background preloader

Bilan sur l’utilisation de la tablette à l’école primaire : un an après…

Bilan sur l’utilisation de la tablette à l’école primaire : un an après…
Après plus d’un an d’utilisation de la tablette en classe, je pense qu’il est intéressant d’en dresser le bilan. Utilisation par l’enseignant Je me rends compte encore aujourd’hui que la tablette et ses usages sont en constante évolution. Les développeurs font preuve d’une ingéniosité sans limite et trouvent chaque semaine de nouvelles idées pour simplifier la vie et l’utilisation du numérique. Ceci met donc l’enseignant qui s’intéresse à ce support en position d’apprenant perpétuel (n’est-ce pas la position que nous devrions tous adopter ?) Au-delà de ça, s’il y a 10 ans on m’avait dit qu’un bout de verre et d’alu plus fin qu’un cahier pourrait contenir tout mon travail, me servir à aller sur internet, me mettre en communication avec de nombreux collègues et j’en passe… Je n’y aurais jamais cru. J’aurais beaucoup de mal à repasser sur un outil plus « traditionnel » pour travailler. Utilisation par des élèves : Nous arrivons au moment le plus intéressant. Like this: J'aime chargement… Related:  oceany

7 bonnes raisons d’utiliser les tablettes à l’école Il y a peu, j’ai eu l’occasion de lire sur un site un article intitulé « 7 bonnes raisons de ne pas utiliser les tablettes à l’école ». Il m’a fait beaucoup sourire et c’est clairement un texte rédigé par quelqu’un qui n’a pas cherché très loin avant de se prononcer. Cet article regorgeant d’idées reçues basées sur des à priori et des impressions m’a donné envie de passer point par point sur ces arguments qui pourraient, si on les lisait vite, sembler intéressants . 1. Il ne faut avant tout pas oublier que la tablette, comme n’importe quel outil vient en plus des autres outils de classes déjà présents. 2. Pour ce qui est de la production de contenus, je renvoie à ces articles qui parlent d’eux-mêmes. Création d’une BD Le cahier de poésie numérique Skitch, le top de l’annotation Prise de clichés et expo photo dans l’école. 3. On ne perd pas un temps infini pour démarrer les machines, on ne tombe pas en panne de batterie au bout d’une heure et demie. 4. 5. La plus value est inestimable ! 6.

Usages pédagogiques Voici quelques usages recensés par les enseignants :Lecture de livres numériques [ex. iBooks, collection Chocolapps]Création de livres numériques [ex. iBooks Author, Book Creator, CBB, …]Lecture de la presse [La Presse+, ex. quotidiens et hebdomadaires belges, presse internationale]L'info en direct [ex. fil d'info des quotidiens et chaînes télévisées]Dissections virtuelles [ex. Frog Dissection - Rat Dissection]Utilisation de tableaux périodiques animés [ex. Atomes]Utilisation de manuels scolaires numériques [ex. Sesamath, lelivrescolaire.fr]Utilisation d'exerciseurs, d'outils de révision pour les mathématiques, le français [ex. Successfully Learning, iTooch, MathBoard]Recherche documentaire pour exposé [ex. GeoPhoto, National Geographic, Musées Quai Branly, MoMA] Recherche dans les dictionnaires [ex. Vous souhaitez en savoir plus… Des expérimentations ont lieu avec des tablettes dans des classes ou des lieux culturels. Vidéos Ludovia Vidéos sur le site Agence des usages TICE

Des chercheurs étudient l’impact de l’iPad au secondaire Audrey Miller, publié le 19 décembre 2012 Le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) mène actuellement un projet de recherche intitulé : « iPad à l’école : quels usages, quels impacts? ». Les résultats seront connus en mai 2013. Le projet a commencé officiellement en septembre, et la collecte de données s’effectue depuis fin novembre dans les 10 écoles participantes. La collecte de données se fait en 3 étapes. L’objectif, tel que le décrit M. Pour soutenir le projet, les chercheurs ont mis à la disposition des enseignants plusieurs ressources, dont des applications, exemples de pratiques, exemples de SAÉ, activités, supports de cours, etc. - Une page collaborative de ressources, sur laquelle chaque enseignant (ou tout autre acteur du milieu) peut chercher ou déposer des ressources. - Un blogue, où on peut commenter un article ou proposer un article à paraître. - Une page Facebook, où l’on peut publier des idées et commenter.

Créer vos eBooks ou livres électroniques Votre établissement scolaire est équipé de tablettes numériques ou de liseuses électroniques et d’ordinateurs PC Windows. Comment créer des supports pédagogiques avec un PC Windows pour les exploiter sur une la tablette numérique ou une liseuse électronique ? Le format ePUB est conçu pour faciliter la mise en page du contenu, le texte affiché étant ajusté pour optimiser la lecture sur les "readers" de livres numériques (liseuses électroniques, tablettes numériques et ordinateurs). Mise à jour décembre 2015 [sommaire] 1. L’eBook, livre électronique ou livre numérique désigne les livres, magazines, journaux, manuels, documents pédagogiques ou toutes autres publications qu’on peut consulter, distribuer ou conserver sous forme de fichiers numériques. Consultez sur EDUSCOL le dossier « Livre électronique, livre numérique (eBook) ». Le eBook peut être présenté sous divers formats (ePUB, FB2, OEB, LIT, LRF, MOBI, PDB, PML, RB, PDF, SNB, TCR, TXT, …). Haut de page 2. 3. 4. Observations : 4. 2. 5. 6.

Tablettes pour collaborer dans le primaire Alain Jourdan, professeur des écoles, participe à une expérimentation de tablettes tactiles conduite par la mission TICE et le CRDP de l’académie de Grenoble en liaison avec la DGESCO, avec ses élèves de CM2 de l’école des Dauphins de Bernin (38). Le contexte L’outil informatique fait partie intégrante de la vie de ma classe depuis longtemps. J’ai très rapidement constaté l’impact pédagogique de l’ordinateur, quel que soit le niveau de classe, notamment pour les élèves les plus fragiles scolairement. Depuis 12 ans, j’ai équipé ma classe au fil des années avec du matériel de récupération. Celle-ci comporte actuellement 14 ordinateurs en réseau, connectés à Internet, une imprimante et un scanneur, ce qui permet d’intégrer ce matériel au quotidien dans les apprentissages au gré des besoins. Le déroulement de l'activité Les élèves peuvent travailler avec les tablettes numériques en fonction des activités proposées à tout moment de la journée et dans toutes les matières. Les aspects techniques

Le réseau Scérén CNDP et eduPad signent un partenariat stratégique pour l’évaluation et l’édition de contenus éducatifs mobiles : eduPad Educatice, le 23 novembre 2011 – COMMUNIQUE Le Centre National de Documentation Pédagogique et eduPad ont signé un partenariat stratégique en vue d’un triple objectif : d’évaluation de l’usage des contenus éducatifs sur tablettes tactiles en milieu scolaire, d’expérimentation de modes innovants de production de contenus éducatifs par les enseignants (« crowdsourcés ») et d’édition de contenus éducatifs tactiles de référence. Les tablettes tactiles offrent un potentiel énorme en termes d’éducation, aujourd’hui largement inexploité du fait de l’absence de contenus adaptés. L’abaissement constant du prix des matériels et les taux d’équipement toujours croissants des élèves en tablettes et Smartphones font que ces usages d’éducation mobile vont se développer très rapidement. Jean-Michel Perron, responsable de l’Agence des Usages des TICE du réseau CNDP/Scérén, pilote le projet eduTablettes. A propos du CNDP Contact : Jean-Michel Perron, jean-michel.perron@cndp.fr www.CNDP.fr A propos d’eduPad

Les habiletés graphomotrices Si apprendre à écrire c’est, entre autres, apprendre à transposer par écrit de petites unités sonores qui constituent les mots, c’est aussi développer des compétences qui relèvent des habiletés motrices de l’enfant. Shutterstock / Albina Glisic Les habiletés graphomotrices Cet article expose les résultats d’une recherche menée par Nathalie Lavoie, Marie-France Morin et Anne-Marie Labrecque. Ces chercheuses se sont intéressées aux débuts de l’apprentissage formel de l’écriture; plus précisément à la composante graphomotrice de cet apprentissage qui bat son plein en première année du primaire. [L]a maitrise du geste graphique requiert plusieurs apprentissages, entre autres, des apprentissages liés à la posture, à la mémorisation de la forme des lettres, à la gestion du tracé, à la reconnaissance des formes graphiques et au développement d’une fluidité d’écriture. Les fonctions exécutives et l’écrit : synthèse des connaissances Quelques constats [Consultez l’article]

Tablette à l’école - point d'expert CM : La tablette a fait son entrée dans les établissements scolaires il y a trois ans. Où en est-on aujourd’hui ? TC : Le développement de la tablette dans l’éducation a été plus rapide que ce à quoi on s’attendait. Dix millions d’unités équipent déjà des écoles dans le monde entier. C’est d’ailleurs pour cela que l’éducation est un des axes prioritaires pour des constructeurs comme Apple ou Samsung. En France on estime qu’environ 100 000 tablettes ont déjà été commandées par les collectivités locales. Le financement de ce terminal par les familles, comme c’est le cas pour d’autres fournitures scolaires, est un point clé, puisqu’il peut permettre une généralisation très rapide. Des responsables politiques, comme Pascale Luciani Boyer (porte-parole de l’Association des Maires de France pour le numérique et membre du Conseil National du Numérique) vont même jusqu’à demander à ce qu’elle soit remboursée par la Caisse d’Allocation Familiale ! CM : Quels sont les établissements concernés ?

Argument pour les lettres attachées Des tablettes au service des initiatives pédagogiques : démonstration en classe dyslexie à Strasbourg Le collège Truffaut est situé à Strasbourg à Hautepierre, un des quartiers les plus jeunes de France avec 40% de la population de moins de 20 ans. C’est aussi un taux de chômage dépassant les 20% avec 80% des élèves issus de CSP défavorisés et près de 25 % des élèves qui entrent en sixième avec un ou deux ans de retard. Dans ce contexte, le collège de 500 élèves dirigé par Thierry Kiledjian, a été labellisé REP+ avec, comme préoccupation quotidienne, de relever le défi de l’échec scolaire. Pour les équipes pédagogiques, le projet de développement du numérique est un élément clé, un levier qui peut donner de meilleures chances de réussite aux élèves. La classe numérique, mise en place depuis janvier 2015 pour les élèves dyslexiques de 6ème, fait partie du projet global pour le numérique éducatif au collège. Le projet du collège Truffaut a donc été soutenu par la DANE mais également par les financeurs, constitués pour l’essentiel du Conseil Départemental du Bas-Rhin. lu : 5930 fois

L'importance de l'écriture manuscrite, vue par Danièle Dumont (docteure en sciences du langage) Dr Danièle Dumont est à l’origine d’une méthode d’apprentissage de l’écriture cursive dans laquelle elle développe la notion de geste d’écriture. Danièle Dumont considère qu’il n’y a pas d’opposition entre l’écriture au clavier et l’écriture à la main : elle est favorable à la cohabitation de ces deux manières d’écrire. Selon elle, le fait de ne pas enseigner l’écriture manuscrite à l’école est une atteinte à nos libertés fondamentales. Danièle Dumont considère que sept compétences sont à acquérir avant de parvenir à la maîtrise d’une écriture manuscrite cursive fluide, claire, aérée et rapide. Ces compétences s’enseignent et s’apprennent dès la maternelle : Pour ce faire, Danièle Dumont propose dans sa méthode de nombreux exercices, des comptines et des activités qui mobilisent tous les sens pour développer des compétences à la fois motrices, visuo-spatiales, auditives et kinesthésiques nécessaires à l’apprentissage de l’écriture cursive manuscrite.

Très bon article.j ai moi même pris un iPad pour ma fille dys et une pour mon fils autiste et je voit les progrès fulgurant en cours,par contre c est encore très mal accoter en classe,il fait que l élevé se justifie tout le temps sur ce qu il fait! by natachalebrun Sep 8

Related: