background preloader

L'héritage : Le vrai bilan complet des 5 ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée

L'héritage : Le vrai bilan complet des 5 ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée
J'ai la nette impression qu'un grand nombre de Français ont oublié les quelques années passées et le bilan que la gauche a trouvé à son arrivée récente au pouvoir. Alors il m'a semblé intéressant de dresser un bilan le plus complet possible pour que les mémoires des cancres et des poissons rouges y compris dans la presse, puissent se remémorer d'où l'on vient et dans quel état Sarkozy a laissé la France.A l'image de son parcours personnel au RPR puis à l'UMP, son quinquennat aura été chaotique, lui qui vantait aux Français une "République irréprochable". (Mise à jour 11 mars 2014 ci-dessous) Voici la compilation des données concernant l'etat de la France au départ de Nicolas Sarkozy : - 2,46 millions d’euros de salaire moyen, soit 150 Smic, pour les patrons du CAC40, - 37,4 milliards d'euros de dividendes versés aux actionnaires des sociétés du CAC40 - 70 milliards de déficit commercial (commerce extérieur) en 2011 (39,1 milliards en 2007) Sa représentation sous forme de graphiques : Impôts :

http://www.perdre-la-raison.com/2012/09/lheritage-le-vrai-bilan-complet-de.html

Related:  marcrassePOLITIQUE ACTUELLENos représentants des INÉGALITÉS...gouvernement

Un article de Liberté paru le 4 août faisait le point sur le voyage du maire, Romain Bail, aux USA. On a retenu les propos d'un gosse parti en voyage scolaire alors qu'il est maire d'une commune du littoral, littoral qu'il déserte pendant la saison pour aller se promener comme il l'a d'ailleurs fait pendant deux mois au printemps ! Que du rêve ! . Aujourd’hui encore – à propos de l’affaire SFR-Numéricable — Arnaud Montebourg a donné l’image la plus détestable de ce qui tue la France: un mode de gestion Étatique non seulement autocratique et autoritaire, mais également menaçant (si on n’agit pas comme le Gouvernement l’a décidé, c’est le chantage au contrôle fiscal…)… Le Français croit malheureusement qu’il va suffire d’une élection politique pour que tous les problèmes soient magiquement réglés. Mais le mal est beaucoup plus profond et de nature plus “anthropologique” … La France est boquée à cause d’un mode de décision “top-down”, et d’un système de management autoritaire qui n’est pas seulement démotivant mais totalement inefficace dans le monde moderne où les décisions doivent être de plus en plus décentralisées. Le linguiste britannique Richard D. Lewis a réalisé une comparaison très intéressante des différents systèmes de leadership dans une vingtaine de pays.

Il faut sortir des dogmes de la finance Le Figaro nous indique également que le PDG d'AXA serait un proche du 1er ministre. Pour comprendre un peu ce que représente Henri de Castries (on ne prononce pas le i) vous trouverez ci-dessous une vidéo intitulée : « Le travail, c'est la liberté ! » ou le PDG d'AXA déroule devant un parterre trié sur le volet, Fillon, Attali, Chartier et bien d'autres personnalités de droite, un discours sur la liberté de jouir spéculer travailler sans entraves. Pour de Castries (à 12mn sur la vidéo), le jour de la retraite c’est le jour de la mort... et le meilleur est à suivre dans la « non liberté de travailler le samedi et le dimanche » Pour info Monsieur de Castries n’a pas de soucis financiers, sa rémunération a augmenté de +12,5% en 2014 pour atteindre la somme de 5 323 146 € (source Capital)

40000 troupes de l'OTAN vont mettre en scène de gigantesques jeux de guerre européens Les gouvernements occidentaux considèrent de plus en plus les citoyens comme des menaces, les accablant d'impôts, interdisant les manifestations ou les limitant par des arrestations arbitraires (exemple du bonnet rouge). Répétition générale en vue de la balkanisation de l'Europe ? ou bien comme l'affirme RT une provocation pour la Russie ? Après le retrait en 2014 d'Afghanistan, l'OTAN va mettre en scène d'immenses jeux européens de guerre impliquant 40000 soldats, environ sept fois la taille des récents exercices dans la mer Baltique, avec les critiques, dans cette période de crise frappant l'UE, qui appellent cela un gaspillage d'argent.

Clearstream, la finance occulte révélée au grand jour par Denis Robert Un conseil aux lecteurs : sauvez-là bien cette émission. C’est une série de 6 documentaires qui passe sur France 5 le Dimanche soir (les 2 premiers épisodes ont été diffusé dimanche dernier). Et les sujets traités vont bien au delà de la seule affaire Clearstream. Les contrats d’armements sulfureux sur lesquels les affaires sortent maintenant sont traités et expliqués de manière très claire.

Taxe d'habitation 2016 : calcul, exonération, ce qu'il faut savoir - mercredi 23 mai 2012 15:33 | Mise à jour le lundi 5 septembre 2016 11:11 Si vous disposez d'un logement au 1er janvier, vous devez en principe payer la taxe d'habitation, que vous soyez propriétaire ou locataire. Mais savez-vous si vous en êtes exonéré ?

ouest-france Bruno Le Maire, promesse d'avant attentat, il faut le reconnaître, va terroriser les terroristes à l’extérieur en doublant les moyens de l'Armée. Jean-François Copé à l’intérieur en créant des unités spéciales. Henri Guaino va installer des lance-roquettes au milieu des foules pour les... protéger. Et tous, de Nicolas Sarkozy (le plus décent hier à Nice) à Alain Juppé, vont en plus baisser la dépense publique entre 80 et 120 milliards. Tout est la faute à Hollande. D’ailleurs, il n’y a qu’en France que surgissent de pareils drames. Comment fonctionne le financement des groupes et des partis ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Patrick Roger Comme le reconnaît le règlement de l'Assemblée nationale, les députés peuvent se regrouper par affinités politiques. Les groupes contribuent aux procédures législatives et de contrôle de l'action du gouvernement, et bénéficient à ce titre d'un financement pris sur le budget annuel de l'Assemblée (530 millions d'euros en 2013, dont 518 millions de dotations de l'Etat).

Ce texte vous aidera peut-être à savoir de quel bord politique vous êtes… Bonsoir. Je tiens tout d’abord à remercier ceux qui ont participé à ma petite « enquête » (En effet, suite à mon questionnaire publié précédemment sur la page, certains membres ont bien voulu me répondre). Ayant eu par le passé quelques échanges avec certaines personnes (parmi les membres de la page mais aussi dans la vie réelle, associative, etc), certaines m’ont avoué qu’elles étaient parfois quelque peu perdues et qu’elles avaient grande peine à se situer (politiquement parlant). Et qui sommes-nous pour leur en tenir rigueur ? Actuellement, il semble exister dans le champ politique (j’entends appareil politique stricto sensu, du moins avec les partis importants) une grosse confusion, des mélanges de « genre » doublée d’opportunisme, carriérisme, de quête de gros sous, le tout dans un contexte assez tendu. Il s’ensuit qu’on aura des gens ne tenant point leurs promesses une fois au pouvoir, appliqueront une politique autre que leur programme initial.

Related: