background preloader

Déscolariser la société - Propos recueillis par Xavier Molénat, article Sociologie

Déscolariser la société - Propos recueillis par Xavier Molénat, article Sociologie
En publiant Faits d’école, le sociologue François Dubet revient sur quinze ans d’enquêtes et d’interventions publiques autour du système scolaire, et plaide pour un véritable débat autour des objectifs à lui donner et des moyens pour y parvenir. Des lycéens aux élèves du primaire en passant par les collégiens et les étudiants, François Dubet a dans les années 1990 scruté tous les échelons du système français d’enseignement. Dans la continuité de son enquête sur la « galère » des jeunes (1987), il a cherché à comprendre l’institution scolaire à travers l’expérience qu’en avaient tous ceux sur qui elle agissait – ou, du moins, était supposée agir. Les ouvrages qu’il en a tirés (Les Lycéens, 1991, À l’école, 1996), apportant un regard neuf et parfois cinglant sur l’enseignement en France, ont connu un succès inhabituel pour des travaux de sociologie. F. Quelle perspective était la vôtre lorsque vous vous êtes intéressé à l’éducation ? Troisième et dernier constat : le système est cruel. Related:  Système éducatif françaisPédagogie/ Psychologie

Plus de 200 cours universitaires en ligne ! Bonjour, Si vous avez soif d'apprendre ou si vous avez des compétences à acquérir ou à consolider, n'hésitez pas à jeter un oeil à ces sites de cours en ligne, peut-être allez-vous y trouver votre bonheur : * www.coursera.org * www.udacity.com * www.edx.org Près de 40 universités mondialement réputées proposent depuis quelques mois déjà, de vrais modules de cours complets dans des domaines aussi variés que les arts, l'histoire, la littérature, la finance, les biologie, la médecine, l'informatique et les mathématiques. Leur but ? En stade d'expérience au début de l'année 2012, de nombreuses universités ont rejoint leur réseau et ont déjà permis à des centaines de milliers de personnes de suivre leurs cours. Il s'agit de cours en ligne d'une durée variable de 5 à 12 semaines, conçus et dirigés par des professeurs enseignants experts dans leur domaine.

Education : les 5 bonnes statistiques du système français Eric Charbonnier, expert à l'OCDE, décrypte aujourd'hui 5 sta­tis­tiques éduca­tion pour les­quelles la France n'a pas à rou­gir de la com­pa­rai­son avec ses voi­sins euro­péens et internationaux. Souvent décrié pour ses mau­vais résul­tats dans les études inter­na­tio­nales, le sys­tème éduca­tif fran­çais s'en sort pour­tant bien sur plu­sieurs points, rare­ment mis en évidence. Eric Charbonnier, expert éduca­tion à l'OCDE, liste aujourd'hui les 5 bonnes sta­tis­tiques de l'école fran­çaise. 1. L'ouverture de l'école mater­nelle fran­çaise "au plus grand nombre". 2. 3. 4. 5.

Enseignement: Des résultats PISA "encourageants" selon Schyns Belgique La ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Martine Schyns (cdH) a accueilli avec satisfaction les résultats de l'étude Pisa sur les performances des jeunes de 15 ans, saluant notamment les progrès réalisés par la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2009. "Je souhaite adresser un message positif et de confiance aux différents acteurs scolaires, mais sans occulter nos faiblesses", a réagi mardi midi la ministre lors d'une conférence de presse organisée après la publication de l'étude internationale. Mme Schyns a notamment salué la progression enregistrée en Fédération par rapport à 2009 en mathématiques et en lecture, ce qui "nous place au-dessus de la moyenne de l'OCDE et de l'Union européenne", a-t-elle jugé. Elle a toutefois reconnu qu'il restait "du chemin à parcourir" dans le domaine des sciences. "Ces résultats sont encourageants et je voudrais les dédier aux enseignants. La Communauté française loin derrière la Flandre "Un an de retard sur la Flandre"

Scolaire et périscolaire may68 a écrit:Pas sûr que tout le monde réagisse pareil : à Paris les directeurs pourront être aussi directeurs du périsco donc à partir de là un beau mélange se prépare au nom du biendeszenfants ! Je pense que la mise en place de mesures visant à l'encadrement de la jeunesse va s'accélérer. L'école deviendrait obligatoire - alors que c'est l'instruction qui l'est actuellement. Elle ne serait plus un lieu d'instruction mais d'éducation, un "lieu de vie" comme disent les progressistes. Le débat éducation/instruction est ancien, la Révolution française l'a d'abord exposé avec tout l'enthousiasme et la clarté dont sont porteurs les moments révolutionnaires, et il a penché d'un côté et de l'autre selon les époques. Rabaut-Saint-Etienne (1743-1793), Projet d’éducation nationale « Le plus grand service à rendre à la société serait peut-être d’imaginer une méthode qui rendit l’instruction destinée à la classe inférieure et indigente de la société plus difficile et plus longue...

Le conflit cognitif: le provoquer ou l'éviter? Ou pourquoi beaucoup de profs et d'élèves perdent leur temps! Je réfléchis ici à ce concept. Je ne suis pas un spécialiste de Piaget d'où il nous vient. Non, j'ai été initié à sa théorie il y a longtemps dans mes cours de psychologie, car c'est un théoricien marquant et incontournable dans l'histoire de la compréhension du développement de l'intelligence. En bref, Piaget, l'idée du conflit cognitif et le constructivisme de la réforme C'est généralement de sa théorie constructiviste qu'émane ce concept pour comprendre l'aspect dynamique de sa théorie du développement de l'intelligence. Bon, je ne veux pas refaire la théorie de Piaget, mais m'arrêter à un de ces concepts que les socio-contructivistes ont repris à leur compte et qui, dans le cadre de leur théorie, m'apparaît être dénaturé, voire complètement détourné de son sens. Le concept de conflit cognitif parle simplement du fait que l'enfant se retrouve parfois devant des situations qui exigent de lui d'aller au delà de son fonctionnement jusque-là acquis au plan cognitif. Cherchez l'erreur?

Formation continue : Faut-il reconnaître l’autoformation spontanée des enseignants ? La promenade géologique que vous faites comme professeur de SVT, la participation à une liste de discussion, la lecture régulière du Café pédagogique : tout cela participe de votre formation continue. Faut-il que le ministère le reconnaisse ? La question est posée dans le rapport que les inspecteurs généraux Dominique Rojat et Christine Szymankiewicz ont rendu en février 2013 et que le ministère publie ce 25 juillet. La proposition signe le bilan misérable d’une formation continue des enseignants en situation critique sur le plan budgétaire. Une réalité qui risque d’être durable. Une érosion ancienne A vrai dire la baisse des moyens de la formation continue des enseignants est ancienne. Recentrage Formation spontanée et formation du pauvre Le rapport voit bien le ministère négocier « des tarifs préférentiels aux activités culturelles associées à la discipline enseignée. Comment encourager la formation ? Le rapport réalisé pour la formation à distance François Jarraud Le rapport

Idée reçue (1) : « le niveau baisse » | L’instit’humeurs Il y a quelques jours paraissait une étude de l’OCDE intitulée PIAAC et qui évalue les compétences des adultes de 24 pays. Les résultats ont été rapidement commentés par la presse grand public, pour dire qu’une fois de plus la France se classe très médiocrement, mais seuls quelques sites spécialisés ont relevé une donnée plus qu’intéressante : le score des jeunes adultes est nettement supérieur à celui des adultes plus âgés. 166 000 adultes âgés de 16 à 65 ans ont participé à des tests portant sur les compétences suivantes : - la capacité à comprendre et à réagir de façon appropriée aux textes écrits (littératie) ; - la capacité à utiliser des concepts numériques et mathématiques (numéracie); - la capacité à accéder à des informations (trouvées, transformées et communiquées) dans des environnements numériques, à les interpréter et à les analyser. Dans tout l’OCDE, les 45-65 ans sont à la traîne derrière les jeunes générations, mais en France le contraste est plus marqué qu’ailleurs.

cliohist a écrit:(Démentellement de l'EN).

Related: