background preloader

La vie privée, un problème de vieux cons ? Le livre

La vie privée, un problème de vieux cons ? Le livre
En résumé : La vie privée, un problème de « vieux cons » ? (le livre) peut donc être commandé sur Amazon, la Fnac, l'AppStore (pour iPhone & iPad), et dans toutes les bonnes librairies... Depuis que j'ai écrit cet article intitulé La vie privée, un problème de vieux cons ?, en mars 2009, je ne compte plus le nombre de gens qui sont persuadés d'être des "vieux cons", alors que non : la vie privée, ce n'est pas un problème de "vieux cons", la preuve : jamais on en avait autant parlé que depuis que l'internet est arrivé. A contrario, depuis que j'ai aussi écrit Vie privée : le point de vue des “petits cons”, je ne compte plus le nombre de gens qui m'ont remercié d'avoir ainsi décrit ce que les internautes vivent et sont, au-delà des clichés dont ils sont affublés... mais qui n'ont pas forcément pour autant pris la mesure de la "société de surveillance" qui, pour le coup, attente gravement à nos libertés. Et ça s'appelle donc bien évidemment La vie privée, un problème de « vieux cons » ? Related:  DarknetFrance

Darknet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un darknet (parfois appelé réseau friend-to-friend (F2F) : ami à ami) est un réseau privé virtuel dont les utilisateurs sont considérés comme des personnes de confiance. La plupart du temps, ces réseaux sont de petite taille, souvent avec moins de dix utilisateurs chacun. Les darknets sont distincts des autres réseaux pair à pair distribués car le partage y est anonyme (c'est-à-dire que les adresses IP ne sont pas partagées publiquement) et donc les utilisateurs peuvent communiquer avec peu de crainte d'interférence gouvernementale ou d'entreprise[1]. Le terme darknet ne doit pas être confondu avec « Deepnet » lequel signifie web profond. « Darknet » ne doit pas non plus être confondu avec le néologisme « darkweb »[3],[4]. Histoire[modifier | modifier le code] Le terme a depuis été réutilisé dans les médias, par exemple The Economist, Wired magazine et Rolling Stone ; c'est aussi le titre d'un ouvrage de J. Annexes[modifier | modifier le code]

FAED : Fichier automatisé des empreintes digitales Chiffres clés Au 31 janvier 2010, le FAED comptait : 3 451 622 individus enregistrés 192.623 traces non identifiées À quoi sert ce fichier ? Le FAED sert à la recherche et à l’identification des auteurs de crimes et de délits, ainsi qu’à la poursuite, à l’instruction et au jugement des affaires dont l’autorité judiciaire est saisie. Le FAED permet de s’assurer de la véritable identité des personnes mises en cause dans une procédure pénale ou condamnées à une peine privative de liberté, pour éviter par exemple une erreur judiciaire en détectant les fausses identités et les cas de récidive. Qui est responsable de ce fichier ? La direction centrale de la police judiciaire du ministère de l’Intérieur, sous le contrôle d’un magistrat de l’ordre judiciaire. Que contient ce fichier ? Les relevés d’empreintes donnent lieu à la rédaction d’une fiche alphabétique sur support papier comportant Critères d’inscription dans ce fichier Qui peut procéder à une inscription ? Les empreintes sont conservées 25 ans

Quality of Experience – Unified Quality Management System – QoE – QoS Test Automation New services, devices and apps? Gain trust in your release process thanks to Witbe Altibox Renews Partnership Altibox Strengthens Collaboration with Witbe to Validate their Multiscreen Video Applications Broadband Quality Make sure your broadband services are up to your customers' expectations JOBS @ WITBE Join the QoE market leader Click to see open positionsaround the World! Red Herring Top 100 Red Herring selects Witbe as one of the Top 100 technology companies to watch OTT VoD Assets Monitoring On-the-fly assets publication monitoring to secure your multi-screen VoD Revenues

Google La majorité des photos grand public prises avec un appareil numérique et que l’on trouve aujourd’hui sur Internet contiennent des données de géolocalisation…. trop pratique pour les services de renseignement ! Et avec EXIF Viewer, c’est aussi simple qu’un clic-droit ! [Read-Write-Web - 27 juillet 2010 par Fabrice Epelboin et Sarah Perez] L’International Computer Science Institute (ICSI), une orga­ni­sa­tion sans but lucra­tif rat­ta­chée à l’université de Berkeley en Californie, devrait publier sous peu ses der­niers tra­vaux concer­nant le «cyber­ca­sing», un terme uti­lisé par les cher­cheurs pour dési­gner la façon dont les textes, pho­tos et vidéos conte­nant des don­nées de géo­lo­ca­li­sa­tion peuvent être uti­li­sées à des fins criminelles. Les consom­ma­teurs ne réa­lisent pas à quel point il est facile de les localiser L’étude passe en revue la rapide popu­la­ri­sa­tion des ser­vices en ligne uti­li­sant la géo­lo­ca­li­sa­tion, liée à l’explosion du mar­ché des smart­phones.

Web profond Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec darknet. Ne pas confondre[modifier | modifier le code] Ressources profondes[modifier | modifier le code] Les robots d'indexation sont des programmes utilisés par les moteurs de recherche pour parcourir le web. On peut classer les ressources du web profond dans une ou plusieurs des catégories suivantes : contenu dynamique ;contenu non lié ;contenu à accès limité ;contenu de script ;format non indexable. Voir aussi la section raisons de la non-indexation qui donne plus de précision. Taille[modifier | modifier le code] Une étude de juillet 2001 réalisée par l'entreprise BrightPlanet[1] estime que le web profond pouvait contenir 500 fois plus de ressources que le web indexé par les moteurs de recherche. En 2008, le web dit « invisible » non référencé par les moteurs de recherche représente 70 à 75 % de l'ensemble, soit environ un trilliard de pages non indexées[2]. Web opaque[modifier | modifier le code] Portail d’Internet

Une histoire du fichage en France L'exposition "Fichés ?", qui revient sur l'histoire du fichage en France, du Second Empire aux années 60, se clôt ce 23 janvier. Le 25, les sénateurs devront se prononcer sur le projet de fichier des "gens honnêtes" (qualifié ainsi, par les parlementaires, pour ne pas le confondre avec l'un des 80 autres fichiers policiers français de "suspects" -dont 45% sont illégaux, au demeurant). L'objectif affiché est de moderniser la carte d'identité, avec deux puces RFiD (identifiables à distance, & sans contact : une pour l'administration, l'autre pour le commerce électronique), mais aussi d'effectuer un fichage centralisé des identifiants biométriques (empreintes digitales et photographie reconnaissable par les dispositifs de reconnaissance faciale) de tous les Français de plus de 15 ans (soit, à terme, entre 45 et 60 millions de gens), afin de lutter contre l'usurpation d'identité. L'exposition "Fichés ?" Vers la carte d'identité obligatoire Les "fichiers juifs" "Fichés ?"

FAI – La stratégie du pourrissement La plupart des internautes français le constatent : Youtube rame complètement. Impossible depuis plusieurs semaines de lire correctement une vidéo en 360p et je ne vous parle même pas de la HD. J'ai constaté ce problème sur ma connexion perso (free), puis après avoir fait un petit sondage sur Twitter en demandant aux gens de me faire une capture écran de cette page, je sais quels sont les FAI qui rencontrent un souci avec Youtube : Free - Touché très fortementSFR - TouchéOrange -TouchéBouygue - Pas de problèmeNuméricable - Pas de problèmeRenater et autres machins un peu exotiques - Pas de problème Pas besoin donc de rebooter ma Freebox en invoquant l'esprit magique de Xavier Niel (l'équivalent de eywa chez les na'vi). Numéricable Renater Bouygues Orange Free Le problème ici est un problème de tuyau et d'argent. Le résultat est là : une majorité d'abonnés ADSL français sont dans l'incapacité de lire une vidéo Youtube sans la laisser pré-charger pendant 1/4 d'heure. Bof bof... Malin non ?

Comment pouvons-nous veiller à ce que l’internet joue un rôle sain dans la démocratie A l’occasion d’une conférence au Centre pour les Media Civic du MIT organisée en partenariat avec le Berkman Center pour l’internet et la société (rapporté par l’un de ses étudiants, Nathan Matias), Rebecca MacKinnon (@rmack) est venu présenter son nouveau livre Consent of the Networked : the worldwide struggle for internet freedom (Le consentement des connectés : la lutte mondiale pour la liberté d’internet – voir également le site dédié). Après avoir été le visage de CNN à Pékin et à Tokyo, Rebecca a fondé avec Ethan Zuckermann Global Voices, un réseau international de blogueurs et journalistes tentant de faire un pont entre les langues et les cultures pour faire entendre des informations de régions peu représentées dans les médias internationaux. Image : Rebecca MacKinnon lors de son intervention au Centre pour les médias civiques du MIT photographiée par Andrew Whitacre. Nous sommes-nous rendus aux « souverains du cyberspace » ? Image : La carte des réseaux sociaux mondiaux.

The 7 Privacy Tools Essential to Making Snowden Documentary CITIZENFOUR What needs to be in your tool belt if you plan to report on a massively funded and ultra-secret organization like the NSA? In the credits of her newly released CITIZENFOUR, director Laura Poitras gives thanks to a list of important security resources that are all free software. We've previously written about CITIZENFOUR and Edward Snowden's discussion of his motivation to release closely guarded information about the NSA. Tor Tor is a collection of privacy tools that enables users to mask information about who they are, where they are connecting to the Internet, and in some cases where the sites they are accessing are located. Tails One of the most robust ways of using the Tor network is through a dedicated operating system that enforces strong privacy- and security-protective defaults. SecureDrop Also from the Freedom of the Press Foundation comes SecureDrop, a whistleblower submission system designed for journalists who wish to protect the anonymity of their sources. GPG Encryption

Fichez les tous ! Ce mercredi, dans une relative discrétion, l'Assemblée nationale a adopté un texte permettant de ficher la quasi totalité de la population française. Dénommé "Fichier des gens honnêtes", il contiendra les données privées de 60 millions de personnes. Un tel fichier a déjà existé dans l'histoire. En 1940. L’Assemblée nationale a adopté ce 1er février 2012 le texte prévoyant le fichage des empreintes digitales et des photographies numérisées de 60 millions de “gens honnêtes“, pour reprendre l’expression du rapporteur (UMP) de la loi au Sénat, François Pillet, qui avait qualifié la proposition de “véritable bombe à retardement“. MaJ : les députés doivent d’abord débattre de la mise en oeuvre du principe de précaution, et ne pourront donc pas discuter de la proposition de loi avant la fin de l’après-midi. MAJ, 19h30 : la création du fichier a été adoptée par un hémicycle ne comportant qu’une dizaine de députés. Le nombre de faux a chuté de 24% Un précédent détruit à la Libération

Tous des gros cons ? Il y a quelques jours, je me faisais interpeller sur Twitter : Oui, je sais, il y a un gros mot dans ce tweet... Mais ne vous arrêtez pas à ça car c'est un moyen comme un autre d'attirer l'attention et sur le fond il a peut être raison... En effet, si on se réfère à la vision basique qu'ont les gens sur le téléchargement illégal, il y a 2 catégories de personnes... A la bonne époque, celle d'eMule et de Bittorrent, c'était le partage qui était à l'honneur. Mais avec l'arrivée de la loi Hadopi, la donne a changé... du peer 2 peer, une majorité de gens sont passés au téléchargement direct : Megaupload, Rapidshare, dl.free.fr, Fileserve, Gigaup...etc. Je reviens sur le concept de pirate... Des gens qui achètent légalementDes irréductibles pirates qui ne lachent pas un centime pour une oeuvreDes pirates qui payent pour télécharger illégalement Ces derniers sont-ils plus pigeons que les premiers (ou des "gros cons" comme le dit dabYo) ? Tout le monde est fautif... [Photo]

Related: