background preloader

Énergie éolienne

Énergie éolienne
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’énergie éolienne est l’énergie du vent dont la force motrice est utilisée dans le déplacement de voiliers et autres véhicules ou transformée au moyen d’un dispositif aérogénérateur comme une éolienne ou dans un moulin à vent en une énergie diversement utilisable. C'est une des formes d'énergie renouvelable. Elle tire son nom d’Éole (en grec ancien Αἴολος, Aiolos), le maître des Vents dans la Grèce antique. Éolienne dans un paysage rural. Éoliennes en pleine mer au large du Danemark. L’énergie éolienne est utilisée de trois manières : Histoire L'utilisation de l'énergie éolienne par l'homme est ancienne. Jusqu'au XIXe siècle, l'énergie éolienne a été utilisée pour fournir un travail mécanique. La plus ancienne utilisation de l'énergie éolienne est la marine à voile : des indices permettent de penser qu'elle aurait été employée en Mer Égée dès le XIe millénaire avant Jésus-Christ (voir Navigation dans l'Antiquité). Techniques Potentiel théorique Related:  éolien

Éolienne classique Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. On appelle Éolienne classique, les éoliennes à hélices qui composent les parcs, les fermes ou champs d'éoliennes. Fonctionnement des éoliennes à axe horizontal à hélices Une éolienne à axe horizontal à hélices a en général 3 pales. Elle permet de produire de l'électricité grâce aux éléments suivants qui la composent: le mât, qui permet de placer l'éolienne à une hauteur où la vitesse du vent est plus élevée, plus régulière et plus linéaire qu'au sol; les pales, montées sur l'axe du rotor de l'alternateur sont généralement au nombre de trois. Le rendement et le choix de l'emplacement L'efficacité d'une éolienne dépend principalement de son emplacement. Le potentiel éolien d'un site est généralement pré-évalué avec l'utilisation de données météo à proximité. Le rendement varie selon la vitesse du vent et reste soumis à la loi de Betz. Compte tenu de la répartition des éoliennes sur le territoire, la production est relativement constante. Notes

Energie éolienne, énergie renouvelable : définition, utilisation, avenir Comment ça marche l'énergie éolienne ? Le fonctionnement de l'énergie éolienne L'énergie éolienne aujourd'hui en France L'énergie éolienne : une énergie d'avenir Idées reçues sur l'énergie éolienne Tous les dossiers Bilan de la COP21 : vers un nouveau monde ? Eco-gestes : les idées reçues Une société post-carbone ? Passer un Noël écoloLes sites pollués sont parmi nous...Agis pour l’environnement, deviens écomobileTout comprendre sur le recyclage du papierPrépare ta rentrée et pense à l'écologieOrganiser un festival « vert », c’est possible ! Se bouger pour la planète : comment agir au collège et au lycée ? À quoi ressemblera la ville de demain ? Les jeunes et l'environnementLes sols : pourquoi et comment les protéger ? La qualité de l'air que nous respironsL'éco-mobilité : une nouvelle façon de se déplacerJ'ai testé : le service civiqueComment ça marche l'énergie éolienne ? Fais la fête écoloVivre un Noël plus écoloLes déchets, arrêtons-les! Le site www.eco-ecole.org Les téléchargements éco-école

Énergie solaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rayonnement solaire direct. Répartition de l'énergie solaire moyenne reçue au sol L'énergie solaire est la fraction de l'énergie du rayonnement solaire qui apporte l'énergie thermique et la lumière parvenant sur la surface de la Terre, après filtrage par l'atmosphère terrestre. Sur Terre, l'énergie solaire est à l'origine du cycle de l'eau, du vent et de la photosynthèse réalisée par le règne végétal, dont dépend le règne animal via les chaînes alimentaires. Cet article traite de l'énergie produite par l'homme en captant le rayonnement émis par le Soleil, principalement sous forme électrique ou thermique. Historique[modifier | modifier le code] L'utilisation de l'énergie solaire remonte à l'Antiquité. Le Français Salomon de Caus construit en 1615 une pompe solaire, grâce à l'utilisation d’air chauffé par le rayonnement solaire. En 1747, Georges-Louis de Buffon expérimente un miroir qui concentre la lumière du soleil en un seul point focal.

Wikipédia - Petit éolien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le petit éolien, ou éolien individuel ou encore éolien domestique, désigne toutes les éoliennes d'une puissance nominale inférieure ou égale à 30 kilowatts (en Europe) ou 100 kilowatts (aux États-Unis), raccordées au réseau électrique ou bien autonomes en site isolé. Il vise à répondre à de petits besoins électriques et alimenter des appareils électriques (pompes, éclairage, chauffage...) de manière durable, principalement en milieu rural ou sur des véhicules (voiliers, caravanes...), et est souvent accompagné d'un module solaire photovoltaïque et d'un parc de batteries. Ce type d'installation peut garantir l'autonomie énergétique par exemple d'un voilier (éclairage, instruments de bord...) ou d'une caravane. Pour être efficient et économiquement rentable, le site doit être exposé au vent, qui doit idéalement être à la fois fort, régulier et fréquent. Petite éolienne à courant continu. Petite éolienne, dans l'Indiana (USA).

Énergie marémotrice Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'énergie marémotrice est issue des mouvements de l'eau créés par les marées et causés par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil. Elle est utilisée soit sous forme d'énergie potentielle - l'élévation du niveau de la mer, soit sous forme d'énergie cinétique - les courants de marée[1] . L'énergie marémotrice n'est pas nouvelle : des moulins à marée ont été construits dès le XIIe siècle sur l'Adour. Principe[modifier | modifier le code] Principe d'une usine marémotrice Article détaillé : Marée. Le phénomène de marée est dû à la différence de temps de rotation entre la Terre (24 heures) et la Lune (28 jours) qui est donc relativement fixe par rapport à celle-ci. L'énergie dite marémotrice constitue donc une récupération de l'énergie cinétique de la rotation de la Terre. L'énergie correspondante peut être captée sous deux formes : Origine de l'énergie des marées[modifier | modifier le code]

Wiki Éolienne, projet collaboratif sur le thème de l'éolien Énergie éolienne L’éolien terrestre est en fort développement en France, avec une augmentation des capacités de production de près de 28% en 2009 ; l’éolien offshore devrait fortement se développer d’ici 2020. Chiffres clés : Puissance moyenne unitaire des éoliennes installées : 2,1 MW[1] Puissance installée fin 2009 Monde - 159 000 MW installés, dont : 47% en Europe 22% aux Etats-Unis 23,3% en Asie (principalement en Chine et en Inde) 7,7% dans le reste du monde - Eolien offshore dans le monde en forte augmentation, principalement au Danemark, en Angleterre et en Allemagne. Europe - 74 800 MW installés, soit 47% de la puissance éolienne totale, installée dans le monde[2]. - 2 060 MW[3] installés en offshore. France - 4574 MW installés au 31 décembre 2009 dont 1036MW installés en 2009. - Production du parc installé de 7,8TWh pour l’année 2009 (1,5% de la consommation nationale). - La France est le 4ème pays en terme de puissance installée, après l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. Aspects économiques : Coûts :

Biotechnologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’OCDE définit la biotechnologie comme « l’application des principes scientifiques et de l'ingénierie à la transformation de matériaux par des agents biologiques pour produire des biens et services »[1]. La biotechnologie, ou « technologie de bioconversion » comme son nom l'indique, résulte d'un mariage entre la science des êtres vivants – la biologie – et un ensemble de techniques nouvelles issues d'autres disciplines telles que la microbiologie, la biochimie, la biophysique, la génétique, la biologie moléculaire, l'informatique… Par abus de langage, on la restreint souvent au domaine du génie génétique et aux technologies issues de la transgénèse, permettant en particulier d'intervenir sur le patrimoine génétique des espèces pour le décrypter ou le modifier (voir organismes génétiquement modifiés). Histoire[modifier | modifier le code] A la fin des années 1990, des sociétés spécialisées en biotechnologies apparaissent.

Wikipédia - Éolienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une éolienne est un dispositif qui transforme l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique, qui est le plus souvent transformée en énergie électrique. Les éoliennes produisant de l'électricité sont appelées aérogénérateurs, tandis que les éoliennes qui pompent directement de l'eau sont parfois dénommées éoliennes de pompage, dont un type particulier est l'éolienne Bollée. Ernest Sylvain Bollée a utilisé ce mot « éolienne » pour la première fois (1885) comme nom commun et non plus comme un adjectif (énergie éolienne). Le mot se retrouve dans le Larousse quelques années plus tard en 1907.[réf. nécessaire] Les termes de parc éolien ou de ferme éolienne sont utilisés pour décrire les unités de production groupées (installées à terre ou en mer). Les états dans le monde où les champs éoliens sont les plus nombreux sont la Chine, l'Allemagne, l'Espagne, les États-Unis et le Danemark. Description, modélisation[modifier | modifier le code] Un mât

Énergie hydraulique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'énergie hydraulique est l'énergie fournie par le mouvement de l'eau, sous toutes ses formes : chute, cours d'eau, courant marin, marée, vagues[1]. Ce mouvement peut être utilisé directement, par exemple avec un moulin à eau, ou plus couramment être converti, par exemple en énergie électrique dans une centrale hydroélectrique. L'énergie hydraulique est en fait une énergie cinétique lié au déplacement de l'eau comme dans les courants marins, les cours d'eau, les marées, les vagues ou l'utilisation d'une énergie potentielle comme dans le cas des chutes d'eau et des barrages. Origine[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] L’énergie hydraulique est connue depuis longtemps. Dès les années 1900, les progrès technologiques de l'hydroélectricité suisse sont à l'origine d'intenses spéculations boursières sur les sociétés hydroélectriques, qui profitent aux implantations industrielles dans les Alpes.

Les zones de developpement eolien (ZDE) (mise à jour en juin 2010) Ce nouveau dispositif de soutien au développement de l’énergie éolienne est décrit dans la loi de programme n°2005-781 du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique (dite loi POPE) de la France. Il modifie le système de soutien à l’énergie éolienne. La loi introduit les « zones de développement de l’éolien (Z.D.E.) ». Jusqu’alors, les parcs éoliens de puissance inférieure à 12 MW (mégawatt) pouvaient bénéficier du système d’obligation d’achat de l’électricité ainsi produite, selon un tarif défini au niveau national. Caractéristiques des ZDE Les ZDE sont arrêtées par le préfet sur proposition des communes. le potentiel éolien;les possibilités de raccordement au réseau électrique;la protection des paysages, des monuments historiques et des sites remarquables et protégés. Une loi qui bride le développement du petit éolien : Du changement à partir de mars 2008 : Liste des ZDE autorisées en France. ici L'année 2009 va marquer un tournant :

Energie éolienne : définition, fonctionnement, avantages, problèmes, Définition et catégories L’énergie éolienne est l’énergie cinétique des masses d’air en mouvement autour du globe. La racine étymologique du terme « éolien » provient du nom du personnage mythologique Éole, connu en Grèce antique comme le maître des Vents. L’énergie éolienne est une forme indirecte de l’énergie solaire : les rayons solaires absorbés dans l’atmosphère entraînent des différences de température et de pression. De ce fait les masses d’air se mettent en mouvement et accumulent de l’énergie cinétique. la transformation en énergie mécanique : le vent est utilisé pour faire avancer un véhicule (voilier ou char à voile), pour pomper de l’eau (éoliennes de pompage pour irriguer ou abreuver le bétail) ou pour faire tourner la meule d’un moulin ; la production d'énergie électrique : l’éolienne est couplée à un générateur électrique pour fabriquer du courant continu ou alternatif. Les modes d’exploitation de l’énergie éolienne Le vent est plus fort et plus constant en mer. En France

Large Hadron Collider Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Large Hadron Collider (LHC, ou Grand collisionneur de hadrons[1] en français) est un accélérateur de particules mis en fonctionnement le [2] et inauguré officiellement le au CERN. Situé à la frontière franco-suisse, c'est le plus puissant accélérateur de particules au monde construit à ce jour, dépassant en termes d'énergie le Tevatron aux États-Unis. Il est même présenté comme le plus grand dispositif expérimental jamais construit pour valider des théories physiques[Note 1]. Le LHC a été construit dans le tunnel circulaire (26,659 km de circonférence[3]) de son prédécesseur, le collisionneur LEP (Large Electron Positron). À la différence de ce dernier, ce sont des protons — de la famille des hadrons — qui sont accélérés pour produire des collisions, en lieu et place des électrons ou des positrons pour le LEP. Ces protons seront accélérés jusqu'à une énergie de 7 TeV, soit près de 7 500 fois leur énergie de masse. Situation du LHC.

Ce qu'il faut savoir pour se raccorder au réseau

l'article est redigé par Arnaud Michon et comporte des droits d'auteurs. by dmathieu May 24

la perle provient du site wkipedia. elle a donc un rapport direct avec la recherche en presentant les avantages et les inconvenient de l'ernergie éolienne. Des images complètent les textes. l'article a été modifié le 19 mai 2012. by dmathieu May 24

Related: