background preloader

SOS Psychomotricité - Pour les psychomotriciens, psychomotriciennes, patients et proches des patients

SOS Psychomotricité - Pour les psychomotriciens, psychomotriciennes, patients et proches des patients
Un bonhomme par ci, un bonhomme par là. Le bonhomme n’est pas un dessin ordinaire. Il est à la fois vécu, ressenti, fantasmé, instrumentalisé. Il est l’incarnation d’une conscience de soi qui se forme progressivement au cours du développement et qui se modifie perpétuellement. Voici le bonhomme, le petit, l’aplati, le poilu, le dodu, le biscornu. L’évolution du bonhomme Le simple cercle du têtard devient deux cercles de dimensions variables : celui de bas, plus grand, en vient à représenter le tronc ; celui du haut, plus petit, représentant la tête. À partir de 3 ans : c’est le bonhomme tétard constitué d’un rond et de deux jambesÀ 4 ans : apparaissent les yeux, la bouche, les mains, les doigts et les piedsÀ 7 ans : le bonhomme a des cheveux et des vêtements Le bonhomme : une image corporelle ? Tout en se perfectionnant, l’enfant à travers son dessin va faire des découvertes sur son propre corps. Le test du bonhomme est utilisé dans l’examen psychologique. Par exemple : La tête du bonhomme Related:  MATERNELLES

affiches numeration sous main date fiches techniques Sous-main à colorier et à coller très légérement sur un carton décoré de 26cm sur 35 cm puis plastifier Une bande numérique à imprimer (4 pages) et à afficher en classe Images d'une fille ou d'un garçon qui compte de 1 à 10 (5 pages) Test à disposition des orthophonistes L' ELDP (Épreuve Lilloise de Discrimination Phonologique) est une épreuve de discrimination phonologique dont les données ont été récoltées auprès de 274 enfants tout-venant âgés de cinq ans à onze ans et demi. Deux versions de complexité croissante ont été mises en place, tenant compte de l’amélioration des capacités de discrimination phonologique des enfants avec l’âge. Elles sont à proposer aux enfants en fonction de leur âge et / ou de leurs difficultés. - L’ELDP 1 est destinée aux enfants de cinq ans à six ans et demi. - L’ELDP 2 s’adresse aux enfants de six ans à onze ans et demi. Chaque épreuve est constituée de 72 paires de pseudo-mots identiques ou différents, pour lesquelles l’enfant doit dire s’il entend pareil ou non. - le score total, - le score en fonction de la vitesse de parole, pour la présentation des items, - le score en fonction du nombre de syllabes, de la position de l’opposition et de l’objet de la modification, - le score aux pseudo-mots semblables et dissemblables.

Les fonctions cognitives de l'enfant et leurs dysfonctionnements L’INSERM a organisé et mis en ligne en 2013 un séminaire de formation qui explique, pour les parents et les enseignants, le cerveau de l’enfant, ses principales fonctions cognitives, et la manière dont elles peuvent dysfonctionner chez certains enfants “dys”. Destiné aux associations de parents concernées par les troubles de la cognition chez l’enfant, ce séminaire de formation est organisé à l’initiative de la Mission Inserm Associations. Il a été conçu et animé par Michèle Mazeau, médecin en rééducation, spécialisée en neuropsychologie infantile et Pierre Laporte, psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie, docteur en psychologie. seminaires-de-formation-ketty-schwartz Le Cerveau, organe d’apprentissage, avec Michèle Mazeau & Pierre Laporte Accéder à la vidéo Quelques notions de bases sur les réseaux neuronaux et la plasticité cérébrale, leurs relations avec les fonctions cognitives et les comportements. Le langage oral, avec Michèle Mazeau Le langage écrit, avec Michèle Mazeau

Quand trop d'affichage tue l'apprentissage Bonjour à tous, Aujourd’hui je vais m’intéresser dans cette chronique aux affichages dans la classe. Nous avons tous été témoins depuis le début de notre carrière de classes surchargées visuellement, trop encombrées où tout est affiché de la moindre leçon entrevue depuis le début de l’année aux dernières productions d’arts visuels. Dans ce méli-mélo d’affiches, aussi belles soient-elles, l’enfant, au bout d’un moment, ne s’y retrouve plus. Certains enseignants (artistes dans l’âme) transforment leur local un une immense fresque digne des plus beaux cartoons, des affiches se juxtaposent, tombent puis retombent (pâte à fixe oblige ;), les affiches sur l’automne côtoient celles sur le printemps, tout finit par être décalé et vide de sens. Une nouvelle fois, c’est en formation initiale (défaillante sur ce point) que prend la source de tous ces maux. Alors comment afficher de manière raisonnée, construite et réfléchie pour que l’affichage prenne tout son sens et ait toute son utilité ? 1. 2. 3.

La facilitation de l'apprentissage chez l'enfant grâce à l'activité motrice - Chroniqueurs - Activités physiques et mieux-être En tant qu'intervenant en psychomotricité auprès des enfants depuis de nombreuses années, je constate un phénomène de plus en plus apparent soit celui de l'importance de l'activité motrice afin de favoriser l'apprentissage chez l'enfant. J'ai donc pensé vous partager ma propre expérience et mes opinions sur le sujet, le tout basé sur des centaines d'interventions et d'observations que j'ai effectué au fil du temps. L'enfant ne joue pas pour apprendre, mais apprend par le jeu ! Cette citation revient souvent lorsque l'on consulte la littérature sur le sujet. Effectivement, l'enfant ne joue pas pour apprendre, mais plutôt, apprend par le jeu. Cette forme d'apprentissage vient en fait, compléter les autres approches éducatives vécues par l'enfant lorsqu'il est à l'école et ne saurait remplacer, la transmission de connaissances effectuée par un ou une enseignante, mais l'apprentissage par l'activité motrice vient, à tout le moins, dynamiser l'enseignement que peut recevoir l'enfant.

13 trucs de gestion de classe qui instaurent le respect. Quand vient le temps de gérer sa classe, on a souvent l’habitude d’instaurer un système d’émulation ou des règles et de supporter toutes ces règles par des punitions. Très vite, on apprend que ça fonctionne (du moins partiellement !), mais ça a le vicieux défaut de devoir demander une vigilance constante de la part de l’adulte en plus de miner considérablement l’apprentissage de l’autonomie de la part des élèves. De plus, ça réduit les comportements qu’on veut voir disparaître, sans toutefois les enrayer définitivement. P.S. 1-Le respect commence dès l’entrée en classe. Chaque matin, personne ne peut me déranger lorsque les élèves entrent dans la classe. Si un collègue ou même la direction vient me parler à ce moment, je demande un rendez-vous plus tard, car ce moment m’est très précieux. L’avantage pour les jeunes, c’est aussi de voir que peu importe comment a été la veille (je parle ici des tannants), ils ont droit au même accueil et au même sourire que les autres. 4. 5. 6.Le regard 8.

Pratiques innovantes | Prof bienveillant Quel type d’apprenant suis-je ? Vous avez certainement déjà remarqué à quel point chacun d’entre nous développe des stratégies d’apprentissage qui lui sont propres, et ce, dès le plus jeune âge. Certains vont par exemple tirer profit d’un enseignement si celui-ci est dispensé de façon visuelle. D’autres vont avoir besoin de toucher, de pratiquer. D’autres encore vont avoir besoin d’informations verbales très précises, ou réclamer des faits tangibles, etc. Ces stratégies sont multiples et évoluent dans le temps et selon la tache exécutée ou l’information transmise. Notre cerveau est composé de deux hémisphères qui se sont spécialisés au cours de l’évolution de l’humanité. Ils échangent en permanence ces informations afin d’avoir une « perception » la plus complète possible de la situation. « J’ai par exemple une préférence pour mon hémisphère droit (intuitif) lorsque je cuisine. Le petit test qui suit va vous donner une première idée de vos préférences d’apprentissage. Article tiré de: 2. 3.

ASH02 - Troubles des fonctions cognitives - pistes pédagogiques Caractéristiques des élèves déficients intellectuels Principales difficultés associées à la déficience intellectuelle légère et propositions d’adaptations des pratiques de classe. Document en remaniement permanent. Sources : Unapei - Site internet « aapei-strasbourg » « processus cognitifs et troubles de l’apprentissage », Mrs Gagne et Lussier - Site internet. « pour une 1re approche de la déficience intellectuelle » Mme Liégeois, Cnefei – Site internet « scolariser un élève porteur de trisomie 21 », F.A.I.T. 21, g.e.i.s.t 21, juillet 2006 Centre Ressources ASH - Laon 02 Autres sources diverses. Préambule important : Les difficultés indiquées ci-dessous ne se retrouvent évidemment pas toutes réunies chez chaque personne porteuse d’un handicap mental. I. 1.Mémoriser les informations orales et sonores (en particulier verbales) : Faible capacité d’encodage de l’information phonologique 2 Limite de la mémoire de travail : Traitement de moins d’informations à la fois (empan mnésique limité). 4.

Maternelle : les affichages - maternelle, cycle 1, affichage Généralités afficher quoi ? les productions des élèves et les reproductions en arts plastiques les comptes rendus de recherches et de travaux par et pour les élèves. les référents d'apprentissage et de connaissances de la classe (aide à l'écrit, suite de nombres, carte de France, planisphère...) les comptes rendus d'événements particuliers (retour de classe de mer, visites au musée...) les documents administratifs ou d'organisation (plans de travail, circulaires...) l'information aux parents (permanente ou temporaire) où afficher ? au portail d'entrée (avec vitrine de protection contre les intempéries) dans le hall d'entrée sous le préau dans les classes dans les couloirs dans les salles spécifiques (bureau, salle de réunion, salle informatique, BCD, salle de jeux, salle polyvalente, salle d'arts plastiques, restaurant scolaire et garderie). qui affiche ? Chaque enseignant dans sa classe. quand afficher ? En début d'année scolaire Tout au long de l'année comment afficher ? fixations

Conscience phonologique 101 Eh oui, j'en suis là. Un préalable à l'apprentissage de la lecture. Avec Sophie, à l'époque, nous avions eu le temps de faire plusieurs activités de conscience phonologique avec son orthophoniste. Pour François, les activités pour rééduquer «son côté expressif» prennent toute la place lors des rendez-vous au centre de réadaptation avec l'orthophoniste. De plus, pour l'instant, rien n'est mis en place à l'école à l'extérieur de sa classe pour l'aider à assimiler ces notions de base. J'ai donc décidé de mettre en place, à la maison, des moments où je travaillerai (et François s'amusera!) Après une courte recherche et un appel à l'aide sur ma page Facebook, voici quelques pages qui pourront sûrement m'aider. :: Les coccinelles :: Madame Mo (logiciel encensé par tous ceux qui m'ont informé l'utiliser avec leur enfant ou leurs élèves). :: Savoir Lire.net :: Pas à Pas (Éditions Hatier) :: Apprenons avec Sourisson (mon petit doigt me dit que je visiterai ce site très bientôt avec François!)

Le petit chaperon rouge Pour voir le contenu des dossiers cliquez ici 1 1 2 Pour jouer avec les lettres 1 2 1 2 Le bonhomme Je travaille depuis le début de l'année sur le schéma corporel. Mon objectif étant que mes petits élèves déficients puissent dessiner un bonhomme et passent au delà du stade du gribouillage ou du bonhomme têtard. Voici un petite grille simple pour voir où en sont les élèves dans l'évolution du dessin du bonhomme Cette grille correspond bien au modèle de Piaget Dès le mois de septembre j'ai mis en place le cahier du bonhomme du mois de chez CHARIVARI Chaque mois les enfants devaient dessiner un bonhomme. Puis jusqu'en janvier j'ai pu travailler sur le schéma corporel avec la mallette pédagogique TANYA et BRUNO. Les enfants devaient nommer les parties du corps, nous avons joué à habiller Tanya et Bruno. J'ai fait le constat que mes élèves connaissaient les principales parties du corps, il n'y avait pas de soucis particulier pour les nommer ou les montrer. En janvier je repropose le dessin du bonhomme et là : CATASTROPHIQUE! 1. le bonhomme puzzle 2. la silhouette 3. 4. 4. ça va pas la tête ?

Jeu Cartes Colorées (pour l’entraînement de l’attention et de la flexibilité mentale) Jeu Cartes Colorées (pour l’entraînement de l’attention et de la flexibilité mentale) rsam logopédie, Matériel, Orthophonie attention, cartes, concentration, effet stroop, flexibilité mentale, inhibition, jeu, jeux Présentation Il s’agit d’un jeu de 72 cartes (8 planches) comprenant des noms de couleur, écrits dans différentes couleurs : JauneVertBleuRougeNoirOrange Cartes Colorées Les cartes sont distribuées entre les deux joueurs. Principes pour poser une carte compatible Il est possible d’ajouter la contrainte de toujours avoir trois cartes en main sous peine de pénalité (comme par exemple récupérer le tas de cartes central) pour compliquer la tâche. Si un joueur est bloqué, l’autre peut poser une ou plusieurs cartes compatibles, puis l’adverse pioche dans sa pile et ainsi de suite. Le but du jeu est de liquider la pioche et de ne plus avoir de cartes. De nombreuses variantes sont possibles selon chaque patient. Objectifs Selon les règles et/ou consignes : Téléchargement La notice du jeu Licence

Maternelle : les coins - maternelle, cycle 1, coin, organisation, regroupement Le coin regroupement Des fichiers accessibles au coin regroupement (PS/MS)

Related: