background preloader

Fonctionnement des écoles - Les écoles maternelles et élémentaires publiques

Fonctionnement des écoles - Les écoles maternelles et élémentaires publiques
Le bon fonctionnement des écoles, qui n'ont pas le statut d'établissement public, résulte de la coopération entre différentes instances. Celles-ci se conforment à une réglementation qui permet de garantir l'accueil et l'éducation des jeunes élèves. Répartition des compétences entre l'Etat et la commune Les compétences respectives de l'Etat et de la commune en matière de gestion de l'école sont précisément définies. L'Etat fixe les programmes nationaux et prend en charge le recrutement, la formation et la rémunération des personnels enseignants. Le directeur d'école, nommé parmi ces derniers, veille au respect de la réglementation et au déroulement des enseignements au sein de l'école. La commune est propriétaire des locaux scolaires et en assure la construction, la reconstruction, l'extension, les grosses réparations, l'équipement et le fonctionnement. Ouverture de l'école sur le monde Lieu d'acquisition des savoirs, l'école se doit d'être ouverte sur le monde qui l'entoure.

http://eduscol.education.fr/cid47767/fonctionnement-ecoles-primaires.html

Related:  CRPE 2ème épreuve orale: CSELes relations avec la collectivité territorialeTRCNEDATConc

Citoyenneté - Les valeurs de la République L'École transmet les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité ; laïcité ; refus de toutes les discriminations. Les élèves étudient les grands textes qui les fondent. Il appartient à l'ensemble des adultes qui interviennent auprès des élèves dans l'exercice de leurs fonctions de faire partager ces valeurs. « Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l'école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Le droit à l'éducation est garanti à chacun afin de lui permettre [...] d'exercer sa citoyenneté. » (loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 - art.2). SMA - Mise en oeuvre de la loi n° 2008-790 du 20 août 2008 créant un droit d'accueil au profit des élèves des écoles maternelles et élémentaires - Menb0800708c La loi n° 2008-790 du 20 août 2008 crée un droit d'accueil au profit des élèves des écoles maternelles et élémentaires. La présente circulaire a pour objet de préciser les conditions de mise en œuvre de ce droit. I - Organisation du service d'accueil dans les écoles publiques A) Rôles respectifs de l'État et de la commune 1) Organisation par l'État

Fonctionnement des écoles - Surveillance des élèves L'institution scolaire assume la responsabilité des élèves qui lui sont confiés : il lui appartient de veiller à ce qu'ils ne soient pas exposés à subir des dommages et qu'ils n'en causent pas à autrui. Cette responsabilité s'étend à l'intérieur des locaux scolaires ainsi qu'à l'extérieur dès lors que des enseignements s'y déroulent. Elle concerne les enseignants ainsi que toute personne qui participe à la mission éducative de l'école. Histoire de l'éducation en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système éducatif français a connu d'importantes évolutions à travers l'histoire. Ces évolutions n'ont pas été continues, mais cette histoire est marquée par un accès de plus en plus large à l'enseignement, depuis l'Ancien Régime jusqu'à nos jours. Longtemps réservé à une certaine élite, l'enseignement a connu une démocratisation importante. La question de l'enseignement est soumise à des enjeux politiques, idéologiques et économiques qui contribuent à nourrir son histoire.

Les collectivités territoriales La commune Propriété des écoles La commune a la charge des écoles publiques établies sur son territoire. Elle est propriétaire des locaux et en assure la construction, la reconstruction, l'extension et les grosses réparations. Elle gère les crédits d'équipement, de fonctionnement et d'entretien des écoles. MENE1504759A Article 1 - Le programme d'enseignement de l'école maternelle est fixé conformément à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - Les dispositions relatives au programme de l'école maternelle figurant à l'annexe de l'arrêté du 9 juin 2008 susvisé sont abrogées. Article 3 - Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2015. Article 4 - La directrice générale de l'enseignement scolaire est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Un décret limite fortement le redoublement Le redoublement devient très exceptionnel. Les élèves en difficulté beaucoup moins. Le Journal officiel du 20 novembre publie le décret limitant le redoublement à 2 cas de figure : une interruption de la scolarité ou le refus d'orientation en 3ème et 2de. Dans les autres cas le redoublement n'est plus possible. Pour autant le texte ne prévoit rien d'autre pour accompagner ces élèves en difficulté que les mesures habituelles. L'inscription à l'école élémentaire À quel âge ? L'instruction est obligatoire à partir de 6 ans. Les enfants sont inscrits à l'école élémentaire à la rentrée scolaire de l'année civile au cours de laquelle ils atteignent l'âge de 6 ans.

Protection de l'enfance - Protection de l'enfance et Ecole La ratification par la France, le 2 septembre 1990, de la convention des droits de l'enfant, en particulier son article 19, a institué la nécessaire prise en compte, par les institutions et l'ensemble des citoyens, du droit de l'enfant à être protégé de toute forme de maltraitances. Les parents sont les premiers protecteurs de leur enfant. L'autorité parentale est définie dans l'article 371-1 du Code civil comme "un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l'intérêt de l'enfant". Lorsque les parents rencontrent des difficultés dans l'exercice de leur responsabilité, la législation prévoit deux modes de protection : la protection administrative, sous l'autorité du président du conseil départemental et la protection judiciaire sous l'autorité de la justice. Définition de la protection de l'enfance Au-delà des enfants maltraités, la protection de l'enfance concerne les mineurs en danger ou en risque de l'être.

Obligations de service : 108 heures pour les professeurs des écoles (B.O. 21 février 2013) » VousNousIls La circulaire sur les 108 heures annuelles de service hors enseignement des enseignants du premier degré a été publiée au Bulletin Officiel. Une nouvelle circulaire définit les obligations de service des personnels enseignants du premier degré. Outre les 24 heures hebdomadaires d’enseignement, les enseignants doivent trois heures de service supplémentaire par semaine, soit 108 heures par an. Ces 108 heures sont décomposées de la manière suivantes : Quentin Duverger

CLAS Créé en 2000, le contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS), dont les principes ont été précisés par la Charte nationale de l’accompagnement à la scolarité de 2001, contribue à soutenir, année après année et en dehors du temps de l’école, environ 170 000 enfants et jeunes dans leur travail personnel scolaire. Il s’agit d’actions d’aide aux devoirs, d’apports méthodologiques, d’activités culturelles et plus généralement une pédagogie de détour visant à leur redonner confiance. Les familles trouvent un accueil, des conseils, un accompagnement dans les différentes étapes de la scolarité et, si elles le souhaitent, peuvent s’impliquer dans l’encadrement des actions.

Fonctionnement des écoles - Sorties scolaires : vos questions, nos réponses Cette page rassemble les réponses aux questions les plus fréquemment posées à l'administration au sujet des sorties scolaires dans le premier degré. Elles sont regroupées par thèmes. La question du financement des sorties scolaires dans les collèges et lycées est développée dans la page second degré. Modalités de financement pour les sorties scolaires Quelles sont les différentes possibilités de financement des sorties scolaires ?

L'école numérique La stratégie pour faire rentrer l'école dans l'ère numérique vise à développer un écosystème global de l'e-Education, depuis les contenus et services jusqu'au matériel. Elle s'appuie sur la mobilisation coordonnée des différents acteurs pour mettre en place les conditions optimales d'un développement harmonieux et efficace des usages, des ressources, des équipements, des infrastructures, de la formation des enseignants et des compétences numériques des élèves. Le PLAN NUMÉrique à l'école 1 milliard d'euros : c'est la somme dédiée, sur 3 ans, au plan numérique à l'école Annoncé le 7 mai 2015 à l'issue d'une grande concertation, le plan numérique prévoit le déploiement d'1 milliard d'euros sur trois ans qui permettront de : former des enseignants et personnels, développer de ressources pédagogiques accessibles, financer des ordinateurs ou des tablettes.

L’école change avec le numérique – Guides à l’usage des collectivités De nouveaux matériels et usages font régulièrement leur apparition, les sollicitations commerciales sont parfois fortes. Ce guide se fixe pour objectif de préciser les usages du numérique à l’école, d’apporter des réponses techniques possibles, et ainsi d’aider l’ensemble des acteurs à opérer des choix raisonnés pour une bonne intégration du numérique dans les pratiques de classe. Outil d’information, ce guide accompagnera le dialogue lors des projets d’équipement entre les partenaires qui pourront faire appel avec profit au conseiller TICE, collaborateur de l’inspecteur de l’éducation nationale de la circonscription. Développer le numérique à l’école Guide à l’usage des collectivitésAnna Angeli, Jean-Michel Perron, Laure Martin-Le Mével, Florence Durand-Tornare

Related: