background preloader

LA THEMATIQUE DES CONTES

LA THEMATIQUE DES CONTES
Related:  Narratologie

fiche pedagogique - Les récits initiatiques CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées. consulter la bibliographie Définition : Le récit initiatique est un récit d'apprentissage avec des particularités. Pour que le récit d'apprentissage devienne récit initiatique, il doit y avoir transformation intime de la personnalité, présentée d'une façon plus symbolique que réaliste, avec la découverte de nouvelles valeurs, souvent accompagnée de souffrance. Un même thème, selon les ouvrages peut-être traité sous la forme d'un récit d'apprentissage ou d'un récit d'initiation. Pour les plus petits, on pourra étendre la définition de récit initiatique aux récits qui montrent le passage de l'état de bébé à celui d'enfant, la quête et l'acquisition de l'autonomie. Objectifs : Matériel : Pistes de travail :

Autour des contes - fiche pedagogique CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées. consulter la bibliographie Autour des contes... Introduction Les contes véhiculent une culture populaire venue de la tradition orale et possèdent un aspect intemporel, souvent sans localisation précise. On peut signaler que les contes modernes (ceux de Pépito Matéo par exemple) bousculent la structure traditionnelle ("il était une fois", récit au passé, morale sous-jacente...). Cette fiche n'a pas pour objectif de présenter un travail de recherche sur le conte, ni un travail sur sa structure, mais de fournir quelques pistes à partir des interprétations illustrées de certains contes, et leurs réécritures ou utilisations variées dans la littérature de jeunesse. Pistes d'activités Activités transversales aux deux catégories - Lecture (ou écoute) des textes "source". Interprétations par l'illustration

démarche d’écriture à partir des contes étiologiques Les contes étiologiques ou contes de pourquoi Ces contes apportent des explications fictives sur l’origine des éléments du monde et leur fonctionnement. Ils peuvent traiter d’un phénomène naturel « Pourquoi la mer est-elle salée? D’un point de vue pédagogique, leur structure est assez simple : on part d’un état initial qui représente un avant, contraire à ce qui se passe aujourd’hui (Il y a longtemps, les éléphants n’avaient pas de trompe). Ce type de conte se prête bien à un travail d’écriture : la structure est simple ; les récits, qui peuvent être courts ou plus étoffés en restant cohérents, vont d’abord se baser sur une observation du monde réel avant de faire place à l’imagination. Avant de faire écrire les enfants, il est nécessaire qu’ils aient entendu un certain nombre de récits étiologiques afin de pouvoir en dégager la structure. Quelques étapes dans la démarche d’écriture : 1. le choix de la question : Exemple : - les arbres perdent leurs feuilles en hiver Exemple :

Dans la forêt profonde, d’Anthony Browne Fiche de lecture 1) L’auteur Anthony BROWNE est né en Angleterre, le 11 septembre 1946. Tout petit déjà, il invente un héros nommé Big Dump Tackle et il en raconte parfois les aventures en montant sur une table dans le pub de ses parents. Le futur Auteur commence des études d’Art au Leeds College of Art dans un premier temps puis à Leeds. Dans la Forêt Profonde, publié en 2004, fait partie des Albums d’Anthony Browne où se présente une image par page légendée d’un texte bref. 2) Résumé de l’histoire © L’École des loisirs, 2004 Dans la forêt profonde d’Anthony Browne est un conte pour enfants mais sans doute aussi pour adultes. L’histoire est simple et elle est racontée selon une unité de temps et d’espace. 3) Structure de l’histoire Dans ce conte, nous nous sommes aperçus que les mots ou les phrases clefs correspondent finalement à des « stades » de la structure de l’histoire. Ainsi « maman, papa, mamie » nous montre que nous sommes dans un contexte très familial. 2) Le Tunnel Les espaces

Fiche n°6 : la description des personnages - Elodie Morgen Les personnages sont les éléments les plus important d'une histoire. Le lecteur s'identifie souvent à l'un d'eux. Certaines erreurs de style peuvent même passer inaperçu si les personnages sont attachants. Voici quelques points clés pour bien réussir leurs descriptions et les rendre plus vivants. Fixer l'apparence générale du personnage De quoi à l'air votre personnage ? Synonyme du visage : la figure, la face, la physionomie (expression), la mine (en rapport avec la santé), les traits, le minois, la frimousse (pour les enfants). L'expression du visage : gaie, triste, mélancolique, sympathique, antipathique, ouverte, fermée, éveillée, vive, impénétrable, impassible, souriante, renfrognée, revêche, rébarbative, intelligente, inintelligente, expressive, inexpressive, morne. Dans cette section, il s'agit de faire un rapide résumé de l'histoire du personnage, ainsi que de sa progression et de son rôle dans l'histoire. Portrait moral Tenue vestimentaire

Le Petit Chaperon rouge L'avis de Ricochet Le livre de Sarah Moon, célèbre photographe de mode et de publicité, marque une rupture dans l’histoire de l’illustration du Petit Chaperon rouge. Elle est la première à avoir utiliser la photographie pour ce conte. Il semble qu’elle ait préfèré ne pas conserver la morale de Perrrault qui pourtant permettait au lecteur de se remettre de la scène dramatique qui la précèdait. L'éditeur : Grasset Jeunesse Le secteur jeunesse des Éditions Grasset, fondées en 1907 et fusionnées en 1967 avec les Éditions Fasquelle, est créé en 1973 par François Ruy-Vidal, accueilli par Jean-Claude Fasquelle, qui fait le pari de s’adresser aux plus jeunes et se tourne vers des auteurs de renom, Jean-Claude Brisville, Jacques...

Rouge Pourquoi rouge ? Dans l’analyse du Petit Chaperon rouge, cette question paraît essentielle. Or bien peu de spécialistes se la sont posée. Les explications de type historique sont mieux fondées mais elles nous laissent plus ou moins sur notre faim. Reste une explication d’ordre sémiologique, tirée de la structure même du conte et de la distribution ternaire des couleurs : la petite fille vêtue de rouge porte un pot de beurre blanc à une grand-mère habillée de noir (le remplacement dans le lit de la grand-mère par le loup ne changeant rien à l’emploi de cette couleur : le loup est noir lui aussi). Pour en savoir plus sur les variantes narratives du Petit Chaperon rouge, consulter une anthologie des différentes versions du conte et de ses illustrations, ainsi que des clés de lecture, vous pouvez vous reporter à l'exposition virtuelle Contes de fées et consulter les pistes pédagogiques proposées pour les classes de lycée.

Conte russe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour un article plus général et les contes littéraires (Pouchkine...), voir Littérature russe. Les contes traditionnels russes occupent une place importante dans la culture russe. La tradition orale russe[modifier | modifier le code] La tradition orale russe est riche et foisonnante. Le conte, populaire ou traditionnel, russe est le genre folklorique le plus connu, il est très apprécié des enfants. Collecte et étude du conte populaire[modifier | modifier le code] Pas plus que pour le reste du folklore, il n'y a d'enregistrement avant le XVIIIe siècle. L'étude des contes populaires (ou traditionnels) russes commence également avec Afanassiev, partisan d'une théorie mythologisante et indo européanisante du conte. Classification des contes traditionnels russes[modifier | modifier le code] Afanassiev est le premier à classer en 1871 les contes en trois catégories essentielles : contes d'animaux, contes merveilleux, contes dits réalistes.

10 jours, 10 classes, 10 contes Imaginez des écoles qui se parlent et échangent des récits. C'est le pari lancé par Jean-Michel François depuis 2011. Il invite les écoliers de 10 classes de niveaux différents à rédiger et échanger des contes... La contrainte enrichit-elle l'imagination et al rédaction ? "Pour certains collègues, la contrainte des deux conte sà travailler chaque semaine est une contrainte importante", nous dit-il. La grande leçon de cette aventure pédagogique lancée en 2011, c'est que "nos élèves aiment écrire ensemble. Découvrez les contes Le blog pédagogique En 2012 Alice in Wonderland - Chapter 6 Drawings by John Tenniel Pig and Pepper For a minute or two she stood looking at the house, and wondering what to do next, when suddenly a footman in livery came running out of the wood—(she considered him to be a footman because he was in livery: otherwise, judging by his face only, she would have called him a fish)—and rapped loudly at the door with his knuckles. It was opened by another footman in livery, with a round face, and large eyes like a frog; and both footmen, Alice noticed, had powdered hair that curled all over their heads. The Fish-Footman began by producing from under his arm a great letter, nearly as large as himself, and this he handed over to the other, saying, in a solemn tone, 'For the Duchess. Then they both bowed low, and their curls got entangled together. Alice went timidly up to the door, and knocked. 'There's no sort of use in knocking,' said the Footman, 'and that for two reasons. 'Please, then,' said Alice, 'how am I to get in?' 'How am I to get in?' 'Wow!

Fabliau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fabliau, du picard, lui-même issu du latin fabula qui donna en français « fable », signifie littéralement « petit récit » ; c'est le nom qu'on donne dans la littérature française du Moyen Âge à de petites histoires simples et amusantes, et qui ne se proposent guère que de distraire ou faire rire les auditeurs et les lecteurs ainsi que de donner des leçons de morale. Définition[modifier | modifier le code] Les fabliaux sont de courts récits populaires du Moyen Âge, parfois en vers, le plus souvent satiriques. Même s'ils comportent une visée morale, celle-ci n'est souvent qu'un prétexte. comique de gestes: coups de bâton, chutes…comique de mots: répétitions, patois, jeu de mot, expression à double sens, quiproquo…comique de situation : le trompeur trompé, renversement de rôles maître-valet, mari-femme…comique de caractère : crédulité, hypocrisie, gloutonnerie… Histoire[modifier | modifier le code] Satire et morale[modifier | modifier le code]

contes.pdf Présentation d'Alice L’œuvre de Carroll Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles deviennent rapidement très populaires : avec le temps, elles apparaissent aujourd’hui comme l’œuvre majeure de son auteur Lewis Carroll. Il convient donc de présenter maintenant l’écrivain, puis son héroïne. Charles Lutwidge Dodgson Lewis Carroll, dont le véritable nom est Charles Lutwidge Dodgson, est né à Daresbury (près de Manchester, Angleterre) en 1832. Fils d’un prêtre de l’Église anglicane ministre de sa paroisse, il est le troisième d’une famille de onze enfants. Cette même année, Charles est très affectée par la mort de sa mère, ce qui contribue à rendre très difficiles des relations paternelles déjà peu favorables. Il commence à écrire sérieusement : d’abord des poèmes, mais aussi des nouvelles qui parurent dans un petit magazine, The Train. L’œuvre majeure de Lewis Carroll Comme nous l’avons dit, le texte auquel nous allons maintenant nous référer est sans doute le plus célèbre de Lewis Carroll. Résumé du conte

Related: