background preloader

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie
Le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, conscient que toutes les manifestations de racisme et d'antisémitisme constituent une menace contre le vivre ensemble, dont l'école doit rester le lieu privilégié, entend poursuivre son action avec détermination : d'une part par des mesures éducatives et de prévention pour sensibiliser les élèves ;d'autre part, par la condamnation et la sanction ferme et systématique de tout acte raciste, antisémite et xénophobe. Les actions engagées dans les académies et les établissements scolaires sont menées en partenariat avec les collectivités territorales et des associations agréées. Un partenariat lie par convention (signée en 2011) le Mémorial de la Shoah au ministère pour mettre des ressources à disposition des enseignants. Dans ce cadre, le Mémorial a réalisé un site internet Enseigner l'histoire de la Shoah, mis en ligne en mars 2012, destiné aux enseignants de l'école élémentaire, du collège et du lycée.

http://eduscol.education.fr/cid46683/agir-contre-racisme.html

Related:  elodiedrgRacismelaicite

Le Monde: Résultat de l'enquête PISA. L’édition 2015 de cette enquête, publiée par l’OCDE et qui porte sur 72 pays, révèle de nouveau un système éducatif profondément inégalitaire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mattea Battaglia et Aurélie Collas Les enquêtes sur l’école passent, et le diagnostic ne varie pas : notre système éducatif est profondément inégalitaire. S’il sait produire une élite, il se révèle incapable de résorber son « noyau dur » d’élèves en échec scolaire, qui sont principalement issus de milieux défavorisés.

Déclaration sur la race et les préjugés raciaux: UNESCO Préambule La Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, réunie à Paris, en sa vingtième session, du 24 octobre au 28 novembre 1978, Reconnaissant que, plus de trois décennies après la fondation de l'Unesco, ces principes ont la même force qu'à l'époque où ils ont été inscrits dans son Acte constitutif, Consciente du processus de décolonisation et des autres mutations historiques qui ont conduit la plupart des peuples anciennement dominés à recouvrer leur souveraineté, faisant de la communauté internationale un ensemble à la fois universel et diversifié et créant de nouvelles possibilités d'éliminer le fléau du racisme et de mettre fin à ses manifestations odieuses sur tous les plans de la vie sociale et politique, dans le cadre national et international, Ayant à l'esprit les quatre déclarations sur la question raciale adoptées par des experts réunis par l'Unesco,

Valeurs de la République : des ressources pour vous accompagner (1/3) Mobilisé pour soutenir, avec tous les acteurs et partenaires de l’École, la défense des valeurs de la République et pour permettre à l’ensemble des élèves de se les approprier, Réseau Canopé vous propose : un dossier destiné à la formation : il développe le thème de la laïcité. Il définit ce terme, le contextualise et en explique les enjeux. Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au Ministère, y détaille en vidéo les quinze articles de la Charte de la laïcité, présentée le 9 septembre 2013.

Éduquer contre le racisme et l'antisémitisme La persistance des stéréotypes du racisme anti-Noirs Le racisme anti-Noirs définit les attitudes, comportements et discours d’hostilité à l’égard des « Noirs », terme d’assignation qu’il faut considérer dans toute sa subjectivité et son hétérogénéité. Si ce racisme partage certains ressorts et effets avec d’autres racismes, il importe de rappeler ses temporalités historiques et caractéristiques propres. Education.gouv: Explication de la semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme L'éducation pour agir contre le racisme et l'antisémitisme Le 21 mars a été proclamé "Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale" en 1966 par l'Assemblée générale des Nations Unies. Alors que la loi du 8 juillet 2013 a réaffirmé avec force la mission de l’école de faire acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité, il apparaît nécessaire de redonner une impulsion nationale forte aux actions éducatives menées dans le champ de la prévention du racisme et de l’antisémitisme, de la défense et de la promotion des Droits de l’Homme et des principes fondamentaux de la République. La Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme se déroule du 18 au 26 mars 2017. L'éducation contre le racisme et l'antisémitisme, à travers les projets pédagogiques menés au cours de l'année scolaire, contribue à : Des pistes d'action pour sensibiliser les élèves

Des affiches pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme « Eduquer contre le racisme et l’antisémitisme : une campagne pour prévenir les violences et les discriminations xénophobes à l’école » Dans le cadre de la semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche lance une campagne nationale pour sensibiliser et prévenir collégiens et lycéens aux discriminations à caractère raciste et antisémite. Réalisée avec la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partenaire agréé du Ministère, cette campagne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan national d’actions présenté le 17 avril 2015 visant à renforcer l’offre de ressources consacrées à la lutte contre ces formes de discriminations. Cette campagne présente 4 affiches mettant chacune en exergue une citation d’un personnage illustre, renvoyant aux luttes menées au cours de l’histoire pour atteindre l'égalité des droits. Antoine de Saint-Exupéry Biographie

Onze mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République Après les attentats qui ont visé le cœur des valeurs républicaines, Najat Vallaud-Belkacem a présenté onze mesures issues de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, jeudi 22 janvier 2015. Transmission des valeurs républicaines, laïcité, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. La grande mobilisation pour les valeurs de la République est celle de toute l'École, y compris l'enseignement agricole et l'enseignement privé sous contrat.

Prévenir la radicalisation en milieu scolaire - Prévention de la radicalisation Enjeux du plan de prévention Contexte et acteurs du plan d'actions de prévention Depuis la mise en place de la politique de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes, sous l'égide du ministère de l'intérieur, le 23 avril 2014 (circulaire aux préfets en date du 29 avril 2014), le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPD-R) est chargé de l'appui méthodologique et cordonne le plan d'actions de la prévention, avec les ministères concernés dont le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR). La circulaire du Premier ministre du 13 mai 2016 a renforcé l'ensemble du dispositif à l'échelon territorial afin de développer la politique de prévention mise en place depuis 2014. Le dispositif mis en place par le ministère de l'intérieur s'appuie sur : Définition de la radicalisation

INED: Comment se construisent les inégalités scolaires au fil des trajectoires des élèves ? Le collège unique… et après ? Un des intérêts de l’enquête est de suivre les mêmes élèves dans le temps à travers divers lieux du système scolaire : l’école primaire, le collège, le lycée général et la voie professionnelle. Or, si les inégalités semblent fortes à la fin du collège, si les difficultés des élèves des classes populaires au lycée général et technologique (GT) sont anticipées au moment de l’orientation de fin de 3e, la réussite scolaire des élèves des classes populaires n’est assurée ni en lycée GT, ni au sein de la voie professionnelle. Authentication CAS nécessaire ! Le racisme anti-Arabes et ses ancrages historiques L’expression « racisme anti-Arabes » désigne traditionnellement des manifestations d’hostilité, de rejet et de haine s’exerçant à l’encontre d’individus collectivement – et improprement – désignés par le vocable « Arabes ». Le monde arabo-musulman Ce vocable fait d’abord référence à une aire géographique et civilisationnelle qui coïncide avec les territoires d’expansion par la conquête musulmane entreprise à partir du VIIe siècle. Le regard porté sur cet « Autre » s’est construit à travers des contacts séculaires fondés sur des échanges économiques et des transferts culturels, ainsi que sur des frictions et des guerres.

La charte de la laïcité à l'école expliquée en video Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au ministère de l'Éducation nationale, détaille en vidéo le contenu des 15 articles de la charte de la laïcité à l'école. Le préambule de la charte de la laïcité reprend l’article l-111.1 du code de l’éducation : La Nation confie à l’école la mission première de transmettre et de faire partager les valeurs de la République. L'article 1 La France est une République indivisible,laïque, démocratique et sociale. Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015 Afin d’accompagner les débats et les échanges au sein des établissements scolaires, des dossiers comprenant des textes et des vidéos sont mis à disposition des équipes éducatives par Réseau Canopé.Ils permettent d’évoquer des sujets sensibles comme le meurtre et la mort, les phénomènes de radicalisation et de complotisme et précisent des termes comme le terrorisme, l’islamisme et Daesh... Ils donnent également des pistes pour aborder avec les élèves des valeurs de la République et de la citoyenneté. Ce que nous défendons, c'est notre patrie, mais c'est bien plus que cela, ce sont les valeurs d'humanité. François Hollande, le 14 novembre 2015. Pourquoi une minute de silence ?

Le café pédagogique: Interview de Francoise Cahen concernant l'égalite filles-garçons. Comment favoriser jusque dans la classe l'égalité filles-garçons ? Professeure de lettres au Lycée Maximilien Perret d´Alfortville, Françoise Cahen a lancé il y a quelques mois une pétition au fort retentissement contre le sexisme des programmes de littérature en terminale L : jamais encore une auteure n'y a été proposée à l'étude, dans des classes qu'un système discriminant compose pourtant essentiellement de filles ... Elle montre ici combien chaque enseignant.e peut tenter d'agir à son niveau pour transformer les représentations et les habitudes, pour combattre les déterministes et le fatalisme. Combien pour "secouer la société" il faut aussi travailler à l'égalité en soulevant les questions de la formation et de l'orientation.

Related: