background preloader

Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

Un thème classique de l’archéologie, mais aussi un sujet-piège où il est difficile de faire le tri entre les voies gallo-romaines, les chemins gaulois et ceux du moyen-âge. Ici, la carte satellite sert de support au tracé de ces voies, et le lecteur peut apporter sa pierre pour améliorer la qualité de l’information. Sources : voies antiques du Pays des Santons : l’abbé Lacurie dans Bulletin monumental - Tome 10 - 1844 (voir ce document) voies antiques de l’Angoumois : Bulletins et mémoires de la SAHC Carte des voies antiques du Pays des Santons Hypothèses retenues pour ces tracésComment participer au tracé de cette carte (affiner ou rectifier les itinéraires, indiquer une nouvelle voie, etc. Hypothèses retenues pour le tracé sur la carte satellite Novioregum : le lieu retenu est Barzan, tout en sachant que cela reste une hypothèse à confirmer. Tamnum : le tracé passe par Consac, sans que cela signifie que Consac=Tamnum, hypothèse restant à confirmer. les sources documentaires sur cette voie. Related:  histoire

Principales voies romaines (sous Hadrien) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Voie. Carte des principales voies romaines sous Hadrien (vers 125). Par ailleurs, Voie romaine peut être une partie d'un odonyme, c'est-à-dire, un indicateur du type de voie suivi d'un nom propre. Premières voies stratégiques[modifier | modifier le code] Un exemple de voie pavée via munita à Pompéi.(1). L'expansion du réseau, un outil commercial[modifier | modifier le code] Au fur et à mesure de l'expansion de l'Empire, l'administration va ainsi adapter le même schéma aux nouvelles provinces. L'apogée du réseau ou la fin de l'Empire[modifier | modifier le code] À partir du IIIe siècle, le monde romain, bien à l'abri derrière le limes, sa frontière fortifiée, est peu à peu débordé par les peuples venus de l'est : c'est le début des grandes invasions. La construction des voies romaines[modifier | modifier le code] Élaboration du tracé[modifier | modifier le code] Le chantier de la voie[modifier | modifier le code]

Châteaumeillant : découverte d'un chariot romain du III ème siècle L'oppidum gaulois de Chateaumeillant - Mediolanum, vestige de la guerre des Gaules L'oppidum gaulois de Chateaumeillant (Cher) , cité dans la table de Peutinger sous le nom de Mediolanum fait l'objet de fouilles archéologiques depuis 2001 dirigées par Sophie Krausz de l'université de Bordeaux 3 . Cet oppidum, fondé au II ème siècle avant JC, faisait partie du territoire (civitas) des Bituriges Cubes, dont la capitale était Avaricum (Bourges). Son nom, Mediolanum Biturigum , vient du gaulois Mediolanon "centre du territoire". Dès le IIème siècle , l'élite gauloise de cette forteresse a très vite commercé avec l'Italie, comme en témoignent les centaines d'amphores de vins greco-italiques découvertes sur le site dès le XIXème siècle . Le site a connu deux incendies, un vers -100 avant JC, l'autre au milieu du Ier siècle avant JC.

Les premières communautés chrétiennes (Ier siècle) Histoire à la carte Accueil Histoire à la carte > L'histoire du christianisme (1ère partie) > De la naissance à la chute de l'empire romain Dossier : L'histoire du christianisme (1ère partie)Un exemple de carte animée : Les premières communautés chrétiennes (Ier siècle) Cette carte fait partie d’un ensemble de 17 cartes animées à venir. Afficher la carte plein écran en appuyant sur le bouton "plein écran" ci-dessus © Histoire à la carte - Crédits Grandes découvertes L’expression « les grandes découvertes » sert généralement à désigner les explorations maritimes entreprises par les puissances européennes aux XVe et XVIe siècles. Durant cette période, les monarchies et de riches compagnies commerciales financent de grandes expéditions dans le but d'explorer le monde, cartographier la planète et établir des contacts directs avec l'Afrique, l'Amérique, l'Asie et l'Océanie. L'expression « âge des découvertes » est également utilisée par les cartographes. Les Portugais vont explorer les côtes de l'Afrique sous l'impulsion du prince Henri dit « le Navigateur ». Pour éviter un conflit entre l'Espagne et le Portugal, le traité de Tordesillas (1494) partage le monde selon un méridien, en deux zones d'exploration où chacun des protagonistes aura l'exclusivité des droits sur ces découvertes. Au même titre que la Renaissance, l'« âge des découvertes » constitue un pont entre Moyen Âge et époque moderne. Contexte[modifier | modifier le code]

les grandes découvertes 2.1. Les progrès techniques Grâce à la mise au point de la boussole et de l'astrolabe, les navigateurs peuvent se repérer dans des eaux inconnues, loin des rivages. Grâce à la mise au point du gouvernail d'étambot, la navigation devient plus sûre et plus efficace. Enfin, la caravelle , voilier à trois mâts, léger et haut va permettre aux navigateurs d'affronter en toute sécurité les grandes vagues de l'océan. 2.2. 2.2.1. Au XV ème siècle, l'or est la monnaie utilisée dans le commerce. A cette époque également, les soies importées de Chine et du Japon ainsi que les épices importées d'Inde sont très appréciées et consommées en grande quantité par ceux qui ont de l'argent (l'aristocratie et la bourgeoisie). 2.2.2. Christophe Colomb, payé par l'Espagne, décide de rejoindre par l'ouest les Indes qu'il imagine toutes proches. Vasco de Gama fait le tour de l'Afrique jusqu'aux Indes de juillet 1497 à mai 1498.

Caravelles de Christophe Colomb Présentation des caravelles de Christophe Colomb Christophe Colomb en avait trois: La Pinta La Nina La Santa Maria La Pinta: La Pinta : C'était une caravelle à 2 voiles carrées et une voile latine. La Nina: La Niña (Santa Clara) était la plus petite caravelle à trois mâts et à voiles latines. Elle comprenait 3 ancres. La Santa Maria: La Santa Maria: La Santa Maria est un bateau amiral ; ce n'est pas une caravelle, mais une "Nao", navire plus robuste mais moins rapide. Haut de la Page Webmaster: Sidney Découverte et exploration de l'Amérique Premier débarquement de Christophe Colomb en Amérique (tableau de Dióscoro Puebla(en) de 1862). Le nom « Amérique », qui se généralise à partir du début du XVIe siècle, est inventé par le cartographe allemand Martin Waldseemüller en compagnie du cartographe alsacien Mathias Ringmann et apparaît dans le planisphère qu'ils éditent en 1507. Il est donné en l'honneur de l'explorateur italien Amerigo Vespucci qui est l’un des premiers Européens à comprendre qu’il s’agit d’un continent différent de l’Asie. Rapidement, les Européens ont commencé à explorer et à coloniser le continent au détriment de ses habitants autochtones nommés « Indiens » par les premiers explorateurs occidentaux : à la fin du XIXe siècle, on ne compte plus que 260 000 Amérindiens sur les 2 à 20 millions estimés au XVe siècle sur le territoire des États-Unis actuels[2]. Dénomination[modifier | modifier le code] Contacts européens précolombiens[modifier | modifier le code] Fin du XVe siècle[modifier | modifier le code] A.

Christophe Colomb (1451 - 1506) - L'Amiral de la mer Océane - Herodote.net On est à la fin du Moyen Âge. La chrétienté occidentale est assiégée par les Turcs mais, forte et confiante en elle-même, elle rêve d'horizons nouveaux. Tandis que les Portugais s'échinent à contourner l'Afrique afin d'atteindre l'océan Indien et l'Asie des épices, un navigateur génois conçoit le projet insensé d'atteindre l'Asie d'une traite, à travers la « mer Océane » (l'océan Atlantique). Ysaline Homant Une jeunesse aventureuse Né en 1451 à Gênes, Christophe Colomb est l'un des six enfants du tisserand Domenico Colombo et de son épouse Suzana di Fontanorosa. Le jeune homme rêve d'aventures et n'a aucun intérêt pour le commerce de lainages paternel. En 1476, son bateau étant attaqué par les corsaires et coulé au large du Portugal, il nage jusqu'à la côte. Il rejoint son frère cadet Bartolomeo, qui tient une boutique de cartographie à Lisbonne, et s'établit dans le pays. Juif ? La jeunesse de Christophe Colomb n'est connue qu'à travers de très minces témoignages. Un projet insensé

Related: