background preloader

Ludwig van Beethoven

Ludwig van Beethoven
Œuvres principales Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme en musique et influencé la musique occidentale pendant une grande partie du XIXe siècle. Inclassable (« Vous me faites l’impression d’un homme qui a plusieurs têtes, plusieurs cœurs, plusieurs âmes » lui dit Haydn vers 1793[c]), son art s’est exprimé à travers différents genres musicaux, et bien que sa musique symphonique soit la principale source de sa popularité, il a eu un impact également considérable dans l’écriture pianistique et dans la musique de chambre. Surmontant à force de volonté les épreuves d’une vie marquée par la surdité qui le frappe à vingt-sept ans, célébrant dans sa musique le triomphe de l’héroïsme et de la joie quand le destin lui prescrivait l’isolement et la misère, il sera récompensé post mortem par cette affirmation de Romain Rolland : « Il est bien davantage que le premier des musiciens. Biographie 1796. La fin

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ludwig_van_Beethoven

Related:  Compositeurs & piècesEcoute3.2

Robert Schumann Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec l'homme politique français et « père de l'Europe » Robert Schuman. Robert Schumann (en allemand, Robert Alexander[1] Schumann) est un compositeur allemand né le 8 juin 1810 à Zwickau et mort le 29 juillet 1856 à Endenich (aujourd'hui un quartier de Bonn). Sa musique s'inscrit dans le mouvement romantique qui domine en ce début de XIXe siècle, une Europe en pleine mutation. Compositeur littéraire par excellence, Schumann et sa musique illustrent une composante du romantique passionné.

Symphonie nº 5 (Beethoven) La composition fut menée en parallèle avec celle de la Symphonie nº 6, dont la première eut lieu durant le même concert. Au cours de cette période marquée par les guerres napoléoniennes (occupation de Vienne en 1805), Beethoven, au milieu de la trentaine, était de plus en plus frappé par la surdité. Cette symphonie a acquis une grande renommée dès les premiers temps qui ont suivi sa première exécution. E.T.A. Hoffmann l'a alors décrite comme l'« une des œuvres les plus marquantes de l'époque ». Elle est au fil du temps devenue l'une des compositions les plus populaires de la musique classique et est fréquemment jouée et enregistrée.

Camille Saint-Saëns Œuvres principales Charles Camille Saint-Saëns (/sɛ̃.sɑ̃s/)[n 1], né à Paris le 9 octobre 1835 et mort à Alger le 16 décembre 1921, est un pianiste, organiste et compositeur français de l'époque romantique. Il a écrit douze opéras, dont le plus connu est Samson et Dalila (1877), de nombreux oratorios, cinq symphonies, cinq concertos pour piano, trois pour violon et deux pour violoncelle, des compositions chorales, un Requiem, un Oratorio de Noël, de la musique de chambre et des pièces pittoresques, dont Le Carnaval des animaux (1886)[n 2]. Biographie[modifier | modifier le code] Enfant prodige[modifier | modifier le code] Camille Saint-Saëns naît au 3, rue du Jardinet à Paris[n 3], fils de Jacques Joseph Victor Saint-Saëns (1798-1835) et de Françoise Clémence Collin (1809-1888).

Concerto pour piano de Schumann Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Concerto pour piano en la mineur op. 54 de Robert Schumann, achevé en 1845, est un concerto pour piano de l'ère romantique. C'est d'ailleurs le seul concerto pour piano que le compositeur allemand acheva, trois projets antérieurs étant restés inachevés. Histoire[modifier | modifier le code] En 1841, Schumann écrit une Phantasie pour piano et orchestre, conçue selon ses propres termes comme « un juste milieu entre symphonie, concerto et grande sonate ».

Symphonie nº 9 (Beethoven) Cette œuvre monumentale, en laquelle Richard Wagner voyait « la dernière des symphonies », marqua un tournant décisif dans ce style musical et est souvent considérée comme un chef-d'œuvre du répertoire occidental, et comme l'une des plus grandes symphonies et œuvres musicales de tous les temps. Dans les ouvrages consacrés à la Neuvième symphonie, il est fréquent de lire Ode à la joie pour le poème de Schiller et Hymne à la joie pour la musique de Beethoven, mais il ne semble pas exister de règle absolue à ce sujet. Cependant, pour davantage de clarté, c'est cette distinction de terminologie qui sera employée dans l'article[5]. « Je vous envoie une composition de la Feuerfarbe [...].

Sergueï Prokofiev Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sergueï Prokofiev Œuvres principales Serge Prokofiev ou, en russe, Sergueï Sergueïevitch Prokofiev[n 1] (en alphabet russe : Сергей Сергеевич Прокофьев), né le 23 avril (11 avril) 1891 à Sontsovka (gouvernement d'Ekaterinoslav, Empire russe), mort le 5 mars 1953 à Moscou (URSS), est un compositeur russe de musique classique, un pianiste et un chef d'orchestre. Il est l'auteur de nombreuses œuvres musicales allant de la symphonie au concerto, de la musique de film à des opéras ou des ballets et a été reconnu de son vivant comme un artiste d'avant-garde très créatif.

Grande Humoresque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Grande Humoresque en Si bémol majeur, Opus 20, est une pièce romantique composée par Robert Schumann en 1839 et dédiée à Julie von Webenau. Pour cette pièce, Schumann citait le style d'humeur de l'écrivain Jean Paul comme une source d'inspiration, bien qu'il n'y ait pas de lien de musique à programme n'ait été trouvé avec une œuvre de Jean-Paul dans la pièce.

Symphonie nº 7 (Beethoven) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Symphonie nº 7 en la majeur, op. 92 de Ludwig van Beethoven (1770-1827) est une des neuf symphonies du compositeur, pour orchestre symphonique, en 4 mouvements, composée entre 1811[1] et 1812[1]. Son 2e mouvement Allegretto est « une de mes meilleures œuvres » selon le compositeur, une « apothéose de la danse... » selon Richard Wagner[2]. Introduction du 1er mouvement Elle est structurée en quatre mouvements formant une succession de danses, de colorations et de rythmes différents pour une durée totale d'environ 40 min.

Wolfgang Amadeus Mozart Œuvres principales Mort à trente-cinq ans, il laisse une œuvre impressionnante (893 œuvres sont répertoriées dans le catalogue Köchel), qui embrasse tous les genres musicaux de son époque. Selon le témoignage de ses contemporains, il était, au piano comme au violon, un virtuose.

Related: