background preloader

La prise de notes

La prise de notes
Méthodes et techniques ► Fiches techniques ► vous êtes ici Fiche technique Introduction La prise de notes sert à garder une trace écrite d’une intervention orale, d’un cours, ou d’une recherche personnelle. Elle permet de noter, bien plus rapidement que sous la dictée, les informations nécessaires. Son objectif est la mémorisation : elle permet de retenir l’essentiel d’un cours par exemple. Prendre des notes, ce n’est pas tout noter, c’est-à-dire recopier un article de dictionnaire, retranscrire tout ce que dit un professeur, etc. De la clarté Pour avoir des notes claires : On écrit toujours les titres des chapitres à la même distance de la marge de gauche. La chasse aux erreurs ● Recopier sans faute les mots nouveaux qui sont notés au tableau. Le paralogisme et le sophisme ● Certains écrivent chaque nouvelle subdivision dans une couleur différente. Exemples : Av. = avant ; c-à-d = c’est-à-dire, env. = environ, ex. = exemple, s. = siècle, seult. = seulement, etc. = et cætera, etc.

http://www.espacefrancais.com/la-prise-de-notes/

Related:  legaffyecartan

La prise de notes et son exploitation - Les Amphis de France 5 La prise de notes et son exploitation La prise de notes doit être un outil au service d'un travail efficace, qu'il est utile d'améliorer. Elle est le reflet de ce qu'on a besoin de savoir. Stratégies de recherche Internet efficace : Dossier pratique Comment apprendre à rechercher sur Internet avec efficacité ? Le dossier pratique Recherche Internet efficace : les stratégies de base (27 pages, en pdf) explicite comment mener une recherche sur Internet en tenant compte de techniques et de nombreuses astuces très judicieuses de par leur choix. Stratégies de recherche sur Internet : bonnes pratiques et astuces

Boris Cyrulnik : « Peu d’enseignants ont conscience de leur impact affectif sur les enfants » Vous avez cosigné une tribune du Monde intitulée « Contre l’école inégalitaire, vive le collège du XXIe siècle ». Qu’est-ce qui vous a motivé à entrer dans le débat autour de la réforme du collège ? C’est le constat que l’école a perdu sa capacité d’intégration : intégration des enfants des classes sociales défavorisées et intégration des enfants issus de l’immigration. Dans ma génération, seuls 3% des enfants faisaient des études supérieures, mais lorsque j’étudiais la médecine, il y avait plus de 10% d’enfants « pauvres », contre moins de 2% actuellement. Désormais, en France, faire un bon parcours scolaire suppose d’abord d’habiter dans les quartiers où sont situés les bons lycées et d’avoir accès à la culture. Car ce n’est pas la pauvreté qui provoque l’échec scolaire, c’est l’éloignement des sources de culture.

La prise de notes (site canadien) Avez-vous de la difficulté à écouter le professeur et à prendre des notes en même temps? Trouvez-vous difficile de lire ou de comprendre les notes de cours que vous avez prises? Avez-vous de la difficulté à demeurer attentif en classe? Êtes-vous parfois dans la lune durant vos cours? Avez-vous déjà quitté un cours sans pouvoir vous rappeler la matière présentée? Projet d'écriture collaborative - Lycée pro_Documentation Voici un témoignage du lycée des métiers Gustave Eiffel d’Ermont : Après une première expérience positive d’écriture collective sur TNI autour de la biographie de Camille Claudel, une professeure de Lettres-Histoire et la professeure documentaliste du Lycée des métiers Gustave Eiffel (Ermont) ont décidé de voir « plus grand » : faire écrire aux 24 élèves de la classe de 1SEN une lettre ouverte à l’Onu pour dénoncer le travail forcé des enfants au xxie siècle, à l’aide de l’outil d’écriture collaborative en ligne Edupad puis du TNI… pour une écriture à huit puis vingt-quatre puis quarante-huit mains ! En amont, les élèves se sont informés sur l’esclavage moderne à travers une étude de documents en EMC, complétée par la lecture du roman Iqbal, un enfant contre l’esclavage de Francesco D’Adamo. édupad élèves

Sur son blogue Didactique professionnelle, Henri Boudreault Ph.D., professeur en formation professionnelle et technique à l'Université du Québec à Montréal, a publié l'an dernier une de ses présentations, "L'apprenant adulte en enseignement individualisé". Le didacticien y explique l’utilisation de treize outils "permettant de mettre en place une démarche d’enseignement différencié à l’éducation des adultes en formation professionnelle". Il propose des instruments pédagogiques pour assurer un tel enseignement et mentionne que la particularité de la formation professionnelle aux adultes serait qu'on y enseigne des compétences à des personnes pour lesquelles "l’adhésion à la formation, le sens et la pertinence des apprentissages jouent un rôle essentiel".

6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés La création de nuage de mots-clés est une façon simple de cartographier des idées, des champs sémantiques, des concepts, d’évoquer des notions essentielles… Et de mettre en forme via des réglages (couleur, taille des mots, position dans l’espace, jeu de polices de caractère…) un instantané visuel qui offre une forme de représentation synthétique pour l’internaute et la personne. Ce type de mode cartographique peut être utilisé en gestion de projet, pour de la formation, de l’analyse de texte, du remue-méninges (brainstorming)… Voici 6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés : Wordle Il s’agit de l’outil le plus connu de création de nuage de mots-clés. Il offre de nombreuses possibilités de paramétrage et de personnalisation des nuages générés.

documentation - le document de collecte et la culture numérique En préambule à la question de la pédagogie et de l'enseignement, il faut prendre en compte la totale mutation du statut du document numérique que décrit très bien Bruno Latour : "Tout se passe comme si l’on avait dérelié les ouvrages, découpé les revues en articles distincts dont chacun circule à part, puis libéré chaque document cité pour le renvoyer à d’autres documents dont la nature, la dimension, la circulation, le commentaire, obéissent à des règles d’usage, à des habitudes de lecture, à des droits d’accès, à des business plans totalement différents... On partait de documents, voilà qu’on se trouve devant des « paysages de données » [Latour, 2011].

Related: