background preloader

Animaux préhistoire-animaux prehistoire-smilodon-megaceros-mammouth-mégacéros-dent de sabre-aurochs-rennes-renne-bison-bisons

Animaux préhistoire-animaux prehistoire-smilodon-megaceros-mammouth-mégacéros-dent de sabre-aurochs-rennes-renne-bison-bisons
Related:  AnimauxPaléonthologie - A Classer

Le mammouth Répartition géographique Originaire d'Afrique les espèces de mammouths se sont ensuite répandues sur le continent européen (entre -2 et -3 millions d’années), puis en Amérique du Nord (-1,5 millions d’années), probablement en passant par le détroit de Bering. Caractéristiques de l’animal Les mammouths mesuraient entre 3 et 5 mètres au garrot et pesaient en moyenne de 4 à 6 tonnes suivant l’espèce. Le mammouth le plus imposant était Mammuthus sungari, dont le poids était compris entre 6 et 8 tonnes. La femelle était beaucoup plus petite que le mâle. Mode de vie Par analogie avec les tribus d’éléphants actuels on peut supposer qu’un troupeau de mammouths devait être composé d’une femelle dominante et de plusieurs femelles accompagnées de leurs petits. Rapports entre le mammouth et l’homme Aux temps glaciaires la recherche de nourriture devait être une quête perpétuelle pour les hommes. Où voir des restes ou reconstitutions de mammouths ? Références :

Préhistoire.HTM Portrait de l'auteur Pour correspondre: duboisl@fapse.unige.ch La sagaie et le propulseur Les armes utilisées par les premiers hommes furent de simples pierres et de grossiers gourdins de bois. Il y a presque vingt mille ans, les hommes inventèrent le propulseur, morceau de bois de renne dont l'une des extrémités était recourbée vers le haut Le chasseur plaçait sa sagaie en appui sur cette partie courbe. Une sagaie lancée à la main atteignait une cible située à cinquante mètres; avec l'aide d'un propulseur, la distance de jet pouvait être doublée ! Le feu La domestication du feu a été le plus important progrès de l'histoire de l'humanité. L 'homme préhistorique allumait le feu selon deux techniques: la première consistait à frapper deux silex l'un contre l'autre pour en faire jaillir des étincelles; dans la seconde méthode, il fallait faire tourner rapidement un bâton de bois dur et sec dans un creux préparé dans un bois plus tendre. Peaux et fourrures La première industrie La nourriture

hutte « Les animaux préhistoriques 23 avril 2012 animauxprehistoriques Mammouth campement, chasse, crâne, homme, hutte, mammouth, néandertal, ocre, prédation, préhistoire, relations, Ukraine Les rapports entre les mammouths et les hommes éveillent de nombreux fantasmes car ils sont mystérieux et mal connus. La question qui revient le plus souvent est : est ce que les hommes chassaient les mammouths ? Il est difficile de répondre à cette question qui n’est pas du tout nuancée. Reconstitution au Paléosite de Saint Césaire d'une hutte dont la structure interne est entièrement composée d'os de mammouth (Source : Une autre question nous apparait, peut être est elle biaisé par notre intérêt pour cet animal, le plus populaire de toute la préhistoire. Cependant pour ces peuples néandertaliens qui ont construit avec tant d’acharnement ces huttes en os, le mammouth avec peut être une signification particulière.

Les chevaux de la préhistoire Par un étrange concours de circonstances, en 1879, le cartographe Nicolaï Przewalski en mission dans l’Altaï mongol découvre une espèce inconnue de cheval sauvage alors que le préhistorien Marcelino Sanz de Sautuola met à jour par hasard les premières peintures rupestres dans la grotte d’Altamira. La ressemblance entre les représentations de chevaux et le petit équidé mongol conduit la communauté scientifique de l’époque à le considérer comme un survivant de la préhistoire. Devenu mythe, l’animal est ramené dans les cours d’Europe ce qui paradoxalement, accélère sa disparition en Mongolie, mais le sauve de l’extinction. Le film enquête sur les raisons de la prédominance du cheval dans l’art du paléolithique et cherche à élucider la question de la filiation entre le cheval de la préhistoire et le cheval de Przewalski. Paléontologues, historiens de l’art, zoologues aident à déchiffrer cette énigme. Informations internes, les supports ne sont pas vendus.

Le chien domestique, des origines réfutées - Actualités Nouvelles origines pour le chien domestique... Une nouvelle étude finlandaise suggère que les chiens domestiques ont évolué à partir des loups européens qui ont rencontré les chasseurs-cueilleurs au Paléolithique. Les chiens domestiques auraient évolué à partir d'un groupe de loups (aujourd’hui disparus) qui sont entrés en contact avec les chasseurs-cueilleurs européens entre -18 800 et -32 100 ans. L’étude Publiée dans la revue Science, cette nouvelle génétique a comparé l’ADN mitochondrial de plusieurs dizaines de loups et de chiens. Pour retrouver les grandes lignes de la généalogie du chien, l’équipe, dirigée par Olaf Thalmann (Université de Turku) a d’abord étudié l’ADN mitochondrial de 18 canidés fossiles. Ce sont ensuite 49 ADN de loups actuels et 77 de chiens modernes qui ont été séquencés. Les loups européens (fossiles) à l'origine du chien domestique ? «Nous ne nous attendions pas à ce que l'ascendance entre les populations soit aussi clairement défini", déclare Thalmann.

parcours art prehistorique pyrenees Le parcours de l'exposition suit l'évolution chronologique de la culture magdalénienne sur tout le territoire des Pyrénées, à travers les trois grandes régions françaises actuelles de l'Aquitaine, du Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon, et, pour l'Espagne, du Pays Basque et du prolongement de la côte cantabrique. Une carte en relief précise l'implantation des sites. Des illustrations de grand format évoquent la faune chassée et consommée. Commence ensuite l'exposition proprement dite. Les vallées du versant nord des Pyrénées, encore sous l'influence directe des derniers glaciers, sont désertées au profit de la côte cantabrique qui bénéficie d'un climat adouci par l'océan. C'est donc dans cette région qu'apparaissent les premières ceuvres d'art magdaléniennes, figurations de biches gravées sur omoplates (Altamira, El Castillo), que l'on retrouve sur les parois des mêmes grottes (Magdalénien ancien, de -17 000 à -14 500 avant le présent). Plaquette gravée Phallus sculpté sur ivoire

Religions de la Préhistoire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les religions de la Préhistoire sont particulièrement difficiles à reconstituer puisqu'aucun document écrit ne les décrit : la Préhistoire est en effet définie comme la longue période qui précède l'invention de l'écriture. Elle n'est donc accessible qu'à travers des vestiges matériels, objets manufacturés ou œuvres d'art. Cette limite est résumée ainsi par André Leroi-Gourhan : « À partir du point où l'homme ne peut plus parler, parce qu'il est absent ou mort, où les archives font défaut, deux témoignages subsistent : celui de l'Art et celui des Techniques. »[réf. souhaitée] Paléolithique inférieur[modifier | modifier le code] Au Paléolithique inférieur, les indices de préoccupations spirituelles sont extrêmement ténus et sujets à discussion. Le gisement de la Sima de los Huesos à Atapuerca a livré l'ensemble le plus important des fossiles osseux de la seconde moitié du Pléistocène moyen[2]. Paléolithique moyen[modifier | modifier le code]

Helmut, le mammouth de Seine-et-Marne a t-il été chassé par l'homme ? Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Mardi, des archéologues français ont annoncé la découverte d'un squelette quasi-complet de mammouth qu'ils ont prénommé "Helmut". L'annonce de la découverte exceptionnelle s'est largement répandue depuis le début de la semaine. Depuis 1859, c'est la quatrième fois qu'une telle trouvaille est réalisée. Néanmoins, les particularités ne s'arrêtent pas là puisque les ossements ne sont étalés que dans un espace très restreint ce qui facilite les fouilles qui ont commencé depuis à peine deux semaines. Une preuve rare de la coexistence de Néandertal et des mammouths Le mystère ne se porte cependant pas que sur les causes de la mort puisque outre les ossements d'Helmut, les archéologues ont aussi trouvé deux éclats de silex près du crâne du mammouth âgé de 50.000 à 200.000 ans. Mais le scénario reste flou.

Le chien serait originaire d’Europe D’où vient le chien ? S’il a récemment été suggéré que ce dernier est d’abord apparu au Moyen-Orient , une nouvelle étude émet plutôt l’hypothèse qu’il serait en réalité originaire d’Europe. Ces travaux, publiés le 15 novembre 2013 dans la revue Science, suggèrent en effet que le chien domestique moderne est très probablement issu d’un groupe de loups aujourd’hui disparu, qui évoluait en Europe il y a 18 800 à 32 100 ans. Pour parvenir à ce résultat, Robert Wayne (Université de Californie à Los Angeles, États-Unis) et ses collègues ont analysé l’ADN mitochondrial présent dans les ossements de 10 animaux présentant des caractéristiques anatomiques analogue à celle du loup, et huit ossements issus d’animaux anatomiquement proches du chien moderne. Des ossements dont les plus récents étaient âgés d’un millier d’années, tandis que les plus anciens remontaient à 32 000 ans. Crédit photo : Del Baston

Homme préhistorique Préhistoire < Hominidés < Hommes préhistoriques Littéralement, un hominidé est un mammifère primate à locomotion partiellement ou totalement bipède, présentant de fortes aptitudes à la vie sociale et à l'apprentissage, tel que l'homme actuel et les espèces fossiles les plus voisines considérées comme des ancêtres possibles de notre espèce. Les hominidés forment une famille, du groupe des hominoïdes. La famille des hominidés regroupe notamment les espèces du genre Homo (Homo sapiens, Homo erectus, Homo habilis), les différentes espèces d'australopithèques (Australopithecus afarensis comme Lucy par exemple.) Homo sapiens, c'est-à-dire nous, est le dernier hominidé de la longue lignée qui constitue l'histoire de notre évolution. Grâce aux nombreuses découvertes , la famille des hominidés s’est énormément agrandie. 1996 : découverte d’Australopithecus bahrelghazali au Tchad, un contemporain de Lucy âgé de 3,5 millions d’années 2000 : la barrière des 5 millions d’années est franchie. Homo

Vêtements - La Préhistoire avec Ticayou, l'enfant cro-magnon Préparation des peaux Ticayou, le Petit Cro-Magnon - Page 1 Les peaux des animaux doivent être préparées (tannées) avant d'être utilisées, pour la fabrication de vêtements, de sacs ou de tentes. Ce travail se fait avec des grattoirs en silex. Couture Les vêtements de peaux et fourrures sont cousus à l'aide d'aiguilles, en os ou en ivoire. Vêtements Les Cro-Magnon ne se promenaient pas tout nus : le climat était froid, il valait mieux être habillé ! Sac Il n'existe aucun reste de sac préhistorique, mais comme tous les peuples de chasseurs-cueilleurs, les Cro-Magnon devaient s'en fabriquer, pour ranger et transporter leurs objets et la nourriture. Des nanodiamants renforcent la thèse de l'astéroïde tueur de mammouths Un groupe de chercheurs a publié récemment un article annonçant la découverte dans les sédiments d’un lac mexicain, de traces d’impact d’un petit corps céleste. Déjà retrouvées en Amérique du Nord, ces traces seraient celles d'un impact, survenu il a presque 13.000 ans, qui aurait contribué à de nombreuses extinctions d’espèces, dont les mammouths. Il y a 12.900 ans en Amérique du Nord, l’écosystème a brutalement changé, entraînant plusieurs extinctions. Cette thèse est soutenue par plusieurs chercheurs depuis quelques années, appuyée par la découverte dans différents sites d'Amérique du Nord de couches géologiques contenant des nanodiamants et autres matériaux exotiques qu’il est difficile d’expliquer autrement que par un impact de corps célestes, bien que l’hypothèse d’une éruption volcanique n’ait pas été écartée. Des nanodiamants d'impacts extraterrestres En plus de ces nanodiamants, des sphérules d’impact fusionnées apparaissent parfois au microscope électronique.

Des toilettes publiques de… 235 millions d’années Il y a dans la paléontologie un peu de l'excitation des enfants le matin de Noël, qui se demandent quelles merveilles ils vont bien découvrir sous le sapin. On a les trouvailles attendues mais aussi des surprises. C'est ce qui est récemment arrivé à une équipe argentine fouillant, dans la province de La Rioja, le site de Los Chañares, recouvert d'une formation géologique très riche en fossiles animaux qui a déjà révélé des centaines de spécimens de tétrapodes. Mais, dans le cas présent, la surprise n'était pas la découverte d'un fabuleux squelette inédit. Ainsi qu'ils le relatent dans une étude publiée le 28 novembre par Scientific Reports, ces chercheurs sont tombés sur... des champs de coprolithes, c'est-à-dire des excréments fossilisés. Distantes les unes des autres d'environ 1,5 km, ces huit parcelles mesurent de 400 à 900 m2 et comptent parfois jusqu'à 94 coprolithes au mètre carré. La découverte de ces champs de coprolithes est intéressante à maints égards.

l'origine extraterrestre de l'homme? La remise en question de la vision darwinienne pure (quelque peu fascisante) de l'évolution de l'homme est une aventure tout à fait passionnante. Elle ouvre la porte, au grand dam des scientifiques trop académiques, à une origine plus étrange, peut-être extraterrestre de l'humanité. En effet, l'irruption soudaine d'abord de la vie et de ses acides aminés et ensuite de l'homme moderne et des civilisations suppose que cette «vie» a pu recevoir un coup d'accélérateur, un coup de main extérieur, une phase de dopage intelligent. Les traces de cette aventure se retrouvent peut-être dans des textes anciens qui, sans nous livrer toutes les réponses, nous offrent au moins des indices. Certains scientifiques tentent de trouver ces nouvelles réponses comme nos amis d'Open Seti dont Gerry Zeitlin, son créateur nous a accordé un entretien. Revenons à Gerry et Open SETI ! Comment cet homme a t'-il été créé ? Quand les extrêmes s'en mêlent Karma One

Related: