background preloader

Sols

Sols
78% des sols dégradés se situent dans des zones humides. Leur dégradation est rarement due à l'humidité. Les forêts représentent la majeure partie des terres dégradées. Les sols sont un élément essentiel de la biodiversité. De leur qualité et de leur préservation dépend aussi notre propre survie. Pourquoi ? 35 Millions de km2, soit le 1/4 des terres émergées sont soumis à un phénomène de dégradation. Labourage Quand on laboure à plus de 10 cm de profondeur, on perturbe fortement l’équilibre de la vie souterraine. Plusieurs civilisations ont déjà disparu pour avoir épuisé leur terre. En 2002, la Commission européenne a lancé une politique de protection des sols. érosion, atteinte à la biodiversité, chute de la teneur en matières organiques, contaminations, salinisation, urbanisation 4 Millions d'hectares C'est la superficie des terres africaines qu'ont acheté des pays européens pour atteindre leur objectif d'atteindre 10% d'agrocarburants dans les transports d'ici à 2020. 1,3 kg. Related:  Des sols précieuxmarieiopue

A Saclay aussi, les terres fertiles sont menacées Claudine Parayre et Laurent Sainte Fare Garnot, de la Coordination pour la solidarité des territoires d’Ile-de-France et contre le Grand Paris (Costif), réclament au premier ministre un moratoire sur le projet Paris-Saclay, soit-disant « futur “ cluster ” scientifique, économique, urbanistique (...) ayant vocation à jouer les premiers rôles sur la scène internationale » au détriment de l'agriculture locale. Après Notre-Dame-des-Landes, c’est au tour du projet Paris-Saclay de s’installer sur des terres agricoles. Mais quelle obsession étrange de vouloir détruire des terres fertiles cultivées, à l’heure où la main mise sur les terres agricoles est devenue un risque majeur sur la planète ? Face à ce danger, en mai dernier, le comité de sécurité alimentaire mondiale de la FAO a trouvé nécessaire d’adopter une directive pour protéger le droit de propriété des populations locales contre la ruée sur les terres agricoles !

Que fait Eco-systèmes ? | Eco-systèmes Eco-systèmes est au cœur d’un dispositif composé de nombreux acteurs. Ses missions consistent à concevoir, animer, garantir et contrôler un écosystème économique, technologique et humain dont le but est de réduire l’empreinte écologique des DEEE. Depuis le 15 novembre 2006, Eco-systèmes assure la mise en place sur tout le territoire français d'un dispositif national pour collecter, dépolluer et recycler les déchets d'équipements électriques et électroniques en fin de vie (DEEE). Producteurs, distributeurs, collectivités locales, réseaux solidaires, prestataires logistiques et de traitement et enfin grand public : nombreux sont les acteurs qui interviennent dans la filière des DEEE. Il revient à Eco-systèmes d’organiser, de coordonner et d’animer tous ces intervenants pour développer un dispositif de collecte et de traitement performant en France.

Agence de l'Eau Seine Normandie Ce jeu aborde, de manière ludique et vivante, la notion de citoyenneté appliquée à la préservation des ressources en eau. Il permet de découvrir les différents acteurs de l’eau et de se familiariser avec les mécanismes de la gestion de l’eau. Jouer à POLU PALO, c’est participer activement au déroulement du scénario. Situation « POLLUTION » : des poissons morts sont retrouvés dans une rivière... Il faut mener une enquête auprès de tous les acteurs de l’eau et aider le maire à prendre les bonnes décisions. Un espace spécifique "Enseignant" propose des ressources pédagogiques et des fiches de suivi de l'élève afin de le suivre dans sa compréhension du rôle des différents acteurs, des causes, des conséquences et des solutions à mettre en oeuvre dans le cadre d'un développement durable. Mission Polu Palo est conçu pour être joué localement, dans le cadre familial ou scolaire. Mission Polu Palo est alors disponible à l'utilisation. L'association propose également des formations pour enseignants.

Des sols et des hommes - Chapitre 4. Les sols en danger - IRD Éditions Figuier de barbarie et oliviers sur ciel d'orage – Tunisie L’histoire des sols avant l’homme a été totalement différente de l’histoire de ces 10 000 dernières années. 1Depuis 10 000 ans, c’est-à-dire depuis les tout débuts de l’agriculture, l’homme accentue progressivement sa présence sur Terre, sa pression sur l’ensemble des milieux et des ressources : d’abord doucement, puis de plus en plus rapidement, de plus en plus violemment, en particulier pour ce qui est des sols. 2Depuis 10 000 ans, les hommes défrichent, coupent, brûlent. 1. 3Ce n’est que depuis peu que les sociétés humaines commencent à prendre conscience des risques engendrés par cette situation : dans de nombreuses régions, le sol a été abandonné au triste sort de simple support du rural et de l’urbain. 4Scientifiquement, la prise de conscience moderne de la nécessité de connaître les sols et d’y faire attention date du xixe siècle. 2. 3. 4. 5. 6Mais qu’entend-on par « considérable » ? 6. 8, 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16, 17.

Forets Les arbres existent sur Terre depuis 300 millions d'années et aujourd’hui comptent environ 30 000 espèces différentes tout autour de la planète. 300 300 millions de personnes vivent dans la forêt en 2010 selon l'ONU et la vie de 1,6 milliard de personnes dépend de la forêt 80% La forêt héberge 80% de la biodiversité terrestre 327 milliards $Le commerce des produits issus de la forêt représentait 327 mds de dollars en 2004 31%Les forêts couvrent 31% des surfaces terrestres 36%Les forêts primaires représentent 36% des surfaces totales de forêt 50%Biodiversité Les forêts représentent le principal réservoir de la diversité biologique végétale et animale à l'échelle de la planète. 71%Un sondage Sofres de 2000 révélait que 71% des Français étaient persuadés que l’hexagone disposait de moins de forêts qu’en 1800. 28% du territoire 15 En France, la forêt occupe 15 millions d'hectares de forêt en France à vocation de production de bois 137différentes espèces d'arbres 30%Répartition. Recul et progrès.

Tarascon-sur-Ariège. La cour d'appel a tranché : "Non à la ZAE de Prat-Long" - Ariège L'ACDE (Association de citoyens pour la défense de l'environnement et la sauvegarde du paysage de la haute Ariège) regroupe un collectif de riverains qui s'oppose, depuis plusieurs années, au projet de ZAE de Prat-Long porté par la communauté de communes à l'entrée nord de Tarascon. Aujourd'hui, cette association nous prie d'insérer : « Par arrêts du 8 décembre 2011, la cour administrative d'appel de Bordeaux a, d'une part, annulé la déclaration d'utilité publique concernant le projet de ZAE de Prat-Long et, d'autre part, l'autorisation de lotir délivrée à cet effet. Ce projet n'a donc plus de base légale. C'est sans triomphalisme aucun que les citoyens qui ont mené ce combat ont accueilli cette décision.

Nowatera – Le jeu vidéo de Natagora – Une planète entre tes mains Déchets aquatiques 562 042 lectures / 242 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets récupérés en septembre 2007© Oceanographic Research Vessel Alguita Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² ! En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier à découvrir cette zone improbable de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants s'accumulent. Ainsi, selon Chris Parry, chef de programme d'éducation du public, de la California Coastal Commission de San Francisco, depuis plus de 50 ans, les déchets tourbillonneraient sous l'effet du gyre[2] subtropical du Pacifique Nord (North Pacific Gyre) et s'accumulent dans cette zone peu connue : peu de routes commerciales et peu de bateaux de pêches l'empruntent. Un "continent" de déchets mortels Sources Notes

Agriculture biologique : Sauvez 500 m2 de sol en danger avec 1 clic  - ecoloPop Avec 30 terrains de foot de sol perdus chaque minute à cause de la surexploitation agricole, les con-sommateurs sont incités à participer à la campagne « J’aime le bio ». Amsterdam, Pays-Bas, le 28 mai 2015 Une campagne ayant pour but de sauver les sols fertiles de la planète, vitaux pour la production des cultures, des dommages irréparables causés par la surexploitation agricole, invite les con-sommateurs à « Aimer le bio » afin de lever des fonds pour aider les agriculteurs à produire dura-blement. Bien que 95% de notre alimentation provient du sol, l’équivalent de 30 terrains de foot de sol est perdu chaque minute¹. De fait, le temps de lire cette revue de presse, 8 879 m² de sol fertile ont été détruits. En « aimant » la page Facebook Save Our Soils via www.saveoursoils.com, les consommateurs peuvent participer à la campagne étant donné que chaque « j’aime » libère 5 € du fonds Save Our Soils, assez pour sauver 500 m² de sol fertile. Sensibiliser Le congrès « Celebrating Soil !

Atmosphere 500 Vous avez dit Atmosphère ? L'atmosphère terrestre entoure la planète et est composée de plusieurs couches de gaz et de particules en suspension, d'environ 500 km d'épaisseur. La densité et la température de l'atmosphère diminuent avec l'altitude.Seule la couche la plus basse de l'atmosphère (moins de 15 km), contient des êtres vivants. Gaz à effet de serre. Les marécages représentent 6% des terres émergées et leur éventuelle disparition engendrerait une diffusion massive de CO2 dans l'atmosphère de même manière que le ferait la fonte du permafrost. 99.99997% des 5 140 milliards de tonnes de notre atmosphère réside dans la zone des 100 km, au-delà de laquelle on considère être dans l’espace. 5 000 milliards de tonnes d'air dans une boule Le trou de la couche d'ozone Le trou de la couche d'ozone atteignait 6,27 millions de km2 en moyenne au cours de l'année 1982 : depuis il a continué à grandir jusquà atteindre 25,81 millions de km2 en moyenne. Gaz à effet de serre.

Mirepoix. Un collectif pour s'opposer au troisième supermarché - Ariège Un collectif d'opposants à la création d'un troisième supermarché s'est monté à Mirepoix dernièrement et a bien l'intention d'obtenir gain de cause. Aux classiques arguments répétés par les élus, à savoir l'évasion commerciale des Mirapiciens vers l'extérieur ainsi que la création d'emplois, le collectif oppose la dégradation du centre-ville et donc de la qualité de vie. Une personne anglaise du collectif explique : « En Angleterre, le processus est irréversible : la grande distribution règne en maître après avoir fait fermer tous les petits commerces et finit par imposer des prix en hausse. Ici, j'apprécie particulièrement la qualité de la vie, mais avec un troisième supermarché, les commerces du centre vont fermer, c'est la fin de la place et des rues animées ! Une autre personne parle des emplois supposés être créés, qui ne seront en fait qu'une substitution d'emplois précaires.

Related: