. Aujourd'hui, même les stars de téléréalité et les particuliers s'y mettent... alors pour comprendre cette contrebande Le HuffPost a fait le test. Avec un budget d'à peine 33 euros nous avons acheté plus de 50.000 followers au @Oeuf_Post, un compte créé spécialement pour l’occasion. Qu'en pensent les équipes de Twitter? Une pratique interdite… en principe Pour commencer, il faut savoir que l’achat de followers est interdit par le règlement de Twitter. Pour autant, est-ce que Twitter supprime les comptes ayant recours à ces services ? 25.000 followers pour 3 euros

Show Me Your Badge The picture is a digital badge, a new type of credential being developed by some of the most prominent businesses and learning organizations in the world, including Purdue, Carnegie Mellon, the University of California, the Smithsonian, Intel and Disney-Pixar. The badge movement is being spearheaded by the Mozilla Foundation, best known for inventing the free Firefox Web browser, the choice of nearly one-quarter of all Internet users worldwide. While they may appear to be just images, digital badges are actually portals that lead to large amounts of information about what their bearers know and can do. They are also being used to improve education itself, by borrowing techniques from video games that keep users playing, until they advance to the next level. Badges are gaining currency at the same time that a growing number of elite universities have begun offering free or low-cost, noncredit courses to anyone with access to the Internet and a desire to learn.

Related: